Bonjour à tous,

voici le premier texte que j'aie écrit pour le fandom Love Mode, écrit à l'occasion du challenge Merry Merry Christmas sur frenchdrabble.

Disclaimer : rien n'est à moi
Thème : décorer le sapin en famille


Sapins et lumières

Kiichi débarqua un mardi après midi après quatre heures, un sapin dans les bras. Personne ne songea à faire un quelconque commentaire sur les horaires plus que douteuses du soi-disant médecin. Reiji était d'ailleurs plus préoccupé par l'arbre qui menaçait de prendre la moitié de la place dans son salon.

« Qu'est-ce que tu veux qu'on fasse de cela ? demanda Reiji, furieux.

- Le décorer, quoi d'autre ? » répondit son frère avec un sourire éclatant. S'ils avaient été dans un manga, ses yeux auraient probablement scintillé comme des étoiles.

Reiji envisagea une seconde de jeter le sapin ou le frère par la fenêtre. Puis son visage s'adoucit quand il surprit la réaction de Naoya. Les yeux du garçon étaient agrandis par la joie ; Reiji retint un sourire et glissa ses doigts derrière la nuque de son amant et se pencha pour l'embrasser.

« D'accord. On le garde. »

Il fut projeté deux ans en arrière dans la vision d'un chaton minuscule entre les mains de Naoya.

« Super ! Ah, tous les ans, c'est la même histoire, dit Kiichi, prenant Naoya à témoin. Bon et bien je repasse demain pour les décorations !

- N'as-tu pas ton propre sapin à décorer ? »

Reiji mit son frère à la porte et se tourna vers Naoya.

« Aoe-san…

- Qu'est-ce que tu veux pour ton anniversaire ? »

Le cœur de Naoya s'emballa dans sa poitrine. Reiji sourit et le poussa contre le mur. Puis il l'embrassa, longuement.

~*~

Aoe-san découvrit qu'il lui restait quelques décorations de Noël. Mais les guirlandes s'échevelaient et le chat les acheva. Ils n'avaient pas fêté Noël ici l'année précédente. Reiji ne pouvait se souvenir de la dernière fois qu'il avait fêté Noël dans cet appartement.

Le lendemain, il partit sans un mot, laissant Naoya seul dans le lit. Il emporta avec lui la vision d'un visage paisible, de longs cils baissés et d'une bouche légèrement entrouverte. Reiji ignora le nœud dans son estomac.

Lorsqu'il revint, il avait plusieurs sacs, remplis de guirlandes dorées, argentés, bleues, rouges et vertes, des boules étincelantes et multicolores et même un maudit Père Noël qui chantait Jingles Bells.

« Je t'aime, » chuchota Naoya à son oreille.

Aoe-san planta un baiser sur sa tempe.

« On le décore ? poursuivit le garçon dont l'enthousiasme ne cessait de grandir.

- C'est pour cela que j'ai fait acheté toutes ces choses, n'est-ce pas ? »

C'était bien trop brillant, bien trop coloré mais Reiji ne parvenait pas à s'en soucier.

Durant les deux heures qui vinrent, ils réfléchirent à la meilleure position des guirlandes et des boules. Ils rirent, se disputèrent un peu, parlèrent beaucoup. Et finalement, Reiji en eut assez et allongea Naoya près du sapin, sur le tapis pour lui faire l'amour.

A côté d'eux, les boules de Noël réfléchissaient la lumière et jetaient sur les murs des taches colorées.


(fin)