Chapitre 2 : Tsubasa contre Hikaru

Vaisseau Extra-terrestre :

La créature qui avait enlevé Tsubasa dans le centre commercial, se nommait Rondagio. Autrefois il avait forme humaine mais à force de pratiquer des expériences sur les Maguyas, il avait finit par en faire sur lui même transformant son physique, ainsi que sa force qui était devenue phénoménale.

Rondagio était face à une fenêtre de son vaisseau qui permettait de voir la Terre. Soudain, la porte de son bureau s'ouvrit et un de ses subordonnés entra.

- Docteur Rondagio, nous pensons avoir trouvé la solution pour récupérer les fugitifs. La jeune Terrienne que vous avez ramené avait des proches, nous pourrions nous en prendre à eux pour les attirer vers nous.

- J'y ai déjà pensé, et pour que ça soit meilleur j'ai pensé que ce serait amusant que ce soit Tsubasa qui soit envoyée. Après tout elle est des notre maintenant.

- Mais ce n'est pas prématuré ? Faites la accompagner !

- Je n'ai pas à recevoir d'ordres, elle pourra s'acquitter de cette mission seule et sans problèmes ! Mais pour éviter qu'elle se trouve en face d'un trop grand nombre d'adversaires, j'ai décidé d'envoyer un Maguya.

Au moment où il acheva ces mots, un bruit sourd se fit entendre. On venait de tirer avec un canon vers la Terre, et une boule rouge se dirigeait vers le Japon.

Tokyo, Quartier de Shinagawa:

DD avait trouvé une maison ou vivre avec Hikaru et Haruki, et cette manière de faire ne manquait pas de lui rappeler Hokkaido. Un intérieur quasiment vide, mais une grande cave bourrée d'ordinateurs et un simulateur de combat virtuel. DD se trouvait en compagnie des deux enfants, et leur expliquait la nouvelle forme de combat qu'ils pouvaient atteindre sans partenaires.

- Comme vous le savez, le Riberus normal est constitué d'une petite boule de métal placée au centre d'un tube de verre en forme de sablier. Il suffit de l'activer afin que le pouvoir du Riberus se manifeste et entoure le partenaire d'une sorte d'armure protectrice. Mais avant cela, nous avions une autre forme de protection de combat, et contrairement au Riberus, il ne s'agissait pas d'un métal ayant une forme de vie artificielle, mais d'un revêtement automatique d'une petite armure légère. Mieux vaut porter la combinaison spatiale noire en même temps.

DD prit deux objets semblables à des montres et les donna aux enfants.

- Cette nouvelle protection s'active de la manière suivante, vous portez la main à l'Active-Cloth, comme nous l'appelons et vous pressez le bouton rouge sur le coté. Et vous verrez…

Impatients d'essayer cela, Hikaru et Haruki pressèrent tous les deux le bouton, et une lumière blanche aveuglante les entoura. Lorsqu'elle se dissipa, ils avaient une protection pour le torse métallisée, ainsi que des protections aux jambes et aux avants bras.

- Trop cool, cria Hikaru, ça change de la transformation en Figure.

- Mais ça reste moins puissant, est ce suffisant en cas d'attaque de Maguyas ? Demanda Haruki.

- En réalité c'est la protection basique, mais je l'ai améliorée en combinant les données des Maguyas lors des batailles d'Hokkaido. De plus ça ne se porte pas seulement comme ça, on peut rajouter du matériel, comme un fusil Carion et une épée Carion, voire un bouclier Carion. Mais en plus il vaut mieux porter une lunette spéciale permettant d'avoir des données sur l'ennemi ainsi qu'une transmission radio. Avec tout ça, il me semble que les Maguyas ne pourront pas résister, mais juste pour un moment. Etant donné l'évolution de ces bestioles il est plutôt évident que les choses sont actuellement précaires.

- Mais il suffit que je retrouve Tsubasa et… commença Hikaru.

- Désolé mais je ne pense pas que ce soit une évidence. Si Tsubasa est entre leurs mains, il faudra la récupérer mais même après, qui te dis qu'elle voudra à nouveau combattre ? D'autant plus qu'il y a une chose que tu ne sais pas encore Hikaru.

- Qu'est ce que c'est ? Demanda Hikaru.

- En arrivant ici j'avais fais une analyse au scanners de vos corps, et bien si Haruki est composé à 100 de Riberus, tu ne l'es plus qu'a 65 .

Hikaru en tremblait presque, Haruki du la retenir de s'effondrer.

- Je ne suis plus qu'un semi Riberus…

- C'est comme ça que tu es revenue à la vie, les scientifiques ont pu rematerialiser une partie non endommagée mais afin que tu sois complète ils ont rajouté de la matière organique. Pour conclure tu es devenue en partie humaine sur le plan technique. Reste à savoir ce qui prendra le dessus, ton coté humain ou le coté Riberus… Pour le moment je ne peux pas m'avancer sur ton avenir, c'est pour ça que nous devrons avoir une victoire rapide et définitive. Hokkaido n'était qu'un échauffement !

