Edward POV

J'étais l'homme le plus heureux qui soit ! Ethan continuait à m'observer et je me plongeais dans ses petits yeux curieux. Mon sourire ne pouvait plus s'effacer de mon visage. Je le touchais légèrement la joue, et il ferma les yeux à mon contact.

« -Salut petit homme ! Je suis Edward, ton papa.

Il rouvrit les yeux en entendant ma voix que l'émotion faisait vibrer. J'étais tellement fier d'être devenu père ! Même si il n'y avait que quelques minutes que je l'avais appris, c'était comme si j'avais toujours aimé ce petit être.

Il commença à gigoter nerveusement dans mes bras avant de commencer à pleurer.

-Je…Bella…Je crois que je…

-Mais non Edward ! Il a faim, c'est tout. Viens dans ma chambre.

J'étais assez maladroit, et je le regardais peiné pendant qu'il hurlait, en suivant Bella jusqu'à sa chambre.

Elle entra dans la salle de bain, me laissant seul avec lui sur son lit. Je tentais en vain de le calmer, mais ses cris s'amplifiaient.

-Donne le moi.

Me dit Bella quand elle s'assit à son tour sur le lit.

Je la regardais prendre notre fils, avec la plus grande simplicité qui soit, le calmant par son seul contact. Je réalisais qu'elle s'était rapidement changée et avait revêtu une chemise de nuit couleur crème qui la rendait pure à mes yeux. Je les admirais un moment, puis je réalisais qu'elle commençait à se déboutonner. J'étais assez gêné, je me dis que je devrais mieux leur donner un peu d'intimité.

-Edward, qu'est ce que tu fais ?

-Je…Je vous laisse…

-Hors de question ! Tu viens t'asseoir près de nous. Allez !

Je lui obéis et je m'installais près d'eux, je demeurais immobile à leur coté, admirant ma Bella donner le sein à notre fils.

-Edward, tu as déjà manqué quelques moments de sa vie, je ne veux plus que cela se passe encore.

-Je suis heureux d'être là maintenant. Je vous ai tous les deux.

Ethan tétait goulûment le sein de sa mère, et pendant que je les contemplais, un immense sentiment de plénitude m'envahis. Jamais je n'oublierais cet instant. Notre premier moment en famille.

Lorsqu'il eut terminé, Ethan se rendormit paisiblement contre Bella.

-Edward, tu veux bien aller le ramener dans son berceau ?

-Et si je le réveille ?

-Mais non !

Elle me le mit dans les bras, et je me relevais avec une lenteur exagérée. C'était la chose la plus précieuse qui soit, ce petit trésor ne devait courir aucun risque. Bella ria doucement pendant que je m'éloignais le plus prudemment possible. Après l'avoir déposé, je restais encore un peu pour admirer sa beauté. Il était un savoureux mélange de Bella et de moi. Ses fins cheveux ondulés étaient comme sa mère, et sa peau toute douce aussi.

Je me redirigeais vers la chambre de Bella comme sur un petit nuage. Cette dernière était restée allongée et me souriais.

-Edward, tu es un merveilleux papa.

-Bella, notre fils est fantastique !

-Je sais, il te ressemble beaucoup.

-Je trouve qu'il a beaucoup de toi. Lui dis je en l'enlaçant contre moi. Bella, racontes moi. Je veux tout savoir.

Bella me raconta donc comment elle avait appris sa grossesse, comment Emmet s'était évanoui dans la salle d'accouchement. Même si ça m'a fait rire, je dois avouer que j'étais triste d'avoir manqué ce moment.

-Bella, je suis tellement navré de n'avoir pas été là.

-Edward, nous avons tous les deux commis quelques erreurs, mais je te jure que ça ne se reproduira pas. La prochaine fois, tu seras toujours présent.

-La prochaine fois ??

-Eh oui ! Tu ne penses pas qu'on va s'arrêter en si bon chemin !!

