Hum hum hum hum...

Je pense que pour le coup, je suis impardonnable....

J'ai fait un chapitre et j'ai lâchement abandonné la suite que j'avais commencé depuis plusieurs années je peux dire maintenant...

Pourquoi la refaire maintenant? Je sais pas, une envie subite, une envie de poster, une envie de réécrire de Saiyuki parce que j'aime toujours autant mais ça me démoralise de voir que les tomes sortent limite tous les deux ans...

Non franchement j'ai pas d'excuses en plus comme le premier chapitre est sorti y'a pas mal de temps, je sais pas si j'suis toujours dans le ton de la fic, vous me direz ce que vous en pensez, je compte sur vous ou vous avez le droit de me bouder c'est normal après tout...

Bref toutes mes excuses encore une fois...

Présence d'un long flash back dans ce chapitre!

bonne lecture!!!

CHAPITRE II

Je me retourne d'un coup, encore en sueur pour voir Goku qui s'est relevé du canapé, un coude sur le rebord et qui me regarde d'un air bizarre, je porte la ain à mon visage pour remarquer que je suis trempé, les images de mon rêves encore présents dans ma tête,

Sans lui répondre, je repousse mes couverture et sors de mon lit pour me diriger vers la salle de bain,

A peine ai-je posé le pied à terre que j'ai l'impression que mes jambes vont me lâcher, je prend sur moi pour ne rien montrer de mon trouble et je prend soin d'éviter le regard de Goku qui ne m'a pas lâché des yeux depuis que je me suis réveillé en sursaut.

- Hey Sanzo, tu ne m'as pas répo...

Je ferme la porte sans lui laisser le temps de finir sa phrase, je m'avance près du lavabo et pose mes mains de chaque côté de ce dernier, ici je me laisse aller et je sens mon corps tout entier qui tremble sans vouloir se calmer

« Mais qu'est-ce qui te prends bon dieu!!! calmes toi!!! »

JE n'arrive pas à me comprendre, comprendre comment un rêve peut me mettre dans tous mes états, je relève la tête pour me regarder dans la glace et le résultat ferait peur...

Je suis livide, blanc comme un linge, je vois enfin pourquoi ce môme me regardait presque inquiet tout à l'heure, un bruit à la porte me fait sursauter, j'entends la voix du gamin derrière me demandant de lui ouvrir, que je lui ai fait la frayeur de sa vie à hurler son nom comme ça,

Mais je reste planter devant la glace, les coups sur la porte s'estompant, il a du laisser tomber, je souffle avant de passer ma main dans mes cheveux quand une sensation bizarre s'empare de mon corps, une sorte de malaise, comme si je...

Comme si je n'étais pas seul dans la pièce

Je relève la tête d'un coup sec pour voir une autre personne dans le reflet du miroir, une personne appuyée contre la porte derrière moi et qui me regarde en souriant.

Je me retourne, son sourire s'accentue face à mon incompréhension, mais à mieux la regarder maintenant, j'ai comme une impression de déjà vu, c'est une femme, avec de longs cheveux, habillée d'une drole de manière, comme une sorte de prêtresse on dirait, ses yeux me scrutent et je suis sur que ce n'est pas la première fois que j'ai à faire à ce regard,

- On dirait que je ne t'effraie pas Genjo Sanzo?

Genjo...Sanzo?? D'où connait-elle mon nom??

Elle s'avance vers moi et moi par réflexe je recule mais le lavabo derrière moi m'empêche d'aller plus loin, curieusement je n'ai pas peur, je ne me demande même pas d'où elle vient, comment est-elle entrer alors que j'ai fermé la porte à clé...rien...

Au moment où elle pose sa main sur mon épaule, un flash me parcoure l'esprit en même temps, un flash où je suis avec elle dans une sorte de temple, j'ai les cheveux beaucoup plus longs, et il y a un gamin qui court autour de moi, à bien y regarder, on dirait Goku mais beaucoup plus jeune...

Ensuite d'autres flashs arrivent les uns après les autres sans me laisser le temps de respirer, je sens que ma tête va exploser, la douleur devient de plus en plus forte quand pris d'une impulsion je hurle

- ARRETE!!!!!!!

