Note de l'auteure : J'ai repris l'écriture! Après avoir regardé deux fois Strawberry Panic!, j'ai eu le désir d'en avoir plus donc : j'ai lu des fanfictions! En français, j'oubliais d'avance, celles en français en valent rarement la peine lorsque ce n'est pas assez populaire, donc j'ai lu celles en anglais! Après deux que je croyais bonne, j'étais déçue, c'était trop poussé, pas assez réaliste… Que le cadre spatiotemporel n'était pas respecté ou alors la trop grosse présence de « the American way of life » m'énervait. Pas que j'ai quelque chose contre ça, ce sont des fanfictions après tout, c'est fait pour ça, fait pour les auteurs. Mais je n'aime pas, je ne peux pas me changer, c'est une question de goût XD Donc voilà en gros pourquoi j'écris présentement. J'espère avoir des critiques, ça fait toujours chaud au cœur de savoir qu'on a des lecteurs, si vous écrivez, vous devez savoir. Bon, bref, ça ne vous intéresse pas tout ça! Passez à la lecture là, là!

Disclamer : Bon…comme à l'habitude, on sait tous que Strawberry Panic! et ce qui y est relié ne m'appartient en aucun cas et que je ne suis qu'une piètre petite auteure.

De rubis et d'argent

Chapitre 1 : Tea Party

Sur cette douce herbe un rêve s'emportait, Nagisa vivait un tel moment qu'elle n'osait y croire. Elle venait d'être enlevée de la cérémonie la plus importante de l'année par celle qu'elle aimait le plus. Hanazono Shizuma…ancienne Etoile-sama. Une femme tellement éblouissante, merveilleuse et charismatique. Cette femme l'envoûtait littéralement, elle n'y pouvait rien et à ce moment elle le sentait, Shizuma lui donnait les baisers qu'elle eut toujours rêvés et, elle le savait, elle allait donner à Shizuma sa virginité.

Ses longs cheveux couleurs gris perles cascadaient sur ses épaules et celle de sa nouvelle petite amie. Ce n'était plus du tout comme avant, où après une chute dans la piscine, elle avait entreprit de lui faire l'amour dans sa chambre. À ce moment-là tout c'était arrêté, c'était son instinct qui avait été réveillé et qui l'avait bloqué, mais là, Shizuma semblait si douce et elle avait peur de dominer même un simple baiser. Nagisa la voyait rougir comme jamais avant. Et elles rentrèrent dans un rêve de nouveautés. Un rêve si imprévisible… si beau. Enfin, elles s'étaient trouvées.

Quelque temps par après, les deux amoureuses s'assirent sur la pelouse qui les avait charmées. Elles avaient entendu auparavant les cloches de la cathédrale, c'était le temps de retourner sur les lieux avant que le couvre-feu soit trop rapproché et qu'elles ne puissent plus rentrer. Tous devrait être préoccupé par les nouvelles Etoiles pour leur faire attention, donc tout était parfait.

-Je t'aime aussi, Shizuma-sama.

Cette dernière rougit, comme elle était mignonne! Pour les peu de fois où c'est elle qui a les joues rouges, cette fois, c'était tout tendre… c'était la première fois que Nagisa disait ces mots avec autant de tendresse et d'amour, l'air même en vibrait.

-Je crois sérieusement qu'on devrait y aller…ou Miyuki va me faire un interrogatoire. Murmura Shizuma en regardant doucement le soleil se coucher.

-C'est beau, non?

-Oui…

Elles se levèrent et main dans la main retournèrent à la résidence Strawberry. Ce moment s'achevait, elles le savaient et c'est bien ce que Nagisa craignait le plus. Une fois le portail franchit, elle lui agrippa un bras.

-Je…euh… avec Chiyo, Tsubomi, Yaya, Tamao et les autres…on…on fait un Tea Party…et euh… voudrais-tu venir? Comme Hikari ne sera certainement pas présente… une soirée tranquille serait bien?

La fille aux yeux d'or sourit face à sa copine écarlate. Bien sûr qu'elle le voulait, c'était l'évidence que de passer un peu plus de temps avec elle serait un pur plaisir. C'était ce qu'elle voudrait le plus, mais d'un autre côté ça se compliquait vu ses anciennes fonctions.

