Yo, Minna!

Ca faisait longtemps hein? Je vous ai manqué? Qui a dit non? Bref passons…je suis là de retour pour vous jouer un mauvais tour ou plutôt pour vous offrir une belle connerie comme d'habitude…

Ils sont toujours pas à moi, ni les G-boys ni Alice

Enjoy!!


Heero rentrait juste de faire les courses, chargé comme un mulet et grognant contre un certain baka natté qui ne pouvait survivre sans quelques produits de première nécessité comme un énorme pot de nutella et contre la courte paille qui avait atterri dans sa main.

Il grogna de nouveau en voyant le baka natté susmentionné allongé sur le canapé, ronflant comme un bienheureux, un livre ouvert posé sur le ventre.

OoOoOoOoOoOoO

Duo se réveilla dans une clairière tapissée d'herbes tendre. Il papillonna des yeux un instant en se demandant ce qu'il fichait là, mais après tout l'herbe était douce et moelleuse, en plus il était pieds nus et pouvait donc mieux en profiter, et une petite brise agréablement fraîche lui caressait les jambes.

Il se leva donc sans chercher plus avant la raison du pourquoi du comment de parce que de sa présence en ce lieu inconnu. Alors qu'il déambulait dans cet étrange endroit, un bruit de pas précipité et une respiration haletante se firent entendre derrière lui.

Il se retourna et mit ses mains en visière pour voir courir vers lui un jeune homme à la peau légèrement halée et habillé en cuir…ou du moins pour les quelques parties de son corps qui étaient couvertes.

Il plissa les yeux pour mieux voir puis faillit retomber directement les fesses par terre. Maintenant qu'il était assez près il pouvait voir deux oreilles de lapin blanches et des gants de la même couleur, mais surtout il pouvait reconnaître le visage de celui qui arrivait en courant.

"F…Fei-Fei??"

Le chinois arriva à son niveau en continuant à courir sur place et lui lança de son habituel air énervé.

"C'est Wufei!!"

Avant de repartir au petit trot. Duo ne réfléchit pas plus longtemps et se mit à le suivre en écarquillant les yeux devant la petite queue en pompon qui se tortillait sous ses yeux au rythme du déhanchement de son ami…qui n'avait jamais déhanché de cette façon, surtout pas moulé dans un mini short de cuir décoré d'un pompon…

"Fei….qu'est ce que tu fait habillé comme ça?…et pourquoi tu cours?"

"C'est Wufei…et je te ferais remarquer que tu cours aussi…et dans le genre fringues étranges je pense que tu me bats…"

Duo baissa les yeux vers ses vêtements et s'arrêta un instant de courir pour détailler sa tenue, les yeux grands ouverts. Il portait une petite robe noire à volant et dentelle, avec un petit tablier blanc sur le devant et ses cheveux étaient coiffés en deux jolies couettes.

Un instant de réflexion intense plus tard il se rendit compte que le chinois courait toujours loin devant et se remit donc en marche pour le rejoindre.

"Bon ok pour les fringues j'admet mais pourquoi tu cours ?"

"Je ne sais pas…"

"Comment ça tu sais pas?"

"Ben je sais pas…c'est ton rêve…"

"Comment ça un rêve??"

"Ben oui tu crois que je me baladerais comme ça dans la vraie vie?….sérieusement Duo"

Evidemment, a bien y réfléchir, un Feifei en bunny boy tout moulé de couiiiir et il fallait le dire, définitivement sexy, c'était on ne pouvait plus irréel, et dans la vraie vie, totalement irréalisable…bon lui en robe ça pouvait se faire, pour un pari idiot ou une perversité quelconque … mais monsieur mon honneur est plus fort que tout, et que vive la justice, non vraiment pas non…

Il se remit donc à courir l'esprit plus serein, après tout si c'était complètement improbable ce n'était pas si grave, vu que c'était un rêve.

Tout à ses réflexions ils arrivèrent dans une autre clairière au centre de laquelle trônait fièrement une porte. Juste une porte, sans mur autour, sans rien…une porte toute seule.

Duo regarda dubitativement l'objet pendant de longues minutes, en fit le tour pour être bien sûr qu'il n'y avait rien de l'autre coté, et quand à la fin de son analyse il se retourna vers le chinois pour lui demander le pourquoi du comment il se rendit compte qu'il ouvrait la dite porte pour entrer dedans…et pour ne pas ressortir de l'autre coté.

Il aurait du s'en douter, ça ne pouvait bien sur pas se passer autrement…il haussa donc les épaules et traversa lui aussi la porte, pour arriver dans une autre clairière, ressemblant en tout points à celle qu'ils venaient de quitter, à cette exception près que le décor n'aurait pas fait tache dans un épisode des teletubbies.

