AN/ hey ^^ super happy de pouvoir vous donnez déjà un autre chapitre ^^ bon ca devient un peu a l'eau de rose, mais bon, cest toujours agréable pareil ;)

Chapitre 4

Batista faisait paraître tout le monde petit en comparaison alors qu'il se tenait au milieu d'un groupe d'employés de l'hôpital qui s'étaient rassemblé pour lui parler. CM Punk semblait encore plus petit à ses cotés. Ils serraient mains après mains lorsque les lutteurs de RAW arrivèrent dans la salle d'attente. Quand l'équipe vit Cena, ils se précipitèrent vers lui pour des autographes et d'autres poignées de mains. Ils étaient excités et pressé de mettre chaque nom sur un bout de papier.

Enfin un peu seul avec les autres superstars, Batista leur donna chacun une rapide embrassade avant de demander comment allait Adam.

Ils prirent tous siège, en laissant un seul inoccupé. ' On nous a dit que la chirurgie s'est bien passé.' Répondit McMahon. ' C'est tout ce qu'ont sais. Nous attendons que le chirurgien Mr. Ortega vienne nous en dire plus.'

'Et toi, tu tiens le coup?' Demanda Dave se tournant vers Randy. ' Je sais combien tu es proche d'Adam… Tu doit être sacrément inquiet.'

' J'ai l'impression de vivre un véritable cauchemar.' Dit Randy, secouant la tête. ' Je voudrais juste pouvoir me réveillé et m'apercevoir que rien de cette merde n'est vraiment arrivé.'

'Ouais, ça serait bien, c'est certain.' Sourit tristement Punk. 'Je me suis sentit comme ça souvent, alors je sais exactement ce que tu veux dire.'

A ce moment là, une autre grande silhouette entra, et ils se levèrent pour accueillir John Bradshaw Layfield. Son visage se fit grave alors qu'il prenait le dernier siège. ' Vous avez l'air morts, les gars.' Dit-il. 'Quand es-ce que vous avez vu un lit la dernière fois?'

Il y eu un soupir général.

Jeff leva les yeux vers lui. ' Un lit…C'est un de ses gros truc carré tout doux avec ces petite chose moelleuse dessus, hein?...Je crois que j'en ai déjà vu, mais cela fait un long .long, très long moment, vieux.'

Avec un grand bâillement, Shawn déclara ' Je crois qu'il faut faire quelque chose a ce sujet là. Les jeune on oublier ce que fait un lit et si je n'en trouve pas un bientôt a mon pauvre vieux corps, il va abandonner et je me retrouverai à l'arrière avec Adam.'

John posa une main sur son bras. ' On s'en ira aussitôt que l'on aura eu des nouvelles' Promit-il avec un sourire.

Randy regarda un moment ses amis qui semblait tous avoir passé une nuit accroché a la corde a linge. ' Fait chier que tout prenne autant de temps!'

'Ça a toujours été comme ça.' Lui dit JBL. 'Je crois que l'on a tous passé plus que notre temps alloué dans ces endroits.'

Peu de temps après, un homme paraissant plutôt bien, le teint foncé et les cheveux corbeaux s'introduit entant que le Dr. Jose Ortega.

' Je suis celui qui a opéré votre Mr. Copeland.'

Ils étaient automatiquement tous à ses pieds. ' Asseyez vous Dr.' Proposa Cena, offrant son siège. 'On veux vous remercier d'avoir sauver Adam.'

'Il sera transféré aux soins intensifs pour qu'on garde un oeil sur lui constamment dans quelques heures. Comme on vous la dit, une hémorragie s'est produit dans son cerveau, et un caillot s'est formé.' Comme Punk était assis sur la chaise a coté de la sienne il se mit a l'utiliser comme model afin de montrer exactement aux autres où le caillot se situait. Un de ses doigts parcourait en diagonal le derrière de la tête de Punk. ' Le caillot couverait environs de là, à là. Et nous avons dût la retirer au plus vite car a long terme il aurait couper complètement la circulation du sang dans cette partie du cerveau.'