-C'est interdit ça! s'esclaffa-t-elle, mais je vais déranger et en plus si je ne me présente pas ce soir Miyuki va me tuer…et je risque de me faire voir plus que vous deux… on me cherche presque autant que les Etoile, je dirais. Toi aussi sûrement, mais comme c'est ta chambre…

-C'est la reine du cache-cache qui fuyait ses responsabilités qui me dit ça? Répliqua Nagisa, faisant référence aux nombres de fois où elle avait manqué des réunions étant Etoile. Et, ça fait combien de fois que Miyuki te tue pour faire de ces conneries? Je vous en prie, Shizuma-sama! Elles ne diront rien… Tamao fait un excellent thé et… et... s'il vous plait… je vous veux près de moi!

Son monologue terminé elle se glissa dans les bras de Shizuma et l'étreignit, la priant de rester près d'elle. L'effet fût immédiat, elle ne pouvait pas résister au contact de son corps, surtout que l'image d'elles nues était toute fraîche, il lui sembla qu'elle ne pouvait rien lui refuser.

-J'y vais à une condition… je ne suis plus Etoile, laisse le « sama » et les vouvoiements, je suis ton égale, Nagisa, je ne suis rien de plus.

-Mais! Shizuma-sama!

-Qu'est-ce que j'ai dit?

-Mais… c'est l'habitude… Vous…Tu as toujours été tant apprécié de toutes les écoles.

-Justement, ne méritais-je pas maintenant que celle que j'aime le plus me considère comme elle le devrait? Surtout maintenant…

-Je suis avec toi, maintenant, pas vrai?

-Qu'en penses-tu? Dit-elle un grand sourire aux lèvres qu'elle s'empressa de donner à celle devant elle.

Toujours le cœur aussi gai, Nagisa entreprit de rendre cette soirée « des plus normales » à une soirée qu'elle espère sera sa nouvelle routine. Avec cet ange à ses côtés ça semblait possible, comme tout le reste d'ailleurs. Nagisa sautillait de joie un peu partout sur le chemin, laissant son cœur d'enfant prendre le dessus sur tous ses évènements. Être avec Shizuma… et qu'elle ait répondu d'une façon si authentique lui faisait battre le cœur à cent mille à l'heure. Les yeux brillants, les bras virevoltant et elle, si euphorique, c'était ce qu'il y avait de mieux dans toute la simplicité de ce monde.

-Tu es bien? Rit-elle avant de changer de ton, je vais contourner le bâtiment et passer par la porte de derrière, je te rejoindrai dans ta chambre si tout est correct. C'est que j'ai un drôle d'impression… Pardonne-moi, je serai là un peu plus tard, tu parleras de ça aux autres… je ne veux pas être de trop et tout déranger, c'est votre soirée, aussi.

Un baiser furtif et elle s'en alla.


Sombrement, Tamao marchait de long en large dans sa chambre. L'élection était terminée, elles avaient perdu. Pourtant, elle ressentait un autre manque, à cet instant, Nagisa aurait dû être présente. Elle l'avait laissé aux mains de Shizuma à contrecœur, non c'est faux, pas à contrecœur, mais ça y ressemblait, c'était ce que son amie voulait depuis le tout début. Elle voulait Shizuma et maintenant qu'elle s'offrait, maintenant que le temps les pressait, elles s'étaient enfin retrouvées. Nagisa et Tamao, Nagisa et Shizuma. La dernière option sonnait plus réel, ça la blessait. En retour d'une Nagisa plus qu'heureuse elle la perdrait petit à petit. Elle serait plus occupée avec Shizuma… et elle les délaisserait, eux tous… Elle changerait, ça ne serait plus jamais la même fille qu'elle avait connu…

-Bienvenue, Nagisa-chan, bienvenue…

Cette réalité, elle devrait s'y faire rapidement… comme tout ce qu'elle avait renoncé pour elle avant. Sa chaleur… sa chère amie, sa Nagisa.


Appuyé sur la porte, Nagisa appréhendait la réaction de son amie. Elle en avait presque peur. Et si elle voyait dans ses yeux les évènements passés… Si elle savait… Pourquoi s'inquiétait-elle autant à propos de ça? Ce n'était pas normal de sa part, il n'y avait aucune raison. Mais alors, pourquoi tout semblait être un poids. Tout semblait sombre, Shizuma n'était plus avec elle, son rêve était terminé et pourtant tout était toujours aussi différent. C'était si peu, si étrange, dire qu'elle avait le cœur si léger il y a peu de temps.

