Titre J'ai toujours été lâche

Personnages/Pairing: Astoria/Denis, Astoria/Draco

Disclaimer: Tout à JKR

Défi : Capulet & Montaigu

Rating : PG

Nombre de mots :385


J'ai toujours été lâche

.

.

Denis,

Lorsque tu recevras cette lettre, je serais morte. Le Médicomage a enrobé la nouvelle d'autant de douceur qu'il pouvait mais cela ne retire rien à ce fait. Je souffre d'une de ces faiblesses physiologiques des Sangs-purs issus de lignées comportant bien trop de mariages consanguins. La dernière attaque a été celle de trop et je ne passerais sans doute pas la nuit.

Ce n'est pas pour cela que je t'écris cependant.

Je voulais tout te dire une dernière fois. Je t'ai caché la vérité trop longtemps. Quand tu m'as trouvée en train de faire mes valises ce jour-là, mes parents sortaient de chez nous. Ils étaient venus me menacer de me déshériter… Ils avaient fait la promesse bien souvent, bien sûr, mais jamais je n'y avais vraiment cru. Là, ils avaient amené les papiers, ils les avaient signés, ils n'avaient plus qu'à les déposer chez Gringotts… J'ai eu peur. Je n'avais jamais connu la pauvreté ! Tu me diras que nous n'étions pas pauvres, mais je n'étais pas habituée à cela. J'étais habituée aux Manoirs, aux serviteurs, à ne pas compter l'argent dépensé chez les plus chics tailleurs ou les restaurants les plus couteux, à changer de toilette tous les jours, à donner des ordres, pas à cuisiner moi-même ou à devoir faire attention à ce que j'achetais.

J'ai choisi l'argent plutôt que l'amour.

J'ai cédé, je t'ai dit que je te quittais, et j'ai épousé Draco. Pourtant, je n'ai jamais cessé de t'aimer.

J'ai un autre aveu à te faire.

Scorpius est ton fils.

Draco le savait, mais lui seul. Il s'en moquait. En fait, cela l'arrangeait, même. Il n'a jamais été très vigoureux dans la chambre à coucher. La consanguinité, là encore. Grâce à cela, il avait un héritier qui éloignait les rumeurs, un héritier dont il savait qu'il serait fort et en bonne santé, pas comme la plupart des enfants sang-purs.

Scorpius ne le sait pas, lui. J'ai longtemps caressé l'idée de te le dire, de lui dire et de vous réunir, encore plus quand Draco s'est tué dans cet accident de balai idiot, mais j'avais appris ton mariage, j'avais peur de l'anarchie que j'amènerais dans ta vie.

Aujourd'hui, je ne veux pas partir en emmenant ce secret.

A toi de savoir ce que tu choisiras d'en faire.

Je t'aime.

Astoria.