Voilà le premier chapitre de ma reprise de la traduction de la fict : A Second chance at life de Miranda Flairgold, elle a été reprise en français sous le nom Une nouvelle Chance pour Vivre par Eraime qui m'a autorisée à la continuer. Je remercie mon bêta julius-magyar qui, malgré ses partiels a prit le temps de corriger le chap.

Pour le début de la fict, soit vous assez dans mes favoris soit vous tapez /s/2871213/1/Unenouvellechancepourvivre.

Etat de la fict en anglais : 35 chap

Etat de la fict en français : 20 + 1

Chapitre 21

« Je suis heureux que le hiboux vous soit parvenu aussi rapidement. Du thé ? »

« Oui, s'il-vous-plait. Ah, est-ce que c'est de la verveine noire ? Vous avez d'excellents goûts en matière de thé, Mr Fleming. »

« Merci, je trouve que la plupart des gens sont complètement ignorant des bienfaits pour la santé qu'une dose quotidienne de verveine noire peut apporter. Je dois admettre que je suis surpris que quelqu'un de votre âge le sache. »

« Mes parents préféraient la verveine noire à toute autre chose, et ils m'ont toujours dit de faire attention à ma santé quand j'étais petit. » expliqua Rahkesh, trouvant le mensonge plus simple.

« C'est très bien de leur part. Il vaut mieux se construire un solide capitale santé avant que la vieillesse n'arrive. Buvez en tous les jours pendant une dizaine d'année pendant que vous êtes jeune, et vous pourrez rallonger votre vie de cinquante ans (fifty (cinquante), moi, je penserai plutôt à fifteen (quinze)). » dit Mr Fleming. Rahkesh hocha la tête. Bien que son intention de se construire un bon capital santé n'ait rien à voir avec le fait de prolonger sa vie. Et tout à voir avec le contrecoup auquel il pouvait s'attendre quand il détruirait un Horcruxe.

« Je dois dire que je suis étonné de la rapidité à laquelle s'est vendu la fourrure de Yeck. »

« En effet, pendant toutes ces années, il y avait une faible demande pour ce produit. »

« Étrange, cet intérêt pour la fourrure de Yeck. Enfin, quelqu'un doit faire des recherches pour un certain projet. J'espère juste que cet intérêt continuera. »

Mr Fleming sourit et leva sa tasse de thé pour porter un toast. « Amen. La dernière fois que l'homme est venu, il a acheté tout le reste de mon stock. Un individu étrange, tout en robes noires et avec les cheveux les plus gras que j'ai jamais vu. C'est comme s'il n'avait pas pris le soleil depuis des décennies. Vous savez, c'est possible de passer trop de temps dans un labo. »

Rakesh hocha la tête car il était d'accord. Sévérus Rogue – si c'était lui, et ça ressemblait beaucoup à l'homme – achetait des quantités importantes de fourrure de Yeck. Que pouvait-il bien en faire, par l'enfer, de tout ce stock ? Si Mr Fleming disait vrai, et Rahkesh faisait confiance au vieux vendeur d'ingrédients de potions, alors Rogue achetait d'énormes quantités de fourrure, de quoi remplir un petit camion. Pas que Rahkesh ne s'en plaigne, il faisait des bénéfices là-dessus. Mais qu'est-ce que Rogue, ou plus probablement Voldemort voulait faire avec de la fourrure de Yeck ?

Les connaissances de Rahkesh en potions étaient assez limitées, en dépit de son entraînement supplémentaire dans la Salle sur Demande et avec les Chachapoyaros. Et dans les deux cas, il n'avait jamais utilisé de la fourrure de Yeck. La personne à qui demander serait bien sûr le maître des potions d'Akren, le professeur Strawlime. Rahkesh était assez effrayé par l'homme, mais si quelqu'un savait à quoi pouvait servir de la fourrure de Yeck, il le saurait. Mais cet enseignant était ''hors de la ville'' pour le prochain mois. ''Hors de la ville'' était l'excuse que donnait le maître des potions quand il allait traquer les violeurs, les meurtriers, ou les dealeurs de drogue pour tester sur eux ses potions. L'homme était aussi psychopathe qu'il était un génie des potions. Sans remords pour les horribles douleurs que ses expérimentations causaient à ses victimes, en fait, les moldus en question méritaient bien leurs sorts. Le professeur Strawlime avait raison quand il disait que personne ne viendrait se plaindre que quelques violeurs d'enfants soient dissous ou fondent si ses potions expérimentales ne fonctionnaient pas.

Rahkesh quitta la boutique d'ingrédients pour potions de Mr Fleming et transplana à l'extérieur de la branche de Gringotts à Ottawa. Là, il déposa la plupart des pierres et de l'or qu'il avait ramené avec lui du temps où il était avec les Chachapoyaros. Il se rendit ensuite au coffre d'Harry Potter (en changeant son apparence) laissa plusieurs des animaux et des plantes vivantes qu'il aurait eu trop de problème à garder à Akren, dans des cages de stase. Puis il transplana de nouveau, cette fois sur le sentier qui menait à Akren. Silas était déjà là l'attendant avec les deux Montures du Diable, les massifs chevaux purs feu soufflaient et piaffaient d'impatience.

« Très bien, très bien, nous y allons, mon tout beau. » murmura Rahkesh au grand étalon noir qu'il préférait. La créature souffla et dévala la piste en posant à peine les sabots au sol. Rahkesh le laissa aller, s'étirant pour la course du voyage de retour.