-Hum…Ca me plait bien.

Je nichais la tête dans ses cheveux, aspirant leur odeur de fraise, tout en l'enlaçant fermement. C'était sur que je ne la quitterais jamais plus ;

-…Je pense que je suis prêt à faire une nouvelle tentative tout de suite !!

Je me mis tout de suite à l'œuvre !

Le clair de lune entrait par la fenêtre exacerbant la blancheur sa peau. Avide de la caresser, je défis rapidement sa chemise de nuit, puis avec une douceur infinie, je fis honneur à ses seins voluptueux. Elle s'arqua contre moi, et je continuais à l'embrasser, à la lécher délicatement. Je pris le temps de caresser son ventre, légèrement rebondit, avec dévotion et ferveur. Elle se cambra et m'agrippa les épaules en soulevant les hanches tandis que je caressais sa féminité brûlante, que mes doigts la fouillaient, de plus en plus profondément…

-Edward tu es encore tout habillé…

Constata t-elle d'une voix rauque et hachée.

J'hochais la tête. Avoir encore tous mes vêtements tandis qu'elle était entièrement nue était puissamment érotique. Mais une assez mauvaise idée ! Je me mis à enlever rapidement mes vêtements, qui étaient beaucoup trop nombreux à mon goût. Puis je me penchais sur elle, pour avoir la sensation intense de nos deux corps nus enlacés. Lorsque je m'enfonçais en elle et qu'elle se referma autour de moi, douce et moite, je fus sur le point de perdre tout contrôle. Mais ça ne devait pas se passer comme ça. Je me remis à bouger en elle, plus lentement, baisant son visage, son cou, ses seins. Elle ondulait avec moi, dans un rythme parfait, nous complétant l'un l'autre, enfouissant ses mains dans mes cheveux, murmurant mon nom…

Nous nouons nos doigts, les serrant avec force, lorsque mes assauts se firent de plus en plus impérieux, nos bouches se joignirent alors que nous sombrions dans le gouffre de l'extase.

Je me laissais tomber entre ses bras, l'esprit apaisé et comblé d'être avec la femme de ma vie.

Nous nous endormions paisiblement ensemble.

« -Bonjour papa !!

Je souris en entendant la voix de Bella me réveiller ce matin là. Je me redressais, pour les voir tous les deux. Ma Bella et notre Ethan.

-Hey ! Ca va vous deux ?

-Ethan avait faim, mais maintenant je pense qu'il est repu !

Notre fils était tout éveillé et ses yeux verts brillaient. Il était allongé entre Bella et moi, et nous le caressions tandis qu'il gigotait.

-Edward, c'est tellement bien d'être comme ça !

-Je pense que nous pourrions passer une vie entière ainsi.

Nous nous souriions. Heureux.

Mais le bruit de la porte nous obligea à nous lever.

-Laisse, j'y vais.

Bella sorti après m'avoir légèrement embrassé. Je regardais mon petit garçon tandis que j'entendais sa mère rire aux éclats. Les voix d'Emmet et d'Alice élevaient.

-Hum…Je pense que notre tranquillité est terminée mon petit ange !

-Wow ! Edward ! Tu pourrais au moins te rhabiller !!

Fit la voix moqueuse de Rosalie.

-Rose ! Ne le regarde pas !! S'exclama Emmet.

-Vous êtes trop mignons !! S'écria Alice, en faisant irruption dans la chambre. Je dus m'envelopper dans les draps et prendre Ethan dans mes bras avant d'oser les regarder. Ils étaient tous dans la chambre à nous regarder avec un sourire béat sur le visage.

-Mon chéri ! Tu fais un papa fabuleux !! Reste comme ça ! Je vais chercher l'appareil photo !! Maman sortit de la chambre comme une furie.

-Eh ! Laissez le au moins se rhabiller !! Intervint ma douce Bella en les chassant de la chambre.