Sur ces mots, les enfants repoussèrent sur leur Active Cloth et redevinrent normaux. Alors que DD devait encore travailler, ils sortirent afin de prendre l'air. Ils marchèrent jusqu'à un pont qui surmontait les rails menant à la gare de Shinagawa. Il faisait frais, et le soleil allait bientôt disparaître.

- Haruki ?

- Oui ?

- Comment t'as rencontré Sho ?

- A vrai dire, j'étais sous notre forme initiale, c'est-à-dire le bâton de Riberus, lors de notre première rencontre. Il m'avait ramassé dans la foret, et puis je ne sais pas comment mais mes pensées ont commencé à se joindre aux siennes. Tous ses souvenirs sont devenus les miens, mais je ne pouvais communiquer avec lui que par télépathie. C'était un secret entre nous, et il me racontait toujours tout, ses histoires, mais aussi l'amour qu'il éprouvait pour Tsubasa.

- Tsubasa a eu du mal à se remettre de sa mort.

- Moi aussi, c'est comme si j'y étais, j'ai tellement voulut être à ses cotés que j'ai faillis me matérialiser mais sans succès. Et la suite on la connaît, les sbires de Rondagio sont venus dans la maison de Sho pour m'emmener sur le vaisseau et ils m'ont matérialisé.

- Je me demande comment va réagir Tsubasa ?

- Tu verras bien… au fait j'ai aussi une question, pourquoi tu as choisis le prénom d'Hikaru ?

- Je ne l'ai jamais dis à Tsubasa mais mes souvenirs vont au-delà des siens, je savais que c'était un des prénoms que ses parents voulaient lui donner alors je me suis dit que j'allais le prendre. Et toi ?

- Haruki est le héros d'une histoire que Sho écrivait… son grand projet comme il l'appelait mais resté inachevé, bien qu'il m'ai raconté le scénario plusieurs fois.

Tokyo, Quartier de Shinjuku :

Hideo Shiina ne pouvait faire qu'une chose d'après la police, rester et attendre. Mais c'était plus facile à dire qu'a faire, il ne pouvait pas rester en place et pouvait se promener dans les rues pendants des heures afin d'avoir un indice qui ne viendrait pas. Il en avait la certitude, cette histoire prenait des dimensions entièrement disproportionnées. Mais ses pensées furent interrompues par la sonnerie de son téléphone portable.

- Allo ?

- M. Shiina, c'est la mère de Tomo ! C'est urgent ! Elle vient d'être enlevée ! Elle se trouvait dans sa chambre à l'hôpital et elle a soudainement disparu !

- Personne n'a rien vu ?

- Oui et non, c'est aussi pour ça que je vous appelle ! Car un témoin prétend avoir vu une petite fille correspondant au portrait de Tsubasa dans les couloirs peu de temps avant la disparition.

- Mais… c'est impossible !

Au même moment, la télévision s'alluma toute seule et une image d'une personne encapuchonnée apparut.

- Vous seul pouvez voir cette transmission, nous détenons Tomo, si vous voulez la sauver venez vers 11 heure du soir à Odaiba ! Vous vous rendrez après sur le coté Ouest, après le parc. Vous verrez un monument faisant face à la baie de Tokyo, je vous y attend vous ainsi que la mère de Tomo… Fin de la transmission !

L'écran redevint normal, et Hideo avec tout son sang froid repris son téléphone.

- Ecoutez moi, le ou les kidnappeurs de Tomo viennent de me contacter, il faut nous rendre à Odaiba, seuls, à 11h00 du soir.

Hideo raccrocha son téléphone et espérait avoir des réponses ce soir même. Mais ce qu'il ne savait pas c'est qu'il n'était pas le seul à avoir reçu cette communication, en effet elle fut aussi visible par DD.

- Alors la première bataille aura lieu ce soir ! Pensa DD.

Tokyo, Quartier d'Odaiba :

Hideo et la mère de Tomo, Mei Ishida, se rendirent comme prévu au lieu du rendez vous. La nuit était calme, dans ce coin pourtant pas loin de l'agitation de toute grande ville. Ils arrivèrent près d'une statue qui faisait face à la baie de Tokyo, mais l'absence de monde les inquiétait quelque peu.

- Bizarre, que personne ne passe, c'est pourtant un point de vue plutôt prisé, dit Hideo.

Au même moment, ils entendirent des cris, puis en regardant mieux ils virent attachée à un pieu au milieu de la mer, une Tomo pas spécialement rassurée.

- Au secours ! Vite, Tsubasa est devenue complètement dingue ! C'est elle qui m'a attachée ici !

