*A LIRE AVANT DE LIRE LA FIC, ULTRA IMPORTANT*

*Se cache derrière un arbre et sort la moitié de sa tête pour voir si la voie est libre, car elle a trop peur de se prendre des tomates.*

Écoutez, pour ceux qui ont lu «Pour survivre j'ai besoin de toi» je suis TERRIBLEMENT MAL. Il s'est passé un paquet de choses, bonnes comme mauvaises. En plus l'inspiration ne venait plus. Avec les maths, les cours, les amies… Je suis sincèrement désolée. Je n'essaie pas vraiment de me trouver des excuses, c'est juste que je déteste vraiment décevoir mes lecteurs et j'espère que vous me pardonnerez et continuerez à aimer mon travail...

Heureusement j'ai retrouvé toute mon inspiration! Cette fois-ci je ne vais rien vous garantir, au niveau du temps de publication surtout. Tout ce que je peux vous dire, c'est que si vous aimez, vous ne serez pas déçus! Cette fic sera remplie de rebondissements : elle est plus légère, plus osée que «Pour survivre j'ai besoin de toi»,plus mature aussi. Emotions fortes et humour seront au rendez vous.

Pour ce qui est de la suite de «Pour survivre j'ai besoin de toi», elle arrive bientôt, dès que ma Bêta Angedescieux aura corrigé tout ça (que d'ailleurs je voudrais remercier pour tout son excellent travail et pour m'avoir soutenue, ou plutôt endurée ^^ Alors merci! )

Le deuxième chapitre de cette fic va paraître dans deux jours maximum car il est déjà écrit et presque corrigé ^^.Voilà! J'espère que vous me pardonnez...Et que vous allez aimer.

Couple: Harry & Drago bien sur ! Et un peut de Sirius/Remus

Rating: M pour le langage et tout le reste...en fait

... je crois que vous ne trouverai jamais de K+ dans mes fic. (A)

Disclamé: Tout appartient à Jk Rowling*Petite Larme au coin de l'oeil.*

Enjoy It !


Premier Message de 25-1-14-14:

Sais-tu que je te regarde dormir ? Et que sa m'émeut ?

J'ai beau être un homme, amour, je suis sensible

et cet air si paisible sur ton visage ne fait qu'accroître mon désir que tu me possèdes.

Deuxième Message de 25-1-14-14:

Ta beauté sans nom, est plus que véridique

Dans cette chemise noire qui moule ton corps si gâté. Je te regarde Dracky.

Tu ne me vois pas, ne me sens pas…Mais je sais qu'au fond de toi, toi tu voudrais te sentir en moi.

Troisième Message de 25-1-14-14 :

J'aime t'observer jour et nuit, tu sais ?

Tu me fascines, tu me fais envie et un jour (même très bientôt)

Tu seras mien, amour.

Quatrième Message de 25-1-14-14(Et ça devient plus érotique !) :

Cette chute de rein, ces fesses fermes à faire damner un saint.

Merlin.

Tu me rends fous et j'attends avec impatience le jour où je te possèderai.

Cinquième message de 25-1-14-14(Totalement débauché) :

J'ai fait un magnifique rêve cette nuit.

J'étais en toi et j'allais de plus en plus vite

Nos gémissements ne faisaient qu'un.

Et j'avais découvert avec un immense plaisir que

Tu savais être très bruyant.

Je me répandais en toi alors que tu poussais un dernier râle de jouissance.

Alors ? Beau rêve n'est-ce pas Dragon ?

Dernier message de 25-1-14-14 :

Tu as appelé les Aurors pour qu'ils m'attrapent mon Dragon ?

Ça me déçoit beaucoup. Mais je t'aurais, bébé.

Non.

Ce n'est pas une menace.

C'est une promesse.

Et puis c'est toi qui devrais être arrêté

Pour être aussi désirable.

- Mr. Malefoy vous avez bien fait de nous contacter. Cet homme m'a l'air totalement déséquilibré ! s'exclama le Ministre de la magie.

-Vous m'en direz tant, grogna le concerné, mécontent.

-Et bien nous allons tout faire pour trouver ce fou.

-Je l'espère bien, Mr. Hampton.

