Love Doesn't Fear Time...

L'Amour ne Craint pas le Temps


Universe : The Chronicles of Narnia

Author : Wyxan

Genre : Romance/Erotic/Adventure

Rating : M

Main Couple : Peter/Caspian

Status : In Progress


Disclaimer : Tous les personnages, leurs caractères, leurs histoires, leurs relations initiales, et tout ce qui leur a été attribué lors de leur invention est la propriété de leur créateur C.S. Lewis (ainsi qu'en petite partie à leur adaptateur cinématographique Andrew Adamson). Il en est de même pour les lieux, créatures et objets susceptibles d'être cités dans cette fiction. Seules certaines actions et certains changements que je prodigue à l'intrigue de départ sont ma propriété.

Réponses aux reviews anonymes : Ehren : tu attendais la suite ? La voilà :P ! J'espère qu'elle te permettra de mieux te prononcer ;)

Dédicace : Toujours à ma Lily, même si elle m'est ingrate è.è.

Notes sur la fic : Cette fiction est centrée sur le couple Peter/Caspian. Elle contient du SLASH, il y aura donc des relations entre deux personnes de même sexe, sentimentales et physiques. Certaines scènes peuvent déranger un public jeune et/ou homophobe. Vous voilà prévenus ;)

Notes sur le chapitre : Voilà ! Le premier chapitre... Il finit de mettre en place ce qui avait commencé dans le prologue, et établit une base stable pour la suite de ma fiction... Il est assez centré sur l'émotion. Conseil : lire avec un certain recul. Titre inspiré de : Avril Lavigne - Keep Holding On

Bonne lecturee ;)


Chapitre Premier

. Together We Stand .

Le lendemain

Sa chevelure fauve ondulant au rythme du vent, les yeux rivés sur la ligne d'horizon qui s'étendait à ses pieds jusqu'à l'infini, Peter marchait silencieusement, un air grave ancré sur le visage. La colline sur laquelle avait été érigé le Sanctuaire d'Aslan surplombait la Grande Forêt de Narnia, offrant un panorama somptueux à perte de vue.

Le jeune roi admirait ce paysage magique, et même si ce qu'il avait sous les yeux le comblait de paix et de sérénité, un profond tourment embrumait son esprit ; le matin-même, on lui avait annoncé que Miraz, roi des Telmarins, avait accepté de le combattre dans un ultime duel pour le pouvoir, jusqu'à ce que mort s'en suive...

Il ne pouvait s'empêcher de penser à ce qui arriverait si Miraz sortait vainqueur de ce combat. Même si, naturellement, l'idée de sa propre mort ne le réjouissait guère, Peter craignait surtout pour la vie de ceux qu'il aimait.

Lucy, sa chère petite soeur, n'aurait plus personne pour veiller sur elle de la manière dont il avait l'habitude de le faire. Edmund était là, bien sûr, mais même avec l'aide de Susan, Peter n'était pas encore sûr qu'il soit prêt à prendre sa place de grand frère...

Malgré cette angoisse, une peine bien plus amère alourdissait son cœur et le rongeait de l'intérieur. Une douleur toute nouvelle pour lui. Un atroce sentiment de peur. La peur de perdre celui qui était à présent le maître absolu de son âme.

- Peter !

Une douce voix emplie d'un ton délicieusement apaisant le fit sortir de ses songes sordides. Un sourire léger se dessina sur les fines lèvres du prince Caspian, lorsque ses yeux se posèrent sur celui dont il était à présent éperdument amoureux.

Etrangement, l'arrivée du jeune homme ne provoqua aucune réaction chez Peter ; il garda son regard perdu dans l'immensité de l'horizon. Bien que son coeur lui ordonnât de se jeter immédiatement dans les bras de celui qu'il aimait, Peter demeura immobile.

- Peter ?...

Caspian s'approcha lentement de lui, avec une certaine appréhension. Ce que ses yeux lui permirent alors de voir lui déchira le cœur ; les yeux de son roi étaient rouges, embués de chaudes larmes, exprimant un sentiment de désespoir tellement profond que le brun ne put s'empêcher de pousser un gémissement d'effroi.

Quelques instants plus tard, Peter tourna enfin la tête vers le prince, et plongea ses yeux voilés dans les deux perles ténébreuses qui ornaient somptueusement le visage angélique de Caspian. Se perdant dans les confins abyssaux de son regard perçant, il lança brusquement ses bras autour de son coup, le serrant de toutes ses forces. Le brun passa immédiatement ses mains dans le dos de Peter, et l'étreignit si vigoureusement que sa cage thoracique le fit dangereusement souffrir.

Peter déversa alors ses larmes, silencieusement, incapable de contenir une seconde de plus toute cette émotion qui reposait depuis si longtemps au fond de lui. Le contact amoureux et doux du corps de Caspian contre le sien lui réchauffa intensément le cœur, et il se sentit soudainement plus fort que jamais. C'est à ce moment là qu'il comprit que, tant que Caspian serait à ses côtés, rien ne pourrait lui arriver...

Un lourd silence s'était installé entre les deux garçons, qui dans cette longue et puissante étreinte, tentaient de puiser toute l'énergie nécessaire pour faire face aux épreuves que la vie dressait en travers de leurs chemins. Caspian s'autorisa même à laisser une larme chaude perler le long de sa joue, puis venir s'égarer dans les mèches fauves du roi de Narnia...

- Je ne veux pas te perdre, je t'aime tellement..., susurra Peter, entre deux sanglots.

- Cela n'arrivera jamais, Peter, je serai toujours là, avec toi...

- Mais que se passerait-il si Miraz venait à remporter le duel ?, demanda-t-il, brisant leur étreinte. Que se passerait-il si je ne survivais pas ?!