Les étudiants étaient autorisés à aller et venir dans la valéer chaque fois qu'ils le souhaitaient, même si les enseignants tenaient un registre de qui partait et quand. Si vous partiez trop longtemps sans explication et manquiez des cours, vous étiez susceptible de trouver un ancien élève ou un membre actuel du personnel à votre porte. C'est pourquoi la fugue ne fonctionnait pas. Quelqu'un avait déjà essayé une fois, plusieurs années auparavant. Pas en mesure de supporter la concurrence impitoyable, un homme humain mortel avait essayé de s'enfuir, de s'en aller sur un autre continent. Un ancien élève l'avait traqué et tué au bout de trois semaines. Une exécution propre et rapide et tout le monde en avait parlé pendant trois semaines. C'était cet incident qui restait dans les mémoires. Il faudrait sans doute une génération avant que la tache de cet échec ne soit oubliée. Ce qui énervait réellement Rahkesh, simplement parce qu'un humain n'avait pas pu le supporter ça ne voulait pas dire qu'aucun ne le pouvait.

« Les loups garous sont de nouveau divisés, il y a deux meutes qui se forment. » fit Rianae alors qu'elle les rencontra aux étables. Elle coupait les bouts des plumes de queue à un Hippogriffe tandis qu'Ally essayait de convaincre un des chevaux purs feux de lui donner un peu de salive. Les deux filles avaient tirées à la courte paille et avaient obtenues la tâche de rassembler les ingrédients de potions pour leur prochain cours.

« Deux meutes ? Il ne peut pas y avoir plus de vingt-trois ou vingt-quatre étudiants loups garous à l'école, et cela incluse les étudiants plus âgés qui font des recherches avec les professeurs. Comment est-ce possible qu'ils forment deux meutes ? demanda Rahkesh très surpris. Les meutes de loups garous ne contenaient-elles pas habituellement entre vingt et trente loups garous chacune ? Rianae haussa les épaules.

« Aucune idée, mais il fera noir dans quelques heures et c'est la pleine lune. Il y aura des combats pour la domination ce soir, et tous ne reviendront pas demain. » avertit-elle. Ally haussa les épaules, pas particulièrement intéressée. Elle clamait que ce que les autres espèces faisaient entre elles n'avait pas d'importance tant qu'elle n'était pas impliquée. Cela signifiait qu'Ally était probablement bien plus sage que lui. Rahkesh réfléchissait à ça, les loups garous quitteraient la vallée pour se battre, et les combats pour la dominance étaient occasionnellement fatals. Avec le genre de loups garous qui venaient à Akren, il ne serait pas surpris s'ils étaient presque tous mortels. C'était probablement un aspect de la vie de loup garou qui avait poussé Rémus à se tenir à l'écart des autres loups garous. Il était probablement effrayé de tout le système de la meute.

Silas et Ally partirent pour l'école, laissant Rahkesh et Rianae préparer les chevaux purs feux pour la nuit.

« Tu vas venir ? » demanda Rahkesh. Rianae hocha la tête et souleva un sourcil à la question. « Ouais, je viendrai. » Rahkesh répondit qu'il n'avait jamais vu une bataille de loups garous. Ça serait intéressant.

« Daray va aussi venir, et je pense que ce fae, Justin, aussi. Quelques autres aussi peut-être. » fit Rianae. « Nous partirons juste après le levé de la lune. »

X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X

Le son de la respiration du jeune homme facilement repérable dans la forêt silencieuse. Ses souffles et ses pantalons qui claquaient étaient bien trop bruyants. Il trébucha, cria quand sa rotule heurta une rocher dur, et roua sur ses pieds.

Il faisait froid, et la piste était recouverte par la neige fraîchement tombée. Il trébucha et siffla de douleur quand une branche d'arbre le frappa au visage. Il ne savait pas où il allait, il avait perdu la piste une heure auparavant. Maintenant il s'enfuyait aussi rapidement qu'il le pouvait, essayant d'avancer en ligne droite, il cherchait désespérément à partir. La destination n'avait pas d'importance, juste loin de ceux qui le chassaient.

Ses vêtements étaient en lambeaux et ensanglantés, et son visage ainsi que son corps montraient des stigmates et des blessures dues à une récente exposition à l'Endoloris. Ses poignets étaient entourés par des cordes qui l'avaient coupés, et son visage portait des ecchymoses de la forme d'une emprunte de botte.

Derrière lui, le hurlement d'un loup garou retentit dans la nuit. La pleine lune brillait dans le ciel noir et sans nuage. Sa peau déjà pâle blanchit encore de peur. Ils n'avaient pas juste envoyés des personnes après lui, ils avaient envoyés un loup garou. Une bête qui pouvait le traquer à travers la neige plus vite qu'il ne pouvait courir.

Son souffle se fit plus difficile sous la peur, et il laissa échapper un gémissement. Des larmes sous le froid et la terreur glissaient le long de ses joues. Il n'avait plus sa baguette, ils l'avaient prise au moment où ils l'avaient capturé, avant qu'il ne s'échappe. Il n'avait pas vu sa baguette depuis des mois. Il n'avait aucun moyen de se défendre. Il pouvait seulement courir. Et les loups garous courraient bien plus vite que les humains.

Il tomba de nouveau et roula pour voir venir le loup garou venir, se détachant dans la neige blanche. Il se retourna et s'enfuit de nouveau.

