Titre: Game over

Disclaimer: Les personnages ne sont pas à moi... seulement en rêves ! Mais la DS existe bel et bien ! C'est fou ce qu'on peut faire avec une petite boîte blanche... comme écrire une fiction totalement invraisemblable, par exemple :-P

Résumé: Série de Drabbles... prenez deux Arrancars bien connus et une Nintendo DS... qui vaincra la menace ??


Bonjour !

OMG ça fait longtemps que je n'ai pas publié... depuis Janvier je crois *court se cacher*

Il faut dire *sort sa plâtrée d'excuses* que la fac où j'étudie a fait un blocage depuis mars, et que donc mes partiels ont été décalés, et à tout ce travail se sont succédées la Japan Expo et mes vacances xD (ah la JE ! que de souvenirs ! Mello a engueulé Ichigo d'avoir *** Ulquiorra ! xD)

Tout ça pour dire que je suis sincèrement désolée de n'avoir été régulière ces derniers temps ! Je fais une bien piètre auteur !

Ce qui me rend encore plus heureuse de voir le nombre de reviews et de MP que vous continuez à m'envoyer ! Je suis ravie de découvrir de nouveaux lecteurs et lectrices ! Un merci tout particulier à IchiiX, Mayu, AngelnoKonoha, Bumblebee, Satsu, Armelle, Juliiie et tous les autres ! Merci aussi évidemment à ceux qui suivent depuis le début ^^

Je tiens aussi à vous dire que j'ai bien noté toutes vos idées, et que même si certaines m'apparaissent encore un peu confusément (bien qu'ayant une DS depuis Noël, wouhou !! je ne dispose pas de tous ces jeux, je dois donc faire quelques recherches) je vais faire de mon mieux !

Bon, après vous avoir noyé(e)s dans cette en-tête insipide, je vais vous laisser un peu de répit en vous soumettant le chapitre 19 !

Je vous retrouve en bas de page, mais avant je l'espère :

EnJoY !


Chapitre 19 : Pervers ?

£ °o° °o° £ °o° °o° £ °o° °o° £ °o°

Grimmjow et Ulquiorra s'étaient installés dans un coin un peu reculé du parc, afin d'étudier dans le calme le problème qui s'imposait à eux.

La DS s'allumait correctement, émettait son petit bruit habituel légèrement agaçant, avant de voir son écran prendre une teinte grise et terne.

« ...Elle est malade, tu crois ?

- ...

- Elle a peut-être pris un coup pendant qu'on s'est barrés du magasin

- ...

- Ho, tu m'écoutes ?! »

Ulquiorra ne répondit pas et se contenta de fixer la console, de son regard le plus glacial, le plus ténébreux, le plus menaçant qu'il puisse faire, de ceux qui feraient fondre la calotte glaciaire pour disparaître à sa vue. Mais rien.

Ils avaient tout essayé : lui parler gentiment, les menaces, et elle avait même failli se retrouver au fond d'un étang, mais rien. RIEN.

Le bel arrancar aux cheveux bleus soupira une énième fois, renonçant à expliquer à l'Emo que la DS ne souhaitait pas négocier.

Elle restait inflexible, continuant d'afficher la même phrase sans relâche.

Aucune cartouche de jeu n'est insérée.

« ... D'accord » plia finalement Ulkiki, découragé. « On va lui donner ce qu'elle demande.

- Mais tu veux qu'on trouve ça où, toi ? Je suis pas sûr qu'au magasin ils nous laissent piquer des trucs une deuxième fois. »

Ils étaient face à un mur. Mais alors que le numéro quatre réfléchissait au problème (Grimmy se contentant de faire semblant de savoir utiliser son cerveau) le piaillement de deux jeune filles vint les déranger.

« Tatsuki-saaaan » ronchonna la première « laisse-moi jouer un peu, aussi ! »

L'interpellée leva un sourcil agacé et vaguement distrait, tandis qu'elles s'asseyaient sur un banc.

« - Attends, j'ai pas fini mon combat... hm... HEY !! » s'insurgea la brune lorsque l'objet de sa convoitise fut arraché d'entre ses mains.

« - Haha! C'est à mon tour!, Triompha la lycéenne en remontant ses lunettes sur son nez.

- CHIZURU ! T'abuses ! J'avais presque gagné !

- hm hm » se contenta de répondre la demoiselle, tandis qu'elle éteignait la console pour en extraire une disquette, et la remplacer par une autre aux couleurs beaucoup plus voyantes, pour ne pas dire rose. « Comment peux-tu passer autant de temps à jouer à ce truc violent ?

- Comment peux-TU passer autant de temps sur un truc aussi stupide ?

- C'est pas stupide! Je suis sûre qu'Hime adorerait... aaah Hime, rêva-t-elle en bavant légèrement.

- Hmf ! »

Ce n'était pas leur discussion incroyablement spirituelle qui intéressait nos deux amis arrancars. Non, c'était les petites choses rectangulaires qu'ils avaient vues extirpées et réinsérées dans la DS.

« -... Hm. conclut Ulqui. Je comprends mieux.

- Quoi ? Quoi ?? » glapit Grimmjow qui n'avait pas saisi, trop concentré sur le pli de la jupe de Chizuru qui se retroussait quand elle croisait les jambes. « C'est quoi le truc ?! »

Ulquiorra se leva.

Grimmjow, sans réponse, l'imita.

« à trois» susurra le brun.

« Un...

- GRAAAAAAAAAAAAAAAH !!! » s'élança Grimgrim en feulant, toutes griffes dehors.

« KYAAAA ! UN PERVERS !!! » hurla Chizuru.

Le pervers en question se prit un magistral coup de pied en pleine face.

Tatsuki lui tenait tête, courageusement.

« Qu'est ce que tu me veux, sale gosse ?! » rugit Grimmjow, vexé d'avoir été touché. (Mais c'est pas sa faute, l'ourlet de la jupe de la jeune fille avait accaparé toute son attention).

Ils entamèrent une simagrée de combat, ce qui fut plus que suffisant à Ulquiorra pour se sonidoïser derrière le banc et subtiliser disquettes et seconde console.

Attrapant le Gremmlins au col, ils prirent la poudre d'escampette, laissant scotchées sur place les deux filles.

Puis, lorsqu'ils furent cachés dans les branches d'un arbre...

« T'en es un, dit Ulqui.

- Un quoi ?, demanda l'autre.

- Un pervers. »

Son ton était sans appel.

« - Moiii ?! Meuh non ! » se défendit l'homme aux cheveux bleus. « C'est juste...

- ...?

- Ben... » il avait soudain perdu de sa prestance. « Quand un homme grandit, il s'intéresse à d'autres priorités, tu vois... c'est normal ! L'instinct de préservation de la race ! »

Ulkiki le fixa d'un air dubitatif.

« N'importe quoi » méprisa-t-il. « C'est pas mon cas. »

« - ... Ça explique peut être bien des choses... » ironisa le sexta, avant de s'écraser une dizaine de mètres plus bas, une marque fumante de chaussure sur la joue gauche, grommelant un truc indistinct sur l'asexualité et les traitements hormonaux mis au point par Szayel.

La coupe champignon qui vint s'aplatir sur son crâne montra que l'asexué en question avait entendu.


Voilà pour aujourd'hui, j'espère que ça vous a plû ! J'ai déjà quelques chapitres d'avance, donc je pense que je vais garder une timeline d'un chapitre par semaine... Si vous avez d'autres propositions, n'hésitez pas ! Et les reviews font toujours un grand plaisir ^^

Kyouki