Elle fit un petit mouvement et entra dans sa propre chambre, honteuse. Tamao était là, tout près de la porte et l'attendait un grand sourire aux lèvres, ses yeux brillaient intensément. Aussitôt, elle lui sauta dans les bras et la serra le plus fortement qu'il lui était possible sans blesser Nagisa.

-Tu es là! Tu es là! Nagisa-chan!

Elle continua son étreinte et Nagisa se sentit libéré de toute peur. Savoir que Tamao s'était inquiétée pour elle et de la façon dont elle était présentement, ça la faisait sentir bien. Elle n'était pas froide. Elle était elle, tout simplement. Mentalement, elle priait que tout continue dans ce sens.

-Évidemment que je suis là! Oh? Le tea party est déjà terminé?

-En fait, hésita timidement Tamao, non, c'est qu'il n'est pas commencé…Tout le monde était occupé avec Amane et Hikari qu'ils ont tous oublié…

-Quoi?? Mais non, on avait dit que rien n'était mieux qu'une soirée normale après ces évènements…

Tamao fut plus froide sur le prochain coup. Peut-être que les mots de sa partenaire de chambre avait été trop mal choisie ou simplement son ton naïf qu'elle avait utilisé l'avait blessé. « Comme si rien ne s'était passé, pensa Tamao, c'est ça qu'elle croit? Que comme Shizuma-sama l'avait enlevé et lui avait avoué son amour devant les Miatre, Spica et le Rim qu'elle devait tout oublier! » Elle se retient de dire ce qu'elle pensait réellement de son comportement, oui, elle en était contente pour Nagisa… mais là c'était un peu allé trop loin.

-Puis… avec Shizuma-sama? S'enquit-elle

Qu'à entendre son nom Nagisa devint rouge couleur tomate et ses joues s'empourprèrent. C'était plus fort qu'elle, de plus une mimique s'en suivie durant laquelle elle fit tout ce qui était humain de faire pour cacher sa gêne. Avec toujours cette même subtilité elle trébucha sur son lit, s'étant prise le pied sur son autre pied. Voyant le ridicule de la situation et de la façon dont son amie était placée (jambes pardessus tête et les bras en croix) elle ne put retenir un fou rire explicatif.

-Autant que ça, alors?

-Roooooooooh! Tamao-chan! Râla Nagisa qui s'empressa de se remettre sur pied pour faire taire les rires moqueurs de Tamao, ce qui la rendait encore plus gênée.

Leur fou rire prit fin lorsqu'on cogna à leur porte. Le teint de Nagisa devient blême, avec tout ça, elle avait oublié de parler de Shizuma à Tamao… Sa voix se fit rocailleuse lorsqu'elle se décida enfin à parler car on la regardait fixement dans les yeux avec un air de totale incompréhension de la part de son amie. Finalement aucun son compréhensible ne sortie d'elle avant que Tamao n'ouvre la porte.

-Chiyo-chan? Que fais-tu ici?

-Pour le Tea Party! Comme nous avions prévu!

Nagisa s'étonna, Chiyo-chan? Bien au moins ce n'était pas Shizuma… il lui restait un peu de temps. Quel stresse elle avait eu pour absolument rien, quoique, pas pour « absolument rien » car la seconde d'après elle put entrevoir cette fille aux cheveux pétillants d'argent lui faire un sourire. Cette fois, ce fut Chiyo qui s'écria, Tamao étant trop surprise pour dire un mot.

-Etoile-sama! Nous, nous, nous ne faisions rien! Je…Nous! Je venais jeter un dernier coup d'œil à la chambre avant de retourner dans la mienne, que ça! Je vous jure, Etoile-sama!

-Je ne suis plus Etoile, Tsukidate-san… et je ne suis pas ici pour vous faire la moral…

-Pour Nagisa? Coupa sèchement Tamao. Pour cette fois où elle se sentait bien avec Nagisa durant cette journée. Elle la voulait près d'elle, pas qu'elle aille où elle ne savait trop où. Il est un peu tard pour ça, vous ne croyez pas?

-Wouh…Tamao-chan…. Je suis désolée…C'est que…..

Nagisa cherchait ses mots, aucun n'était suffisamment correct pour s'excuser à la fois à Tamao de ne lui avoir rien dit et à la fois à Shizuma pour n'avoir rien dit, tout simplement. Ses gestes remplacèrent ses mots car dans les minutes qui suivirent elle enlaça Shizuma, pour lui souhaiter la bienvenue et à Tamao pour s'excuser. En s'entre-regardant, les deux jeunes femmes comprirent ce qui s'était passé, c'est vrai après tout, leur Nagisa était facilement devinable, avec toutes ses expressions mignonnes.

