Harry Potter ne m'appartient pas, je ne fais qu'emprunter les personnages de JK Rowling pour mon propre amusement et je ne gagne pas d'argent en écrivant cette histoire (cela vaudra pour tous les chapitres de cette fic mais j'ai la flemme de tout écrire lol) Les paroles du début sont celles de la chanson Rise Up de Yves Larock.

Attention: Il y aura sûrement beaucoup de violence et tous les tomes sont repris y compris le 7. La suite mettra un peu plus de temps pour venir, vu que je suis en examens et j'écrit avec une main…

Les chapitres suivants seront plus long aussi, maintenant c'est une espèce d'introduction.

Résumé: Après la mort de Sirius, Harry n'a qu'une pensée en tête: se venger de Bellatrix. Il va être prêt à tout faire pour arriver à son but. Mais des complications et des découvertes vont lui mettre des bâtons dans les roues. Et pourquoi les cheveux de Ginny sont si beaux et brillants? La prophétie peut vraiment s'accomplir?

Les reviews sont très appréciées, dites-moi ce que vous en penser et ce que je devrais essayer de changer, après tout, j'essaie de m'améliorer


Over the rainbow

Prologue

My dream is to fly

Over the rainbow

so high

Rise Up

don't falling down again

Rise Up

long time I broke Its hands.

I try to fly a while so high

direction's sky

I try to fly a while so high

direction's sky

My dream is to fly

Over the rainbow so high


Encore ce cimetière, ce cimetière où Harry avait vu renaître Lord Voldemort. Mais cette fois il y était pour le voir partir complètement. Même l'enfer, tant soit peut qu'il existe, n'aurait plus de place pour lui, son âme allait être détruite pour de bon. Le dernier horcruxe allait être détruit.

Bien que l'atmosphère soit lourde, les corps d'alliés et d'ennemis recouvrant tout le cimetière avec occasionnellement des râles de douleurs des quelques miraculeux, cela n'auraient pas pu gâcher cette belle journée. La pluie s'était enfin arrêtée et un arc-en-ciel flottait fièrement au-dessus de tous. Comme attendant le moment propice pour partir.

La marque des ténèbres s'était évanouit il y a un moment et la barrière magique qui séparait Harry et Ginny les empêchaient d'entendre ce qui se passait autour d'eux. De toute façon ils n'auraient pas pu vraiment comprendre, ils étaient dans leur monde à eux.

Harry regardait Ginny de ses yeux rouges, des larmes coulaient de ses yeux, elle n'avait jamais été aussi belle, là debout devant lui, lui qui était à genoux, il l'a voyait comme l'ange qu'elle était vraiment. Un sourire prit forme sur ses lèvres sèches, il savait maintenant. Sa destinée était enfin accomplie, il pouvait enfin partir en paix.

Tout doucement, il prit l'épée de griffondor qui était plantée dans Nagini, restes de l'exploit de Neville, et la tendit à Ginny. Celle-ci le regarda avec horreur, elle avait comprit ce qu'elle devait faire, elle avait lu la lettre des dizaines de fois, voir même des centaines, mais même en sachant, elle ne pouvait vraiment imaginer que cela soit la fin. Elle ne pouvait imaginer que tout ceci était réel.

Non… Ce n'était pas possible… Pas Harry, son héro, son sauveur, toute son enfance avait été baignée d'histoires à son sujet. Son prince charmant… L'histoire devait se finir comme un compte de fée, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. Harry aurait dû être heureux, avoir connu ses parents, avoir pu fonder une famille, utiliser l'amour qui coulait en lui, de part le sacrifice de sa mère, pour rendre les autres heureux.

Mais comme tout ce que Harry avait souhaité depuis sa naissance, ceci non plus n'allait pas se réaliser, et il allait mourir ici et maintenant. De la main de son amour, Ginny. Elle ne pouvait plus reculer, le tout dernier souhait d'Harry était clair «Tue moi, s'il te plait». Elle ne pouvait lui refuser cela, même si elle tuait une partie d'elle-même en faisant cela.

Les larmes s'étaient arrêtées de couler. Son regard s'était durcit, la petite sœur, celle qu'il fallait toujours protéger, qui rougissait à l'entente du nom Harry Potter, était devenue une femme. Et elle allait devenir une meurtrière. Elle allait sauver le monde, en détruisant le dernier horcruxe . Elle leva l'épée, et sans même un dernier regard, elle transperça Harry de toutes ses forces, celui-ci n'avait même pas bougé. Son corps s'écroula sans un bruit avec le sourire, il paraissait enfin en paix, pour la première fois de sa vie, il pouvait se reposer.

Ginny, réalisant enfin toute l'ampleur de son acte, s'agenouilla près de lui et le prit dans ses bras. Elle le sera pendant si longtemps qu'elle avait l'impression qu'ils n'étaient qu'un. Rien ne les séparait plus, une part de son amour sera toujours dans son cœur. Elle essaierait de mener une vie heureuse pour lui, c'est ce qu'il aurait souhaité.

Elle ne sentit pas la main d'Albus Dumbledore se poser sur son épaule, le dôme les séparant du reste du monde s'était fané. Elle n'entendit pas le «Harry était un être exceptionnel, il a fait ce qu'il fallait pour le plus grand bien, on se rappellera de lui comme le vainqueur de Lord Voldemort. Qu'il puisse enfin retrouver la paix qu'il mérite tant.»

Si elle l'avait entendue, elle aurait sûrement trouvé une réplique cassante pour ce vieux fou, comme elle avait commencé à l'appeler depuis quelques temps.

Tout ce qui lui importait c'était qu'Harry pouvait enfin réaliser son rêve, être en paix…

Elle sourit sur cette dernière pensée et s'évanouit, l'ampleur de la bataille s'inscrivant enfin dans son être.