1

« Daisuke ! Ne vas pas trop loin ! »

Le jeune enfant se retourna et fit un grand sourire à sa mère, montrant les cinq dents qui avaient enfin percées.

« D'acoo Mama ! » gazouilla le bambin. Il s'accroupi pour ramasser la petite balle et revient vite près de la femme. « G'and-fai', veux zoué ? »

L'enfant pouffa et suivi son jeune frère qui s'était déjà éloigné. « Attend, Daisuke ! » l'appela-t-il.

« Daisuke !!! » appela joyeusement Chibimon en rebondissant sur le ventre de son ami. « C'est l'heure de se lever ! »

« Grpp, 'core une p'tite minute. » grogna ce dernier à travers l'oreiller.

« Mais…tu vas être en retard ! » fit le digimon. « Et tu vas dire que Jun-san a pris toute l'eau chaude ! »

Ce fut le mot magique. Daisuke sauta sur ses jambes et se rua vers la salle de bain. Son digimon regarda cette scène avec amusement et attendit tranquillement le retour du digisauveur. Il revient rapidement avec un plateau chargé d'un bol de céréales et continua de se préparer.

« Tu as fini ? » demanda enfin Daisuke à son ami.

« Oui ! »

« Parfait, on y go ! »

Il ouvrit son sac où le digimon s'engouffra et sorti rapidement de la maison. « A ce soir ! » cria t-il à son père qui sortait de la chambre.

« Travaille bien surtout. »

Daisuke eut un sourire. Bien sur qu'il travaillait, il n'aimait juste pas le montrer. Son père le savait – il était tombé sur son cahier de maths avec tous ses exercices parfaitement faits – mais il ne comprenait pas pourquoi son fils faisait tout pour paraître idiot. Bien sur, ils en avaient discuté, mais tirer les vers du nez de Daisuke était…à la limite de l'impossible.

« Tu as encore oublié ton cahier d'anglais, » reprocha Chibimon.

« Je dirais que je ne l'ai pas fait. »

Le digimon hocha la tête. Daisuke était loin d'être un idiot, il le savait. Il lui avait fait promettre de ne rien dire aux sujets des devoirs non faits, il ne le dirait à personne puisque ça tenait à cœur au jeune humain. Il n'y avait pas grand-chose à comprendre. C'était juste une autre bizarrerie de son humain.

« Et tu rêvais de quoi cette nuit ? » questionna le digimon. Il sentit le dos de son ami se tendre. « Tu as murmuré plusieurs fois 'mama'. C'est quoi une 'mama'. »

Daisuke arrêta de courir et ouvrit son sac. Chibimon lui souri innocemment avec des grands yeux curieux.

« C'est…comme la mère de Jun… sauf que c'est la mienne. » fini par dire le jeune homme.

« La mère de Jun-san n'est pas la tienne ? » Le digimon ne comprenait pas.

« Non. »

« Alors chaque humain à sa propre mère ! »

Daisuke cilla puis secoua la tête. « Non, c'est plus compliqué. » Il prit son sac dans ses bras et commença à marcher. « Une mère est une femme avec un ou plusieurs enfants, » expliqua t-il.

« Et le papa de Jun-san c'est ton papa aussi ? »

« Oui, » souffla Daisuke. Il n'aimait pas trop ce genre de conversation.

« Mais la maman de Jun-san n'est pas ta maman. » Chibimon pencha la tête sur le coté. « C'est bizarre. »

Daisuke rigola doucement. « Un enfant est crée par…hum l'union d'une femme et d'un homme. Quand l'enfant né, la femme devient une maman et l'homme un papa. Mais il est possible que le père et la mère se s'éparent et aient d'autres enfants avec d'autres personnes. » Il jeta un coup d'œil à son ami. « C'est bon ? »

« Ça veut dire que ton papa t'as fait avec quelqu'un d'autre ? Pourquoi ? »

L'adolescent dégluti. « Et bien, papa et Emi-san ont eut une dispute pendant la naissance de Jun. Ils se sont séparés et papa à rencontré ma mère et ont eu des enfants. »

« Ok, mais pourquoi tu vis avec la maman de Jun ? Et pourquoi 'des' enfants ? »

« J'ai un frère. Il doit être un peu plus jeune que Jun. Je vis avec papa et Emi-san car ma mère a quitté papa. Et ma laissé en embarquant mon grand frère. » Il leva son sac et sourit à Chibimon. « C'est tout ! Pas un mot à quiconque hein ? »

« Promis, » jura le digimon. Il adorait quand Daisuke lui faisait promettre de ne pas dire quelque chose aux autres. Ça les rendait plus proches et c'était dans ces moments que Daisuke était vraiment lui-même. Pas se garçon surexcité qui n'était pas très malin. Non il était plutôt calme et réfléchi. Un peu comme Ken mais avec plus d'énergie et de franchise. De nostalgie aussi. « Tu pourras me montrer ta maman ? »

Daisuke se retendit un peu puis se relâcha dans un soupire. « C'est d'accord, fait moi juste y penser ce soir. »

« Compte sur moi ! » s'exclama joyeusement Chibimon avant de plonger de nouveau dans le sac. Le collège n'était plus très loin.

