Guide: … Et c'est donc pour cette raison, que l'homme préféra utiliser les chiens pour ce déplacer.

Zaraki: Et ils servaient en combat ?

Un immense silence se posa dans la salle, alors que tout les regard se posaient sur lui. Tous ? Non, Yachiru, fixait le guide afin de connaitre la réponse de celui-ci…

Guide: Heu… Et bien… Les chiens les protégeaient contre les loups et…Yachiru: Mais les loups c'est rien ! Ken-chan veux juste savoir si les chiens servaient dans les guère …

Guide: … /Gros moment de solitude/ Non. Il n'était que de …

Zaraki: Ha… Alors c'est pas important.

Sans même attendre la fin de l'explication du guide, il poussa ceux qui lui bloquaient la route et sorti de la salle, suivit par Yachiru… Ce fut à cet instant que Shunsui leva la main.

Guide: oui ?

Shunsui: est-ce que posséder de belle bête était quelque chose qui attirait les femmes ?

Laissant un soupire dépité s'échapper de sa bouche, le Guide se jura intérieurement de changer de métier.

----------------------------------------------------

Après la mâtiné passé, à noter qu'une âme bienveillante, tel que Matsumoto eu tôt fini de zapper totalement le moral du pauvre guide en l'invitant boire un pot sous prétexte de lui faire changer les idée, le petit groupe se dirigea vers un restaurant en haute montagne. La route se passa à pied, puisque n'ayant pas de Bus normaux pour les conduire, et sans grand incident notable. Quand je dis incident, je ne met pas bien entendu le faites que sur tout le trajet, Rangiku ne fit que ce plaindre auprès de Shunsui, sur le faites que les vivants ne tiennent pas l'alcool. Et ce fut sans grande surprise, qu'Ichigo se jeta dans la conversation, en protestant ouvertement que ce n'était pas une qualité de savoir avaler un certain nombre de coupelle de Saké sans en ressentir l'effet… Et tout cela autour d'un pauvre Toshiro qui n'en avait strictement rien à faire de ce genre de discutions.

Le petit restaurant avait été fait dans une ancienne ferme, et présentait une immense salle pour accueillir les grands groupes tel que le leur, chauffé par un four à charbon, où cuisaient quelques pommes de terre emballé dans du papier d'aluminium. Au menu, spécialité de montagne, fromage fondu, crudité, charcuterie, le tout servit différemment de la raclette.

Renji: dites, c'est sensé ne pas être une raclette ?

Sajin: c'est un autre fromage…

Ikkaku: Si je comprend bien, on va être bourré au fromage tout le long du séjour ?

Zaraki: tss, autant rentré tout de suite…

Yamamoto: Silence !

Plus un geste, plus un bruit… Et ce fut de même pour le malheureux serveur qui venait d'entrer dans la pièce pour terminer de servir le monde… « Ha chouette ! On va peut-être avoir autre chose :D » pensa innocemment Shunsui…

Yamamoto: Le prochain qui râle, sera nourri à ma façon !

Résultat, plus une seule personne n'osa dire quoi que ce soit… A part Ichigo, ou plutôt le groupe de vivant qui se demandait quel était donc ce châtiment…

Ichigo: /bas/ Ils se moquent de nous ou quoi ?

Ishida: /bas/ j'en ai aucune idée…

Inoue: /bas/ C'est peut-être une farce….

Chad: …

Ichigo: /Bas/ il n'y a qu'un moyen de le savoir…

Tout en restant très discret, le rouquin reprit une position normal, et avala quelque bouché de son plat, tout en réfléchissant à sa façon de faire… Puis, avec un air totalement innocent (le truc qui est pas flagrant quoi…) Il se pencha vers son voisin, qui n'est autre que Renji et …

Ichigo: /bas/ Ho c'est bien, le chien chien obéit !

Et la réponse de ce fit pas attendre. Ni une, ni deux, le lieutenant se leva d'un bond en tapant du poing de la tape…

Renji: Raaa ne te fou pas de ma Gueule toi ! De toute façon il est pas question que j'avale ce truc !

Tout les regard se tournèrent sur lui, choqué par ce qu'ils venaient d'entendre (à part Byakuya qui continua de manger comme si de rien n'était) et surtout étonné que ce soit lui qui craqua en premier… Quoi que finalement… .

Résultat Yamamoto se leva et vint près de Renji dans un calme absolu, alors que celui-ci savait pertinemment ce qui l'attendait maintenant… Ra qu'il détestait partir en groupe comme cela…

Renji: Gomen …

Yamamoto: trop tard…

Quelque seconde plus tard, Renji était attaché sur une chaise, un bavoir autour du cou, et placé à coté du capitaine de la première division, qui se faisait une joie de lui donner à manger… Inutile de préciser que sur ce coup, même si il savait pas ce qui pouvait ce passer, Ichigo était plutôt fier de lui.

------------------------------------------------

Ohayo ! Désolé pour ce grand laps de temps sans rien avoir posté pour cette fic X.x
Bref, je profite de ce petit message pour vous dire que si vous avez une idée pour la suite, hésitez surtout pas :O... Raaa je suis désespérante... snif snif