Une forme se détacha dans le ciel de la nuit, enveloppée dans des robes noires. Le loup s'arrêta si vite qu'il faillit tomber. Le nouveau venu attrapa le jeune homme et le tint près de lui, lançant un couteau vers le loup. Le loup garou l'esquiva, puis fut frappé au visage par le sort qui avait suivit le couteau. L'étranger s'éleva dans les airs, prenant le jeune homme avec lui, abandonnant le loup garou frustré derrière lui, qui hurla de rage, et qui saignait abondamment de son nez défoncé.

S'agitant et soufflant, le jeune homme se tourna pour regarder celui qui l'avait sauvé. L'être abaissa sa capuche pour montrer une peau noire et des centaines de longues tresses. Le jeune homme allait dire quelque chose, seulement pour voir la femme ouvrir la bouche, et remarquer une paire de crocs acérés.

Le jeune homme terrifié perdit complètement le contrôle. C'était plus qu'il ne pouvait en supporter. Il cria de terreur, et paniqua totalement. Il griffa, et cria, repoussa le vampire, essayant de s'éloigner, le vampire ignora ses efforts et le tint contre elle alors qu'elle lui mordait le cou.

XXX

« Par l'enfer, l'enfoiré nous a échappé. » la voix rocailleuse de Maugrey Fol Œil gronda depuis l'orbe brillante sur le bureau de Rahkesh.

« Il a le sens de l'humour. Et il s'en fiche qu'on le sache. » répondit Rahkesh. Devant lui sur un tissu enchanté tissé en cheveux d'hippocampe il y avait l'image d'un canard jaune en plastique. Le canard bloquait la camera qu'il avait installé au Square Grimmauld. Il avait utilisé des caméras moldues, espérant qu'une sorcière ou un sorcier ne sauraient pas ce que c'était. Quelqu'un était entré dans la maison, avait placé le canard jaune en plastique devant la caméra de façon à ce qu'ils ne puissent pas voir son visage. Très amusant.

« Un maudit canard ! » renifla Maugrey. « Pour moi ça ressemble à l'humour de Black. » Rahkesh était d'accord, si Sirius avait choisi quelque chose à mettre devant la caméra, il aurait très bien pu utiliser un jouet de bain.

« Vous n'avez jamais rencontré Regulus ? »

« Quoi ? » Maugrey arrêta sa tirade à propos des caméras moldues. Rahkesh répéta sa question.

« Oh, ouais, je l'ai rencontré une fois ou deux. Assez calme, Intelligent, Timide, toujours à regarder tout le monde. Il n'aimait pas vraiment les gens. Ou peut-être pas. Lui et Rogue s'entendaient très bien. » fit Maugrey

« AAAHHHH ! » le soudain cri féminin de terreur du côté de Maugrey surpris Rahkesh. « OH MON DIEU ! » Rahkesh attendit, écoutant, et se demandant ce qu'il se passait. « IL EST MORT IL EST MORT IL EST MORT ! »

« Maugrey, par l'enfer, que se passe-t-il ? demanda finalement Rahkesh. Cela prit un moment avant que Maugrey ne réponde.

« Ombrage. Je te parle depuis le bureau de Shackelbolt. Ne t'inquiète pas c'est sûr. Mais ils viennent juste de ramener Ombrage. Elle en a toujours après les centaures. C'est la troisième fois qu'ils ont du aller la chercher. Cette femme est complètement folle. »

« TUEZ LE, TUEZ LE ! IL A ESSAYÉ DE ME MANGER ! TUEZ LE ! » Okay, donc il n'était peut-être pas mort alors.

« Quoi ? » demanda Rahkesh, essayant difficilement de ne pas rire. Soudainement le bruit de nombreuses personne riant emplit l'air, puis le son d'une porte que l'on fermait, et le bruit diminua.

« Désolé pour ça. » la voix de Shackelbolt venant d'à côté de Maugrey. « C'est un pittyponk que quelqu'un a envoyé par la poste pour faire une blague. » Maugrey commença à postillonner audiblement et Rahkesh commença finalement à rire alors que les cris d'Ombrage traversaient même la porte fermée.

« C'est toi, Harry ? » demanda Shackelbolt.

« Ouais, c'est moi. Désolé pour le tapage je n'ai pas pu résister. » admit-il. Il y eut une deuxième pause de l'autre côté.

« Tu as envoyé le pittyponk à Ombrage par coli ? demanda Shackelbolt.

« AAIIIDDDEEZ-MMOOII ! QUELQU'UN AIDEZ-MOI ! Ombrage avait certainement de la voix. Rahkesh avait aiguisé les dents du Pittyponk avant de l'envoyer. Il avait aussi utilisé un sort de mémoire pour donner l'illusion qu'il avait des pieds et des jambes plus longues.

« Hé bien, une certaine paire de jumeaux me l'ont envoyé comme cadeau à Noël, et je ne pouvais pas vraiment le garder.. Et il essayait de me manger. Il y a quelque chose qui ne va pas dans sa tête. » fit Rahkesh essayant de se justifier. Les jumeaux Weasley l'ont capturé après qu'il ait été trouvé par un moldu. Le sort de mémoire a manqué le moldu et à frappé le pittyponk. Apparemment les pittiponks et les sorts de mémoire ne font pas bons ménages. Shackelbolt et Maugrey riaient de nouveau.

« Je lui ai parlé de ta théorie à propos du Square Grimmauld ; nous avons besoin de quelqu'un au Ministère pour ouvrir l'œil au cas où quelqu'un penserait qu'ils devraient enquêter sur la maison des Black. » dit Maugrey.