' C'était un gros caillot alors. ' Commenta Vince.

'Énorme. Mais on l'a enlevé maintenant. Les dommage fait aux cerveaux lui-même semble minimal, mais nous devront garder un œil sur lui pendant un certain temps pour s'en assurer.'

'Est-il toujours comateux?'

'Pour le moment. Cela pourrait durer un jour, une semaine, peux être même plus. Les comas ne sont jamais typiques, chaque cas est différent. On ne sait jamais à quoi s'attendre. Il faut juste être un peux patient, et l'on verra vite quel genre de coma est le sien.'

'…Avez vous dû raser sa tête? ' Demanda Randy, mal à l'aise.

Le docteur sourit, un peu comme on sourit a un enfant inquiet. ' Vous voulez garder les cheveux?'

Randy regarda tristement ses pieds.

'On a raser environ ça.' Après avoir laissé Randy penser aux beaux cheveux blonds perdus.'

Il souleva les cheveux de Punk et les sépara a la racine afin de pressé le bout de son pouce sur la peau du crâne. ' C'est tout ce qui manque, environ la grosseur d'un dix cents. Et il en reste plein pour couvrir. Il nous a seulement fallu 2 point de suture pour refermer l'incsision. Ne vous inquietez pas, il était toujours 'mignon.''

'Vous avez fait une laparoscopie!' Sourit Shawn. 'Ça, c'est super!'

' Oui, moins vague, et moins long a guérir.' Regardant Randy il ajouta 'Et moins de perte de cheveux. Une laparoscopie est faite avec des caméras, et ça fonctionne bien.'

Vince acquiesça, satisfait des explications. 'Mais vous ne pouvez pas nous dire quand il sera sur pied, pas vrai?'

' Non, je ne peux pas prévoir, Mr. McMahon.' C'était le premier signe montrant qu'il était familier avec les personnages de la WWE. ' Vous ne pourrez pas le remettre dans le ring trop tôt. En fait, il est possible qu'il ne puisse pas revenir. Il y a une chance que sa condition le rendre totalement inutile d'un point de vus de business pour vous'

'Dites- nous de quelles conditions il pourrait souffrir.' Demanda Batista, assis dans sa chaise, penché vers l'avant, ses deux coudes appuyés sur ses genoux.'

'Plusieurs choses pourrait se produire en fait.'

'Nommez en une.' Le pressa Cena.

' Un ACV par exemple.'

Ce seul mot eu le don d'appesantir leurs cœurs. 'Beaucoup de personnes on ici des désordres d'ordres émotionnels, après ce genre de blessures.' Cela améliorerais de beaucoup ses chances s'il peux complètement guérir avant de faire quoi que ce soit de physiquement exigeant. Un seul body slam pourrait rouvrir la plaie, et une hémorragie pourrait resurgir. Il doit être extrêmement prudent pour un bon moment. Aucun activités, pas d'entraînement, pas de brusqueries et plus de bosse sur la tête! Je réalise qu'avec vos style de vie, vos corps ne sont pas habitué a rester assis a regarder la télévision, mais tous mes patients on besoin de passer par là, pour les premiers 3 mois, peux être d'avantage. Rien de plus exigeant que marcher.'

Les lutteurs le fixèrent comme s'il venait juste de leur lancer une bombe au visage. Personne ne dit quoi que ce soit.

'Qu'es-ce que j'ai dit pour que vous soyez tous aussi mortifiés?' L'accent espagnol du docteur semblait encore plus évident lorsqu'il prononça cette phrase.

C'est Jeff qui répondit. 'Hum, docteur, je ne sais pas si c'est physiquement possible pour aucun d'entre nous de vivre ainsi pour aussi longtemps. Je sais que moi je ne pourrais pas. Nous sommes lutteurs, ce qui se traduit assez simplement par cinglé. Je ne peux pas imaginer Adam rester inactif aussi longtemps.'

' il peut le faire.' Dit fermement Mcmahon. 'Il l'a déjà fait auparavant. Lorsqu'il s'est brisé le cou. Il est resté tranquille pendant un ans. Et il est quand même revenu en force. Il peut le refaire.'