Mais une fois les deux adultes arrivés au bord de la mer, ils entendirent une voix derrière eux qui les interpellaient.

- Pour la délivrer il faudra d'abord me vaincre… mais pas la peine d'essayer d'appeler de l'aide, j'ai établis un champ de force autour de ce lieu et ainsi personne n'aura l'idée de venir ici, et les portables ne marchent pas. C'est grâce à la technologie de mes nouveaux maîtres…

Un individu de la taille d'un enfant venait d'arriver le visage et le corps encapuchonné. Hideo eut un choc lorsqu'il se rendit compte, une fois la capuche enlevée qu'il s'agissait de Tsubasa.

- Tsubasa ! Mais qu'est ce qu'il te prend ?

- Hideo ! Attend, il y a quelque chose d'étrange… le regard de Tsubasa… on dirait… qu'il est vide !

En effet Tsubasa avait un regard presque sans vie, mais au même moment elle porta sa main à son poignet, une sphère blanche lumineuse l'entoura et se retrouva avec une équipement de l'Active Cloth.

- Le maître a ordonné que vous soyez anéantis tout comme la résistance ! Dit froidement Tsubasa qui tira de son dos une épée Carion.

C'est-à-dire, une épée dont la base est de métal et la lame brille à la manière d'un sabre laser.

- Au fait je ne suis pas seule, je suis venue avec un Maguya !

Sauta au dessus de l'eau un moment, une créature énorme avec un corps de poisson et une tête composée d'une grande gueule avec des dents acérées et un seul œil.

- Tsubasa, généralement on ne fait pas bouffer sa meilleure amie par des monstres bizarres !!!! Hurla Tomo.

- Pff… le maître n'a pas besoins d'individus comme vous… commença Tsubasa.

Au même moment, un grand fracas se fit entendre, quelque chose venait d'heurter la grande statue qui se trouvait plus loin. Lorsque la fumée se dissipa, on vit encastrée contre la statue, une moto aérienne, petit vaisseau individuel ressemblant à une moto neige mais pouvant voler dans les airs. On entendit deux voix en sortir et deux formes humaines en sortir.

- Hé je te rappelle qu'on n'en a pas une quantité infinie de ces machins !

- C'est pas ma faute si ça se conduit mal ces machines, ça fait longtemps que je n'ai pas essayé !

Une fois la fumée entièrement dissipée, tout le monde pu enfin voir de qui il s'agissait.

- Mais… qu'est ce que ça veut dire ??? Une deuxième Tsubasa… et Sho Aizawa ??? Dit un Hideo plutôt choqué.

- Hein papa ? Euh non il ne peut pas s'en rappeler, DD lui a effacé ses souvenirs sur moi, et bien il va falloir tout recommencer, indiqua Hikaru.

- A moins que tu sois… Hikaru ? La gamine sur les photos ! L'amie mystérieuse de Tsubasa à Hokkaido !

- La ferme, hurla Tsubasa.

- Tsubasa… c'est moi Hikaru ! Tu ne me reconnais pas ? Demanda une Hikaru un peut perdue.

Ce n'était pas vraiment à quoi s'attendait Hikaru, le regard de Tsubasa était froid, sans chaleur humaine. Elle ne reconnaissait même pas celle qu'elle avait cherchée à protéger à tout prix. Hikaru ferma les yeux un moment, puis s'avance vers Tsubasa, activa son Active Cloth.

- Puisqu'il n'y a pas d'autres moyens… Haruki, je m'occupe de Tsubasa, je te laisse le reste !

- Eh attend ! DD va bientôt arriver !

- Bien j'accepte ton défi, mais pour faire patienter ton ami je lui propose d'affronter le Maguya !

Le Maguya sauta hors de l'eau à nouveau, mais cette fois son dos resta en dehors, des épines rouges commencèrent à apparaître et furent éjectées vers Haruki qui les évita de justesse. Hikaru, Tsubasa et Haruki furent à ce moment entouré d'une boule d'énergie protectrice, qui une fois disparue laissa apparaître au bras gauche de chacun un bouclier d'énergie appelée aussi Carion, et dans l'autre main, un manche avec une lame Carion (épée laser).

- Hikaru… je ne pense pas pouvoir vaincre le Maguya tout seul mais je peux tenir jusqu'à l'arrivée de DD !

- Bien Haruki !

Hideo et Mei se mirent à l'écart de ce qui allait se passer.

- J'aurais juste voulut que nos retrouvailles se passent autrement, Tsubasa, mais je te promets de t'aider à retrouver la raison !

