Merci encore pour vos reviews!!!!!!

Non, non je ne changerais pas les couples. Mais vous comprendrez mieux la relation qu'il a établit avec Drago dans ce chapitre. Alors j'espere que cela vous plaira encore, lol. Perso, un de mes chap prefere c le suivant!!!!! Niark, niark!!! C la dessus que je vous laisse!!! (Non, Cashie, suis pas sadique, c po vrai!!!!)


Désolation…..

Affliction…..

Consternation……

Le chemin de Traverse de ses souvenirs n'était plus.

A son époque et dans son monde, bien sur, il n'en restait rien sinon des ruines éparses mêlées de sang. Bien sur chez lui, il ne restait plus rien. Peu avant la défaite de Voldemort, le ministère était tombé, saccagé, détruit, incendié….Le ministère était tombé.

Le chemin de Traverse pillé, souillé, vandalisé. Les gens se terrait dans la peur, fermant les yeux sur les atrocités perpétrés au nom d'un idéal gangrené, un idéal néfaste…..La pureté du sang, la pureté des idées…..Le pouvoir sous toutes ses formes, le pouvoir brut et sans concession…

Heureusement la résistance s'organisait, les horcruxes étaient éliminés un à un, la lumière au bout du tunnel était enfin visible. Beaucoup étaient déjà tombé…Fred, Georges, Ron, Ginny, Hermione, Percy, Remus et quand vint enfin la bataille final, l'affrontement fatidique entre le bien et le mal, entre lui et celui-qui-se-prétendait-lord d'autres étaient tombés encore …. Severus et Drago….

Un soupir….Ne plus y penser…..Un nouveau monde lui ouvre ses bras….Un nouveau monde où la gangrène n'est pas encore à son summum…Ses yeux se posent encore sur le chemin de Traverse, il marche silencieusement dans la rue principale. Les pierres lumineuses de ses souvenirs se sont muées en pierre terne et sans vie, la presque totalité des boutiques sont fermée pourtant la rentrée étant très bientôt, il devrait y avoir cohue, les gens devraient se bousculer, les enfants s'arrêter devant la boutique de Quidditch pour admirer le balai nouvellement conçu….Mais non….Rien sinon un ou deux passant le regardant suspicieusement, sinon des murmures se propageant doucement….

L'allée des embrumes….Il ne devrait pas s'y aventurer, il pourrait y être vu mais il a envie de savoir jusqu'ou le fou s'étend, juste savoir à quel point le monde est malade….Car avec l'expérience, il n'a pu qu'approuver la ressemblance entre le mal envahissant le pays et une maladie qui ronge encore et encore l'être qui la porte…..

James, Lily, Sirius, Remus….

Cette petite pensée suffit à l'écarter de l'allée, il ne sert à rien de prendre des risques inconsidérés pour satisfaire une curiosité malsaine et….

BANG.

-Pardon, jeune homme je suis désolé !!!

-Ce n'est rien voyons, je ne regardais pas où je marchais…..

Se tient devant lui, Maugrey Fol-œil mort au champ d'honneur au début de la seconde guerre. Mais ici, il est vivant. Mais toi bien dans la tête, Potter, qu'ils sont tous vivant ici !!!! Tu vas pas t'extasier à chaque personne que tu rencontre !!!! Claque mentale !!! Oups, l'est mal barré, Maugrey fait passer son regard de l'allée à lui….Tiens, il a pas son œil artificiel ?! Et il a un peu moins de cicatrice……Mais au regard qu'il me lance, il est tout aussi parano !!!!!

-Bon, je vais rentrer au chaudron baveur, je crois qu'on est amené à se revoir, monsieur.

-Bien. Au revoir Monsieur. Lance-t-il avec méfiance, son regard bleu clair fixé sur Harry.

Harry refait le chemin inverse, mais il fait tout de même un détour par Gringott, cela ferait louche s'il n'avait pas de compte. Il avait prévu pas mal d'argent, il avait facilement pris mille gallions qu'il avait mis dans une sacoche sans fonds. La banque n'avait pas changé en elle-même, toujours aussi imposante qu'elle lui était apparue à sa première rencontrer avec le monde de la magie, peut-être plus de sécurité…..Il relit sans vraiment y penser l'inscription surplombant la bâtisse « Si tu veux t'emparer en ce lieu souterrain, d'un trésor convoité qui ne fut jamais tien, voleur tu trouveras, en guise de richesse, le juste châtiment de ta folle hardiesse ». Un sourire flotte sur ses lèvres quelques secondes avant qu'il ne s'engouffre dans le bâtiment impressionnant.

L'intérieur contraste étonnement avec le dehors. Le doré, proéminent, l'aveugle quelque peu après la pâleur du chemin de Traverse. L'agitation est à son comble, les gobelins s'agitent dans tous les coins, grognant, râlant, pestant contre les sorciers en tout genre…..Son sourire s'élargit alors qu'il pense à ce que Hagrid lui avait dis ce fameux premier jour, en effet les gobelins sont des créatures très intelligentes, ils ont été un atout non-négligeable lors de la guerre. Mais Hagrid avait tord sur un point, certes les gobelins n'étaient des plus aimables avec les sorciers en général mais c'était surtout dû au fait que pendant longtemps, ils ont été considérés comme moins que rien, comme moins que sorcier et leur orgueil et leur rancune est assez impressionnante. Il avait su établir une relation de respect mutuel avec Manek, le chef de l'armée des gobelins et ainsi s'assurer leur appui contre Voldemort.

