Titre : Superficial

Disclaming : Tout est à Stéphanie Meyer !

Auteur : Blingee

Blabla : Cette fiction est issue d'un univers alternatif. Les personnalités peuvent être un tantinet changées mais pas trop quand même.

Pairing : EC/BS

Warning : T. Pas encore de scènes douteuses au rendez-vous, désolée aux amatrices.

Note : Le premier chapitre est assez court étant donné qu'il s'agit du prologue, ne vous fiez donc pas à la longueur de celui-ci.

Bonne lecture !


Prologue

Université de Phoenix. Un endroit de rêve, où tout le monde y trouve sa place, personne n'est délaissé,non non personne….Mais qu'est-ce que c'est encore que ces foutaises ? !

Bella Swan, jeune adulte de dix-neuf ans à peine, observait son reflet dans le miroir des toilettes pour fille, son seul refuge depuis maintenant quelques mois. Elle avait la peau pâle et ses yeux semblaient littéralement sortir de leurs orbites. Depuis combien de temps n'avait-elle pas dormi ? Deux, Trois jours ? Peut-être quatre ? La perspective de retourner dans cette université pourrie lui suffisait à provoquer chez elle des insomnies, elle qui avait tendance à dormir comme un bébé. Pourquoi avait-elle eu la brillante idée de quitter Forks pour aller faire sa vie ici ? Bon, il est vrai que rien ne la retenait à Forks, mis à part Charlie, mais là encore elle s'était dit qu'il était temps pour elle de quitter le cocon familiale et de se faire une place dans la société.

Youhou, et là, elle était contente peut-être ?

Bella se prit d'un profond soupir, son cours de mathématiques avancé allait commencer incessamment sous peu, le seul cours qu'elle appréciait d'ailleurs. Elle soupira en croisant son regard une dernière fois dans la glace, ses longs cheveux bruns lui tombaient en cascade sur ses épaules surmontées d'un petit haut noir sans grandes prétentions. La brune avait la nette impression que quelqu'un avait écrit « Pauvre fille » au marqueur indélébile sur son front, et ce depuis qu'elle avait franchi les portes de l'académie.

Avant qu'elle ne puisse sortir, un groupe de filles passa la porte, elles étaient pour la plupart toutes très grandes et leur maquillage semblait faire partie intégrante de leur peau, sans imperfections d'ailleurs.

- Vous avez vu la grande perche blonde là ? Non mais quelle traînée. » Marmonna une grande brune à la poitrine pour le moins développée, en se repassant une couche de blush – comme si elle n'en n'avait pas déjà assez !

- Ouai, j'suis sûre qu'elle est passée sous le billard une bonne dizaine de fois » Approuva une rouquine à la robe rose, beaucoup trop courte.

Bella les observait discuter comme de vieilles commères, encore une fois, l'apparence était le sujet principal des discussions. Elle leva les yeux au ciel et s'apprêtait à sortir quant une fille semblable à celles qui se trouvaient déjà dans les toilettes se précipita à leur rencontre, l'air ahurie et un sourire béat collé aux lèvres.

- Les filles, je l'ai vu ! ! » S'écria- t'elle, manquant de s'étouffer tellement son souffle lui manquait, il faut dire que courir avec des talons aussi hauts et étroits que les siens relevait de l'exploit.

- Qui ça ? » Demandèrent à l'unisson les deux commères.

- Le nouveau ! Il est TROP beau, il paraît même qu'il a été sollicité pour faire la couverture du Vogue au moins une centaine de fois…Han…Rien que d'y penser… »

Bella se maudit d'être restée si longtemps au toilette, elle sortit prestement en se demandant si ces filles avaient un grain ou si elles n'avaient tout simplement rien d'autre à faire que de juger les gens sur leur apparence et mater les mecs ?

Hum, la première proposition semblait être la bonne.

*********

- Excusez moi Monsieur Davison, j'ai été ret… »

- Prenez place Miss Swan, on n'attendait que vous. » Interrompit le jeune professeur de mathématiques, visiblement impatient d'en découdre avec son cours.

Il faut dire que Bella avait bien cinq bonnes minutes de retard. Elle balaya l'assemblée d'élèves aux regards tous braqués sur elle et sentit le rouge lui monter aux joues. Bella avait horreur de se faire remarquer, qui plus est, une paire d'yeux était beaucoup plus lourde que les autres à supporter. Cette dernière provenait de la place du fond, un garçon qu'elle n'avait jamais vu et qui était sans doute le plus beau spécimen humain à ce jour, la fixait du regard et semblait particulièrement captivé. Jamais elle n'avait eut la chance de contempler une telle couleur, un mélange harmonieux de chocolat au lait nappé d'une fine couche d'or, c'était tellement beau, tellement exceptionnel que ça lui donnait presque…la nausée.

- Si vous voulez bien prendre place Mademoiselle Swan, j'ai un cours à donner moi » Fit M. Davison en essayant de changer son habituel ton morne contre une sonorité beaucoup plus carillonneuse.

- Mais…Monsieur…Ma place est… » Bégaya Bella en sortant soudainement de ses songes.

- Et bien allez vous installer à côté du nouveau…J'ai oublié son nom…Monsieur… »

- CULLEN ! » Répondirent à l'unisson toutes les filles de la classe tandis que le sexe opposé ne pipait mots.

- Oui, peu importe, allez vous asseoir et ne perdons pas plus de temps. »

Bella s'exécuta, même si elle n'avait pas franchement envie de s'installer à côté de l'Apollon, d'ors et déjà adulé par la totalité des filles de la classe alors qu'elles ne le connaissaient même pas. La brune prit place tout en octroyant le fait que son voisin de classe lui souriait bêtement et continuait de la fixait de ses yeux ridiculement magnifiques. Quelle plaie !