__888__

« Franchement, Daisuke-kun, ça te tuerait de faire UN seul exercice ? » s'exclama Hikari avec colère.

Daisuke grimaça. « Bien sur ! » répondit-il. « Je tiens mon record dans – »

« Mais c'est pas vrai ! Grandi un peu ! »

Daisuke la regarda ouvrir la porte un peu brutalement et Takeru essayer de la calmer. Il souffla et les suivit dans la salle informatique. Tout le monde les regardait assez étonné – Hikari était connue pour son calme. Deux secondes après, Chibimon sauta dans ces bras et lui adressa un rayonnant « Daisuke !!! »

Ce dernier le fit sauter dans ces bras en s'exclamant. « Alors, tu t'es pas trop embêté ? »

Le digimon secoua la tête avec force. « J'ai dormi, » confia t-il.

Daisuke hocha la tête et salua les personnes, et les digimons, présents. Kushiro lui répondit par un habituel sourire et Taichi se mordit la lèvre avant de venir le voir.

« Dis-moi, Daisuke, » murmura Taichi en le prenant par les épaules. Daisuke frissonna. Son idole était du genre protecteur, surtout avec sa petite sœur. « Tu peux pas faire un effort avec tes exercices ? Je te signale que pour devenir sportif professionnel, il faut une bonne moyenne. »

Daisuke rougit violement. « Je… J'ai une bonne moyenne ! » assura t-il.

Et c'était vrai. Il était à peu près comme Takeru.

Taichi le regarda un moment puis hocha la tête. « Et tes appréciations ? »

Le plus jeune se dandina, mal à l'aise. « Hum… »

« Taichi-san, Daisuke-kun, on y va ! » appela Kushiro. Pour le coup, Daisuke l'aurait embrassé.

Taichi le lâcha sous le regard de Kushiro et ils sortir leur digivices.

« Près ? » s'exclama joyeusement Miyako. « C'est parti ! »

__888__

« Dis Daisuke. »

L'adolescent se tourna vers Veemon l'air interrogatif. « Oui ? »

Ils étaient derrière le groupe. Taichi discutait avec Takeru et sa sœur et Miyako parlait avec Kushiro. Iori hochait la tête de temps en temps ou posait des questions. Leur digimon étaient autours et s'amusaient.

« Tu voulais dire quoi par 's'unir' ce matin ? »

Daisuke sursauta et trébucha. « Aïe » gémit-il en se frottant la tête. « Pourquoi cette question ? »

Veemon pris une pose de réflexion. « C'est différent de chez les digimons. Je dois être curieux. »

Son ami soupira et se releva. « Je te répondrais quand je serais au lycée ! » sourit-il. Ça lui donnait quelques années avant de répondre.

Veemon le regarda puis sourit. « Pas besoin d'attendre dans ce cas ! » dit-il joyeusement. Il se mit à sautiller pour rejoindre le groupe.

Daisuke le suivit un peu étonné. « Pourquoi dis-tu ça ? »

Veemon rigola et s'arrêta à la hauteur de Kushiro. « Dis, Kushiro-san, » demanda tout content le digimon. « Tu es bien au lycée ? »

Kushiro le regarda surpris mais ne fit pas attention à l'exclamation étranglé de Daisuke. « Oui, bien sur. Je suis dans la même classe que Taishi-san. »

« Ouai ! » s'exclama encore plus joyeusement le digimon. « Je peux te poser une question ? »

Miyako pouffa et regarda Daisuke. Ce dernier avait considérablement pâlît et commençait à paniquer. Elle fronça les sourcils et écouta Veemon.

« Bien sur, » sourit le lycéen au digimon.

« Ça veut dire quoi 'se lier' pour un humain ? »

Daisuke gémit de désespoir et scruta partout pour une échappatoire. L'air de rien, Miyako se rapprocha de lui les sourcils encore plus froncés.

Le sourire de Kushiro se fit plus tendu. « Ça dépend du contexte… »

« Dans le cas de faire des enfants, évidement ! » Veemon sautilla un peu et remarqua l'air figé des digisauveurs. « Daisuke m'a dit que les humains devait s'unir pour avoir un enfant. Ou plusieurs. Et après, ils deviennent papa et maman ! »

Miyako fixa Daisuke ahurie. Ce dernier était rouge comme une écrevisse, ce qui contrastait avec le blanc d'avant. Iori clignait des yeux semblant ne pas y croire et Kushiro était carrément statufié.

Devant ces réactions, le digimon continua ses expliquassions. « Avouez que c'est bizarre ! Nous on éclot juste. Et quand j'ai demandé à Daisuke ce que voulait dire 'unir', il m'a dit qu'il me répondrait quand il sera au lycée. Mais vu que Kushiro-san est au lycée, j'ai pensé qu'il pouvait me renseigner. En plus c'est l'ancien symbole de la curiosité. »

Miyako explosa de rire.


Le premier chapitre... C'est sur un coup de tête donc bon. Je ne sais que vaguement où cette fic vas, mais pas de problème : il y 3 autres chapitres déjà écrit. J'en pulierais une fois par semaine et plutôt le weekend. (Pour vous prévenir, au cas où...)