Titre : comme un conte de fées
Auteur : ylg
Base : Yoko Tsuno, L'astrologue de Bruges
Personnages/Couple : Mieke(/Pol)
Gradation : G / K
Disclaimer : Roger Leloup

Thèmes : « le fabuleux destin... », contrainte accessoire « elle » pour 31 jours (5 décembre 09)
Continuité/Spoil éventuel : post tome 20
Nombre de mots : 333

oOo

Mieke se dit souvent qu'elle a de la chance. Devenue orpheline jeune, dans d'autres conditions, elle aurait pu être placée comme servante, ou connaître un sort plus triste ; heureusement, la position de son oncle Mathias lui permet de vivre heureuse, entourée de ses fleurs. Les faire pousser n'est pas si facile que certains le croient, il faut les soigner, mais elle aime cela, elle aime veiller sur elles, les choisir, les cueillir et les arranger de manière à ce que chacune fasse ressortir la beauté des autres dans les bouquets les plus harmonieux.

À vendre ses bouquets aux gens fortunés, elle côtoie un monde fabuleux. Depuis que maître Van Laet a promis de faire un jour son portrait pour la remercier, en plus du prix payé pour ses fleurs, elle rêve du jour où un riche marchand verra le tableau, en tombera amoureux, la demandera en mariage et fera d'elle une femme heureuse. Son oncle a beau lui répéter que ce ne sont que des rumeurs folles, que des choses pareilles n'arrivent que dans les contes de fées, et que dans la réalité où ils se trouvent, il faut travailler dûr pour gagner son pain, et être méritante pour rencontrer un époux correct, elle préfère continuer à croire à ce beau rêve.

Finalement, sa vie telle qu'elle la concevait s'effondre et lui échappe. Adieu le rêve de rencontrer un prince ou un marchand, adieu le rang de son oncle, adieu son jardin et ses bouquets.
L'homme dont elle s'éprend et qui la prend dans sa vie n'est pas un prince ni un marchand riche ou pauvre, mais pour ce qui est de faire d'elle une épouse heureuse, elle est comblée.

Pol Pitron, caméraman, gagne bien sa vie... le temps qu'il passe effectivement à tourner des reportages et pas à voyager dans le temps ou dans les étoiles. Assez pour eux deux, en tout cas. Et la vie à laquelle il l'a introduite l'émerveille.
Finalement, elle l'a eu, son conte de fées, et mieux encore.