La pelouse était vert fluo, les fleurs semblaient découpées dans du papier crépon et les arbres dessinés par des élèves de maternelle.

Et pour ne rien arranger WuFei semblait avoir disparu il ne savait où…Il fit donc quelques pas sans trop s'éloigner de la porte, en appelant son ami à tue-tête. En se tournant une énième fois pour regarder en direction de la forêt en carton il faillit tomber en arrière. En effet à l'endroit où trois secondes plus tôt il n'y avait absolument rien d'autre que du gazon fluo se tenait dans toute sa froide droiture et son habituel air blasé de l'univers tout entier un Heero légèrement…changé.

Enfin dans le style, la prestance, les cheveux, c'était toujours le même bon vieux Heero et son regard plus glacial que le glacier des neiges éternelles une nuit de Novembre pendant une ère glaciaire…avec Arlette Chabot…mais il y avait deux trois trucs qui ne collaient plus vraiment au personnage…

Comme par exemple les oreilles de chat qui trônaient fièrement au milieu de sa tignasse…bon de loin on pouvait croire à deux gros gros épis mais Duo après analyse de très près pu confirmer qu'il s'agissait bien de deux oreilles tout ce qu'il y avait de plus poilues, dont une percée d'un anneau.

La deuxième chose qu'il remarqua fut la queue qui se balançait nonchalamment dans son dos, sortant du jean esthétiquement déchiré un peu partout, puis la chemise blanche et légèrement transparente à manches courtes qui laissait apparaître ses muscles légèrement halés…

Duo resta pendant de longues minutes à baver sur l'apparition divine qui resta bras croisés devant lui, exhalant juste un mince soupir exaspéré à la vue de l'air béat qui ornait les traits d'"Alice"…

Il soupira encore, un peu plus fort, puis finit par attraper Duo par le poignet et l'entraîner vers la forêt en carton en bougonnant. Duo le suivit comme un petit chien, les yeux rivés sur la queue qui s'agitait au rythme de ses mouvements. Toujours en bougonnant Heero se mit à parler :

"Si t'arrêtais de baver sur ma queue on pourrait peut être presser le pas…faut que je te guide a travers le pays…"

Il avait l'air profondément ennuyé de cet état de fait et Duo se demanda un instant qui l'avait forcé à lui faire visiter. Mais apparemment le beau chat n'était pas disposé à répondre aux questions il avançait à son rythme…c'est à dire au pas de course pour tout le reste de l'univers, sans trop vérifier si Duo le suivait ou pas. Mais le natté qui ne l'était plus vraiment mais bon couetté ça se dit pas…le natté disais-je, était quand même habitué après toutes ses années, et son entraînement militaire comprenait aussi la faculté à suivre Heero, même en rêve.

Ils marchèrent donc jusqu'à un bosquet touffu quasiment identique à celui où Duo s'était réveillé un peu plus tôt. Le chat s'enfonçait de plus en plus loin dans les bois et le natté avait de plus en plus de mal à ne pas se faire semer. Mais bientôt il le retrouva arrêté devant une sorte de rideau de lianes, tendant le bras pour lui dire de traverser.

Duo jeta un œil derrière les lianes mais n'y vit qu'un large nuage de fumée qui cachait tout. Il se retourna pour demander plus de détails à Heero mais il semblait avoir totalement disparu…Ca semblait être une habitude par ici…

Il traversa donc le rideau de feuillage, haussant les épaules, après tout il lui avait indiqué ce chemin là, et il n'allait pas rebrousser chemin il se serait sûrement perdu…

Il pénétra donc dans le nuage de fumée, qui à l'odeur lui semblait être du narguilé parfum pomme verte. Quelques pas plus loin il tomba sur un petit blond aux yeux bleus assis sur un gros champignon qui ressemblait vaguement à une maison de shtroumph, fumant un narguilé lui aussi posé sur un champignon plus petit, et habillé comme un touareg, tout de bleu vêtu. Duo clignota des yeux pendant quelques secondes, sûrement un effet secondaire de la fumée…

"Quatre…?"

Le blondinou lui sourit et inclina la tête en guise de salut, inspirant une longue bouffée avant de faire des ronds artistiques avec la fumée. Duo se demanda un instant s'il avait déjà vu ce genre de sourire sur les lèvres de son meilleur ami, pas l'habituel sourire plein de gentillesse et de sollicitude, mais un étrange sourire calculateur et plein de promesses de nuits torrides à venir, sourire accentué par la coupe parfaite de son costume qui laissait entrevoir son cou blanc et à l'air délicieux, et tombait comme un appel à une plus ample ouverture.

