Résumé: Le passé de Severus Snape ne cessera jamais de le rattraper, de quelques façons qu'il soit. Bientôt, Hermione se retrouve sans même le savoir impliquée dans sa survie, d'une manière plus que singulière. HG/SS

Spoiler: L'année dernière, j'avais commencé cette histoire en occultant totalement les tomes 6 et 7…cette fois, j'ai décidé de prendre en compte le tome 6 (avec quelques différences majeures) et de faire une septième année alternative en quelques sortes…avec les Horcruxes et tout le train train lol.

Pairing: Hermione Granger / Severus Snape, mais je m'autorise quelques dérives ^^

Catégorie : Angoisse/Romance. Tendance sombre, quand même (j'aaaaaime l'angoisse et le drama XD)

Rating : T, mais au vu des idées qui ont éclos mon esprit tordu, cela à de fortes chances de passer au M !

Disclaimer: Je malmène encore ces pauvres personnages, mais ils ne m'appartiennent pas, étant l'entière propriété de J.K. Rowling.

Type de Fic : Je me dis toujours la même chose quand j'arrive péniblement à la fin d'une fic à chapitre : PLUS JAMAIS. Mais c'est comme les lendemains de cuite, hein. 'Plus jamais je boiiiis', hahaha on y croit XD. Bref, ceci va donc être (OMG) une fic longue.

Note de l'auteur : C'est remoiiii ^^ J'avais dit que je reviendrais avec une longue fic bien à moi, c'est donc ce que je fais :) Je ne me suis pas 'embêté', j'ai repris l'écriture de cette fic, que j'avais en réalité débuté l'an dernier, à peu près à la même époque…avant d'arrêter après seulement un prologue et un chapitre. Peut-être que certains reconnaîtront le début… Mais cette fois, j'ai VRAIMENT l'intention de continuer ; car cette fois, j'ai un tas de feuilles remplis de mes idées pour cette fic, ainsi qu'un plan plus ou moins détaillé pour les chapitres à venir ^^ Dont ce don je vais avoir besoin donc, c'est de vos encouragements ou de vos coups de pieds aux fesses :D

Cette fic prévoit d'être totalement malsaine et tordue, histoire de vous mettre au courant XD Je suis une sadique dans l'âme, qui ne résiste pas aux idées les plus bizarres, que voulez vous ^^ Pour bien commencer, voilà un petit prologue pas clair du tout, mais ce n'est qu'un prologue ;)

Gros merci à Sandra qui l'a relu et corrigé !!


A l'approche de la nuit


« Il est affreux de voir revenir avec des couleurs d'avenir tout ce qu'on détestait dans le passé. » Jean Rostand

« Le passé ne meurt jamais complètement pour l'homme. L'homme peut bien oublier, mais il le garde toujours en lui. » Numa Denis Fustel de Coulanges


Prologue

'Tout ceci est, et restera, purement sexuel.'

C'étaient les mots qu'elle lui avait finalement susurré cette nuit là, alors que leurs doigts étaient en feu.

'Ne perds pas ton temps à déplorer un manque de sentiments de son côté, Severus. Du moment qu'elle perd sa virginité entre tes bras, dans l'enceinte de ce château, tu auras gagné. Tu l'auras possédée. C'est tout ce qui compte pour toi, non ?'

'Oui…' avait-il murmuré. Comme si la légère brise glaciale qui parcourait toujours les couloirs des cachots venait de souffler sur leurs mains jointes, les flammes rougeâtres s'évanouirent sans un bruit dans la nuit.

Oui, c'était tout ce qui comptait pour lui, lui avait-il répondu.

Parce que c'était ce qu'elle voulait entendre. Parce que cela faisait plusieurs heures qu'il avait perdu la capacité de penser rationnellement, trop grisé, terrorisé, et dirigé par la haine pour pouvoir agir avec un tant soit peu de réflexion.

Ou peut-être tout simplement parce qu'au fond de ses entrailles, il savait qu'elle disait vrai.

Il voulait la posséder. Tellement fort que s'en était presque douloureux.

Mais il savait aussi que cela ne serait jamais 'purement sexuel'. Pas pour lui, en tout cas.

Le soir, lorsqu'il se glissait entre les couvertures froides de son lit, il fermait les yeux, et il fallait moins d'une centaine de secondes avant qu'elle ne le rejoigne.

Dans ses pensées, tout du moins, si ce n'était physiquement.

Il imaginait son corps détendu près du sien, le sommeil ayant chassé tout soucis de son esprit, quelques qu'ils fussent, laissant ses nerfs en paix. Ce qui permettait aussi aux traits de son visage de se décontracter ; il s'autorisait alors à en observer la forme brute et dépourvu d'un quelconque déguisement, en appréciant pleinement la beauté simple et délicate.

Dans ses rêves, il pouvait se blottir contre son corps chaud, et enfouir son visage dans le creux de son cou. Ses lèvres reposant contre sa jugulaire, il décelait sans effort chaque battement lent et régulier de son cœur. Et lorsqu'il respirait profondément, ses poumons s'emplissaient du parfum de sa peau, de cette fragrance d'orchidée qui enserrait sa poitrine à chaque fois qu'il la sentait.

Dans ses rêves, il glissait ses doigts sur sa peau douce, avec une lenteur qui était toujours ponctuée d'une impatience douloureuse.

Mais il refreinait son envie, car la sentir s'éveiller doucement sous ses caresses, la sentir frémir sous ses mains, cela valait l'attente, et plus encore.

Parfois aussi, dans ses rêves, elle ne dormait pas.

Elle était parfaitement éveillée, et la lueur de désir qui brulait dans ses yeux -oh ses yeux- consumait la moindre parcelle de son corps déjà tremblant, avant même qu'elle ne pose ses mains sur lui.

Mais qu'elle soit assoupie ou alerte, la suite était toujours semblable, si ce n'était par quelques détails qui finalement s'égalaient dans leur intensité.

Il la faisait gémir, il la faisait trembler. Elle le faisait mourir, elle le faisait renaître.

Quoi qu'il arrive, dans ses rêves, elle était sienne.

Car finalement, oui.

C'était véritablement tout ce qui comptait.

A suivre…


N/A : J'accepte les froncements de sourcils incrédules, et les critiques, du moment qu'elles sont constructives et utiles à mon amélioration :) J'accepte aussi plus que volontiers les messages positifs et les encouragements :-D

Encore une fois, ce début est très flou, mais c'est voulu. Le premier chapitre (que j'ai grandement réécris par rapport à la première version) est en cours de correction, je le posterais donc dans un ou deux jours !!

Poutous ! XOX