« C'est bien. Écoutez, avez-vous enlever le canard en plastique ? »

« Quoi ? »

« Avez-vous essayé de l'enlever dans la maison ? »

« Non. »

« Bien. »

« Pourquoi ? » demanda Maugrey.

« Je vais y aller. Je vais chercher des empruntes digitales. Je parie que celui qui l'a laissé là n'a pas pensé à porter des gants. Si je peux trouver des empruntes peut-être que je pourrai découvrir qui c'est. » expliqua Rahkesh. Il allait devoir chercher comment les moldus relevaient les empruntes digitales. S'il pouvait prouver que Regulus était encore en vie, alors sa théorie du frère de Sirius possédant le Horcruxe se tenait.

« Des empruntes digitales, excellente idée. » fit Shackelbolt approbateur. « J'ai essayé d'obtenir que le Ministère les utilise, mais les Sangs Purs ont empêché ce projet d'aboutir. La technologie moldue et tout le reste, ils n'aiment pas ça.

« Les idiots. » répondit Rahkesh. « Je vais retourner à la maison et non, je n'ai pas besoin de couverture ou d'aucun d'entre vous avec moi. » déclara-t-il avant qu'ils n'aient demandés. « Tout ira bien. »

« Très bien. Veux-tu une image ? » demanda Maugrey en mimant Ombrage et ses cris hystériques.

« Oui merci. La Gazette du Sorcier aimerait aussi en avoir je pense. » fit Rahkesh, et il entendit deux rires diaboliques avant que la liaison ne soit coupée.

Il se leva et sortit sur son balcon. Il avait conjuré du verre autour de lui et l'avait arrangé en une serre. Là ses plants d'Animus Bacca et de Dyalnos (arbre de sang) grandiraient mieux. Rahkesh s'assit et tira lentement du sang de son bras à l'aide d'un sort. Il en mit une partie dans un grand arrosoir, le reste dans un grand pot de terre dans lequel le petit arbre grandissait. Le grand arrosoir était utilisé quand il n'était pas là ; il était presque vide et devait être rempli.

Un arbre Dyalnos, l'arbre le plus rare au monde, quand il était arrosé seulement avec du sang, devenait magiquement lié avec le donneur du sang. Rahkesh avait l'intention de s'en occuper pendant de nombreuses décennies, le plus d'année il utilisait son sang pour vivre, plus puissant était les liens et la puissance. Puisque l'arbre stockait la magie de son sang dans son bois, des décennies à être alimenté en sang le rendrait hautement chargé en magie. Le bois parfait pour faire une baguette ou un bâton. Utilisable seulement par lui. C'était sans prix. Et les grains vaudraient chacune des milliers de Gallions.

XXX

Ce soir-là, Rahkesh attendit dans les étables, mais personne ne vint. Les loups garous étaient tous partis mais il n'y avait aucun signe des autres. Commençant à s'ennuyer, il rentra à l'intérieur et se dirigea vers la salle d'entraînement, sachant que c'était le bon moment de la journée pour y trouver Daray et Rianae.

Rahkesh entra dans la salle d'entraînement et fut immédiatement confronté à une foule de presque trente étudiants, tous regardaient debout en silence. Devinant par le nombre disproportionné de vampires dans la foule que quelque duel de vampire devait avoir lieu, il se glissa au milieu de la foule jusqu'à l'endroit où il pouvait voir Nuri étendue sur le sol.

Il se passait quelque chose de bizarre, et alors qu'il avançait, Rahkesh pouvait sentir, avec son esprit, des ondes de colère sous forme de courants magiques qui enveloppaient les étudiants. Il y avait beaucoup trop de colère ici. Et il semblait que ça émanait des étudiants fae. Repoussant la foule, il vit les combattants et roula des yeux. Daray et un autre vampire, de peut être deux ans plus vieux. Et Daray gagnait.

Ils combattaient dans le style vampire : sans armes. La télékinésie et la force brute, mixée avec de la télépathie. Et tandis que la présence du démon donnait des difficultés à Daray avec sa télékinésie (les démons n'avaient pas de pareils pouvoirs naturellement, et il fallait beaucoup de temps pour s'adapter), il bénéficiait d'une plus grande force physique et télépathique.

Tous les deux étaient en assez mauvais état. La télékinésie vampire pouvait créer beaucoup de dommages. Et tandis que les blessures se guérissaient, les vêtements arrachés, et les tâches de sang dessus et sur le sol donnait la preuve des blessures qu'ils s'infligeaient tous les deux pendant ce combat. Le vampire inconnu avait également un œil manquant pour le moment, même s'il repousserait. Le devant et l'arrière de la chemise de Daray étaient constellés de gouttes de sang et tous les deux portaient des marques de brûlures à force d'essayer de faire brûler la peau de l'autre (une des plus commune forme de bataille télékinétique). Rahkesh ''regardait'' avec son esprit. Il remarqua que la bataille télépathique était bien plus intense que celle physique, avec les esprits des deux vampires focalisés sur l'utilisation de la télépathie pour essayer de dominer l'autre physiquement.

Daray renversa l'autre vampire et bondit sur lui, le plaquant au sol. Réalisant que ça pouvait durer longtemps, Rahkesh s'assit sur un des bancs qui étaient disposés le long de la salle et il regarda avec intérêt alors que Daray cassait les deux bras de l'autre vampire pour aller avec ses deux jambes cassées. Le son de la rupture des os fut particulièrement sonore dans le silence de la salle. Accroupi sur le corps de l'autre vampire, Daray glissa une main sous son cou et exposa la gorge de son adversaire. Le vampire vaincu resta immobile et ne lutta pas alors que Daray le mordit au cou et commença à boire son sang.

