Ceci est ma première fisc, alors dite moi ce que vous en penser.

POV Shawn

Depuis hier, je sens mon cœur accélérer de plus en plus vite, il doit bien avoir atteint les mille à l'heure. Mon corps est parcouru de frissons et je ne peux m'empêcher de retenir mon souffle. Non, je n'ai pas peur, tous ceci n'a qu'une seule raison.... "Je vais le revoir".
Je ne sais pas où je suis, ils m'ont bandé les yeux pour que je ne puisse révéler où se trouve leur nouveau paradis mais ce n'était pas la peine :jamais je ne pourrai le trahir, je tiens trop à lui. je devine la présence de Kyle à côté de moi : c'est lui qui m'a contacté la veille . Il m'emmène le voir pour parler du soi-disant livre de prophétie des White Light qu'ils m'ont envoyé.
Kyle m'arrête et m'enlève mon bandeau. La lumière est vive et ma vision est brumeuse mais je la vois, elle. Des centaine de questions envahissent mes pensées.
« Qu'est ce qu'elle fait là? »
« Pourquoi Isabelle est-elle là après ce qu'elle m'a fait, ce qu'elle lui a fait ? Comment peuvent-ils lui faire confiance? »

Mais aussi brusquement qu'elle est venu, ma colère repart. Mon cerveau se déconnecte et mon cœur se serre car enfin il est là, devant moi. Mon Dieu qu'est ce qu'il a pu me manquer !
Il essaye de me convaincre de les rejoindre mais je ne peux pas. C'est si dur de lui dire non alors qu'il me prend dans ces bras. Les autres doivent penser qu'il fait cela parce que nous sommes amis et parce qu'il se considère comme mon mentor, ou encore peut être pensent-ils que, pour moi, il est comme un père de substitution, mais c'est faux. Si je devais choisir un père ce serait Tom, pas lui. Lui, il est bien plus.
Je ne sais pas comment réagir. Je ne peux plus réfléchir. Son odeur m'envahit, nos fronts se touchent, nos bouches sont si près l'une de l'autre : je voudrais pouvoir l'embrasser. Je vois dans ses beaux yeux noirs que lui aussi le voudrait, mais nous ne pouvons pas. Nous devons nous séparer, nous ne somme pas seuls, les autres ne comprendraient pas, ils ne savent pas.
Je sens sa douleur et sa déception quand je lui annonce que je ne les rejoindrais pas. Ils pensent bien faire mais je ne suis pas d'accord. La promicine est trop dangereuse. C'est pour cela que je me suis engagé dans la politique et que j'ai dû le renier publiquement mais pas dans mon cœur. Tout au fond de lui j'espère, non, je sais, qu'un jour, oui, un jour Jordan et moi seront de nouveau ensemble.