Hikaru et Tsubasa foncèrent chacune l'une vers l'autres, et le choc des épées se fit sentir par une onde de choc assez forte. Mais elle fut immédiatement suivie par une autre avant que chacune des combattantes firent un saut en arrière puis revinrent à la charge mais sans grand résultat. De son coté Haruki, pensait surtout à sauver Tomo, qui ne pouvait rien faire. Il se précipita vers la mer mais le Maguya se montra face à lui, ce qui le bloqua mais au dernier moment deux projectiles rouges frappèrent le Maguya qui fut blessé. Haruki regarda le ciel et vit DD qui venait d'arriver sur le même modèle de vaisseau utilisé par Hikaru et Haruki peu de temps auparavant.

- Toujours à temps DD ! Cria Haruki.

- Saute sur mon vaisseau vite, nous allons sauver la gamine et puis nous allons vaincre le Maguya !

DD plaça son vaisseau à la hauteur d'Haruki qui monta à bord, puis toujours en tirant sur le Maguya, DD se dirigea vers Tomo a vive allure. Une fois à sa hauteur, Haruki sauta vers elle tout en maintenant son bouclier Carion ouvert face à lui afin d'éviter les projectiles du Maguya. Il parvint à s'accrocher au poteau, coupa les liens de Tomo, mais DD avait du se replier afin d'avoir un meilleur angle de tir.

- Ne t'en fais pas il y a une alternative pour s'échapper, dit Haruki en se voulant rassurant.

Il appuya sur un bouton de son bracelet commande et le boîtier placé sur son dos fit apparaître deux ailes blanches, transparentes à son dos.

- Technologie aliens, il ne faut pas chercher à comprendre !

Il attrapa Tomo sur son dos, puis fonça vers le rivage qu'il réussit à atteindre tant bien que mal. Mais lorsqu'il posa le pied à terre, Haruki s'affaissa et porta sa main à son genou.

- Ca va ? Demanda Tomo qui se remettait de ses émotions.

- Le Maguya m'a touché, mais je ne suis pas vraiment humain alors ça va vite se remettre.

- Mais qu'est ce que tout ça veut dire ?

- Nous allons tout vous expliquer plus tard, mais là il faut que j'en finisse !

Tomo courut vers sa mère et Haruki se retourna vers la mer et le Maguya, et DD qui l'affrontait. Grâce à ses ailes, Haruki parvint à se propulser sur le dos du Maguya tout en gardant son boucler face à lui, mais en arrivant il fut à nouveau blessé à la jambe mais il se releva et fonça vers la tête du monstre et lui planta son épée dans l'œil. Puis il s'envola vers DD et fuirent vers le rivage tandis que le Maguya se tordit dans tous les sens puis explosa.

Une fois Haruki à terre, il n'était plus vraiment en forme mais lorsqu'il regarda vers Hikaru, cette dernière ne l'était pas vraiment non plus. Tsubasa avait réussi à la blesser au bras et l'énergie du bouclier d'Hikaru faiblissait à un point qu'il ne pourrait bientôt plus marcher correctement. Hikaru se projeta en arrière aux cotés d'Haruki.

- Elle est plus coriace que prévu, si on lui a fait un lavage de cerveau, ça a du toucher aussi ses aptitudes au combat, affirma Hikaru.

- Attend un peu, le lavage de cerveau sans contrôle n'est pas encore possible avec notre technologie… donc elle doit avoir un artefact sur elle qui permet cela.

- Mais oui, regarde à coté de son oreille, il y a un appareil bizarre qui n'arrête pas de lui envoyer des ondes au cerveau, si on lui enlève cela c'est finit !

Hikaru et Haruki se mirent cote à cote.

- Bon voilà le plan nous fonçons tous les deux vers elle, toi tu lui portes un coup assez puissant pour la maintenir quelques secondes et moi je lui arrache cet appareil de malheur, conclut Haruki.

Hikaru fonça vers Tsubasa tenant son épée à deux mains et le choc des épées se fit à nouveau sentir, elle para à gauche puis à droite mais cela suffit à Haruki pour passer sur le coté et bousculer Tsubasa à terre et lui arracher l'appareil. Dans un dernier mouvement Tsubasa parvint à se dégager et à se relever mais son regard redevint normal, elle vacilla et s'effondra à terre.

- Haruki… tu avais raison ! Affirma Hikaru.

- Alors cette bataille se termine ainsi, conclu DD qui vint rejoindre les deux enfants.

Hideo couru vers Tsubasa qui était à terre.

- Tsubasa ? Est-ce que ça va ? Mais répond !

DD s'approcha d'Hideo.

- Ne vous en faites pas, elle va reprendre ses esprits bientôt, rentrer chez vous avec elle et demain tout ira bien. Je vais vous contacter demain fin d'avoir des nouvelles, et si vous voulez des explications je vous en donnerait. Malheureusement je ne pense pas que l'ennemi va en rester là !

Hideo et Mei virent DD, Haruki et Hikaru repartir sur les vaisseaux, mais pour chacun les émotions semblaient être finies, du moins pour l'instant !