Rahkesh attendit patiemment jusqu'à ce qu'il juge que son ami avait presque terminé, puis il commença à applaudir, doucement. Daray l'avait certainement entendu, mais il ignora Rahkesh et prit son temps, il retira finalement ses crocs du cou de l'autre vampire et releva légèrement la tête pour regarder Rahkesh et le reste des spectateurs que le combat des vampires avaient attirés. Il gronda doucement, de façon presque inaudible. Ses yeux brillaient, il avait nettoyé ses crocs donc ils étaient d'un blanc brillant, et quelques gouttes de sang perlaient de sa lèvre inférieure. Rahkesh, qui savait que Daray était très soigné dans son alimentation, savait que c'était entièrement pour le spectacle. Mais la plupart des personnes dans la salle ne sauraient pas que les yeux brillants, les gouttes de sang, et les crocs blancs étaient juste pour les épater. Et c'était un fait ; la plupart des personnes ne reconnaitrait pas cela comme une posture agressive. Mais Rahkesh pouvait dire la différence. Quand un vampire boit, ses crocs sont couverts de sang, Daray avait léché ses crocs avant de faire face à la foule, ainsi ils brillaient sous la lumière.

Les marques de morsure disparaissaient du cou de l'autre vampire, mais il ne bougeait pas, ne respirait pas, ne voulant pas attirer de nouveau l'attention de Daray. Ce dernier jeta un regard à la gorge exposée, et la lâcha, ignorant le bruit sourd de la tête de l'autre vampire quand elle heurta le sol. Daray se leva et s'avança vers ses amis, nettoyant et réparant ses vêtements en lambeaux sans baguette, juste pour prouver qu'il le pouvait. Les vampires étaient tellement préoccupés par leur apparence, Rahkesh retint un petit rire.

Les yeux de Daray brillaient toujours, juste un peu, et il grondait toujours doucement, Rahkesh réalisa brusquement que le vampire avait du mal à retenir le démon, il essayait de ne pas se transformer. Un bref coup d'œil à Silas le lui confirma ; Nuri était debout, sa fourrure courte ébouriffée, ses griffes sortie, les oreilles plaquées, elle semblait prête à attaquer. La panthère n'aimait pas les démons.

« Accroche-toi jusqu'à ce qu'on sorti d'ici. » siffla doucement Rahkesh alors qu'il lançait les armes de Daray et le manteau et envoyant un regard à Silas pour lui dire de se placer entre Daray et les autres étudiants. Silas bougea pour empêcher tout le monde de regarder. Rahkesh avait sa baguette cachée dans sa manche, et il l'utilisa pour juter une petite illusion autour d'eux, assez pour empêcher quiconque de remarquer les yeux de Daray ou la texture de sa peau, qui commençait à changer alors que la transformation progressait lentement. Ally, qui avait aussi vu ce qui s'était passé, se plaça derrière Silas et jeta un sort pour empêcher les étudiants de remarquer quelque chose. Rahkesh ouvrit la porte sans baguette et ils se dépêchèrent d'aller en direction de la salle d'entraînement.

Une fois dehors, Rahkesh regarda Ally ; elle connaissait les lieux secrets de l'école bien mieux que quiconque. Elle choisit un passage secret qui menait à un puits dans la montagne. Un endroit que Rahkesh n'avait jamais vu avant, et d'après la poussière, personne à part Ally n'était venu ici depuis longtemps. Le ciel nocturne était visible à cent pieds au dessus en une petite tâche bleue nuit.

Daray soupira de soulagement et se transforma complètement. Le changement se fit en moins d'une seconde et en un instant, l'énorme démon noir se tenait devant eux. Un moment plus tard, il était dans les airs, bloquant la lumière et volant dans le puits vers le sommet de la montagne.

Nuri regarda le démon et cracha et siffla jusqu'à ce que Silas ne se penche et ne lui ordonne télépathiquement de se calmer. Puis Nuri se calma, grondant continuellement.

« Ce vampire l'a défié ? » demanda Rahkesh.

« Ouais, Daray a enlevé le sort de dissimulation d'odeur aujourd'hui, et je peux te dire que les vampires piquent une crise aujourd'hui. » fit Ally.

« C'est la première fois qu'il a prit le sang d'un autre vampire depuis que nous sommes revenus. Je ne pense pas que nous avons ne serait-ce que réfléchit aux effets que ça pourrait avoir sur sa forme de démon. Ça va poser un problème s'il ne peut pas apprendre à la contrôler. » dit Silas, « Il revient. » Daray avait replié ses ailes avant de redescendre dans la montagne, et il se laissa tombé en chute libre. Il ouvrit ses ailes juste à temps pour se ralentir avant qu'il ne toucher le sol, les griffes s'enfoncèrent dans la pierre.

« Du calme Nuri. » ronronna-t-il alors que le gros chat recommençait à siffler.

« Tu viens toujours avec nous pour voir les loups garous ? » demanda Rahkesh.

« Je ne pense pas que je puisse simplement y aller comme ça. » fit Daray, « Peut importe, ce n'est pas un problème. » Il se transforma de nouveau en sa forme de vampire.

« La prochaine fois que vous partez en vacances, les gars, je viens aussi. » décida Ally, « J'ai manqué beaucoup de choses. » Silas rit alors que les deux autres roulaient des yeux.

