Chronologie Se passe juste à la fin de l'épisode Pur sang [2.02

Personnage Concerné: Joy Arden

Résumé Introspection de Joy: "Et si elle n'avait pas tout dit à l'Intel Unit..."
Réinterprétation très personnelle de certains actes de la Miss Arden.

Disclaimer: Les personnages de cette histoire ne m'appartiennent pas, je ne gagne pas d'argent avec... J'ai juste pris plaisir à prolonger leurs "aventures" sur papier et avec un peu de chance j'obtiendrais quelques review sur cette histoire...
Le personnage de Largo Winch et à Van Hamme et Dupuis. Les personnages de Joy Arden, son père et Georgi Kerensky appartiennent aux scénaristes et producteurs de la série télé...


Parfum de Trahison

La moitié d'un ami, c'est la moitié d'un traître.
Victor Hugo, La Légende des siècles.

Voilà, c'est fait. J'ai agi pour le mieux, je le sais. Pourtant je me sens sale. Le goût de trahison flotte dans ma bouche et imprègne ma peau, bien plus que la transpiration que j'ai appris toute jeune à réguler. Et la douche que je vais prendre dans quelques minutes ne gommera pas cette sensation…

Et puis les semaines, les mois passant, je ne sentirai plus rien, j'oublierai… Et pour ça, je me dégoûte un peu plus… Pourtant, je sais que même si je pouvais ne pas oublier, je ferais semblant d'avoir oublié ou je m'en convaincrais… Question de survie !!

Je ne devrais pas avoir ces scrupules, je n'ai pas été élevée comme ça, je ne les avais pas avant… Comment ai-je pu diminuer ainsi ? C'est à cause de lui, je le sais. Les hommes comme lui, ça devrait être interdit …

Il n'est pas parfait, loin de là… Il n'a pas vraiment trouvé la recette du bonheur… Mais il est diablement attentif aux gens, à leur bien ou mal être. Il a un charme fou aussi, et sait obtenir le meilleur et une loyauté sans faille des gens qui l'entourent, de ses amis… Enfin, sauf dans mon cas bien sûr… J'étais déjà engagée ailleurs et pleinement heureuse de l'être à l'époque… Et pourtant, je sens que malgré moi, malgré mon éducation, malgré mon milieu, son charme agit sur moi… Pas assez directement et fortement pour conduire à des changements irrémédiables, mais suffisamment pour que le bloc que j'ai mis si longtemps à bâtir, se fissure… et pour que je me mette à douter du bien-fondé de mes actions… pour que j'ai honte parfois de ce que je fais, de ce que je suis…

Je l'ai rencontré trop tard, je pense. Parfois je me prends à rêver que si je l'avais rencontré plus tôt, à l'époque où l'on décide de ce qu'on va faire de sa vie, tout aurait été différent ! Moi en tout cas, j'aurais été différente, je n'aurais pas fait les mêmes choix…

Ou bien peut-être l'ai-je rencontré trop tôt justement? … Si je l'avais rencontré seulement dans 10 ou 15 ans, après avoir beaucoup bourlingué, vu beaucoup de choses, été trahie plus souvent, là aussi je pense que j'aurais fait un autre choix… Comme Kerensky l'a fait…

Mais ce n'est pas le cas. Je l'ai rencontré, il y a deux ans. Une rencontre décisive, mais qui n'a pas eu lieu au bon moment… et qui n'a pas pu changer significativement ma destinée…

Et même si ça me mine de plus en plus, je continue à leur mentir. Pour mon bien ou le leur ? Je ne sais pas. Je ne veux surtout pas le savoir… J'ai trop peur de la réponse…

Le pire dans l'histoire, c'est qu'ils croient tous les trois en moi, même Kerensky, cet ex-agent du KGB, qui a l'habitude de tout savoir…et qu'en plus, ils veillent sur moi. Ils me considèrent comme leur amie, sans savoir qui je suis vraiment, sans savoir que je les trahis…Trahison par omission, trahison parce que leurs prémisses étaient mauvaises et que je ne les ai jamais détrompés, malgré tout ce qu'on a vécu ensemble… Et plus le temps passe et moins il sera possible de le faire sans dommages irréversibles…

Je laisse l'eau glacée s'écouler le long de ma peau, mais j'ai eu beau frotter, je ne me sens pas plus propre. Ce sentiment de trahison s'est tellement imprégné en moi que j'ai l'impression d'avoir son odeur. J'en oublie même tout ce que j'ai dû sacrifier pour concilier au mieux mes missions et mes devoirs… J'en oublie que je viens de me condamner à la solitude et que je viens de fermer la porte à ce qui aurait sans doute été mon grand amour… ou à défaut ma meilleure expérience amoureuse !!

Je finis par abandonner et me rhabille. Un message sur le répondeur. J'ai peur de savoir de quoi il s'agit. Un relent de ce scandaleux parfum dont j'ai vainement essayé de me débarrasser flotte autour de moi.