-Mr. Malefoy, j'aimerais vous présenter votre garde du corps. Vous nous avez demandé la meilleure protection possible, et bien voici l'élite des Aurors. Vous êtes allés à Poudlard ensemble…Ah ! Justement on parlait de toi ! Entre Harry.

…Depuis la fin de la guerre, Drago Malefoy aimait mener sa vie '' paisible''. Paisible doit d'être mis entre guillemets parce qu'en plus d'être l'ex mangemort le plus médiatisé, il était devenu un grand photographe, célèbre autant chez les moldus que dans le monde sorcier. Sa sortie de prison ne s'était pas faite sans douleur, tout comme sa reconstruction personnelle, mais Drago avait réussi l'épreuve, avec l'aide de son parrain et de son meilleur ami. Cela lui avait pris bien du temps pour se faire respecter à nouveau et aujourd'hui il était un homme aimé par certains, détesté par d'autres mais était un passionné d'art. La photographie était devenue son moyen de délivrance. Une fois rétabli, il avait créé sa propre agence, avec ses propres employés, dont Blaise, et ses propres mannequins. Les contrats avaient commencé à affluer et il avait ainsi travaillé avec les plus grands magazines tels que Vanity Fair, Vogue, Playboy du côté moldu et Sorcière Hebdo, La Gazette du Sorcier et My Fashion Bad Wizard chez les sorciers. Le « paisible » était donc à nuancer. Lorsqu'il déambulait dans les rues de Londres, il récoltait autant d'insultes que des demandes en mariage de la part de femmes ou d'hommes hystériques. Si les insultes se cantonnaient à présent à « connard », « imbécile » ou « mangemort de pacotille », c'était parce que les sorciers avaient appris à leurs dépens qu'il ne fallait jamais insulter gravement un Malfoy, surtout ce Malfoy. Drago était habitué à recevoir une ou deux lettres d'amour par semaine, ainsi que quelques banales lettres de menace. Et puis la semaine dernière étaient arrivées ces lettres de ce ''25-1-14-14''. Au début, il avait pris cela pour une simple blague de mauvais goût mais les lettres devenaient de plus en plus…lubriques. Le plus effrayant était que cet homme devait réellement l'épier puisqu'il avait décrit avec exactitude ce qu'il portait les jours où il lui envoyait une lettre. A ce moment là, Drago avait commencé à ne pas aimer cela du tout. Il était terriblement occupé et ces lettres pouvaient venir de n'importe qui. Il ne pouvait pas bien faire son travail et garder en même temps un œil sur tout le monde. C'était la raison pour laquelle il se trouvait dans le bureau du Ministre de la magie et maintenant avec Harry Potter, le Survivant.

Harry prit une chaise à côté d'un Drago totalement abasourdi. Il n'en croyait pas ses yeux. Ce type ne pouvait pas être Harry Potter. Il était…ce n'était plus le petit Potter bigleux d'avant. Cet homme-là dégageait une grande confiance en soi. Il dégageait le respect, la force, la puissance, et en même temps l'innocence, ce qui contrastait avec le reste. Cet Harry Potter là, avait les mêmes cheveux indomptables, mais s'était débarrassé de ses immondes lunettes rondes, ce qui donnait libre accès à des yeux émeraude incroyablement envoûtants. Drago avait l'impression que jamais ses yeux n'avaient été aussi rieurs, pleins de joie et aussi verts. Il avait tout simplement envie de se perdre dedans. Et à cette pensée, Drago rougit lamentablement puis se tourna si brusquement vers M. Hampton qu'il s'en fit mal au cou.

-Non, il est hors de question que ce soit lui qui me protège ! Trouvez quelqu'un d'autre ! N'importe qui mais pas ce…ce…! Drago ne trouvait même plus les mots pour dire ce qu'était Potter. Il avait tué le Seigneur des Ténèbres donc il ne pouvait pas vraiment le qualifier d'incompétent…

-On ne peut pas trouver quelqu'un d'autre ! Presque tout les Aurors figurent sur la liste des personnes qui vous détestent à mourir, donc potentiellement dangereuses. Et le reste est aussi potentiellement dangereuse parce qu'elle ne s'intéresse qu'à votre petit cul d'aristocrate. Harry est le seul qui reste neutre, expliqua Hampton, légèrement offensé qu'on puisse parler comme cela de son protégé.