Harry s'avance vers le guichet d'un pas confiant. Surtout ne pas baisser les yeux mais ne pas paraître condescendant non plus…..

-Bonjour, je me nomme, Gabriel Evan James et j'aimerais ouvrir un compte personnel s'il vous plait.

Le gobelin l'évalue un instant, le regardant de haut en bas par-dessus ses lunettes rectangulaires et se racle la gorge :

-Bien. Mon nom est Partren, veuillez me suivre dans le bureau d'à coté.

-Merci.

Partren l'entraîne dans une petite pièce à part, bien isolée. La décoration extravagante de la salle principale s'efface pour laisser place à des murs plutôt vétuste et d'un blanc cassé. Partren indique un fauteuil dans le quel Harry s'installe sans discuter. Les gobelins accordent beaucoup d'importance à la politesse, aux étiquettes et aux protocoles. Même au cœur de la guerre, ils n'avaient pas perdu leurs manières. Le gobelin s'installe à son tour derrière le bureau ovale.

-Vous voulez donc ouvrir un compte personnel ?!

-Exact.

-Et de combien exactement est votre somme initial ? Demande-t-il en se penchant vers lui, suspicieusement.

-Pour le moment, je dispose de mille gallions mais dès le mois de septembre j'aurais des rentrées menstruelles.

-Bien, bien, bien !!!! S'exclame Partren, enthousiasmé par la somme. Voici un petit questionnaire personnels….Maintenant nous devons parler de la protection que vous voulez pour votre coffre.

-Nul besoin d'une grande protection, je vous l'assure, mettez-moi le minimum. De toute façon, je peux en rajouter plus tard, non ?

-Bien sur, bien sur !!!!

-Bien. Je vous remercie de m'avoir accorder de votre temps et voici les gallions.

-Merci, voici votre clé. Couine le gobelin en lui tendant une petite clé en bronze.

Harry sort de la banque, soulager d'avoir déposé ses biens. Il décide de ne pas s'attarder dans cette pâle copie du chemin de traverse d'antan, rentre tout de suite au chaudron baveur et après avoir manger à sa faim, remonte dans sa chambre.

-Gordic…

-Oui, Haarryyyy.

-Demain, nousssss allons aller à Poudlarrrrd...Ne me parrrrrrle pas devant, Albussssss, d'accorrrrrd?!

-Bien.

-Tu pourrrras faire sssse que tu voudrrrras une fois dans notre chambrrrreeeee…..

-D'accorrrdd !!!!

-Ccccccaaaa va ? Tu as trrrrrrouvé à manger ?

-Oui, les ssssssouris pullulent !!!!!

-Je me doute, mon ami !!!!! Nousssss allons enffffin rrrrentrer à poudlarrrrd !!!!

-Nous venons de le quitter !!!!

-Pas cccccelui-là, Godric, pas cccccelui-là !!!!!

-Tout serrrra difffférent Harry !!!! J'esperrrre que tu ne serrrras pas déccccuuuu !!!!!

-Pourrrrquoi dis-tu ccccela, mon ami ?!

-Pour rrrien, mon jeunneee maîtrrree !!! Pour rrrien !!!

-Godric, ne m'appelle pas maîtrrre !!!

-Bonne nuit, Harrrryy….

-Bonne nuit, mon ami…

Harry sourit en repensant à son serpent. C'est Drago qui lui avait offert pour ses 18 ans, il se souvient encore de son air exaspérer et de sa mine dédaigneuse quand il lui avait dit, qu'il voulait l'appeler Godric. Drago avait rigolé doucement avant de lâcher qu'alors il lui ressemblerait. Suite à cela, Harry s'était fait faire deux tatouages. Un serpent s'enroulant sur son avant-bras droit et un lion sur son bras gauche. Ce qui n'était pas étonnant puisque c'était ses deux formes animagi…..Ils étaient venus se rajouter aux deux tatouages qu'il avait déjà : Le patronus de Ginny sur sa hanche gauche, c'est-à-dire un cheval et un grand « M » derrière son épaule droite en hommage aux maraudeurs. Il avait fait le cheval suite à la mort de Ginny et le « M » après la mort de Remus. Pour ne pas déroger à la tradition à la mort de Sev et Drago, il s'était fait percer l'arcade sourcilière.

Ginny….Sa Ginny…..Il l'avait tant aimé….Si fort….Et pourtant elle était partie si vite. Ca avait été une des premières à partir avec Ron, à peine un an après la mort de Dumbledore et même pas quatre mois après celle des jumeaux…..Suite à leur mort, il avait presque perdu espoir, il n'avait pas mangé pendant plusieurs jours mais Drago avait été là et Remus, et Sev et Hermione….Drago l'avait relevé, ils étaient devenus des frères…Et puis d'autres morts….

Des morts…..Encore…..

Il avait envie de pleurer, cela lui aurait fait du bien mais les larmes ne venait toujours pas. Il n'avait pas pleuré quand il avait su la disparition de Sev et de Dray, il n'avait plus su pleurer suite à la mort de Remus….Mais là, il en avait envie….Il aurait tellement voulu pouvoir exprimer ce qu'il ressentait autrement qu'un donnant des coups poings dans un mur….C'est sur ses pensées sombres qu'il tomba dans un sommeil agité.


N'oubliez pas qu'il y a un petit bouton mauve que serait ravi que vous cliquiez dessus!!!!!!!!!Biz