Duo ravala difficilement sa salive, il avait rarement vu son meilleur ami si désirable…bon il devait avouer que les deux qu'il avait déjà croisé plus tôt étaient tout aussi mangeables mais disons que Duo avait l'habitude de baver sur Heero et sa froide (et sexy) indifférence, et que FeiFei avait le potentiel pour être un beau gosse, et un regard profond comme une pub pour le café carte noire…

Mais Quatre, Quatre d'habitude ne criait pas sexe par tous les pores de sa peau voyons!! Il était le petit blond mimi à qui l'on confie ses peines de cœur et qui écoute en vous tapotant gentiment l'épaule, il était le petit ou le grand frère qu'on aurait tous aimé avoir, il était un petit angelot d'une innocence à rendre le plus vertueux des moines vert de jalousie…il n'était pas sexy nom d'une chandelle!

Et pourtant ce Quatre là…il s'en serait bien fait un petit quatre heure, ou un dessert après le joli petit lapin et le sexy chat…Duo se choquait lui même, il se savait pervers et affamé mais jamais il n'aurait cru avoir ce genre de pensée pour son meilleur ami…

Meilleur ami qui se leva en exhalant un long filet de fumée aromatisé à la pomme et qui semblait avoir des vertus aphrodisiaques car maintenant Duo trépignait d'impatience de voir Trowa, car lui pouvait déjà être sexy rien qu'en portant son habituel jean moulant et son pull col roulé noir, alors si il était aussi esthétiquement sapé que les autres ça pouvait devenir vraiment intéressant comme rêve…

Quatre se leva donc et fit signe à "Alice" de le suivre, sans dire d'autre mot qu'un petit "vient" murmuré dans un souffle et qui aurait sans doute fait chuter le plus vertueux des anges du paradis. Duo se mit donc à le suivre, ou plutôt à suivre Abdul et Rachid qui étaient apparus derrière leur maître, en costume noir avec lunettes de soleil, et qui avaient embarqué le narguilé sur un petit chariot à roulettes, à travers la forêt.

Après encore quelques mètres à suivre le petit prince du désert et ses men in black entre les arbres, Duo débarqua dans une petite clairière étrangement lumineuse, parsemée de fleurs des champs et de petits papillons voletant dans la brise, égayée par le champs des oiseaux…oiseaux qu'on entendait pas dans tout le reste du pays des merveilles mais passons ce détail…

Duo s'était forcé jusque là à regarder les fleurs et les ti z'oiseaux pour ne pas se mettre à baver mais là il ne pouvait plus se cacher, il se sentait vrillé par un regard d'un vert étincelant et dut lever les yeux vers le dernier G-boy, coiffé d'un chapeau démesuré dans le ruban duquel était coincé une carte de tarot.

Alice tenta de rester concentré sur le chapeau et les yeux, il était habitué a ce regard envoûtant, vu que Trowa avait prit des cours de regard envoûtant avec Heero, sauf que lui avait prit l'option "regard envoûtant et mystérieux" tandis qu'Heero lui avait prit l'option "regard envoûtant et terrifiant".

Bref le regard envoûtant, il maîtrisait…mais il n'était pas sûr de pouvoir supporter la vue de la tenue atrocement sexy que portait…enfin devait porter…enfin…sûrement; il baissa les yeux vers le corps d'Apollon du méchu de la mèche, et se donna une baffe intérieure, il avait été faible.

Bon…jusque là ça allait, il fallait juste qu'il conseille au "vrai" Trowa de porter plus souvent le smoking, avec nœud papillon, petit gilet cintré et veste à queue de pie, parce que ça lui allait vraiment bien…voyons le pantalon maintenant…Duo déglutit de nouveau difficilement…il s'était bien dit que le smoking queue de pie n'était pas si sexy que ça, il ne pouvait pas rêver d'un Heero en jean moulant supra sexy, d'un Wufei en bunny boy méga sexy, d'un Quatre en prince du désert over sexy et d'un Trowa en smoking seulement très sexy…et en effet…le brun n'avait sans doute pas eu assez d'argent pour louer et le chapeau et le smoking en entier…il n'avait pas de pantalon mais juste un petit boxer affreusement moulant…

Ce rêve commençait à vraiment devenir diablement intéressant…et pour une fois celui avec qui il était arrivé n'avait pas disparu dans les profondeurs du néant, Quatre était toujours là, suivi de Rachid, Abdul, et de son narguilé à roulettes. Il s'était d'ailleurs installé devant la petite table de jardin en face de Trowa qui s'était lui aussi assis, à coté de WuFei et Heero qui semblaient s'être téléportés devant une tasse de thé chacun, et tous le regardait comme s'il descendait de la planète mars.