-Qui veut du thé alors?!


Tous furent servis par Nagisa mais comme elle n'était pas douée pour faire le thé elle laissa Tamao le préparer. Elles étaient toutes assises autour de cette petite table centrale, chacune faisant de son mieux pour paraitre le plus à l'aise, ce qui était loin d'être le cas devant l'ancienne Etoile. Et pour elle, devant toutes les autres, c'était sa première fois dans la chambre de Nagisa, ça lui faisait un drôle d'effet au début mais plus le temps passait plus elle voyait des choses de Nagisa, plus cet endroit était empreint d'elle, comme si chaque émotion y avait été gravée. Elles ne furent durant cette soirée que quatre à être présente, Hikari occupé avec son nouveau rôle, Yaya n'en ayant sûrement pas eu conscience et Tsubomi restée avec Yaya.

-Nagisa avait raison, votre thé est délicieux, Suzumi-san.

Dans cette partie Chiyo se sentait un peu de trop puis, il se faisait tard et comme elle avait passé la journée occupée, elle était réellement fatiguée, on le voyait pencher sur les côtés et elle finit par s'endormir sur Shizuma. Comme quoi, la fatigue peut nous faire faire des choses qu'on n'imaginerait pas. Ce fut Shizuma la première surprise mais elle s'en réjouit rapidement, c'était comme si elle avait un enfant près d'elle.

-Tu es troooop mignonne Chiyo-chan! S'exclama Nagisa. Ohhhhh… ! Tamao-chan… tu crois qu'on peut la mettre sur un lit?

Elles s'exécutèrent et en moins de deux secondes Chiyo fut sur le lit de Nagisa. Elle dormait profondément et ne s'était pas réveillé durant le « transport » de son corps. Tamao remercia le ciel au plus profond d'elle, si quelqu'un dormait dans son lit, c'est qu'elle allait pouvoir dormir avec Nagisa. Mais il ne fallait pas oublier que pour ce faire, elle devait mettre Shizuma à la porte. Par conséquent elle se mit à ramasser le service de thé puis elle continua d'une voix douce et chaleureuse.

-Je fus ravie d'avoir pu partager ce moment avec vous deux. C'était un plaisir, Shizuma-sama. Je suppose que maintenant, je vous verrais plus souvent, n'est-ce pas Nagisa?

Celle-ci retourna à sa couleur habituelle : le rouge et ne fit qu'acquiescer silencieusement. Mentalement elle se gifla pour avoir autant de gêne en elle. Toute la soirée elle l'avait passé les joues pourpres à n'importe quel moment. Lorsque Shizuma parlait, lorsque Tamao la regardait, lorsque Chiyo souriait, elle avait peur de ce qu'elles pensaient, ce devait être une attitude puérile de sa part, mais elle ne pouvait s'en empêcher. Tout ce qu'elle voyait la rendait comme ça, peut-être était-ce l'élection qui l'avait mise dans cet état.

La suite se passa rapidement, près de la porte, Shizuma n'osa faire à sa petite amie qu'un simple bisou de remerciement – un baiser aurait pu être de trop – avant de partir le plus tranquillement possible vers ses appartements. Nagisa et Tamao? Elles, elles s'étaient endormit dans les bras l'une de l'autre après avoir un peu discuté sur cette journée, le sentiment d'avoir perdu l'élection n'était rien comparé à leur fatigue, donc les sujets passèrent plus rapidement, toutes ayant hâte de rejoindre Chiyo dans le monde du rêve. Pourtant, Nagisa ne s'endormit pas immédiatement. Elle observait. Elle observait Tamao avec cet air si paisible qu'elle avait eu quelques heures plus tôt, après avoir fait l'amour à Shizuma. Elle n'en revenait pas encore… n'était-ce qu'un rêve? Un coup de tête de Shizuma… mais est-ce que ça voulait absolument dire qu'elle avait décidé d'oublier son passé? Pas forcément. Peut-être qu'elle n'était pas toujours celle qui fallait à Shizuma… peut-être qu'elle ne bat Kaori en aucun point. Puis…qu'est-ce qui avait pu lui faire changer d'avis…Ça avait été si précipité, il devait bien y avoir une raison quelconque…