Réponse à :

Alors j'imagine que je saurais jamais si tu es un gars ou une fille? ^^ Quoi qu'il en soit merci beaucoup pour tes reviews et bonne lecture pour la dernière partie de cette histoire. Bisous.


Partie 5

Jack?

- Ennis?

Lentement j'ai fais volte face pour te voir accoté sur la porte de ton pick-up, tes yeux bleu fixer sur moi. Tu étais tel que dans mon souvenir, lorsque je t'avais aidé après que nous ayons quitté Brokeback.

- Ennis?

- Jack…

Ma voix sonnait étrange à mes propres oreilles, comme enrouée, étranglée par l'émotion.

- Oui?

C'était toi! Tu étais là, vivant! Alors, sans pouvoir me contrôler j'ai franchis le peu de distance nous séparant et je t'ai pris dans mes bras, avant de poser mes lèvres sur les tiennes.

- Je t'aime Jack, je t'aime et je veux vivre avec toi.

La surprise se lu sur ton visage alors que tu me fixais sans rien dire. T'avais-je choqué? Pendant un bref instant je me suis demandé si je n'avais pas été trop empresser, si je ne t'avais pas effrayé.

Puis ton regard s'adoucit et un sourire se dessina sur tes lèvres.

- Justement, il se trouve que je t'aime aussi, et que je veux vivre aves toi. Je m'étais dit que nous pourrions peut-être nous installer chez mes parents et retaper le ranch…tu sais, vivre tout les deux.

J'ai souris avant de te proposer mon idée personnelle que tu acceptas aussitôt, ainsi que ma seconde idée…

---

Le moins que l'on puisse dire c'est que nos retrouvailles, qui n'en étaient pas pour toi, furent passionnées et que lorsque nous nous endormirent, heureux et satisfait, je sus que plus jamais je ne te quitterais…

---

21 ans plus tard

Aujourd'hui nous sommes toujours ensemble et je ne regrette rien de la vie que j'ai choisis de vivre. Bien sur, quelque fois je songe à mes filles, qui ne sont jamais venue au monde vu que je n'ai jamais même épouser Alma. Néanmoins, ma vie avec toi est ce qui pouvait m'arriver de mieux. Parfois je repense à ce qui s'est produit. Ma vie d'avant, comme je l'appelle, n'était-elle qu'un songe où est-ce que ça s'est vraiment produit. Est-ce qu'il existe un monde où tu es mort à 41 ans? Juste y songer, me fait frissonner. Quelques fois je rêve que tu es mort et je me réveille toujours en sursaut pour constater que tu es toujours là. Jack, tu te souviens, le jour où nous nous sommes « retrouver » je t'ai promit de ne plus jamais te quitter. Et bien je compte tenir ma parole et ce jusqu'à ma mort…

Quant à l'homme aux yeux bleu…je me plais à croire que c'était Dieu…mais qui sait vraiment?

Tient, de la musique…tu dois commencer à t'impatienter dehors pour jouer de l'harmonica comme cela. Rapidement je ramasse mon chapeau pour te rejoindre dehors du chalet où tu m'attends jucher sur ton cheval.

- Un jour, je te jure que je piétinerai ton harmonica avec mon cheval!

Tu souris, me rappelant encore une fois que le bonheur c'est d'être près de toi pour toujours…


Voilà la fin de cette fic,

En espérant que ça vous a plu!!!!

Romania

xx