Voici le dernier chapitre de cette histoire.

:)


Chapter 36 – Time of Your Life

Chanson - Time of Your Life, Green Day

Après notre long séjour dans les bois, nous arrivâmes sur le parking du campus alors que celui-ci était en plein effervescence. Il y avait quelques voitures de polices garées devant les dortoirs et une large foule s'était rassemblée du fait que l'école entière rentrait de vacances.

Je lançai un regard à Edward alors qu'il garait ma voiture. ''Qu'est-ce qu'il se passe à ton avis ?''

Il haussa les épaules. Alice se réveilla brusquement et colla son nez à la fenêtre. ''Qu'est-ce qu'il y a ? Qu'est-ce qu'il se passe ?''

''Je ne sais mais allons voir,'' dit Jasper alors qu'il sortait de la voiture. Le reste de nos amis s'était joint au groupe et nous vîmes Maria être escortée par la police vers un de leur véhicules. J'étais tellement choquée que ma bouche s'ouvrit en grand.

Elle luttait contre eux tout en hurlant. ''Mon père va en entendre parler ! Je suis innocente ! Innocente !''

Le policier qui l'escortait marmonna quelque chose d'inaudible alors qu'il la faisait entrer dans la voiture et refermait la portière pour couper court à ses vociférations.

Le principal, Mr Walton ainsi que Mme Dalton sortirent pour disperser la foule, en expliquant que tout allait bien et que tout le monde était prié de retourner dans leurs dortoirs.

Nous nous regardions tous avec un air interrogateur, ne comprenant pas ce qu'il s'était passé.

''C'était pour quoi, à votre avis ?'' demanda Rose.

''Oh, je sais ce qu'il s'est passé,'' annonça Emmett, nous offrant un large sourire, fier d'être au courant des ragots.

''Je vous en prie, Grand Maître, partagez vos connaissances,'' taquina Brian.

''C'est Tanya.''

''Quoi ?'' répondîmes-nous tout ensemble, choqués.

''Allez, ne soyez pas si surpris. Cette fille a des sources et pendant notre rencard, après la tombola, elle m'a dit qu'elle avait découvert des choses intéressantes sur Maria et qu'elle avait l'intention de suggérer à Mr Walton de faire une vérification de routine dans les dortoirs pour s'assurer qu'il n'y a pas de drogues sur le campus pendant les vacances. Je pense qu'il est évident qu'elle est parvenue à ses fins vu ce qui vient de se passer,'' nous annonça un Emmett rayonnant de joie.

''Tu étais au courant de toute cette affaire pendant que nous étions à Mammoth et tu n'as pas pris la peine de nous le dire ?'' s'exclama Rose en frappant son bras.

''Ouch, Rosie. C'était supposé être un secret,'' gémit-il, se frottant le bras.

''Je suis impressionnée qu'il ait réussi à se taire,'' murmurai-je doucement et recevant en réponse un regard noir d'Edward et un rire étouffé d'Edward.

Le reste du groupe fixait des yeux Emmett, choqué.

''Mais comment es-tu parvenu à la faire parler ? Elle ne dit rien à personne à part lorsque c'est écrit dans sa rubrique,'' déclara Jasper.

''Disons juste que j'ai mes méthodes,'' dit-il énigmatique en levant les sourcils.

Nous levâmes les yeux au ciel et allâmes décharger les voitures. Je pouvais voir Jasper et Alice discuter de ce qu'il venait de se passer dans un coin et je réalisai que la menace qui planait au-dessus de nos têtes avait disparu. Maria était enfin partie et tout le monde était curieux de savoir ce qui avait été trouvé dans sa chambre.

Alors que les cours reprenaient enfin, nous eûmes l'histoire complète grâce à la rubrique de Tanya. Il s'avérait que Maria avait une assez large quantité de stupéfiants dans sa chambre. Elle était devenue la fournisseuse officielle de tous les drogués du campus et de quelques autres qui étaient sur le point d'aller en cure de désintox pour des drogues plus forte que de l'herbe. Maintenant qu'elle était partie, les choses revinrent à la normale. Jasper n'était plus menacé d'enlèvement.

L'agréable surprise qui attendait mon retour dans la chambre fut la lettre d'admission à Stanford. Apparemment, elle avait été adressée à la mauvaise personne qui me l'avait renvoyé. Mais à cause de tous les voyages qu'avait dû faire l'enveloppe, elle avait mis du temps à me parvenir.

Je me pinçai jusqu'à ce que mon bras rougisse pour m'assurer que je ne rêvais pas. Dès que je m'arrêtai, je partis en courant vers le dortoir d'Edward et détruis pratiquement la porte d'en ma joie, l'effrayant au passage.

Les mois qui suivirent passèrent à toute vitesse. Le bal de promo arriva et heureusement, cette fois, ce n'était pas pour les cours. Nous eûmes une soirée normale comme dans n'importe quelle école, enfin j'espérai que c'était normal. Les garçons avaient lancés une espèce de compétition pour voir qui trouverait la manière la plus sympa et la plus unique d'inviter quelqu'un au bal.