Plus rien, je ne sens plus aucune douleur, je tente de reprendre mon souffle,je tiens ma tête entre mes mains, je sens la sueur couler sur mon visage tandis que tout prend un sens dans mon esprit, mes yeux qui étaient grands ouverts quelques secondes plus tôt commencent à s'étrécir et c'est un regard chargé de colère que je relève contre Kanzeon,

- Qu'est-ce que tu fous là toi?!

Elle ne me répond pas mais me sourit, un sourire moqueur comme elle a si bien l'habitude d'en faire,

- Oh je vois que tu te souviens de moi maintenant!

- Bien sur que je me souviens de toi, comment pourrait-on oublier une tronche pareille?! Pourquoi tu pensais qu...

Minute....

Y'à un truc qui cloche...

Je me redresse pour regarder autour de moi et rien ne m'est familier, c'est quoi ce délire?? Pourquoi j'ai ce sentiment étrange d'avoir loupé quelque chose, une sensation bizarre, comme si on m'avait arraché une partie de ma vie et qu'on venait de me la rendre...

Je sens une sorte de panique m'envahir à l'idée de ne pas savoir ce qu'il m'ait arrivé, je continue de regarder à droite et à gauche, essayant de rassembler mes souvenirs mais rien ne me vient, et c'est juste au moment où je sens de nouveau sa main sur mon épaule que je me retourne vers elle,

- Qu'est-ce que tu m'as fais, déesse de malheur???

Le sourire qu'elle avait sur le visage disparaît tandis qu'au même moment un bruit sourd se fait entendre de l'autre côté de la porte, je sursaute et l'interroge du regard, elle semble comprendre ma question car son visage se teinte davantage de tristesse et je ne l'avais encore jamais vu comme ça.

- Je ne t'ai rien fais Konzen...c'est toi, tu t'es souvenu...tu ne devais pas te souvenir...et à cause de toi Goku est en train de mourir derrière cette porte...

- QUOI??

J'ai de nouveau haussé le ton, j'enregistre ses paroles alors qu'une peur sans nom s'insinue dans mes veines, me paralysant, ma respiration se coupe littéralement tandis qu'un gémissement qui vient de derrière la porte me parvient aux oreilles...Goku... je repense à ce qu'elle vient de dire et me dirige vers cette dernière, la bousculant au passage,

Mais au moment où ma main se referme sur la poignet, elle m'empêche de l'ouvrir et me plaque sur cette même porte, ses yeux ne reflétant plus aucune tristesse mais de la colère.

- Je t'avais prévénu Sanzo!! Aucun de vous ne devez se souvenir sous peine de devoir revivre ça une nouvelle fois!!!! Et j'ai préféré te surveiller toi plus que quiconque!!

La mémoire qui me faisait défaut depuis plusieurs minutes me revient et je comprend alors ce qu'elle veut me dire, j'attrape alors son poignet, la forçant à relâcher mon tee shirt et le rabaisse tout en baissant la tête...

- Alors...c'est de ma faute...entièrement de ma faute...Goku est de nouveau en train de souffrir à cause de moi....BORDEL!!!!!!!

Je l'écarte violemment de mon chemin pour me diriger vers le miroir et d'un geste j'enfonce mon poing dans ce dernier, le faisant voler en éclat, je regarde les morceaux de verre tomber dans le lavabo et par terre et ne fait nullement attention à la douleur dans ma main, je ne ressens rien..

Je me laisse tomber à terre, repliant mes genoux pour poser mes mains dessus puis relève mes yeux vers Kanzeon, j'essaye de prendre un air déterminé tandis que ce que j'ai en moi est en train de me détruire,

Je sais que ce que je vais faire est la meilleure solution, j'ai pas le choix, il faut que je le fasse, pour lui...

- Refais-le...

- Sanzo, je...

- REFAIS-LE J'TE DIS!!!!!! Peu m'importe les conséquences, peu m'importe que j'oublie tout du moment qu'il reste en vie!!!!! Et cette fois, fais en sorte que plus jamais je ne me souvienne de lui dans cette vie...

