Kanda: Tu n'as pas d'autre échappatoire… Tu es à présent à ma merci…

D'un mouvement rapide, il fila droit devant lui, assénant un puissant coup sur son adversaire. Mugen sifflait dans l'air, alors que sa longue chevelure virevoltait avec ces mouvement gracieux et rapide… En faites, ces mouvements ressemblaient à une danse en rythme sur la musique des lames.

Kanda: Ta fin est proche… Arrêtes donc de demander pitié, je n'en ai pas.

Sans attendre plus longtemps, il fit tournoyer son arme, et la rabaissa une nouvelle fois. Il fit un bond par-dessus son adversaire, et planta son arme dedans…

Kanda: Ton reigne est terminé, comte millénaire…

Un sourire en coin, content de lui, il restait immobile, laissant son arme enfoncer dans son ennemi…

Allen: Kanda ?! Mais… Qu'est-ce que tu fais ??? OO

Un frisson parcourut le dos du Japonais, avant qu'il ne se redresse surpris. Lentement il tourna la tête et put apercevoir à l'entré de la pièce, Allen et Lavi, ébahis devant la scène, et surtout choqué…

Lavi: Yû… Tu peux me dire pourquoi tu parlais à cette chaise /bas/ enfin, ce reste de chaise /haut/ comme-ci il s'agissait du comte ??? OO

Aussitôt, le regard du Kendoka passa du surpris, au glacial le plus complet… Glacial et sombre, un regard tel que nos deux énergumènes s'immobilisèrent de peur devant la réaction de Kanda… Celui-ci s'avança, Mugen à la main, et sépara les deux énergumènes pour sortir de l'endroit… Mais il s'arrêta à leur hauteur et murmura d'un air très menaçant…

Kanda: si un seul de vous deux racontes quoi que se soit… Je met sa tête en décoration au dessus de ma cheminé…

Lavi: … Raconté quoi donc ?

Allen: on a rien vu, je te jure !

Kanda: et toi, m'appel plus Yû…

Lavi se décomposa sur place, tandis que le regard glacial de Kanda venait de la transpercer. C'est donc en rengainant son arme, et sur un pas digne, qu'il reprit la route, s'éloignant le plus possible du duo, alors qu'Allen essayait de ramener Lavi dans le monde réel…