Titre : Le sauveur

Auteur : Celikwi

Disclaimer : rien n'est à moi, tout est à J. K. Rowling.

Couple : Ce sera toujours un HPDM avec moi!

Genre : Drame

Raiting : dans le doute je vais mettre T

Résumé : (ne tiens pas compte de la fin du tome 7) Après la guerre, Harry s'enfonce dans une dépression sans nom qui pourra l'aider à s'en sortir ? (désolée je suis pas douée pour les résumés)

Note de l'auteur : ATTENTION ceci est un slash mettant donc homophobe s'abstenir! Toutefois je tiens à prevenir qu'il n'y aura pas de lemon!

Le sauveur

Prologue

La guerre cessa par la victoire inespérée du Survivant sur le Mage Noir. Après la joie de se sentir enfin libéré de toute menace, le monde sorcier put pleurer. Pleurer sur tous les êtres chers à jamais disparus ! De cette longue période de deuil s'en est suivi une phase de reconstruction à la fois matérielle et psychologique. Parce qu'une guerre comme celle-ci laisse de profondes entailles qui ne peuvent cicatriser qu'à force de volonté, de courage, de force et d'amour !

Poudlard fut rebâti. La dernière bataille ayant fait beaucoup de ravages, il fallut deux longues années afin de permettre à la célèbre école de renaître de ses cendres tel le phoenix. Le château fut agrandi et un mémorial construit dans le parc en souvenir des personnes mortes au combat. La nouvelle directrice, Minerva McGonagal, put rouvrir les portes de l'école et, de nouveau, on entendit les cris de joie venant des nouveaux élèves faisant écho à ceux des anciens en des jours bienheureux !

Pour certains, même si la guerre avait apporté son lot de tristesse, la vie « d'après » fut une grande amélioration. Ainsi, Drago Malfoy fut reconnu par le nouveau ministre de la magie et ex-auror, Kingsley, comme espion de l'ordre du Phoenix et son rôle dans la défaite du Mage Noir fut récompensée. Mais sa plus grande satisfaction fut, outre la mort de son père violent, de pouvoir devenir auror et de pourchasser les Mangemorts.

Pour nos trois compères, la reconstruction fut plus douloureuse!

Ron, ayant perdu l'un de ces frères, eut du mal à s'en remettre malgré l'aide de sa petite amie. Ils se sont séparés. Ron aida son frère Georges à la boutique mais la nuit, hanté par ses propres démons, il buvait. Pour oublier, pour ne plus penser, pour ne plus avoir de regrets vis-à-vis de sa rupture avec Hermione. Mais lorsque cette dernière vint un jour à Pré-au-Lard accompagné d'un jeune homme plutôt séduisant, Ron décida de se reprendre en main afin de reconquérir l'élue de son coeur. Il partit à Ste Mangouste suivre une cure de désintoxication et, au bout d'une semaine(ndla bah oui dans le monde des sorciers il existe des potions vachement plus efficaces que les méthodes employées chez les moldus pour la désintox), il put faire sa septième année en accéléré et faire une formation pour devenir auror. Armé de tout son courage et de sa nouvelle vie, il fit une cour acharnée à sa dulcinée qui n'attendait que ça !

Hermione, après la séparation, s'était replongée dans les études pour oublier sa peine et devint professeur de Métamorphose dans son ancienne école ainsi que directrice de la maison Gryffondor. Le jour où Ron la vit à Pré-au -Lard, elle accompagnait le nouveau professeur d'Histoire de la magie afin de lui faire visiter les alentours du château en tout bien tout honneur puisque lui était gay (ce que Ron apprit par la suite à son plus grand soulagement !) Mais elle espérait en secret, s'en étant confié à son meilleur ami, retrouver celui qu'elle aimait de tout son coeur et ce n'est pas sans quelques pensées calculatrices qu'elle avait proposé à son collègue de l'emmener découvrir Pré-au-Lard et ses environs. Et son plan avait fonctionné mieux qu'elle ne l'espérait. Après avoir fait languir son prétendant pendant deux longues années, Ron et elle se marièrent. Un an après leur mariage, naquit leur premier enfant : Fred Ronald Weasley.

Le parrain de celui-ci, Harry, fut marqué bien plus que ce que ses amis ne l'imaginaient. Il avait tué ! Même s'il avait sauvé le monde des sorciers, même si celui-ci lui vouait une reconnaissance sans borne, même si Voldemort était le mal incarné, il ne pouvait se défaire de ce sentiment de culpabilité, de honte voire même de dégoût envers lui-même. Il essaya tout de même de se maintenir à flot tant bien que mal. Il devint auror également et demanda la main de Ginny mais finalement ils ne se marièrent pas. Ils se rendirent compte suffisamment tôt que leurs sentiments mutuels n'allaient pas au-delà d'une amitié fraternelle forte pour ne pas commettre l'erreur de se marier et de se faire souffrir inutilement. Ginny devint sa confidente mais il ne put se résoudre à lui avouer ses peurs et se laissa envahir par ses propres démons. Ni Ginny, ni Hermione, ni Ron ne le virent entrer dans les spirales d'une dépression sans nom d'où nul ne pouvait plus le sortir.