« Vous venez tous les deux avec nous ? » demanda Rahkesh.

« Nan, pas besoin, ça n'a pas vraiment d'importance, n'est-ce pas ? » souligna Ally, regarder les loups garous se tuer entre eux ne les intéressaient plus vraiment.

« Tu vas devoir t'entraîner à boire du sang de vampire et à ne pas te transformer. » fit Rahkesh à Daray alors qu'ils se rendaient aux étables. Rianae et trois autres fae les y rejoignirent.

« Tu as remis tout le monde à sa place. » fit Rianae à Daray, « Tu devrais entendre les rumeurs ! »

« Tu es vraiment à moitié loup garou ? » demanda un des fae, alors que les autres commencèrent à ricaner. « Je suis Justin, et voici Valerie et Yara. » Bien sûr, Rahkesh se rappelait son propre cas, ce n'étaient pas leurs vrais noms. Les fae ne disaient jamais à quelqu'un qui n'était pas de leur race et de leurs proches leurs vrais noms . Ils avaient deux noms, et l'un d'entre eux était utilisé par la plupart des gens, l'autre restait secret.

« A moitié loup garou ? Qui a dit ça ? » demanda Daray.

« Quelque mortel idiot, » Rahkesh commença à gronder, « Sans offense, je t'assure, mais tes camarades mortels peuvent être vraiment stupide. » dit rapidement Valerie, Rahkesh arrêta de gronder, haussa les épaules et acquiesça. Certains d'entre eux l'étaient.

« Soit ça, soit tu as fait de la sanguimagie qui a mal tourné. » déclara Yara, « J'ai hâte que le professeur Namach en entende parler. Il nous a seriné pendant des semaines comme quoi ce n'était pas possible. »

« Surtout parce que c'était Saul qui disait ça. » ajouta Valerie.

« Et c'est un vrai trait de génie de dire que tu es en partie Naga, il dit que tu sens l'écaille. » ajouta sèchement Justin. Même Daray rit à cela. Les Naga, moitié serpent, moitié humain, ne pouvaient pas être transformés en vampires et étaient totalement herbivores.

« Pourquoi les fae sont ils aussi en colère ? » demanda Rahkesh, en se rappelant le sentiment d'une immense rage quand il était entré dans la salle d'entraînement. Les trois se renfrognèrent immédiatement.

« Ça n'a rien à voir avec toi. Des abrutis de vampires ont essayés de kidnappés des enfants Laminas. Le maître de la cité de Victoria est intervenu et a essayé d'empêcher les nôtres de le tuer. » répondit Justin. Rahkesh cligna des yeux, et décida qu'il avait probablement raison ; ça ne le concernait pas. Il y avait vingt-deux sortes différentes de fae, sans compter les elfes, qui vous tueraient pour les avoir appelé des fae, et Rahkesh n'avait pas le temps de les apprendre et d'identifier à quels groupes appartenaient ses camarades étudiants.

« Je suppose que ce maître de la cité ne durera pas longtemps. » fit Daray, signifiant ainsi que lui au moins approuverait si le vampire était tué. Bien que certains autres étudiants vampire pourraient se sentir offensés. Les tensions entre les différentes espèces présentes à Akren montaient généralement haut, avec chaque offense commise par chaque membre de chaque espèce vengée.

« Non, effectivement. » convint Justin. « Et aucun des kidnappeurs, en fait, je pense qu'il est déjà mort. » C'était une autre chose, chacun se tenait au courant de ce qui se passait entre les espèces magiques. La dernière fois qu'une guerre avait eu lieu entre deux types de fae, les étudiants dans l'écoles avaient dus être restreints physiquement et magiquement pour ne pas se tuer les uns les autres dans la vallée.

Les six chevaux pur feu coururent hors des étables (Ally et Silas avaient décidés de rester en arrière). Leurs crinières et leurs queues enflammées brillaient dans le ciel noir et la neige blanche. Ils utilisèrent la magie pour léviter jusqu'à l'entrée de la vallée, puisque même en se déplaçant à dos de cheval ça aurait prit des heures pour y arriver. Hors de la vallée, il n'y avait pas de sorts protecteurs, et les loups garous étaient quelque part dans la montagne en train de se battre. Ce fut Yara qui trouva leurs traces et leur fit prendre un chemin abandonné recouvert de neige pour trouver les loups.

Ils les trouvèrent en bas de la vallée, dans une grande clairière. Silencieux et cachés par des sorts, les six choisirent de s'arrêter sur un rebord rocheux pour observer. Laissant les chevaux (également cachés magiquement) à bonne distance, ils s'approchèrent à pied et se couchèrent sur le ventre pour regarder.

Cinq loups grands et bien bâtis et un gobelin-loup qui faisait pale figure à côté étaient assis en cercle en silence, leurs yeux jaunes observaient les deux loups au milieu. L'un de ceux qui formaient le cercle cherchait une opportunité pour attaquer. Celui au centre pivotait sur ses pattes arrière lançant des coup et griffant, et essayant de trouver le moment pour attaquer.

De l'obscurité, un autre loup apparut et se joignit au cercle, bientôt suivi par deux autres. Rahkesh sortit ses multiplettes et regarda, avec seulement la moitié des loups garous présents à Akren, il se demandait où étaient les autres.

