Ma berceuse

Résumé : Un matin banal dans la nouvelle vie de Bella à Forks, les Cullen Brothers, célèbre groupe de musique, débarque au lycée. Il semblerait que la petite ville de l'état de Washington soit devenu le nouveau fief d'un band qui ne souhaite que vivre une vie normale. Quoi de plus normal alors que de tomber amoureux ? Bella/Edward Tous humains (enfin je crois^^)

Note de l'auteur : Salut, et bienvenue pour cette fic, ma première qui n'est pas une HP. Bon, ça fait un bail que je connais Twilight (depuis la sortie du premier) mais c'est la première fois que je ressens l'envie d'écrire une fic dessus. J'espère qu'elle vous plaira.


« Ouah, c'est quoi cette cohue ? »

Bella fût secouée dans tous les sens tandis qu'elle traversait le couloir pour accéder à son casier. Agacée, elle prit Jessica par le bras, qui passait à côté d'elle.

« Hey, qu'est ce qu'il se passe ? Pourquoi tout le monde se précipite dehors comme ça ?

-T'es pas au courant ?! Les Cullen Brothers viennent dans notre lycée. »

'Les Cullen Brothers ? C'est qui ceux-là' se demanda la fille du sheriff avant que son esprit ne percute. 'Le groupe de musique ?! Mais qu'est ce qu'ils viennent faire à Forks ??' Evidemment, ce que Bella Swan ne savait pas, c'est que c'était la seule à ne pas être au courant de cette arrivée de célébrité. Cela faisait des jours –depuis la sortie du dernier People en fait- que Forks High School était en émoi. Les Cullen se retiraient de Los Angeles pour fuir leur célébrité et passer leur exam de fin d'année tranquillement. Apparemment, cela faisait des années qu'ils avaient acheté à leur parents une résidence secondaire à côté de Forks.

Ces ados de 17 et 18 ans n'avaient même pas l'âge de conduire qu'ils étaient déjà millionnaires et disque d'or. Bella n'avait jamais entendu leur musique mais à en croire Jessica sous la douche du vestiaire des filles, c'était un peu de pop et un peu de rock. 'Un groupe banal', se dit elle. 'Pas de la musique très évoluée sans doute.' Elle suivit la foule, gardant tout de même, pensa-t-elle avec la certitude d'être l'une des rares à l'avoir, un certain recul intellectuel vis-à-vis de ces gens. Bon, okay, c'était quand même un mouton sur ce coup-là, mais qui, ici, pouvait lui en vouloir ?

Pour leur premier jour, les Cullen avaient sortis l'artillerie lourde. Des gardes du corps les encadraient et écartaient la foule de lycéens de Forks pour que les Cullen : les trois frères et deux filles, puissent passer jusqu'au couloir. La police observait de loin, au cas où il y aurait des débordements. Bella les regarda passer, ses livres dans les bras. C'est vrai qu'ils étaient beaux. Tous les trois à leur façon cependant. Le plus grand, le brun, devait être un adversaire de boxe redoutable. Il arborait cependant un sourire doux et tenait l'un des filles, la magnifique blonde, par la taille, attentif à ce qu'il ne lui arrive rien dans cette foule. 'Un gros nounours' se dit Bella immédiatement. Le blond à l'air paumé ne cessait d'observer l'autre fille, aux allures de lutin gracieux. Elle semblait beaucoup plus à l'aise que lui au milieu de cette foule. Le dernier avait l'air plus jeune. Il soupira légèrement et son extrême beauté, aussi délicate que masculine, sauta aux yeux de Bella. Elle avait rarement vu un physique aussi parfait. Il avait la beauté et le charme. Elle sourit légèrement en pensant qu'il ressemblait quand même trop à un mannequin sur papier glacé.

Bien sûr, Bela pût savoir exactement comment il s'appelait –sans parvenir à distinguer quel prénom appartenait à qui- grâce aux hurlements de la foule. « EDWARD, JASPER, EMMETT ». Une journaliste de Port Angeles montrait à la caméra le déchainement de la petite foule en parlant dans son micro. Une fois les Cullen entrés dans le hall, la foule les suivit ou se dispersa. Bella en profita pour aller rejoindre son père, posté les bras croisés devant sa voiture.

« Salut papa.

-Salut. Et bien ils vont nous mettre un sacré bazar » marmonna-t-il.

Bella ne put retenir un sourire amusé. 'Au moins, maintenant, ce n'est plus moi l'objet des attentions. Je me fond dans le décor à côté.'

« Fini les dimanche à la pêche, bonjour la surveillance de star, ajouta-t-elle, moqueuse.

-M'en parle pas…

-Je vais être en retard en cours. A ce soir. »

Il hocha sombrement la tête et elle retourna dans le bâtiment de son cours d'anglais, passant par son casier malgré que la cloche ait sonné. Quand elle entra, ce fût pour remarquer que toutes les têtes étaient tournées vers le fond de la classe. Le professeur était déjà là alors personne n'osait parler tout haut mais bien sûr les chuchotements n'étaient pas exclus. La petite brune, petite amie de l'un des Cullen était assise, les yeux fixés à la carte des Etats-Unis accrochée à côté du tableau. 'Sans doute pour éviter les regards'. Elle semblait à l'aise mais tendue. Bella alla s'asseoir à sa place habituelle en diagonale de la brune, sur la rangée de devant en évitant de trop la fixer, mal à l'aise pour elle.

