Réponses aux reviews:

Miione: Merci beaucoup pour ta review. Voilà le dernier chapitre, j'espère qu'il te plaira!!

alia21: Ha tu verras bien ce qui ce passe et n'hésite pas à me dire ce que tu en as pensé. Bonne lecture!!


Partie 3

Aujourd'hui c'est le jour de ton mariage. Je crois n'avoir jamais ressentit autant de tristesse, de colère et de souffrance qu'en ce jour. Tu es là, entourer de moi, Lucie et Susan que tu as fait venir en vitesse dans une antichambre de la chapelle. Oh Peter, tu es vraiment magnifique dans ce tuxedo, le sais-tu?

Pendant un instant mes pensées se perdent vers un monde où tu ne serais pas mon frère, ou tu n'épouserais pas Sarah. Puis je suis ramené à la réalité par Susan qui te demande :

- Qu'est-ce qui se passe Pete? Tu as le tact?

- Non.

Malgré ta réponse, tu semble agité.

- Tu as des doutes alors? C'est normal de doute avant son mariage, tout le monde passe par là, continue Lucie.

- Ce n'est pas ça, répliques-tu.

- C'est quoi alors?

J'ai posé la question sur un ton exaspérer, mais en fait je suis inquiet.

- Il y a quelque chose que je dois absolument savoir avant de me marier.

- Qui est?

- Narnia. Jusqu'à quel point ce qui c'est produit là-bas est réel pour vous?

Cette question me surprend autant qu'elle le fait avec Susan et Lucie. Cette dernière est la première à répondre :

- Pour moi, Narnia est aussi réel que ce que nous vivons aujourd'hui.

Susan secoue sa chevelure foncée.

- Tu sais déjà ce que j'en pense Pete.

Susan doutait de l'existence de Narnia, c'était connu. Tu plonge alors ton regard dans le mien me questionnant silencieusement, attendant que je tranche.

- Pour moi…

Je m'interrompis, baissa les yeux puis rencontra de nouveau les tiens.

- Pour moi Narnia est une part importante de notre vie. Les évènements qui s'y sont produits sont réellement arriver, et je ne regrette rien.

Ceci dit, j'ai regardé le sol. Une minute plus tard j'étais de retour dans la chapelle, debout à l'avant avec toi. Lorsque la marche nuptiale se fit entendre, à la surprise de tout le monde, tu t'avanças jusqu'à Sarah et parla à voix basse avec elle. Je vis clairement les larmes apparaître dans ses yeux bien que je n'entendis pas un mot de votre conversation. C'est pourquoi je me doutais bien de ce que tu allais dire lorsque tu revins vers nous, Sarah s'était enfuie en courant.

- Le mariage est annulé.

Je suis allé prendre l'air, j'avais besoin de réfléchir, besoin de comprendre ta décision. Des bruits de pas se firent entendre et une main se posa sur mon épaule. Sans me retourner je savais que c'était toi.

- Pourquoi? Ai-je demandé.

- Parce que je ne peux plus me mentir à moi-même, j'aime quelqu'un d'autre!

Ainsi tu étais amoureux d'une autre. Je me suis retourné pour te faire face, mais tu fixais le sol.

- Et qui est-ce?

- C'est quelqu'un d'unique, d'exceptionnel! Quelqu'un que j'aime plus que tout au monde depuis plus de cinq ans. Quelqu'un que je n'ai pas le droit d'aimer.

Je connais ça, l'amour impossible Pete aurait-je pu dire seulement je me suis tut.

- Ce que j'essaye de dire, as-tu reprit tout en te tortillant les mains, c'est que je t'aime Ed.

Le temps sembla s'arrêter en se simple instant.

- Quoi?

Ton regard rencontra le mien et tu te saisis de mes mains.

- Je t'aime Ed, depuis si longtemps, depuis Narnia et même avant…

- Alors tu ne regrettes pas la nuit que nous avons passée ensemble?

Tu parus surprit de la question.

- Si je regrette? Ça été la meilleure de ma vie. Mais j'ai cru que tu regrettais…

- Qu'est-ce qui t'a fait croire ça?

Je ne comprenais pas.

- Ed, comprend moi, tu es mon petit frère, je suis l'aîné et j'ai…j'ai cru que tu t'étais laisser faire sans trop comprendre et que tu regrettais, que tu me détestais…

Ainsi tu avais eu peur, toi aussi, de cet amour interdit. J'ai serré tes mains dans les miennes.

- Jamais je ne pourrai te détester, Peter le Magnifique. Je t'aime trop pour ça.

Doucement j'ai approché mes lèvres des tiennes pour un chaste baiser. Ici nous ne pouvions nous permettre autre chose. Si on nous voyait…

Quelques mois plus tard j'ai emménagé avec toi, dans ton appartement en France. Là, dans ce pays où personne ne savait nos liens nous avons pu enfin vivre notre amour, toujours dans l'ombre, mais tout de même en étant plus libre.

Bien sur la société nous rejetterait si elle venait qu'à savoir, mais je m'en fiche parce que tant que je suis avec toi rien ne peut m'atteindre.

Parce que je t'aime Peter, de cet amour passionné, déraisonnable, interdit…


C'est ainsi que ce termine cette fic. J'ai eu beaucoup de plaisir à l'écrire et j'espère que mes personnages ne sont pas trop OCC. Sinon à la prochaine pour une autre fic

Romania

XX