-Je crois qu'on peut dire adieu à notre moment de tranquillité !! S'exclama t-elle en fermant la porte et en soupirant.

Elle eut parfaitement raison ! Ils s'incrustèrent jusqu'au dîner, mais rien ne pouvait affecter le bonheur absolu que j'éprouvais. Bella étions à nouveau ensemble, nous avions le plus merveilleux des bébés qui soient, nous étions entourés de notre famille adorée et Rosalie avait fait son gâteau, immangeable. Lorsque enfin ils daignèrent nous laisser et que Nessy décida de passer la nuit chez une de ses amies, nous nous retrouvions seuls. Bella paraissait exténuée, je décidais donc de prendre notre fils pour l'emmener dormir. Il était adorable, tout comme sa mère qui s'était assoupie lorsque j'entrais dansant sa chambre. Je m'étendis auprès d'elle la contemplant, impressionné par sa beauté.

Je ne pus résister à lui caresser la joue, et elle battit des paupières.

-Edward…Je rêve ?

-Non ma Bella, c'est moi.

-J'étais en train de rêver de toi…Tu es sur que je suis bien réveillée ?

-Absolument ! Insistai je en lui prenant ses mains pour les poser sur mon cœur. Elle hocha légèrement la tête et me sourie.

-Oui, c'est bien toi…

-Oui, et mon cœur ne bat que pour toi, et pour notre fils, Bella, je…Je sais que ça peut te paraître un peu précipité, mais je souhaiterais te demander quelque chose…

-Edward, il ne faut surtout pas que tu te croies obliger ! Je t'aime, tu es ici, avec moi, avec notre fils, c'est tout ce qui compte.

-Non, Bella je te veux pour la vie, je te veux que tu sois mienne. Je veux que notre fils porte mon nom, je veux que tu deviennes Mme Cullen. Bella, me ferais tu l'honneur de devenir ma femme ? »

Bella POV

« -Oui, je le veux !! »

Je regardais émerveillée le visage radieux de l'homme de ma vie glisser dans mon doigt l'anneau sacré qui représenterait notre union pour le restant de ma vie.

Tous ceux que nous aimions étaient réunis autour de nous dans une petite chapelle de Forks. Notre mariage était très intime, avec uniquement les personnes qui comptaient vraiment dans notre vie. Ma robe couleur crème était simple et quelques freesias étaient incrustés dans mes cheveux. Edward était à la fois élégant et décontracté, et avait tenté de mettre un peu d'ordre dans ses cheveux, en vain. Dehors, il pleuvait des cornes, mais à ce qu'il parait, mariage pluvieux, mariage heureux, et avec un époux tel qu'Edward, il ne pouvait être qu'heureux.

Alice et Jasper étaient nos témoins, ils s'étaient mariés deux semaines avant nous. Après avoir échangés un baiser langoureux, Carlisle et Esmée furent les premiers à nous féliciter, suivis de Charlie qui était venu accompagné de Sue, ils étaient heureux ensemble et cela me faisait réellement plaisir. Papa était fier de cette union, surtout depuis qu'il était tombé amoureux de son petit fils. Renée avait elle aussi assisté à la cérémonie avec son insupportable mari, mais ils allaient repartir tout de suite après, n'assistant pas au petit repas que les Cullen avaient organisé. Emmet et Rosalie, le parrain et la marraine de notre fils attendaient à leur tour un heureux évènement ! Jacob couvait Nessy du regard, la regardant comme s'il voyait le soleil pour la première fois ! Il faut avouer qu'elle était très belle dans cette robe dos nue, mais je m'étais rassurée en amant à mon ami de ne pas chercher à brusquer les choses avec elle, elle était encore une enfant.

Pour notre lune de miel, Ethan allait rester avec Carlisle et Esmée, et Edward et moi eûmes beaucoup de mal à nous en séparer. Depuis les trois derniers mois, nous étions toujours avec lui, et nous nous sentions angoissés à l'idée de ne pas pouvoir le voir pendant le week-end !