' Ce n'est pas facile d'être brisé, Jeff.' Répondit Ortega. ' Je ne le prendrais pas très bien non plus. Mais je ferais de mon mieux pour guérir et vivre mon futur. C'est le mot clé. Il va vivre si il suit les règles.'

'Et il ne vivra pas s'il ne suit pas les règles?' Dit Punk, leva un sourcil.

Le docteur hocha de la tête. ' Un seul levé, une chute, pourrait être la dernière chose qu'il fera jamais.'

' Alors il restera assis sur son cul a écouter le hockey, les jeux télévisé et la lutte jusqu'à ce que vous lui disiez qu'il va assez bien pour revenir.' Déclara McMahon d'un ton qui ne laissait place à aucune réplique.

' Je suis heureux d'entendre ça.' Dit le docteur avec un sourire. 'Et je suis très heureux de voir que vous n'est pas ce salaud réduisant ses employés a l'esclavage que vous jouez a la télévision.'

Vince souris fièrement. 'Je suis plutôt convaincant, pas vrai?'

'Très convaincant. Ma femme veut vous tuer. Mais bon elle veux aussi tuer Edge, et quand je lui dirais que je viens de sauver sa vie, elle seras très fâché contre moi.'

JBL eu un sourire en coin. ' Mais vous lui direz quand même, n'es-ce pas?'

'Absolument.' Lw docteur se leva, souriant au groupe. 'Ce fut merveilleux de vous rencontrer tous. Et j'espère vous revoir dans les prochaines semaines. Je suggèrerai maintenant que vous trouviez un endroit pour vous reposer. Cela prendra plusieurs heures avant que Edge reprenne conscience. Et ça pourrait en prendre d'avantage. Vous avez plus que le temps pour dormir. Je vous assure qu'il est entre bonnes mains ici.' Il serra la main de chacun et quitta la pièce.

Avant de partir Randy, ayant usé de son charme pour convaincre une infirmière de le laisser entrer, alla voir Edge une dernière fois avant d'aller se reposer. Il ne pouvait pas partir sans l'avoir touché au moins une fois et, passant ses doigts dans les vagues blondes de sa chevelure, pressa un doux baiser sur le front de l'homme avant de lui chuchoter un 'Je t'aime' et sortir de la pièce.

JBL, Batista et C.M Punk restait en ville pour quelques jours, alors après divers échanges de numéros de cellulaire, ils trouvèrent tous des chambres. McMahon partageait sa chambre avec Randy et Jeff, pour garder un œil sur Randy, mais John avait obtenu une chambre privée pour lui et Shawn. Il avait ses propres plans.

Ils partageaient leur première douche en plus de 24 heures, s'enlaçant, s'embrassant sous le jet d'eau. Chacun leur tour il se lavaient mutuellement, en profitant pour laisser leurs mains errer et découvrir ce nouveau territoire. Se rinçant, ils s'embrassèrent encore longtemps. Les baisers devinrent langoureux, les touchés de plus en plus aventureux. Shawn laissa s'échapper une respiration tremblante, plongeant son regard dans le bleu des yeux de John. ' Je n'ai jamais eu besoin de quelqu'un comme ça… J'ai l'impression que mon âme entière en est feu…'

John lui rendit son regard, les yeux pleins d'admirations. ' Tu es tellement beau que je pourrais te prendre ici et maintenant.' Murmura-t-il. ' Mais je veux que ce soit bon, je veux que ce soit fait de la bonne manière.'

Le baiser suivant acheva de briser les barrières. Fermant le jet d'eau, John attrapa des serviettes et entreprit de les sécher tout les deux. Shawn était impossible, a peine capable de se tenir sans s'appuyer sur lui, mais il réussit à le sécher partiellement, de passer une brosse dans ses longs cheveux, et de l'entraîner vers le lit. John le fit glisser sous les couvertures, attrapa la bouteille d'huile achetée un peu plus tôt, et se glissa à ses cotés. Tremblant de nervosité, il l'embrassa de nouveau.