-Mais Potter aussi me déteste ! Probablement plus que tout les autres Aurors réunis ! s'indigna Malefoy. Dès que vous aurez le dos tourné, il va certainement en profiter pour…

-Je ne ferai rien du tout, Malefoy, je l'ai juré à Bryan. Alors arrête de faire ta chochotte, répliqua Harry un sourire ornant ses lèvres roses. Si tu préfères te faire agresser par un inconnu et te promener dehors avec la peur constante que quelqu'un t'attrape, c'est ton problème, pas le mien, continua-t-il avec un ton plus sérieux.

Drago se tourna vers Harry et son regard croisa le sien. Le regard de Potter le défiait clairement d'accepter et Drago sentit un frisson le parcourir. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas vu ce regard. ''Si j'accepte, je vais devoir me le trimbaler partout où j'irais, même au travail ! Et mes mannequins seront déconcentrés non seulement par moi, comme d'habitude, mais par Potter en plus ! Mais je serais 100 % en sécurité avec lui…Et si je devais choisir entre la mort et me faire protéger par Potter…''

-Bon d'accord…j'accepte…, se résigna le blond avec un soupir de condamné en tournant son regard d'acier vers le ministre qui lui fit un sourire chaleureux.

-Bien, vous avez pris la bonne décision Mr. Malefoy. Alors, la protection ne cessera que quand le fou sera retrouvé…

''Misère''

-Vous ne devrez en aucun cas vous éloigner de Potter, que se soit pour rentrer chez vous, aller travailler, faire les courses ou votre shopping…

'' Est-ce que je vais avoir le droit de prendre ma douche seul au moins, ou d'aller aux toilettes tranquille ? ''

-Et vu que votre appartement n'est plus trop sûr…

''Blablabla…''

-…Nous avons décidé qu'il serait mieux…

''Et patati…''

-…que vous logiez chez Potter.

''Et pata…''

-QUOI ?! s'écria Drago en se levant brusquement de sa chaise, il en est hors de question ! Et mon chat ? Et mes tableaux ? Et ma chambre noire pour mes photos moldus ?! C'est du grand n'importe quoi tout ça ! Je vous préviens, je ne laisserais pas Pirate et mes œuvres au Manoir simplement parce que Saint Potter en aura décidé ainsi ! Et puis…

-Malefoy tu vas te calmer, oui ! On ne t'a jamais dit qu'on ne criait pas sur un Premier Ministre ? Et pour ce qui est de tes effets personnels tu pourras les emmener, il y a beaucoup de place chez moi alors tu vas me fermer cette grande gueule et laisser Bryan finir, le coupa durement Harry d'un ton qui ne laissait pas de place à la réplique.

-Merci, maintenant Mr. Malefoy vous allez chez vous avec Harry faire vos bagages. Et vous rentrez directement chez lui après, compris ?

Drago hocha sèchement la tête, serrant les dents pour se contrôler.

-Très bien. Au revoir Mr. Le ministre.

Il sortit en hâte de la pièce, suivi par Harry qui tentait de le rattraper dans la foule de gens naviguant au sein du ministère.

'' C'est de la pure folie! J'aurais jamais dû accepter! Potter va s'amuser à faire de ma vie un enfer. Si ça se trouve, il va raconter des événements sur ma vie à mes employés et mes mannequins durant le travail et mes soirées mondaines ! Dans quel bordel je me suis mis! '' pensa désespérément le blond

-Malefoy, ralentit! Tu marches comme si t'avais le feu au cul, détend toi, lui conseilla Harry avec un sourire moqueur qui eut le don d'énerver Drago.

-Tu n'as pas d'ordres à me donner, Potter, dit glacialement Drago.

-Oh, mais j'en aurais lorsque tu seras sous mon toit Malefoy ! lui sourit narquoisement le Survivant.

-Si tu penses que je vais plier sous tes règles, Potter ! Un Malefoy ne plie sous les règles de personne, s'indigna le blond.

