Titre : sur des charbons ardents
Auteur : ylg
Fandom : Berserk
Personnages/Couple : Serpico/Farnèse
Rating : PG –13 / T
Disclaimer : Miura Kentarō

Prompt : UST ("tension sexuelle non résolue",
ce qui est fantastique : par hasard, c'est la contrainte accessoire du mois sur 31 jours... ce qui veut dire qu'avec un peu de chance d'ici la fin du mois j'aurai une autre ficlet sur eux !)

EDIT: quand j'ai écrit cette ficlet, il y a longtemps, après avoir seulement lu le tome 19, il me manquait un complément d'information et j'ai réalisé depuis que j'avais commis une erreur sur la deuxième partie du drabble. Tant pis ; c'est fait, c'est fait, je ferais de mon mieux pour me rattraper sur les suivants...

Pour Nelja
275 mots

oOo

Serpico n'aime pas les bûchers. C'est peu de le dire. Qui ne détesterait pas le feu après avoir vu sa famille immolée ? Pourtant, quand Dame Farnèse lui ordonne de l'y accompagner, il ne peut s'y soustraire. Il ne peut rien refuser à la chef de la Troupe des Chaînes d'Acier Sacrées. Il ne peut rien refuser à cette femme.

Tout le temps requis par la « cérémonie », il tient bon, refusant de voir les bûchers, ne regardant que la silhouette de Farnèse éclairée par les flammes dansantes. Il essaie de ne pas écouter les cris, se concentrant pour n'entendre que sa propre respiration.
Tout ce temps, il le passe lui aussi sur des charbons ardents.

o

Farnèse aime les bûchers. Ça, c'est un secret honteux. La purification des hérétiques n'a rien à voir avec la passion sourde qui la dévore de l'intérieur au souvenir du feu.
Il est hors de question qu'elle s'adonne à la joie sauvage de faire danser les flammes juste par plaisir. Elle est la chef de la Troupe des Chaînes d'Acier Sacrées. On la dit vierge de fer. Elle ne peut s'oublier et agir comme… une païenne, une hérétique.

En temps normal, pour s'en cacher, elle se tient à bonne distance de ce genre d'événement ; cette fois, sa présence y est exigée par son père.
Pour lutter, elle s'impose la présence de Serpico à ses côtés. À lui, il est important qu'elle prouve à quel point elle peut être stoïque. Tant qu'il pourra la voir, quoi qu'il lui en coûte, elle ne cèdera pas.