Le chasseur de carte

Attention fic Yaoï

Note : Les personnages ne m'appartiennent pas. Vive les grandes prêtresses CLAMP. Sinon, et bien, j'ai voulu m'amuser avec l'histoire de Sakura, chasseuse de carte. C'est un monde parallèle, tous les personnages seront présent sauf Sakura (le perso m'appartient alors, pas touche sans permission) et une magie en plus des cartes mais c'est la surprise.

Chapitre 2

L'arrivé de trois amis

« - Eiri ? Bonjour.

- Salut, Tomoyo. Je trouve génial de faire sport ensemble.

- Oui. Alors, les recherches ?

- Et bien, un de mes amis m'a dit qu'il y en a une par ici mais il n'arrive pas à la trouver.

- Ils la trouveront.

- Eiri, c'est à toi. »

Je fis les exercices de gym et je continuai à discuter avec mon amie.

« - Regarde, Eiri, ton frère et Yukito font aussi sport.

- C'est vrais, Yukito me l'avait dit.

- Eiri !

- Salut, Yukito. »

En se précipitant vers nous, Yukito tomba et mon frère lui étira les joues. Tomoyo et moi, on rigola. Un vent fort apparut et je vis un oiseau.

« ~ Bizarre, est-ce la carte que le vent me parlait ?

- Eiri, est-ce que ça va ?

- oui, Tomoyo, et toi ?

- Ça va. Je me demande d'où vient ce vent ?

- D'un oiseau et peut-être une carte.

- Eiri ?

- Oui, Toya.

- Demande à tes amis de vous protéger.

- Je ne peux pas.

- Eiri, écoute ton frère.

- Oui, professeur. »

Je fermai les yeux et les cinq éléments apparurent.

« - Mes amis, elle est ici, il faut protéger les élèves.

- Oui, Eiri.

- J'ai prévenu, Kéros.

- Bien. »

Je le vis arriver.

« - Regardez, un chat volant. »

Je rigolai à cette remarque.

« - C'est Kerberos, un lion ailée.

- Bon sang, Eiri, ils...

- Ils savent tout sur mon frère.

- Il faut dire que, quand on voit des arbres pousser dans ta classe, tu te demande ce qui se passe.

- Et j'ai raté ça ?

- Oui, mais tu verras le métal.

- Regardez, les élèves qui avaient piscine, sortent tous.

- Que se passe-t-il,ici ?

- Je m'excuse, professeur, je crois que c'est de ma faute. Ce sont des cartes qui le font. Eau, on s'occupe de la piscine.

- A quoi penses-tu ?

- Mais à jouer, bien sur. Restez tous ici, je reviens. Tu viens Kéros ?

- Bien sur, que je suis, Eiri. »

On y alla.

« - Je ne comprends pas le pourquoi ?

- Le bois a été le dernier élément qui est venu à moi. J'étais en classe, et tous les élèves ont paniqué. Mon père a eu peur qu'ils ne se blesse si le métal apparaissait devant moi.

- Il a eu raison. C'est bizarre, tu es comme notre maître mais tu es différent dans ta magie.

- D'après mon père, Clow Read le savait et il aurait écrit le livre pour moi.

- Ton père avait raison, Clow l'avait écrit pour toi. Il devait aussi savoir que tu trouverais le livre des cartes.

- Kéros, reste avec l'eau. Dés que je te le dis, amie, gèles ton compatriote.

- C'est sûrement Watery.

- D'accord. »

Je me mis devant la piscine et fis apparaître le bâton.

« - Watery, montre-toi. Je ne te veux pas de mal mais, tu as peut-être peur que je ne le veuille. »

Une femme sirène apparut et elle était en colère. Elle m'attaqua.

« ~ Vas-y mon ange. »

Watery gela. Je marchai vers elle et lui caressa la joue.

« - Je m'excuse, Watery, de t'avoir blessé sans le savoir. Watery, carte de Clow, reprend ton apparence. Kéros, allons rejoindre les élèves.

- Oui, Eiri. Le métal devrait venir quand tu auras récupéré toutes les cartes.

- Possible, ou bien, maintenant. »

En effet, un homme fait d'or, d'argent et de bronze me sauta dessus et me fit une bise sur la joue.

« - Bravo, maître

- Métal, je suis surtout ton ami, alors...