Après un long moment de silence mutuel, Heero se décida à parler

"Tu vas prendre racine à rester debout comme ça…"

Il désigna la place libre entre lui et Trowa, devant laquelle attendait une tasse de thé fumante, ainsi qu'une petite assiette de biscuits. Duo haussa les épaules et s'installa à la place indiquée, commençant à siroter son thé et grignotant des petits biscuits à la cannelle.

"Hem…dis Feifei…"

"WuFei…"

"Ouais c'est ça, t'étais pas pressé tout à l'heure?"

"Ouais c'est parce que j'étais en retard"

Il sortit une petite montre en argent de quelque part dans son short en cuir et l'agita devant les yeux de Duo.

"En retard pour quoi?"

"Ah ça…j'en sais rien…mais maintenant je le suis plus donc ça va."

"Ben si tu l'es plus c'est que c'était pour ici que t'étais en retard…"

"Ouais sûrement…mais maintenant faut qu'on aille au bal de la reine."

"De la reine?"

"Ouais…la reine de cœur"

Répondit Heero qui dépiautait méticuleusement un biscuit pour en manger toutes les pépites de chocolat. Duo se posait vraiment des questions sur cette situation assez étrange mais après tout, WuFei lui avait bien dit, tout ceci était un rêve…mais un rêve bien strange quand même.

Les 5 finirent donc leur thé et leurs biscuits avant de se lever tous ensemble pour se diriger vers le château de la reine.

Il marchèrent relativement longtemps dans la forêt puis dans l'herbe tendre de la plaine, mais Duo ne vit pas le temps passer, hypnotisé qu'il était par les mouvements nonchalants de la queue de Heero qui marchait devant lui et les frétillements de celle de WuFei qui marchait à coté. Ce fut donc sans qu'il s'en rende vraiment compte qu'ils arrivèrent devant le château qui ressemblait d'ailleurs un peu au château de Disney…

Il entrèrent tous les 5 dans le grand château en question, traversant le hall de marbre blanc joliment décoré et traversé d'un long tapis rouge pour pénétrer dans la salle de bal. La salle était déjà pleine à craquer de tout le royaume, avec un grand orchestre, et une estrade au fond de la pièce sur laquelle reposait un trône majestueux et un plus petit à coté. Sur le grand trône était assis un bel homme au port altier et aux cheveux tirant sur le roux, vêtu d'une robe de bal rouge sombre fendue sur le coté et chaussé d'escarpins de la même couleur.

A coté sur le petit fauteuil, se trouvait un bel homme habillé en chevalier de l'ancien temps, avec une longue cape blanche qui faisait ressortir ses beaux cheveux blonds et ses yeux azur.

"Dis moi, Zechs?"

"Majesté?"

"Pourquoi c'est moi qui fait la reine alors que c'est toi qui a les cheveux longs et l'air d'une nana?"

"Je ne sais pas majesté, faut demander a Duo…"

Duo qui resta un long moment bouche bée a assister à cet échange puis explosa littéralement de rire, la vue de Treize en robe du soir resterais à jamais gravé dans sa mémoire. Quand il fut enfin calmé il tira doucement la manche de Trowa, le seul qui ne s'était pas encore égaillé dans la salle, et lui demanda en s'essuyant les larmes :

"Dis moi, la reine elle est pas censé être méchante?"

"…Si, et elle est très sadique…mais elle fait les meilleures soirées de tout le pays des merveilles."

A ces mots la lumière s'éteint brusquement, une boule à facette descendit du plafond et une musique qui ne venait sûrement pas de l'orchestre résonna dans la pièce.

"Ils ont Bad Boy de Cascada au pays des merveilles?!"

Mais Duo n'eut pas le temps d'avoir une réponse vu que Zechs venait de sauter de l'estrade en arrachant ses vêtements pour montrer un costume entièrement constitué de lanières de cuir qui cachait uniquement ce que la morale réprouve de montrer en public, en criant :

"It's time to partyyyyyyyy!!"

OoOoOoOoOoOoO

Heero revint de la cuisine après avoir rangé toutes les courses et ouvrit son laptop en s'installant sur le fauteuil à coté du canapé où reposait toujours Duo ronflant comme une machine à laver et commençait maintenant à couiner de plaisir ou de rire, il ne saurait trop dire.

Heero leva un œil pour le regarder au moment ou il tomba sur le sol en riant comme un baleine, ce qui dut apparemment le réveiller…ou pas puisqu'il se mit à hurler quand il vit son collègue :

"Le chaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaat!!"


Pour changer un peu, je n'aime pas la fin…

Mais bon j'ai trouvé cette fic délicieusement drôle à écrire et j'espère que vous l'avez trouvé aussi drôle à lire

En tout cas reviews please

A plus!!