TRADUCTION DE MA FIC "YUKI'S SECRET DIARY"

Résumé: Lorsqu'il est seul à la maison, lorsqu'il n'arrive pas à dormir alors que son jeune amant ronfle bruyamment, Yuki Eiri s'ennuie... Alors il parle à Shuichi... à sa propre façon! Eiri X Shu

Note: Bon cette fois, ça m'a pris moins de temps à updater! Mais je suis encore loin de rattraper la version originale, dont le 38e chapitre ne devrait pas tarder à voir le jour. Encore merci pour vos commentaires sympathiques! Ca me met toujours de bonne humeur! ;)


9 décembre.

15h31

Je sais désormais pourquoi tu m'as fait acheter du bicarbonate, du gingembre et de la cannelle l'autre jour.

"Yuki, faisons des bonhommes en pain d'épice!" est devenu une sorte d'étrange mantra ces deux derniers jours.

Lorsque je prends un bain, tu sors surgis hors de l'eau, affublé d'un masque et d'un tuba.

Yuki, faisons des bonhommes en pain d'épice!

Si je me prends une bière dans le frigo, ta tête apparaît entre le chou et les tomates.

Yuki, faisons des bonhommes en pain d'épice!

Si je sors les poubelles, tu surgis du sac.

Yuki, faisons des bonhommes en pain d'épice!

Je ne sais pas ce que tu as avec ça, mais ça commence sérieusement à me taper sur les nerfs!

Je n'ai même pas besoin de lever les yeux de l'ordinateur pour savoir ce que tu es sur le point de dire.

Yuki, faisons des bonhommes en pain d'épice!

Oh non! Le costume de chien! Un de mes points faibles! (Comment tu réussis à faire remuer ta queue? Ca reste un mystère pour moi!)

"Putain! Pourquoi tu veux à tout prix faire des bonhommes en pain d'épice?"

"Je sais pas… c'est quelque chose que j'ai toujours voulu faire à Noël… avec la personne que j'aime… je trouve que c'est romantique…"

"Bon, de toute façon, tu vas me torturer jusqu'à ce que je cède, alors bon… Donne-moi juste dix minutes…"

"Ouaiiiiiiiiiiiiiis!"

17h12

Après avoir soigneusement enveloppé tous les couteaux dans du polystyrène et avoir placé du ruban jaune de la police* sur le four, je t'ai enfin laissé entrer dans la cuisine.

Te regarder mélanger tous les ingrédients dans ce grand saladier avait quelque chose de très, très érotique (oui, bon, ça va, à chacun ses fantasmes hein! Personne ne reproche à Patrick Swayze de baver sur Demi Moore pendant qu'elle fait de la poterie dans Ghost!). Ca, et cette bonne odeur de cannelle, qui, pour une raison que j'ignore, ne manque jamais de mettre mes sens en éveil.

Inutile de préciser que lorsque tu as repoussé une mèche de cheveux de tes yeux et que tu t'es retrouvé avec de la farine et des épices sur le front, je n'en pouvais plus.

Je t'ai traîné dans la chambre.

"Mais, Yuki… les bonhommes en pain d'épice…"

"Tais-toi, petite chose sexy! Je vais te montrer une autre recette!"

* le ruban jaune et noir que l'on voit dans les films américains avec l'inscription "police, do not cross that line"


Merci d'avoir lu! :)

Publié en anglais en 2009, traduit le 22/01/2012