Cette dernière phrase est sortie dans un murmure au même temps que j'ai baissé la tête, j'ai les poings serrés, je sens mon sang couler le long de ma main blessée par le miroir mais je ne sens plus la douleur, la douleur est ailleurs, elle est au plus profond de moi...et je vais l'oublier...encore....

Alors que je me souviens de tout maintenant....

Flash back

Sanzo ne veut pas lâcher le corps de Goku, il ne pleure pas, il ne dit rien, il ne semble pas se rendre compte que ce dernier les a quitté...

Hakkait s'est abaissé pour être juste à côté de lui, il sait plus que quiconque combien le blond souffre en cet instant, il sait que rien ne pourra jamais apaisé sa peine, il a de nouveau perdu un être cher et bien que pour le brun la douleur est aussi présente, il faut qu'il soit fort pour relever Sanzo et continuer leur route...

- Sanzo...laisse-le...on peut plus rien faire...

Ils avaient aussi tenté de retirer sa couronne mais rien ne s'était produit, seiten taisen n'était pas apparu, Goku était définitivement parti...et la perte était lourde....

- Barrez-vous....

- Qu....

- J'vous ai dis de vous barrer!!!!!

Hakkait recule devant la violence des paroles de Sanzo, il ne s'est pas attendu à une telle réaction, à vrai dire c'est la première fois qu'il le voit comme ça et ne sait pas comment réagir, la dernière chose que son cerveau enregistre est le poing de Gojyo rentrant dans le visage du bonze.

- Gojyo!!

- Laisse Hakkai, faut bien quelqu'un pour réveiller ce bonze de merde!!

Le bonze en question se releve lentement, essuyant sa lèvre au passage que Gojyo a coupé avec son poing, il releve des yeux furieux vers ce dernier, une colère qu'il n'arrive pas à contrôler et il faut qu'il déverse cette colère sur quelque chose ou quelqu'un et Gojyo vient de lui donner ce prétexte!

Gojyo le sait d'ailleurs, il a bien vu que les paroles d'Hakkai sont sans effet bien qu'il n'aime pas trop devoir faire ça, bien qu'il sait ce qu'endure Sanzo, il a mal lui aussi, il ne le montre pas mais il souffre de la perte de Goku mais il pense comme Hakkai, il faut relever Sanzo, il doit le faire réagir par n'importe quel moyen et il sait par avance que Sanzo répond toujours à une attaque directe

- Ohlala comment pouvez-vous vous battre dans un tel moment?!

Ils se sont tous les trois figés quand Kanzeon est apparu entre eux, de nulle part et leur a jeté un regard ennuyé, elle regarde un moment Gojyo et Hakkait avant de se tourner vers Sanzo et s'approche de lui jusqu'à n'être qu'à quelques centimètres de son visage,

- Ahhhh Konzen....pas la peine d'être si brutal, tu dois le droit d'avoir du chagrin tu sais, pas besoin de te cacher derrière tes grands airs « moi rien ne m'atteint »!!

Puis elle le contourne et se dirige vers le corps inerte de Goku, ignorant le regard choqué que Sanzo vient de faire et ne faisant pas attention à ses poings qui se sont serrés et à sa machoire qui vient de se contracter face à ses paroles, elle a touché là où ça faisait mal et le sait pertinemment,

Elle s'est accroupi devant Goku et le regarde avec une infinie tendresse, replaçant quelques mèches de ses cheveux devant les regards étonnés de Gojyo et Hakkait qui n'ont toujours pas bougé, ce dernier prit la parole

- J'ai tout essayé mais j'ai échoué...

- Je sais, j'ai vu...je sais que ce que je vais vous dire va sans doute vous redonnez espoir mais je peux le ramener!

A peine a-t-elle dit sa phrase que Sanzo vient de l'agripper par ses vêtements et a rapproché son visage du sien, ses yeux lancent des éclairs mais elle n'est pas du tout intimidé par ce dernier.

- Arrête de te foutre de ma gueule...

- Je ne me moque pas de toi et je suis très sérieuse...

Sanzo recule d'un pas devant le regard de la déesse, il vient de voir dans ses yeux qu'effectivement elle ne ment pas et au fur et à mesure qu'il assimile toute la portée de ses paroles, elle l'attrape par la nuque et le ramene contre elle jusqu'à ce que sa bouche soit à son oreille,

- Je sais combien il était cher à ton coeur Konzen, même si toi tu l'ignorais jusqu'à maintenant, je peux te le rendre mais il y a un prix à payer...

