Titre : vivre à Hogwarts
Auteur : ylg
Fandom : Harry Potter & the Deathly Hallows
Personnages/Couple : "AS/S" (1)
Rating : G / K
Disclaimer : J.K.R.

(1) Je répète, rien que le nom des personnages est un spoiler en soi si vous n'avez pas fini le tome 7. Auquel cas, ouste, ne restez pas là, revenez quand vous aurez fini toute la saga HP, pas avant. Ou alors ne vous plaignez pas si ça vous gâche votre lecture.
Il est encore temps de faire demi-tour...

pour Gabriela Gosden, d'après une citation de Marc-Aurèle "L'art de vivre ressemble plus à un match de lutte qu'à un ballet."
donc, les persos : Albus Potter et Scorpius Mafoy.
330 mots

oOo

On leur a raconté, avant de les mettre dans le train, comment ça se passerait, à Hogwarts. La Répartition, les Quatre Maisons, et les relations bien orchestrées entre elles, avec des tas de règles tacites sur leur agencement. À les entendre, on aurait pu croire qu'il s'agissait d'un ballet bien ordonné entre les élèves des différentes affiliations. Sur place, certains ont déchanté : en fait de camaraderie et de saine compétition, ils ont surtout vu rivalité, tension, parfois même mépris ; ils découvriront bientôt une guerre larvée si jamais l'écart des points se creuse trop, voire presque ouverte quand la saison de Quidditch démarrera.

Pour Malfoy, Scorpius et Potter, Albus, envoyés à Hufflepuff, à l'ébahissement des tablées de Slytherin et de Gryffindor –noyés dans les applaudissements de circonstance, il y a même eu quelques sifflets de la part d'élèves plus âgés qu'ils ne connaissent même pas- l'important, malgré tout ce que leur ont dit leurs pères, c'est d'être acceptés par les autres.

Ça a été dur, dans le train ; Draco Malfoy a toujours répété à son fils qu'il valait mieux que la plupart des autres élèves, lui a bien recommandé de choisir avec soin ses relations, mais les élèves plus âgés retrouvant leurs amis l'ont bousculé et laissé en dehors de leurs groupes, avec une petite grappe de Première Année –parmi lesquels Albus Potter, laissé derrière par son grand frère et lui tout aussi seul.
(Albus a bien failli se retrouver à Slytherin, mais le désir qu'il avait de rester avec le premier camarade dont il se soit rapproché dans le train, celui qui était déjà en passe de devenir un ami, l'a emporté sur le reste.)
Bon, ils sont déjà dans la même Maison, ça fait un premier ami pour chacun. Après tout, ils l'ont vu à la gare : leurs parents avaient l'air de se connaître, même si, trop occupés par le départ des enfants, ils n'ont pas eu le temps de venir se parler. C'est un bon début, non ?