Peter forca alors Caspian à le regarder dans les yeux. Dans ceux de l'un comme dans ceux de l'autre, on pouvait y voir une anxiété tenace, celle d'être tous deux séparés à jamais...

- Comment peux-tu dire une chose pareille ? Il n'y a pas l'ombre d'un doute que tu sortiras vainqueur de ce combat, le rassura Caspian. J'ai foi en toi.

Restant malgré tout dubitatif, Peter ferma lentement les yeux, l'esprit apaisé par les douces paroles du prince. Peut-être qu'après tout, il avait eu tort de se causer autant de mal... Il devait croire en Caspian, et se convaincre que tout se passerait bien.

- Tu dois me trouver tellement ridicule à me mettre dans des états pareils, soupira Peter avec un brin d'ironie dans la voix.

Dans un geste empreint d'une tendresse infinie, Caspian déposa délicatement ses lèvres humectées de larmes au coin de la bouche de Peter, pour y essuyer une goutte salée qui dégringolait du coin de son œil...

oOoOoOoOoOo

Après avoir tenté de détendre l'atmosphère avec quelques plaisanteries, Caspian marqua un instant de pause. Peter en profita pour aborder un sujet qui le tracassait depuis la veille...

- Au fait... Tu te souviens de..., - il s'arrêta -, "hier soi..."

- Comment pourrais-je oublier, le coupa Caspian, les yeux enflammés d'une passion vorace.

- Hmm... Oui..., bafouilla Peter, gêné par le regard que lui assénait son vis-à-vis. Après que Susan nous a, euh... surpris, tu n'avais pas du tout l'air embarrassé... Comme si ça te faisait plaisir qu'elle nous ait vus dans cet état...

Caspian sourit, en remarquant le malaise total dans lequel Peter se trouvait. Il était vrai que sa réaction avait un peu été envers et contre toute attente, mais il avait ses raisons...

- C'est une histoire assez longue..., concéda le brun. Tu veux vraiment tout savoir ?

- La vérité, toute la vérité. Je veux que tu me dises tout, même si cela doit faire mal...

- Très bien..., se lança Caspian, voilà ce que je peux te dire... Tu dois savoir que, dès la première seconde où je t'ai vu, j'ai su que tu allais tout changer dans ma vie. Le problème était que ta soeur Susan commençait, au fur et à mesure que mon amour pour toi s'intensifiait, à s'éprendre de moi... Je l'avais bien remarqué, nous en avons donc discuté ensemble... Et malgré la douleur, Susan est parvenue à accepter le fait que mon cœur ne battait pas pour elle aussi fort qu'il le faisait pour toi...

Peter esquissa un nouveau sourire gêné, les joues rosies par l'élégance de la prose de Caspian.

- Ces petits regards, ces sourires, ces discussions isolées qui, je le voyais bien, te faisaient bouillonner de rage, t'étaient entièrement consacrés : ta soeur avait décidé, tout à son honneur, de m'aider à me déclarer, ne pouvant se résoudre à me voir aussi malheureux. Elle me conseillait, me parlait de toi, tout ça dans le but de me faciliter la tâche, évidemment. Et je dois avouer, que, sans son aide précieuse, les choses n'en seraient pas là aujourd'hui...

Le silence s'installa de nouveau entre les deux garçons. Caspian attendit, appréhendant la réaction de son ami. Encore sous le choc, les yeux écarquillés, Peter se donna un instant pour remettre ses idées en place. Tout ce qu'il pensait depuis le début à propos de Susan et Caspian s'était révélé complètement faux. Il lui faudrait du temps pour se faire à cette idée...

Mais ce qui l'étonna le plus était le comportement de sa soeur ; jamais il ne l'aurait crue capable de faire ça pour lui... Un puissant élan d'affection s'éveilla du plus profond de ses entrailles, et il fut pris d'une incontrôlable envie d'extérioriser sa joie...

- Alors, c'est donc ça... Mais comment expliques-tu sa réaction, hier ? Elle avait l'air tellement choquée..., se rappela Peter.

- Ah, parce que tu crois que tu aurais réagi différemment en surprenant ta soeur et une de ses amies dans cette situation ?..., s'étonna Caspian, sur un ton ironique.

Peter réfléchit un instant, puis avoua, à contre-cœur.

- C'est vrai que ça m'aurait fait bizarre...

- Peu importe, acheva Caspian. A présent, nous sommes tous les deux, et c'est la seule chose qui compte. Rien ni personne ne brisera notre amour. Nous resterons ensemble.

oOoOoOoOo

TO BE CONTINUED...


En espérant avoir été à la hauteur de vos attentes... Comme d'habitude, toute review, aussi courte qu'elle soit, est infiniment appréciée.

J'espère ne pas trop avoir exagéré la détresse de Peter. J'ai fait cela dans l'unique but de le montrer sous une facette plus émotive, lui qui parait tout le temps si fort et brave... Je pense aussi que cela renforce l'importance de ses sentiments envers Caspian.

Pour ceux et celles qui sont en attente de lemons, sachez que j'en prévois un très rapidement, et sans doute dans le prochain chapitre. Oops, encore trop dit :D

Bon, d'accord, il ne se passe pas grand chose dans ce chapitre. Enfin si, car tout ce qu'il contient est essentiel pour la suite. C'est juste que, niveau action, c'est pas trop ça. Mais pas d'inquiétudes, tout vient à point à qui sait attendre ;) Les prochains chapitres seront plus dramatiques - dans le sens étymologique du terme.

Etant donné que je poste ce chapitre plus tôt que prévu, le suivant viendra peut-être avant que je ne parte en vacances... Je ferai de mon mieux pour que ça se passe comme ça !

Encore bonnes vacances à tous, et merci pour les reviews laissées au prologue.

Wyxan ;)