Elle le relâche et se tourne vers les autres tandis que Sanzo ne bouge plus, a-t-elle lu en lui depuis le début?? Comment peut-elle savoir des choses que lui-même avait ignoré jusqu'à maintenant??

Ses yeux tombent sur la silhouette inerte de son baka de singe et pour la première fois depuis longtemps, il sent quelque chose monter en lui et sans que personne ne le remarque, une larme roule sur sa joue, une unique larme qu'il se dépêche d'essuyer.

- Quel est le prix à payer?

- Votre vie et votre mémoire....

Un silence accompagne cette phrase, aucun des trois ne voient où elle veut en venir,

- Que les choses soient claires, ceux de là haut sont bien content de le savoir mort mais voilà, je ne suis pas comme eux et voir mon cher Konzen malheureux me fend le coeur...

« Quand elle arrêtera de m'appeler Konzen celle-là!! »

Je peux lui rendre la vie mais je ne lui rendrai pas la vie qu'il a actuellement, je vais lui donner la chance de vivre autrement et à vous aussi. En revanche, votre mémoire et la sienne seront effacés, vous oublierez tout les uns des autres, vous vivrez séparés, voilà ma condition!

Sanzo reste un long moment à réfléchir à ses paroles, réfléchissant aux conséquences d'une telle décisions tandis qu'il entend Gojyo protester et Hakkait qui tente de le calmer,

Goku vivrait, il aura de nouveau la possibilité de vivre sa vie, de respirer...et rien que cette constation lui gonfle le coeur, il vient de se rendre compte que rien ne compte plus que la vie de Goku pour lui et qu'il est prêt à tous les sacrifices pour lui.

- J'accepte....

Le silence retombe de nouveau tandis que Gojyo et Hakkai ont du mal à en croire leurs oreilles, Sanzo accepte sans protester, il accepte de tout perdre comme ça, ça ne lui ressemble pas...

- Sanzo tu te rends compte de ce que ça implique, tu oublieras tout de lui, on oubliera tout, tu es sur de vouloir ça? Et notre mission tu l'as oublié??!

- Il le ferait sans hésiter pour toi! Et notre mission n'a plus lieu d'être s'il n'est plus là, c'est à quatre qu'on devait aller empêcher la résurrection de Guymao pas trois!

Cette réplique eut le don de couper la parole d'Hakkait et il admet qu'effectivement Sanzo a raison, Goku se serait sacrifié sans hésiter pour eux, pour Sanzo et le fait que ce dernier accepte prouve bien l'attachement qu'il a et aurait toujours envers le jeune garçon et pour la première fois depuis longtemps Hakkai semble se rendre compte de ce lien entre ces deux amis.

- Un dernier détail, rien n'est infaillible, si l'un d'entre vous, n'importe lequel montre des signes bizarres, signe qu'il se souvient alors ça signera l'arrêt de mort de Goku...et sans espoir de retour cette fois...j'espère que vous mesurez la chance qui s'offre à vous...

- A lui...

Personne n'essaye de contredire Sanzo et la dernière chose qu'il voit ce sont les yeux de Goku qui s'ouvrent de nouveau et qui le regardent avant le trou noir

Fin flash back

- Ok Sanzo mais c'est la dernière fois que je te rends service...à l'heure qu'il est, Hakkai et Gojyo doivent se demander aussi ce qui leur arrive, si ça se reproduit, ce sera vraiment la fin, alors tâche de ne pas te souvenir!

Merci....et encore une fois...

- Au revoir Goku....

Puis je ferme les yeux....

A suivre...

Bon ce devait être une fic en deux chapitres mais y'en a trop à dire en fait, et j'ai comme d'habitude la fin en tête, j'espère la finir au plus vite sans pour autant la bacler mais voilà, je l'aime beaucoup celle-là et j'ai plus envie de la mettre de côté!

j'attends vos impressions (on verra Gojyo et Hakkai dans le prochain normalement!)

bisous!!