Titre en VO: Healing

Titre en VF: Guérison

Rating: T

Genre: Romance / Drama

Auteure: freakyhazeleyes

Traductrice: Bah... Moi ^^

Relectrice: Time Tell Will - Merci beaucoup pour m'avoir donné ton avis ^^ -

Résumé: E/B : " Un garçon qui déteste tout le monde et une fille qui n'a confiance en personne, s'ouvrent l'un à l'autre. Je pense qu'ils sont sur la voie de la guérison... "

Note: Bonsoir, bonjour. Voilà, ça faisait quelques temps que je voulais me mettre à la traduction et j'ai pas mal hésité entre plusieurs fics pour finalement opté sur celle-ci que je trouve géniale en VO. Après avoir patienté presque deux semaines, j'ai enfin eu l'autorisation de l'auteure qui se dit très flattée d'être traduite en français. Elle attend vos impressions - et moi aussi - avec impatience.

Ceci est ma première traduction, j'espère ne pas m'être trop gourrée ou ne pas avoir fait d'énormes contre-sens, normalement, non.

Les chapitres sont assez courts, cette fic est complète donc j'essaierai de vous livrer régulièrement les chapitres, j'espère que ça vous plaira, bonne lecture, bisous!

Warnig: UA / Tous humains



Healing - Guérison.

by freakyhazeleyes.


Prologue

" Je déteste les rondes nocturnes. " pensa le Dr. Marcy Thatcher alors qu'elle traversait le long hall où ses patients dormaient d'un sommeil de plomb.

C'était l'un de ces rares moments où les patients adolescents de l'hôpital psychiatrique Palo Verde avaient été autorisé à se rassembler dans la grande salle à manger pour une " pyjama party ", comme certains de ses plus turbulents gamins aimaient l'appeler. Bien entendu, il y avait des limites. Les filles et les garçons étaient séparés à chaque bout de la salle, laissant un vide au milieu pour que les docteurs qui les surveillaient puissent passer, afin de s'assurer qu'aucun comportement déplacé puisse être commis. On avait donné un sac de couchage à chaque patient, et ils avaient emmené leur oreiller de leur chambre respective avec eux. Ainsi, il avaient joué, regardé des films, lu des bouquins, écouté de la musique, à peu près tout ce qu'ils avaient envie de faire jusqu'au couvre-feu de dix heures.

Marcy était sur le point de prendre une petite pause, laissant une infirmière prendre la relève, lorsqu'elle les vit. Il était très difficile de les distinguer dans le clair de lune qui perçait dans la salle, mais elle était certaine de les avoir vus. Ses boucles de bronze dépassaient furtivement de son sac de couchage, brillant dans le clair de lune, lui confirmèrent de qui il s'agissait.

Secouant la tête et soupirant doucement, elle s'avança à pas de loup des deux patients qui avaient gravement enfreint les règles. Ils dormaient l'un à côté de l'autre, dans un espace réduit, de part et d'autre de la ligne de séparation. Pensant à ces deux personnes complètement différentes, elle se sourit à elle-même. Ils étaient totalement opposés mais s'étaient accrochés désespérément l'un à l'autre au court des six derniers mois qu'ils avaient passé là. Ils étaient ses préférés, elle n'avait même pas honte de le dire et elle était certaine que les autres médecins pensaient la même chose qu'elle.

En regardant les deux endormis, elle sourit doucement. Se mettant à genoux et essayant de ne pas les réveiller, elle souleva l'un des sacs de couchage dézippés qui les couvrait; l'autre était situé sous leurs têtes leur servant d'oreiller de fortune. S'arrêtant momentanément, elle les observa. Dieu merci, ils étaient encore habillés - ils auraient été dans un sacré pétrin si tel n'avait pas été le cas -. La jeune fille était endormie sur le dos, le buste tordu vers le jeune homme alors qu'elle était devant lui, les lunettes toujours perchées sur son nez, les cheveux éparpillés sur son oreiller. Le garçon était couché sur le ventre, face à la jeune fille, comme s'ils s'étaient endormis au milieu de leur conversation. Mais ce qui attira l'attention du Dr Marcy était la position leurs mains.

Reposant sur la ligne de séparation, la main droite de la jeune fille et la main gauche du jeune homme étaient enlacées, comme s'ils s'accrochaient l'un à l'autre même dans leur sommeil. Son coeur se gonflant à ce spectacle, et un doux sourire aux lèvres, le Dr Marcy replaça soigneusement le sac de couchage sur eux.

Oui...

Bella Swan et Edward Cullen étaient définitivement ses patients favoris.

A suivre...