Finalement le cercle de loups se fractionna, seulement pour observer un loup mâchoire à mâchoire avec l'autre. Le deuxième loup se baissa au dernier moment et se retourna, plantant ses crocs dans la patte arrière droite du premier. Le premier loup mordit dans la cuisse du deuxième et ils se séparèrent saignants tous les deux. Mais le premier loup ne sauta pas au moins mais sur le côté, et il était donc en position pour attaquer de nouveau plus rapidement que le deuxième. Le second loup fut jeté à terre, et une seconde plus tard, un cri retentit dans les airs. Le premier loup bondit au loin, laissant le deuxième à terre, avec un œil manquant.

Maintenant, les loups observant étaient sur leurs pieds, grondant et jappant, avide qu'un des deux tombe. Le loup avec l'œil manquant roula sur le côté, mais fut de nouveau frappé par l'autre loup, ils étaient maintenant épaule contre épaule et essayaient de se blesser, puis le premier loup chercha à attaquer la gorge.

Un moment plus tard, chaque loup dans la clairière était debout et attaquait, le groupe caché en hauteur regardait la meute réduire en bouillie les loups morts. Ils pouvaient entendre les loups crier et gémir mais aussi hurler et gronder puis il y eu le silence. Quand les loups eurent déchiqueté le corps du loup vaincu au départ. Il n'en restait rien que du sang, des boyaux, et des morceaux de fourrure et des os en miettes.

Le premier loup, qui avait silencieusement attendu en dehors du cercle alors que sa nouvelle meute réduisait le vaincu en miette, il lécha sa patte mordue, puis leva la tête et commença à hurler. Quelques minutes plus tard, les neufs autres loups se joignirent à lui. Puis le nouveau chef les dirigea vers la pente d'une petite vallée puis il sauta par-dessus eux et courut. En un instant la meute de loup était en mouvement, hurlant et bondissant dans la neige, les restes du loup mort abandonnés dans la clairière.

En ayant observé les loups garous, Rahkesh décida que c'était probablement ce que Rémus n'aimait pas. La forme de loup de Rémus était un peu plus grand que tous les loups garous qu'il avait vu cette nuit, et il avait peu de doute que Rémus ne puisse facilement commencer à créer sa propre meute s'il le voulait. Mais Rémus ne semblait pas du genre à approuver de tels meurtres sauvages et inutiles.

« Allons-nous trouver les autres ? » demanda Valerie après un moment.

« Ouais dans une minute. » fit Rahkesh. Il se redressa et sauta de la corniche, se jetant un sort de lévitation. Il s'approcha du corps en lambeaux et commença à l'examiner, la vue des intestins déchirés le rendit nauséeux. Daray et Yara le rejoignirent une seconde après tandis que Rianae prenait ses multiplettes pour guetter l'éventuel retour des loups garous. Justin et Valerie semblaient dégoûtés, et ne semblaient pas vouloir approcher du corps.

Rahkesh et Yara prirent des échantillons de la fourrure du loup mort, des os, de la moelle osseuse, des crocs, de la langue, de l'œil restant et du cerveau. Techniquement, c'était illégal et la meute pouvait mal le prendre, mais un peu de métamorphose et une modification de l'odeur (fait par Yara) s'assurèrent qu'ils ne le sauraient jamais, même si éventuellement ils revenaient sur place. Daray effaça magiquement leurs empruntes de pas, leurs odeurs, et leurs signatures magiques pour que si les loups garous revenaient, ils ne puissent pas les traquer. Puis il collecta quelques litres de sang de loup, et en donna la moitié à Rianae. Ils grimpèrent sur la corniche et allèrent rejoindre les chevaux.

« Les deux meutes vont probablement s'éviter. Aucun loup alfa ne voudra combattre plus d'une fois dans la nuit, donc s'il y a des supers leaders émergeants, ils attendront un mois avant de lancer un défi. » fit Justin alors qu'ils montaient sur les chevaux et faisaient le tour de la vallée cherchant des traces.

« Et ils doivent être de retour à l'aube, donc ils ne peuvent pas aller beaucoup plus loin, il n'y a aucun moyen qu'un loup blessé soit de retour à temps, et nous avons cours demain. » ajouta Rahkesh. « J'aurai souhaité que Silas soit venu, Nuri aurait pu les sentir pour nous. » Il avait laissé Sygra à l'école, le serpent au sang froid n'aimait pas le froid, et il faisait très froid la nuit dans les montagnes.

Même s'ils cherchèrent pendant le reste de la nuit, ils ne trouvèrent aucune trace, pas un soupçon de la présence des loups garous. Ils pouvaient entendre leurs hurlements, mais les échos dans la montagne ne leur permirent pas de déterminer leur localisation.

Finalement Rahkesh renonça et quitta le groupe pour faire un tour, soit disant. En fait, il alla récolter de la fourrure de Yeck des pierres rugueuses qu'il avait installées près de l'entrée de leurs grottes. Comme les pierres rugueuses utilisées pour récolter la fourrure des lapins, elles récoltaient la fourrure de Yeck quand ils s'y frottaient. Et il y allait environ toutes les trois semaines pour trouver les rugosités pleines de fourrure. Il y avait beaucoup de Yeck ici, et cela ne leur faisait pas de mal. Soit les Yeck n'avaient rien remarqués soit ils ne s'en souciaient pas. Il récolta la fourrure et retourna vers les autres, qui cherchaient toujours.

Ils cherchèrent en vain pensant des heures. Puis, frustrés et fatigués, ils retournèrent à Akren environ une heure avant l'aube. Puis Rianae et Justin décidèrent d'attendre et de voir les loups garous revenir et compter combien il en manquait, tandis que les autres allèrent dormir.

