Disclaimer : Tout est à Namco.
Notes :
- Réponse à un prompt de la communauté kinkenstock.
- Je me suis basé sur les premiers Pacman (avec les vieuuux pixels).


Les couloirs ne finissent jamais. Leurs parois grisâtres semblent rire de sa course éperdue. Il fuit, remontant les couloirs à vive allure au point que les couloirs se transforment en piste de course. Il stoppe. Un cul-de-sac. Il revient en arrière jusqu'à trouver un autre couloir et s'y engage. Il fuit sans cesse. Depuis qu'il est né il n'a fait que parcourir ce labyrinthe de couloir qui se modifie à chacun de ses réveils. Comme pour mieux le piéger pour que l'autre l'attrape. Il ne veut pas imaginer ce qui arrivera quand l'autre l'aura à sa merci. Cela lui est déjà arrivé et son corps en porte la mémoire, enfoui dans ses pixels. Courageusement, il repart dans sa lutte contre l'autre.

***

Désinvolte, le fantôme glisse dans le parcours, jetant un oeil à chaque embranchement. Il ne l'a pas vu depuis son réveil, et cela le contrarie. La lutte n'est savoureuse que lorsqu'il voit sa proie filer, effrayée. Ils sont même plusieurs à vouloir pour eux seuls. Quatre précisément. Le fantôme refuse de partager son bien. Que les deux autres spectres se dévorent entre eux ! Lui seul avait le droit de le toucher. Comme lors de cette chasse où ses pixels s'étaient mêlés à ceux de la boule, créant un nouvel être mêlant jaune et rose.

Bip. Bip.

Serait-ce … ? Le fantôme se campe derrière un pan de paroi, observant avec attention le couloir devant lui. Pacman s'avançait, splendide boule jaune aux pixels finement disposés. Fatigué par sa course, il avalait consciencieusement les pastilles disposés à son attention. S'il savait que c'était ses ennemis qui le nourrissaient pour qu'il soit en pleine forme et donc plus savoureux... Le spectre attend, patiemment, que sa proie s'approche de sa cachette.

Biiip b-biip bip. BIP BIP BIIIIIP.

Zut, repéré. La sphère jaune repart en vitesse, dévalant le couloir avec toute l'énergie dont il est dopé. Hors de question qu'il s'enfuie ! Le fantôme le poursuit, rognant peu à peu la distance. Tiens, une fraise ! Ce fruit ramène à lui seul plusieurs barres de vitesse. Le fantôme la gobe, et il ne lui faut pas longtemps pour rattraper sa proie.

Je veux te dévorer !

Cul-de-sac. Pacman se retrouve dos au mur, le spectre rose face à lui. Irradiant de puissance et d'envie. Il approche lentement, les yeux brillants d'excitation. Pacman tremble de peur, attendant l'inéluctable. Il sent se dissoudre en des milliers de pixels. Des pixels qui ne s'évaporent pas dans le labyrinthe, mais qui se mélangent à ceux du fantôme. Ce dernier, les yeux clos, profitent avec ivresse des décharges électriques qui le parcourent. Plus dopant que les fraises, cerises et autres fruits bonus du labyrinthe. Il savoure jusqu'à l'extinction de Pacman.

Délicieux.

Game over ? Try again ?