« Je suppose que je n'ai pas besoin de vous présenter Alice Cullen, soupira le professeur, dépassé. Alors commençons le cours. J'espère que tout le monde a amené son Songe d'une nuit d'été. »

Bella entendit la brune soupirer légèrement et la vit du coin de l'œil se passer une main dans les cheveux. Alice n'avait pas le livre. Autant dire qu'elle allait passer une heure à ne rien pouvoir suivre.

« Tiens, murmura Angela, assise devant la nouvelle. Moi je vais suivre avec Bella. »

Gentille Angela, toujours attentive et prête à rendre service. Bella approcha son livre d'Angela, sans cependant vraiment suivre. Ses pensées étaient tournées vers la moto qu'elle réparait avec Jacob Black. Ou plutôt que Jake réparait.

« Isabella ? Isabella ? »

Elle ne comprit que le professeur lui parlait que quand Angela lui donna un coup de coude dans les côtes.

« Et bien, le cours ne vous intéresse pas aujourd'hui ? demanda-t-il, avec un air sévère.

-Ce n'est pas ça monsieur, marmonna-t-elle en rougissant, c'est juste que… je l'ai déjà étudié à Phoenix au début de cette année.

-Cette scène précisément ?

-Oui…

-Faîtes au moins semblant d'écouter alors. »

Elle rebaissa les yeux vers son bureau, mal à l'aise. Autour d'elle, elle eut l'impression que les chuchotements étaient pour elle. Mais en regardant vaguement les autres élèves, elle comprit que tous étaient adressés à Alice Cullen. Ce prof était bizarre. Il acceptait qu'on chuchote mais pas qu'on dessine.

La fin du cours sonna vite et annonça le troisième et dernier créneau avant la pause déjeuner. Évidemment, la cohue de début de journée anima de la même façon les couloirs.

« Euh… Isabella ? Isabella ! »

Elle se retourna et tomba nez à nez avec Alice Cullen. Elle fronça les sourcils et ne parut sans doute pas très aimable, trop surprise pour être agréable.

« Oui ?

-Ton amie m'avait prêtée son livre mais elle est partie trop vite pour que je lui rende. Tu pourras le faire ? Elle lui tendit le livre avec un sourire engageant.

-Euh… ouai. »

Bella prit le livre et regarda autour d'elle rapidement, espérant que personne ne la verrait discuter avec Alice. Sinon, elle n'en finirait plus de devoir répondre à des questions. Gênée, l'anciennement nouvelle fille du sheriff se retourna pour partir, sans un mot de plus.

« Attends, Isabella. »

Le temps qu'elle se retourne, Alice avait été rejointe par l'un de ses sublimes frères ou amis. Celui aux cheveux dorés et aux yeux verts. Ne voulant pas s'attarder à le fixer, de peur d'être gênante, elle fixa ses yeux sur Alice.

« Oui ?

-Est ce que tu peux nous montrer où est la salle de maths ? demanda Alice, sans se départir de son sourire sympathique et assuré.

-C'est laquelle ?

-La 112.

-Oui, c'est sur ma route, de toutes façons. Venez. »

Les deux nouveaux échangèrent un regard sans expression et la suivirent sans un mot. Bella marchait légèrement devant eux et priait intérieurement pour ne pas se faire repérer. Heureusement, le raccourci par lequel elle les faisait passer était désert. Derrière elle, Alice et le garçon parlaient bas.

« Alors comme ça, tu es nouvelle aussi, engagea finalement Alice alors qu'ils arrivaient devant la salle.

-Oui, je suis arrivée en février.

-De Phoenix ? »

Bella hocha la tête et montra la salle dans laquelle les élèves trépignaient déjà de joie et d'impatience d'avoir les deux nouveaux dans leur classe.

« Voilà votre salle. Bon courage, sourit elle légèrement.

-Tu n'imagines pas à quel point il en faut, s'amusa Alice en entrant dans la salle. A plus tard, Isabella.

-Bella.

-Bella », acquiesça Alice avec un large sourire comme si l'autoriser à l'appeler par son surnom était la chose la plus géniale du monde.

Le garçon aux cheveux dorés la suivit dans la salle en jetant un coup d'œil à Bella. Leurs regards se croisèrent et la jeune fille eut l'impression de tomber dans un océan de vert. L'échange dura à peine une seconde. Une seconde qui retourna le ventre de Bella. Quand il détourna le regard, elle soupira et s'appuya contre le mur à côté de la porte. 'Mon Dieu, mais je ne vais quand même pas devenir une groupie… ?'


Et ben si ma vieille, tu vas en devenir une ! héhé !

Bon, j'espère que ce chapitre vous a plu. Si c'est le cas, ou si ça l'est pas, n'hésitez pa à m'en faire part. Rien que pour que je sache si le concept est intéressant. Les trois chapitres suivants sont déjà écrit !

A bientôt !

Ps : je cherche une beta, si quelqu'un est intéressé, envoyez une review ou un MP !