Jack avait loué les services d'un avion pour écrire sa demande dans le ciel. Jasper avait demandé à Alice par l'intermédiaire d'un message crypté dans le journal de l'école. Steve avait acquis l'aide des pom-poms girls qui formèrent une pyramide et tinrent un message pour qu'il puisse demander à Jenny d'être sa cavalière. L'équipe junior de baseball avait épelé ''Bal de promo'' sur le terrain pendant la mi-temps sur les ordres d'Emmett.

Tout était très romantique et adorable bien qu'extrêmement public. Edward savait que je n'étais pas fan de la foule me fit sa demande en privée lorsque nous étions juste entre nous. Il m'avait piégé en me faisant croire qu'il voulait que je lise son devoir d'anglais qui se révéla être un poème qu'il avait écrit pour me faire sa demande. C'était à la fois mignon et craquant et cela me convenait à la perfection.

Alice avait insisté pour créer nos robes et je la laissais faire. J'avais cru que pour les bals précédents, l'école avait fait des choses impressionnantes mais le bal de promo fut encore plus beau. Jack et Stacy furent élu Roi et Reine, ce qui fut un énorme soulagement pour Edward et moi. Il était heureux d'être parvenu à ne rien gagner durant sa dernière année de lycée et je plaisantai en lui disant que c'était de ma faute, je lui avais donné ma malchance. Il était loin d'être d'accord avec moi mais après lui avoir rappelé tous les moments gênants qui avaient parsemés l'année, il arrêta de me contredire.

Alice avait obtenu une place au Fashion Institute of Technologique à New York, l'école de ses rêves. Nous étions tristes de savoir que nous allions être à l'opposé l'une de l'autre mais j'étais vraiment excitée pour elle. Jasper avait décidé d'aller à Columbia, qui était aussi à New York. Il disait que c'était en raison de leur très bon programme en histoire centré sur la Guerre de Sécession mais je savais que c'était parce qu'il voulait être près d'Alice. Edward était heureux de savoir qu'il y avait quelqu'un qui allait être à proximité et prendre soin d'elle.

Emmett était probablement le plus excité d'entre nous après avoir été recruté par l'Université de Californie du Sud (USC) pour rejoindre leur équipe de football. Il était parvenu à avoir la bonne moyenne et allait être maintenant être diplômé en même temps que nous. Il déboula dans la chambre pour partager sa bonne nouvelle un matin à l'aurore mais ne fit que nous effrayer. Rose et moi nous mîmes à hurler pensant qu'il s'agissait d'un fou furieux. Après une étreinte digne d'un ours qui m'étrangla presque, il me redit que j'étais sa sœur préférée. Rose accompagnait Emmett à USC pour faire des études d'ingénierie mécanique. Elle ne pouvait pas supporter être séparée de lui et jura de l'aider à maintenir sa moyenne pour qu'il puisse obtenir son diplôme universitaire.

Jenny avait également été acceptée à Stanford et avait décidé d'y aller avec Edward et moi. Nous allions partager une chambre pour notre première année ce qui était sympa car elle était devenue une de mes meilleures amies.

Steve allait intégrer l'Université de Californie à Berkeley, ce qui signifiait qu'il allait être près de nous et que nous allions certainement le voir régulièrement.

Tous les autres étaient éparpillés à travers les Etats-Unis, en retour pour explorer un nouveau monde et créer de nouveaux liens d'amitié.

Après le bal de promo, les exams terminaux arrivèrent à toute vitesse et puis ce fut la remise des diplômes. J'étais là dans ma chambre, des boites en carton jonchant le sol. Mon mur de photos était la dernière tâche que j'avais sur la liste parce que je voulais avoir le temps de tout me remémorer.

La première photo que je repérai était celle de Rose et d'Emmett le jour de leur emménagement. Sans leur présence durant mon année de terminale, je ne savais pas ce qu'il serait advenu de moi. Je ne me serais pas fait de nouveaux amis sans leur soutien et leurs encouragements constants. Je n'aurais même pas de petit-ami du fait de timidité et de mon silence.

Alors que mes yeux parcouraient les photos, je voyais défiler les journées que j'avais passé dans la librairie avec Jasper et dans les bureaux du journal et même une photo de nous avec Tanya. Il s'avéra qu'elle était gentille bien qu'elle gardait beaucoup d'informations secrètes jusqu'à ce qu'elle les publie. Je n'avais aucun doute qu'un jour, elle finira par travailler dans un journal à potins.

Mes yeux tombèrent sur une photo cachée et je me demandais laquelle c'était. Je l'attrapai et réalisai immédiatement pourquoi je l'avais caché. Je portai le fameux bikini doré à la princesse Leia durant le lavage des voitures. Je la rangeai rapidement dans une de mes boîtes pour la cacher. Je levai les yeux et vis les photos du feu sur la plage avec tout le monde encerclant Brian qui chantait.

