Titre : Bon anniversaire Wuffie

Auteur : Iroko

Base : Gundam Wing

Genre : j'adore martyriser Wufei

Disclamer : Les personnages ne sont pas à moi.

Blabla de l'auteur : Revoilà une de mes petites fics en rimes. Ainsi qu'un Duo sur le dos de ce pauvre Wufei.

Bon anniversaire Wuffie

Un Wufei fourbu rentrait d'une mission imprévue. S'allongeant avec délectation sur le fauteuil du salon, il hésita à rester là. Le bon sens finit par le faire lever, il ferait mieux de rentrer. Maintenant qu'il avait rendu son rapport, dormir au bureau pourrait lui faire du tort. Si Lady Une avait le malheur de passer, sûr qu'il se ferait engueuler. Wufei se traina donc à la gare, piteux pantin rentrant fort tard. Cependant à l'arrivée un panneau le fit sursauter. L'annonce des problèmes de transports ne le concernait plus alors, mais la date le fit criser : c'est aujourd'hui qu'il était né. L'alerte aussitôt donnée l'aida à se réveiller. Connaissant ses colocataires, quelque chose se tramait dans l'air. Le natté seul était un problème, les autres euh… ben quand même. Ils pouvaient aussi bien le retenir qu'aller plus loin que son délire. Wufei s'approcha avec précaution du piège communément appelé maison. Ouvrant la porte à la volée, il vit les lumières s'allumer.

- Joyeux anniversaire ! Joyeux anniversaire ! Joyeux anniversaire Wufei ! Joyeux anniversaire !

Wufei soupira d'émotion – et surtout de décontraction – très heureux même s'il ne voulait l'avouer – à cause de sa fichue fierté comme disait l'autre tique – de cette surprise sympathique. Pour une fois il s'agissait d'une bonne surprise il n'allait pas faire de crise. Il remercia d'un air affable – aussi chaleureusement qu'il était capable – les quelques amis précieux qui s'étaient rassemblés chez eux. Il fit même l'effort de s'excuser envers un Duo sonné qui s'était pris la porte verte quand il l'avait violement ouverte. Sans lui dire qu'il l'avait soupçonné fortement de préparer un mauvais coup évidemment. Ils passèrent de suite à l'ouverture des cadeaux agrémentée de quelques verres de porto. Pour une fois depuis longtemps, Wufei n'eut que des cadeaux plaisants. Aucun cadeau douteux de la part d'un Duo trop vertueux pour être honnête, surtout le jour de sa fête. Mais bon un mauvais génie peut parfois être gentil. Ils passèrent ensuite à table et Wufei eut droit au râble du lapin façon Trowa, toujours bon cuistot celui-là. Le repas fut joyeux et pas trop facétieux, l'humour resta pas trop vache, Heero empêchant que Duo ne se relâche. Wufei lui sut gré de cet effort démesuré qui ménagea ses pauvres nerfs exténués. On arriva au dessert et Wufei ne put rien faire pour éviter la coutume du gâteau qui fume. Sans trop râler il souffla sans tarder pour passer à la dégustation de ce délicieux gâteau fait maison. Mais les flammes soufflées se retrouvèrent ravivées dès qu'il arrêta de souffler bien qu'elles semblaient trépassées. Il souffla une deuxième fois sans trouver meilleur résultat. La troisième le fit cogiter et ses yeux de se relever vers un Duo hilare qui jubilait de tout son art.

- Bon anniversaire Wuffie ?

- Duo, ça suffit !

Ce cri comme d'habitude a annoncé le prélude d'une longue course-poursuite à finir sur un sans-suite.

OWARI