- Oui, Eiri.

- Il faudra attraper Fly.

- On va éviter de la faire aujourd'hui et puis, il est déjà parti. Je m'excuse de la gêne occasionné, professeur.

- Ce n'est pas grave. Allez, les enfants, en cours.

- Oui, professeur. »

On partit tous pour nos courts.

Le soir, dans ma chambre.

« - Kéros, comment est Fly ?

- Il est comme Wendy.

- Mais alors pourquoi n'est-il pas venu nous voir ?

- Je ne sais pas. On doit dormir, petit, demain tu as court.

- oui, Kéros. Bonne nuit, Kéros. Bonne nuit, les cartes. »

Kéros me répondit, par contre les cartes émirent une lumière d'argent et de bronze. Je m'endormis en réfléchissant à ce que m'avait dit Kéros sur la carte et au matin.

« - Kéros ?

- Oui, Eiri.

- J'ai rêvé d'un oiseau blessé. Crois-tu que c'est Fly ?

- C'est possible. On verra tout à l'heure si on le revoit.

- Oui, Kéros. J'emmène le livre et tu viens avec moi.

- D'accord, Eiri. »

On descendit prendre notre déjeuner et on partit tous pour nos cours.

« - Où est Yukito ?

- il va participer à un concours de tire à l'arc et il est à l'entraînement.

- Oh ! Allons le voir, Toya.

- D'accord petit monstre.

- Idiot ! »

Il m'emmena à son école. Yukito était en train de se préparer à tirer.

« - Bravo, Yukito. Bonjour, tout le monde.

- Bonjour, les presque adultes.

- Bonjour, vous deux.

- Salut, Yukito. Veux-tu m'épouser ?

- Eiri, laisse mon Yuki tranquille.

- Je l'ai connu avant toi, donc il est à moi. »

Je fis un clin d'œil à Yukito.

« - Eiri a raison, je lui appartiens.

- Et c'est mon ami et mon frère. Je me paye la honte. »

On éclata tous de rire. La première sonnerie retentit.

« - J'y vais, à ce soir, les petits. »

Je partis en courant rejoindre ma classe. A ce moment là, le vent souffla et j'entendis un oiseau.

« ~ C'est le même bruit que l'oiseau de mon rêve. Donc j'ai fait un rêve prémonitoire. »

Ça s'arrêta brusquement et je continuai jusqu'à ma classe.

« - Bonjour, tout le monde.

- Salut, tout seul. Tu as failli être en retard, le prof n'est pas encore là.

- A bon ! Kéros, tu peux sortir.

- Merci, Eiri. Tu as raison, c'était bien Fly mais il a l'air bizarre.

- Voilà ta lecture.

- Bonjour, les enfants.

- Bonjour, professeur Tarada.

- Bonjour, monsieur.

- Bonjour, Kéros »

le cours se fit sans plus d'incident et le soir, après la tombé de la nuit.

« - Tomoyo, pourquoi me fais-tu des tenues ?

- Parce que tu es beau, Eiri.

- Tomoyo, pourquoi n'es-tu pas un beau mâle ? Bon, sérieusement, au travail. Fais attention à toi, mon petit. Métal, protège Tomoyo, avec le vent. Eau, terre et feu surveillez que personnes ne viennent.

- Oui, Eiri. »

Tout le monde se mit en place et Fly apparut.

« - Jump. Wood projette-moi vers Fly avec Jump. »

Wood prit l'apparence d'un trampoline ce qui me projeta vers Fly.

« - Fly, mon ami, qu'as-tu ? »

Je regardais partout où il était blessé et je vis une coupure sur sa patte.

« - On va te soigner Fly. Fly, carte de Clow, reprend ton apparence. » Je rejoignis Kéros et Tomoyo. « Kéros, il est blessé. Que peut-on faire ?

- Écrit ton prénom et met la carte dans le livre.

- C'est fait et … Il est guéri. On ramène Tomoyo. A demain matin, les amis »

On raccompagna Tomoyo et je rentrai chez moi en volant comme une sorcière avec son ballais sauf que là, c'est mon bâton et il avait des ailes.

« ~ Je suis sur que se sont les ailes du dragon que la carte se sert. »

Petit concours pour s'amuser. D'aprés vous avec qui ai-je mis Eiri?

A suivre…