J'observai la photo d'Edward et moi au bal de la rentrée dans nos costumes des années 40 qu'Alice avait fabriqué. Mon cœur fit un bond alors que je me souvins de notre premier baiser cette nuit-là et le fait que nous soyons devenus inséparables depuis ce jour.

Il y avait un autre groupe de photos, prises à Halloween, dont une où je posais avec Jasper habillé dans son costume de Barney des Pierrafeu. Je n'allais jamais oublié ce moment ou laissé Jasper échapper un jour aux moqueries.

Les photos du bal d'hiver donnaient l'impression de sortir tout droit d'un livre des années 50 avec son style vintage et les prises en noir et blanc. Edward était magnifique cette nuit-là et j'aurais préféré que nous puissions en profiter plus. Je ne regretterais jamais d'être allé à la rescousse de Jasper et heureuse d'avoir pu l'aider lorsqu'il eut besoin de nous.

Il y avait des tonnes de photos de nos moments passés sur la plage pendant nos vacances de printemps. Les blagues avaient continué de même que les rires pendant ces quelques jours. La meilleure photo était celle d'Emmett en train de se baigner dans une piscine gonflable pour enfants remplie de jus de tomate. J'explosai de rire lorsque mes yeux se posèrent dessus.

Il y avait énormément de photos d'Edward et moi pendant toutes nos danses et tous nos rendez-vous ainsi que des photos du bal de promo alors que nous portions tous des tenues normales.

En regardant l'année entière en photos sur mon mur, je n'eus pas le cœur de les retirer pour les ranger. Je savais que je devais nettoyer mais peut-être que je pouvais faire ça après la cérémonie.

Une année s'était écoulée à Ridge Crest Prep. Le temps s'était envolé et je souhaitai pouvoir revenir au premier jour plutôt qu'être là, au dernier. Je n'aurais jamais cru dire ça un jour mais je ne voulais pas que ça se finisse. J'avais vaincu ma timidité. Je n'étais fait de nouveaux amis. J'avais trouvé l'amour. Dans l'ensemble, je m'étais amusée et j'avais aimé chaque instant de mon année.

J'entendis quelqu'un toquer à la porte. ''Entrez !'' criai-je alors que je continuai à fixer mon mur.

Je sentis deux larges mains se poser sur mes épaules. ''Tu es prête ?'' chuchota-t-il dans mon oreille faisant battre mon cœur à la chamade.

Je me tournai pour lui faire face et j'aperçu la même robe bleue nuit que je portais pour la cérémonie avant de fixer ses yeux verts que j'adorais.

Je l'attirais contre moi pour l'embrasser. Il posa une main sur mon dos pour me tenir collée à lui. Je m'écartai doucement, prenant une profonde inspiration avant de lui répondre.

''Prête !''

Je lui offris un large sourire avant d'attraper ses mains et de les serrer étroitement dans les miennes. Il semblait légèrement étourdi alors que je le tirai hors de la pièce en direction de terrain de football où tout le monde était réuni pour la grande cérémonie de remise des diplômes. Les bruits qui provenaient du stade étaient de plus en plus forts et les professeurs poussaient tout le monde à se tenir en ligne.

Je m'arrêtai un instant pour assimiler tout ce que je voyais devant moi et soudain je sentis un pincement sur mon bras droit.

''Ouch !'' glapis-je me tournant en direction de la personne qui m'avait pincé. ''Pourquoi tu as fait ça ?''

''Oh, désolée, Bella ! Je pensais que tu rêvassais une fois encore. Je voulais juste m'assurer que tu n'étais pas dans la lune ! On est sur le point d'être diplômé !'' pépia Alice, m'étreignant rapidement avant de courir rejoindre Jasper.

Je secouai la tête, riant en la regarda partir. Je ne rêvais certainement pas cette fois mais c'était amusant de voir que c'était devenu comme une habitude pour tous les gens autour de moi de me faire sortir de mes rêveries. Je ne faisais pas ça si souvent, non ?

Je détournai le regard du stade lorsque je sentis Edward se tourner pour me regarder. Il serra brièvement ma main pour me faire comprendre qu'il savait exactement ce que je ressentais. Il me gratifia de mon sourire préféré, celui légèrement en coin que j'avais toujours aimé alors que nous marchions pour rejoindre nos amis et toute la classe de terminal de Ridge Crest.

Je sus à ce moment-là que peu importait le futur, j'étais prête pour le nouveau chapitre de ma vie et j'étais heureuse d'avoir véritablement passé le meilleur moment de ma vie à Ridge Crest Prep.

The end


Merci à vous tous pour avoir suivi cette histoire et d'avoir attendu patiemment que je finisse de tout traduire. Vos commentaires, vos rires et vos encouragements ont été merveilleux et je vous en remercie sincèrement.

L'auteur a été extrêmement touché de l'attention que vous avez porté à son histoire, elle a été ravie de savoir qu'autant de gens avaient apprécié les aventures de Bella et Edward.

:)