Edward et moi avions loué un petit chalet et au bout de 4 longues heures de route, nous arrivions enfin.

« -Mme Cullen !

Edward me prit dans ses bras pour nous faire entrer dans la maison, comme le veut la tradition. Et nous nous dirigions directement vers la chambre. Notre besoin l'un de l'autre augmentait de jour en jour. Il était un père formidable, un ami fantastique et un amant incroyable. Je me demandais ce que j'avais bien pu faire pour avoir la chance de l'avoir auprès de moi.

« - Monsieur Cullen !! Je t'aime !! Lui criai je tandis qu'il nous faisait tournoyer dans la chambre.

-Moi aussi ma Bella, je t'aime.

Il sella ses paroles en m'embrassant passionnément. Je sentis ses muscles se durcir sous mes mains lorsque je défis les boutons de sa chemise et la lui retirais. Tandis qu'il faisait glisser ma robe le long de mon corps. Au passage, il agaça de la langue mes seins quand il retira mon soutien gorge. Je le caressais doucement, tout en admirant ses yeux briller de désir pour moi, en l'écoutant ronronner lorsque j'exerçais un mouvement de va et viens sur son membre dressé. Nous nous embrassions, encore et encore, savourant l'un de cet instant magique que nous pouvions créer. C'était si bon d'être nue dans ses bras, de savourer les délices érotiques de nos corps qui se mêlaient. Chaque soupir qu'il poussait s'imprimait dans mon cœur…

Nos regards s'accrochaient lorsqu'il me pénétra puissamment, je m'agrippais à lui frénétiquement, alors que nos ondulions ensemble, langoureusement, voluptueusement. Tout n'était plus que feu et passion, nous avions du mal à respirer, nous ne formions plus qu'un. Il s'enfonça encore plus profondément en moi, me donnant tout de lui, et son amour se déversa dans mon cœur quand le plaisir nous submergeait tous les deux.

-Wow ! Fit il en soupirant dans mes cheveux, tandis que je me blottissais contre lui.

-C'était notre première fois en tant que mari et femme !!

-Mais c'est loin d'être la dernière !!

Il m'adressa un sourire coquin qui me fit rougir.

-Je crois que tu réussiras à toujours me faire rougir !

-J'adore ça !! Je t'aime tellement…

-Autant que moi !! »

Quand ses lèvres prirent à nouveau possession des miennes, je sus que rien ne viendrait plus jamais entraver notre bonheur. Le baiser que nous échangions ralluma la flamme qui brûlait entre nous et que nous serions déterminés à entretenir jusqu'à la fin de nos jours.

FIN.

Voilà !! C'est fini !!!

J'espère que ce dernier chapitre vous a plut autant que d'habitude !!

Je tiens à toutes vous remercier ! Je ne le ferais sans doute jamais assez !! Ce qui n'était qu'un passe temps c'est transformé grâce à vous en véritable passion d'écrire !!

Alors MERCI !

Merci de m'avoir lue, de m'avoir ajouté à vos favoris, d'avoir laissé toutes ces Reviews !!

J'ai adoré écrire pour vous ! Vous avez été FORMIDABLES ET ADORABLES !!

Et nous sommes parvenues à créer un lien entre lectrices et auteur qui est GENIAL !!

JE VOUS EMBRASSE TOUTES !!

Et c'est pourquoi je vous offre un petit extrait du premier chapitre de ma nouvelle fiction :

Coup de Folie !

Elle commencera à partir de lundi et sera publiée chaque jour de la semaine !!!

Voilà qui en ravira plusieurs !!

Encore merci à toutes pour votre contribution !

Et je me réjouis car j'ai bon espoir que nous allons dépasser le cap des 1000 Reviews avec ce chapitre !!!

Merci d'avoir concrétiser mon souhait !!!

J'espère pouvoir vous retrouver avec ma troisième histoire !

A tout de suite !!!

BISOUX !