J'écoute et j'apprends qu'il y a un problème avec ma commande du 22.

J'ai gagné mon pari. Cela veut dire que j'ai rendez-vous à 22 heures dans un lieu dont j'avais déjà eu les coordonnées auparavant. Il me reste une vingtaine de minutes avant de me mettre en route.

Et malgré tous mes atermoiements, tous mes doutes et cette sensation de traîtrise, j'irai et continuerai à mener cette double vie …

Parce que si aux yeux du monde et de mes trois collègues, je suis la garde du corps de Largo Winch et une de ses plus fidèles amies, je suis et demeure avant tout la fille du Fantôme et un membre actif de la CIA.

Je n'ai quitté les SOG -( Special Operation Group)- que pour les groupes de management de société, chapeautés eux-aussi par le SAD –(Special Activities Division)-. Un simple changement de branche et une petite réorientation maison. Adieu opérations militaires, bonjour intelligence économique. Mais au fond, le travail est toujours le même : Trouver des informations et les rapporter à mes supérieurs. Seule la nature de l'information diffère…

Je suis et reste un agent secret américain et mon premier employeur est mon pays… C'est grâce à lui et sur ses ordres que j'ai été amenée à bosser pour Nério Winch dans son équipe personnelle d'espions ; c'est pour lui que j'ai accepté ce poste de garde du corps que m'offrait, pour une raison que je n'ai toujours pas comprise, le tout nouveau PDG du groupe Winch…

C'est à cause de ça aussi que je viens de rompre avec Largo avant que ça n'aille trop loin… L'affaire Donovan m'a bien servi de leçon, merci… Ne pas mélanger boulot et sentiment… Ne pas tomber amoureuse de l'objet de la mission ou de l'intermédiaire permettant de l'atteindre… Ca fout tout en l'air et on perd tout… Et puis, si j'étais avec lui, comment pourrais je mener à bien ma mission tout en continuant à me regarder dans une glace ? Ce ne serait plus une simple fragrance de trahison que je sentirais sur moi… Ce ne seraient plus des doutes que j'aurais sur mon comportement… Je ne me supporterais plus moi-même, je me haïrais, je le sais…

Evidemment ce n'est pas ce que je vais leur dire à eux ! Ca doit être pour ça qu'ils m'ont convoquée ! Ils doivent vouloir savoir pourquoi j'ai refusé ce rapprochement avec Winch qui pourtant m'aurait mise en meilleure position pour récupérer des infos sur la stratégie économique du groupe. Je vais leur dire la même chose qu'à lui : qu'il n'était pas prêt à s'engager auprès d'une femme et que la rupture qui n'aurait pas manqué de suivre m'aurait empêché de rester son garde du corps… Ce qui aurait signifié pour eux la perte de leur agent en poste et il leur aurait fallu beaucoup de temps avant de pouvoir infiltrer un autre agent susceptible de récupérer des informations aussi importantes et hautement confidentielles que les miennes…

Ils me croiront, parce que j'ai raison… parce que le comportement de Largo jusqu'ici correspond à cette image… parce que c'était la seule chose sensée à faire !! Ils n'ont pas besoin d'en savoir plus… Ils ne verront pas mes doutes, cet attachement déraisonnable que j'éprouve pour ma vie infiltrée…

J'ai pris ma décision en mon âme et conscience comme on dit. C'était la meilleure possible pour tout le monde… eux, lui et moi. Je ne me mettrai jamais en position de devoir choisir entre mes deux amours, mes deux employeurs, mes deux vies… Ca me détruirait… Tant que je pourrais, je continuerai à mener les deux de front. Et le jour où ce ne sera plus possible, pour quelque raison que ce soit, je mourrai… Suicide ou assassinat ? Je ne sais pas encore. Ca dépendra des raisons de cet arrêt d'une de mes vies… Mais au bout du chemin, la même destination quoiqu'il arrive : la Mort brutale, venue en avance…

Je m'appelle Joy Arden, matricule : A00654007F. Je suis autant un agent de la CIA en activité qu'une employée et amie de Largo Winch, le PDG du puissant groupe W et le resterai tant que je le pourrai…

Fin.


Note de l'auteur: Ceci est une histoire que j'ai écrite il y a quelques années (et publiée ailleurs sous un autre pseudo). En faisant du rangement, je l'ai retrouvée, relue (et un tout petit peu corrigée)...
Joy est loin d'être mon personnage préféré. Ce n'était déjà pas le cas dans la saison 1 alors ne parlons pas de la saison 2.
Néanmoins, je suis relativement contente du résultat de cette petite fic... et je trouve que ça pourrait expliquer de manière plausible son comportement déconcertant des 2 premiers épisodes de cette saison 2 (Cela dit on n'est pas obligé de les avoir vu pour comprendre cette fic!!).
J'espère que vous avez pris plaisir à la lire... N'hésitez pas à me laisser vos commentaires et vos impressions...