Disclaimer : L'univers et les personnages de Danzaisha appartiennent à Itô Ei.

Note : C'est une première pour moi, tant au niveau du genre que du fandom.


Never enough

- - -

Angela déteste les ciels étoilés, ils lui rappellent tellement les montagnes -- les montagnes où elle a rencontré Meg pour la première fois. Et penser à Meg entraînait toujours son esprit sur un chemin qu'elle préférait éviter.

Elle descendit de l'appui de fenêtre, non sans jeter un dernier regard vers le ciel nocturne dégagé, se glissa sous les draps pour se blottir contre le corps de Meg étendu à ses côtés avant de se laisser envahir par son odeur réconfortante.

S'il y a bien une chose dont elle ne se lasse jamais, c'est la douceur et la chaleur de sa peau. Déjà lors de leur première rencontre, son contact l'avait bouleversé.

Angela se blottit un peu plus dans l'étreinte de sa compagne qui avait resserré inconsciemment sa prise autour de son petit corps frêle.

Peu importe ce que les gens pouvaient bien penser s'ils les voyaient à l'instant. Être près d'elle et pouvoir la toucher était tout ce qui comptait à ses yeux.

Angela fit passer délicatement sa main dans les cheveux de Meg. Elle était si belle lorsqu'elle était endormie. Elle ferait tout ce qui est en son pouvoir pour la protéger, car elle ne pourrait pas supporter qu'il lui arrive quoique ce soit, qu'elle soit blessée par sa faute.

Elle était sa raison d'être, mais il devait en être autrement pour Meg, elle en était persuadée. Sa plus grande peur était qu'un jour, un corps bien plus parfait que le sien ne lui fasse oublier son existence.

Parfois, elle passait des nuits entières à maudire ce corps qui ne vieillissait pas. Elle aurait tant aimé avoir des formes aussi parfaites que les siennes, pouvoir les mettre en valeur, pour avoir l'opportunité caresser cette peau si douce, non pas à la façon d'une étreinte amicale, voir fraternelle, mais en se laissant submerger par la passion qui la consumait à petit feu.

Les quelques baisers que Meg déposait chastement sur ses lèvres ne lui suffisaient plus à présent, elle voulait plus -- tellement plus. Mais elle savait qu'à ses yeux elle était loin d'être un objet de désir. Elle était là pour elle, certes, et elle le resterait aussi longtemps que nécessaire. Mais elle ne pouvait pas s'empêcher de se demander quelle aurait été leur relation si elle avait été différente, si elle avait été un peu plus humaine, un peu plus femme.

Angela détestait les ciels étoilés, ils lui rappelaient à quel point Meg était inaccessible à ses désirs. Et plus le temps passait, plus le fossé entre elles s'élargissait.

FIN


N'hésitez pas à me laisser un commentaire, les reviews sont le salaire de l'auteur ^^