Après toute cette agitation, le cours finit par commencer, et c'était tant mieux. La brunette agitait son crayon, le faisant passer d'une main à l'autre tout en prenant des notes. Elle se sentait nerveuse et son regard ne cessait de faire des allers-retours entre son professeur et le dieu vivant assit juste à côté d'elle.

- Tout va bien Bella ? »

Une voix particulièrement mielleuse et étonnamment agréable sortit des lèvres parfaites du jeune Cullen, manquant à Bella de reprendre son souffle. Cette dernière essayant du mieux qu'elle pouvait de suivre le cours…Sans y parvenir. Mais pourquoi fallait-il qu'il lui fasse un tel effet ? Elle avait toujours eu horreur des gars comme lui, superficiels et terriblement sûrs d'eux, ils se croyaient supérieurs juste parce que dame nature leur avait accorder un semblant d'esthétique – bon d'accord, là dame nature n'y était vraiment pas allée de main morte mais ce n'était tout de même pas une raison de frimer autant.

- Je vais bien » Lâcha Bella au bout de ce qui lui parut une éternité « Maintenant, et à l'avenir, évite de m'adresser la parole, j'essaye de suivre ».

Elle avait dit ça d'une traite, et à s'entendre, Bella ne reconnut même pas sa propre voix, elle semblait si plate, si faible comparée aux intonations doucereuses du jeune homme. Ce dernier leva son sourcil droit d'un air interrogateur et tellement sexy que ça relevait du supplice.

- Désolé de t'avoir importuné. »

Et il ne dit plus rien jusqu'à la sonnerie annonçant la fin du cours. Bella se précipita vers la sortie, sentant la même paire d'yeux agaçante la suivre jusqu'à ce qu'elle passe la porte pour se réfugier dans son endroit fétiche, direction les toilettes des filles.

A l'intérieur, Bella contempla une nouvelle fois son reflet, elle semblait…terrorisée. Comme si elle avait vu une apparition sortie tout droit de ses pires cauchemars alors qu'en vérité…Elle venait juste de passer une heure entière avec le mec le plus adorable de tout le campus et peut-être même de la ville toute entière. Instinctivement, elle se passa un coup d'eau, essayant de ralentir les battements de son cœur.

Elle se haïssait de réagir de la sorte, elle qui mettait un point d'honneur à ne pas se fier aux apparences, voilà qu'elle réagissait exactement comme ces pestes superficielles et beaucoup trop maquillées.

- Je me déteste. » Maugréa-t'elle en se fusillant du regard.

- Ce n'est pas bien de tenir de tels propos envers sa propre personne. »

Bella laissa échapper un petit cri et se braqua immédiatement. Elle n'avait ni vu ni entendu personne entrer, comment pouvait-il en être autrement?

Sans se retourner, par le reflet du miroir, Bella vit une jeune fille pas très grande mais assez élancée lui sourire gaiement, elle portait une petite robe rose et de jolies boucles d'oreille en ivoire. Elle était jolie, même plus que jolie, il n'y avait pas vraiment de mots pour d'écrire son physique. Ce n'était ni une poupée figée à la beauté monotone ni une beauté excentrique aux traits éphémères, elle était…unique.

- Pardon de t'avoir fait peur, je m'appelle Alice et je suis nouvelle ici. »

On n'aurait dit qu'elle chantait en parlant, ses petits pieds fins allant à l'encontre de Bella en une valse pareillement avec celle qui était en train de la composer sous ses yeux ébahis, tout simplement envoûtante.

- Non, ce n'est rien…Moi c'est Bella, enchantée. »

Encore une personne magnifique, pourquoi fallait-il qu'il y en ait autant ces temps-ci, ça commençait à faire beaucoup.

- Tu as l'air préoccupée Bella, tu as des soucis ? » Interrogea Alice et une expression soucieuse apparue sur son visage.

- Tout va bien, ne t'inquiète pas. » Mentit Bella et elle s'enquit de sortir prestement de son sanctuaire profané.

Hélas pour elle, en sortant, elle percuta une personne si fort qu'elle faillit tomber à terre. Heureusement, ses jambes frêles mais néanmoins solides réussirent à amortir le choc.

- Hé, tu pourrais faire attention non ? » Persifla la personne d'une voix dédaigneuse mais néanmoins cristalline.

- Je suis désolée, je ne vous avez pas vue…Pardon. » Souffla Bella en n'osant pas regarder la personne dans les yeux.

Bella ne put cependant pas s'en aller sans remarquer les cheveux blonds semblables à des cascades d'or tomber sur les épaules de la jeune femme dont les yeux d'acier lançait des éclairs à son instar. Et, bien évidemment, sa beauté dépassait largement l'entendement.

- Pourquoi ? » S'écria Bella s'en même se rendre compte qu'elle parlait à voix haute.

Et elle courut en direction de son dortoir, les apparences, la beauté, la superficialité, elle avait toujours eut horreur de ça, alors pourquoi,pourquoi fallait-il que des êtres aussi beaux et satisfaits de leurs personnes croisent sa route et la rendent dans cet état ?

« Tout va bien Bella ? »

Bella claqua immédiatement sa porte, la voix devenue familière dans sa tête ne cessant de la tourmenter. Et la nuit ne fut pas meilleure que le jour, dans la mesure où le corps parfait du jeune Cullen ne cessait de lui revenir en boucle dans ses rêves. A moins qu'il eut s'agit de cauchemars ?

- Non ça ne va pas. » Répondit Bella pour elle même en remettant les couvertures sur son visage.

A suivre.


Alors, satisfaits ? Soyez indulgents (enfin, essayer xD)

Kissouuu !