XXX

L'homme frotta son nez en mauvais état, une nouvelle cicatrice resta après que le guérisseur ait abaissé sa baguette. Derrière eux un autre homme avec un nez plat et un air de ressemblance avec un serpent entra violemment dans la pièce.

« Imbécile ! Ne pouvez-vous pas faire quelque chose correctement ? » le loup garou fatigué toucha de nouveau son nez et ne répondit pas. « C'était un enfant ! Un enfant à moitié entraîné, terrifié, sans baguette ! Endoloris ! Cet incapable de Queudver aurait fait du meilleur travail ! »

Mais le loup garou n'entendit pas la dernière insulte. Il était tombé à terre, se tordant de douleur, et après une seconde ou deux, il commença à crier. Les yeux rouges luirent alors que Voldemort observait le loup garou. Finalement, il mit fin au sort.

« Il ne s'est pas échappé ! » fit immédiatement l'homme gisant sur le sol.

« Quoi ? »

« Il a été attrapé par un vampire qui chassait ! » dit rapidement Fenrir Greyback. Voldemort le regarda, puis s'éloigna, ses robes flottant derrière lui.

« Un vampire. Un vampire a simplement surgit et l'a prit ? »

« Oui. Maître, je - »

« Taisez-vous. » le coupa Voldemort. « Un vampire. Sont-ils impliqués, non, ils ne le seraient pas. Juste un malheureux hasard ? Ou ne voulaient-ils pas qu'il soit mordu ? » demanda-t-il à voix haute, aucun de ses serviteurs ne répondit. Les loups garous et les vampires ne s'entendaient pas très bien, mais ils n'étaient pas vraiment ennemis, et ils se respectaient. Ils étaient très différents, les loups garous étant principalement humains, mais les vampires appréciaient leur plus grande force et leurs sens améliorés. Et le goût du sang.

« Maître, je n'ai pas offensé de vampires récemment. » fit Fenrir quand Voldemort se retourna soudainement devinant ce qu'allait demander Voldemort. Voldemort plissa les yeux, puis se retourna et sortit de la pièce, laissant les deux personnes souffler de soulagement. Ça aurait pu être bien pire.

XXX

Avec le canard jaune dans un sac en plastique, Rahkesh vérifia les caméras de la maison. Aucune d'entre elles n'avait enregistré quelque chose, mais seule la première avait été bloquée. Le Square Grimmauld était sombre et calme. Trop calme. La maison semblait vieille et mauvaise, magiquement mauvaise, comme si les intentions de ceux qui avaient été là étaient cruelles et tordues, ce qui avait été le cas. Il n'aimait pas ça.

Le galet bleu électrique dans sa main gauche commença à virer à l'orange ; il y avait encore une créature vivante dans la maison. Le galet d'obsidienne avait été aspergé d'une potion et chargé magiquement pour indiquer toute présence de signature magique humaine. Il n'était pas seul.

Rahkesh savait que jeter des sorts indiquerait qu'il savait qu'il y avait quelqu'un ici. Et il ne pouvait pas utiliser la magie de la maison pour les garder à l'intérieur, parce que si c'était Regulus, la maison lui obéirait aussi. Rahkesh se déplaça comme s'il cherchait quelque chose, tout en regardant une chaise, il nettoya des trucs à droite et à gauche dans la cuisine, bannissant une doxie de derrière les rideaux. Tandis qu'il le faisait, il bougeait de manière à pouvoir parler à Sygra qui était cachée dans sa manche, sans être repéré.

« Ssygra, ssens-tu quelque chose de vivant dans ccette maison ? »

« Les doxies, un grand nombre. Pouvons-nous en mettre une ou deux de côté ? Les adultes sont trop gros mais les jeunes doxies pourraient être bonnes à manger. »

« Très bien. Quoi d'autre ? »

« Un animal, à ssang chaud, pas aussi grand que Nuri, mais plus grand qu'un chat d'appartement. Il a une odeur intéresssante, il ssent très fort, mais je ne reconnais pas l'odeur. Il marche ssur quatre pattes. » signala Sygra, Rahkesh la remercia et commença à essayer de penser à des mammifères dans cette ordre de taille. Seulement il y en avait beaucoup. Quelle sorte de créature animagus pouvait bien être Regulus ? Si, bien sûr, c'était Regulus.

Finalement, il eut une idée, Rahkesh sortit sa baguette et se concentra sur la convocation de Regulus, si et seulement si, il était bien dans la maison. Le sort de convocation silencieux était quelque chose qu'il venait tout juste de vraiment maîtrisé, et quand il envoya sa magie, il sentit le sort heurter quelque chose.

Sentir un sort de recherche invisible heurter un objet ou une personne était quelque chose qu'Ally lui avait appris, en échange de quelques leçons d'Occlumencie. Vous devez simplement suivre la magie jusqu'au moment où elle avait rencontré une cible. Faire cela renforçait également le sort car vous le dirigez tout le long, apportant exactement la puissance dont il avait besoin pour accomplir la tâche demandée.

Il y eut un bruit sourd, Rahkesh ouvrit les yeux juste à temps pour sentir le sort se rompre et voir une queue touffue noire disparaître par la porte. Il courut après, voyant la créature s'évanouir par la porte d'entrée puis aux alentours de la maison quelques secondes avant qu'il n'arrive.

La nuit était silencieuse, et Regulus était parti.

Rahkesh regarda en direction de la maison, et sourit, Regulus Black était en vie, et Rahkesh savait quelle était sa forme animagus.

Regulus Black était un grand renard noir.