Titre : celui qui a la plus grosse
Auteur : ylg
Base : Saiyuki Reload
Personnages/Couples : Gat, Hazel/Sanzo
Gradation : PG-15 / T-plus
Disclaimer : Minekura Kazuya

Avertissements : dérangé

Prompt : Saiyuki (de préférence les "méchants")/gunkink
(fandom proposé par Skuld pour un mème à kink avec des kinks secrets – ici gunkink)

Nombre de mots : 250

oOo

Gat protège Hazel de son corps massif et de ses deux pistolets depuis de longues années. Ses performances ne l'impressionnent plus maintenant ; elles font partie de l'ordinaire.

Jusqu'au jour où leur route croise celle du prêtre Sanzo, lequel fait forte impression sur Hazel ;

L'homme est entouré de trois serviteurs, mais se bat lui-même directement, à l'aide d'un seul pistolet. Il n'utilise son sutra sacré qu'en dernier recours. Pour se battre, il emploie un pistolet, tout petit. Il doit bien tenir dans la main. Le canon est minuscule.

« Ça doit sans doute être difficile de bien viser avec ?
- Effectivement. Mais il ne s'en sort pas trop mal.
- Hmm. »

Ce soir-là, pour la première fois depuis bien longtemps, Hazel suit avec une attention soutenue chacun des gestes de son serviteur qui nettoie ses armes jumelles.

« Gat.
- Oui.
- Ce soir, prête-moi une de tes armes.
- Et ta protection ?
- Ne peux-tu te débrouiller avec un seul ?
- Si. Mais c'est moins sûr.
- Il n'est sûr dans ce cas que nous soyions attaqués, mais si cela se produisait, tu n'aurais qu'à me réveiller et récupérer l'arme qu'il te manque. »

Gat obtempère. Que faire d'autre ? Il n'est pas censé contredire son maître, même quand celui-ci est en tort.

Gat ne dit rien non plus quand Hazel, sachant très bien qu'il monte la garde à sa porte, caresse en murmurant le canon dur et froid du revolver, le barillet, la crosse. Perdu dans ses visions de l'autre prêtre, ne l'écouterait de toute façon pas.