-Et bien toi, tu devras. N'oublie pas ce 25-1…je ne sais pas quoi, qui traîne dans les rues et qui sais où tu habites, où tu vas, ce que tu portes et fais, riposta-t-il avec sérieux.

-Et ce sont quoi tes règles ? grommela Drago.

-Premièrement, avant que tu piques une énorme crise et casses tout ce qu'il y a chez moi, je tiens à t'informer que je n'ai pas d'elfe de maison, je fais tout moi même et tu m'aideras. Avec ou sans magie je m'en fiche, mais dans les tâches ménagères tu m'aides…

-Pas d'elfe de maison…non mais quel connard…

-Je suis toujours là Malefoy, gronda Harry.

-C'est bien le problème.

Drago poussa un soupir à fendre l'âme puis lui fit signe de continuer.

-Deuxièmement, Hermione et Ron viennent très souvent me voir, alors tu ne les insultes pas, compris ?

-Sinon quoi, Potter ? Tu vas me faire quoi, me mettre une fessée ? Tu es mon garde du corps, tu ne peux pas me toucher. Prive-moi de dessert à la place, ironisa Drago, retrouvant cet éternel sourire en coin et voix traînante qu'il arborait habituellement. Bizarrement c'est comme si les confrontations avec Potter lui avaient manqué.

-Merci, Malefoy, pour ces deux suggestions ma foi très intéressantes !

Drago sous le choc s'arrêta net de marcher et regarda Potter comme s'il venait de lui annoncer qu'il était enceint. Harry éclata de rire sous la tête que faisait Malefoy et le tira par le bras pour qu'il continue à avancer.

-Je blaguais imbécile.

Drago se détendit et essaya de chasser toutes les images lubriques qui lui passaient par la tête.

- Troisièmement, il m'arrive durant les week-ends de garder le fils de Ron et Hermione, il s'appelle Jamie et il a 4 ans. Et si tu as le malheur de le faire pleurer, je t'étripe, avertit Harry en prenant un ton grave.

-Je n'aime pas les enfants, Potter, alors tu tiendras ce petit monstre éloigné de moi. De toutes façons, les enfants ne m'aiment pas non plus alors…

-Ça c'est une surprise, ironisa l'auror s'attirant un regard noir…Bref, quatrièmement, j'ai eu vent des mannequins et autres que tu rapportais chez toi Malefoy…

-Hey oh, faut pas pousser, je n'irai pas faire ça dehors dans des quartiers sales, moi ! Contrairement à toi, j'ai une vie sexuelle et des besoins à remplir !

-Et bien dis-toi que tout le temps que tu seras chez moi, ta main droite sera ta meilleure amie la nuit, O.K ?

Drago rougit furieusement et lança un regard meurtrier à sa Némésis. Ils continuèrent à marcher en silence vers la sortie et Harry observa Drago. Lui aussi avait changé, il avait bien grandi, même s'il restait plus petit que lui, ses yeux semblaient moins…glacials, ses cheveux désormais libérés du gel lui tombaient devant les yeux et s'arrêtaient à sa nuque, plus blonds que jamais.

À Poudlard Harry n'avait jamais vu Drago porter des vêtements moldus. Mais depuis sa sortie de prison on aurait dit qu'il ne portait que ça, ce qu'il le rendait encore plus sexy : des jeans, des chemises, des smokings…lui donnaient encore plus de prestance que les robes de sorcier. Et dans un jeans, Harry devait en convenir, Drago Malefoy avait réellement des fesses d'enfer. Bref une fois sortis, cela prit au moins une minute pour transplaner parce que Drago engueulait le pauvre Harry qui avait osé lui prendre la main sous les yeux des gens qui passaient et les regardaient bizarrement, alors qu'Harry avait simplement voulu transplaner. Drago finit par se calmer et plaça sa main sur l'épaule d'Harry pour partir.


La suite est pour un ou deux jour elle seras plus longue le temps d'être corrigé ^^ Laisser beaucoup de commentaire pour me dire si vous me pardonné !^^ La suite est assez rigolote un autre personnage important entre en scene :) Alors mercii de me lire ou Bravo plutôt XD

Beyyy :) Bou Darklight
Et je réponds au review ^^