Hey! Me revoilà pour une nouvelle fic Harry Potter! J'espère que celle-ci va vous plaire!

Résumé: Drago et Hermione ont fait un pari, un pari stupide. Mais je n'en dit pas plus ou ce serait trop.

Disclaimer: Les personnages d'Harry Potter ne m'apartiennent pas et je ne gagne pas d'argent en écrivant cette fiction.

Avertissement: Cette fiction contient des passages pouvant choquer les plus jeunes, aussi passera-t-elle bientôt en rating M.

Sur ce, bonne lecture! on se voit en bas!


Lundi matin, 8h13, cachots de Poudlard :

Encore cette année, tous les lundis commençaient avec un double cours de potions commun entre Gryffondors et Serpentards. Comme tous les jours depuis maintenant six ans, Drago provoquait délibérément Harry, Ron et Hermione. Comme tous les jours, il lançait un regard amusé mêlé de défi à la « Sang-de-bourbe ». Comme tous les lundi matins depuis deux mois, c'était l'heure du bilan.

Le professeur Rogue ouvrit la porte à la volée et les élèves entrèrent et s'installèrent. Ils savaient qu'il ne fallait pas faire attendre Rogue, aussi se dépêchèrent-ils de s'installer et de sortir leurs affaires. Cette année, ce cher professeur de potion avait eu l'excellente idée de mettre un serpentard avec un gryffondor. « Pour le rapprochement des maisons » avait-il dit – sans oublier de grogner.

Donc, comme tous les lundi matin depuis deux mois, Harry s'assit avec Pansy, Ron avec Blaise et Hermione avec Drago. Le plus loin possible de leur voisin, cela va de soi. Encore qu'Hermione et Drago avaient besoin de se rapprocher l'un de l'autre pour des raisons que tous ignoraient.

Dr : Alors Granger ? Combien cette semaine ?

He : Toi d'abord.

Dr : Granger…

He : Huit.

Dr : Huit ? Il n'y a que sept jours dans une semaine, des fois que tu l'aies oublié.

He : Je sais Malefoy, mais les règles ne stipulent pas que le nombre est limité à 1.

Dr : Tu es…

He : Combien ?

Dr : Sept.

He : Je remporte donc cette semaine. On refera un autre bilan la semaine prochaine !

Dr : Ouais. De toute façon, il reste encore un mois.

He : Le délai prendra fin le 30 novembre, tu le sais. Et, aux vues des actuels résultats, je suis en tête de… Quatre personnes. Il va falloir que tu augmentes le rythme.

Dr : On avait dit une fois par jour.

He : Oui, mais pas avec combien de personne.

Dr : T'es grave.

He : T'es totalement atteint. En fait, tu sais qu'en cas de victoire, je peux demander ce que je veux ?

Dr : Je m'en souviens.

He : Tu sais qu'on a fait un serment inviolable ?

Dr : Où veux-tu en venir ?

Rg : Granger, veuillez arrêter de déranger monsieur Malefoy et vous mettre au travail. Immédiatement.

Ils se mirent donc au travail, sous l'œil inquisiteur d'un Rogue qui devait avoir ses règles. Ah, les filles et leurs problèmes, franchement ! Quoi ? Rogue est un homme ? Cela n'a jamais été prouvé. Bref, ils se mirent au travail en silence. Neuville fit de nouveau exploser son chaudron, Rogue vida deux fois le chaudron d'Harry en prétendant que s'il voulait devenir Auror, il devait commencer pas s'améliorer en potion et bla, bla, bla… Bref, vous m'aurez comprise. Comment ça « non » ? Tant pis pour vous, voilà !

Deux heures plus tard, donc, le cours s'acheva. Drago pensait toujours à la dernière phrase d'Hermione, qui, elle, était fière d'avoir fait son petit effet. Mercredi arriva, et avec lui, le nouveau cours commun de Drago Hermione – cette dernière ayant abandonné la divination. Ils se retrouvèrent donc devant la cabane d'Hagrid mais ne s'adressèrent pas la parole, ne voulant pas choquer par cette action et encore moins par leur seul sujet de discussion. Hagrid fit donc les groupes, et, pour leur plus grand bonheur, ils se retrouvèrent ensemble. Certes, la présence de Blaise était quelque peu gênante, mais ils allaient se faire discrets… Ou pas.

Dr : Explique-toi maintenant Granger.

He : Expliquer quoi ?

Dr : Ce que tu voulais dire en disant que l'on a fait un serment inviolable.

He : Que je peux te demander tout ce que je veux ?

Dr : Oui.

He : Bah, en cas de victoire, je peux te demander tout ce que je veux. Ce n'est toujours pas assez clair pour toi Malefoy ?

Dr : Quand tu dis tout c'est… Tout ?

He : Oui.

Dr : Mais on évite les choses humiliantes hein ?

He : Douterais-tu de ta victoire ?

Dr : Bien sur que non !

He : Alors pourquoi poses-tu la question ?

Dr : J'aurais le droit d'impliquer d'autres personnes ?

He : Non.

Bl : Impliquer d'autres personnes dans quoi ?

He : Occupe-toi de tes fesses Zabini.

Bl : Qu'est-ce que vous complotez encore ?

He : Comment ça encore ?

Dr : Rien.

Hg : Messieurs Malefoy et Zabini, allez-vous enfin vous mettre au travail ?

Hermione pouffa et les deux serpentards grognèrent mais se mirent au travail.

Les jours passaient, avec eux les semaines. Vint l'heure du dernier verdict, qui, au détriment des autres, ne se fit pas en cours de potions mais le dimanche soir, dans la salle sur demande.

He : Tu as fais les comptes ?

Dr : Et toi ?

He : Oui. Quels sont les résultats ?

Dr : C'est dans l'enveloppe.

Ils échangèrent donc leurs enveloppes et les décachetèrent. Hermione sauta au plafond pendant que Drago cherchait un objet susceptible de lui permettre de se suicider.

He : J'ai gagné de dix personnes. Tu me dois donc quelque chose.

Dr : Et quoi ?

He : Tu te souviens que je peux te demander tout ce que je veux ?

Dr : Oui.

He : Tu te souviens aussi qu'on a fait un serment inviolable ?

Dr : Ne tourne pas autour du pot et viens-en aux faits. Qu'est-ce que tu veux Granger ?

He : Je veux que tu sois mon esclave pendant deux mois entiers.


C'est ainsi que tout a commencé. Alors, ce prologue vous a-t-il donné envie de lire la suite? Avez-vous trouvé les termes du pari?

Je vous préviens, pour cette fic à chapitres, comme pour l'autre, Destinée, je fonctionne aux reviews, donc, si je n'obtiens pas au moins trois reviews pour ce premier chapitre, je ne continuerais pas et suprimerais bonnement et simplement cette fic. Encore une fois, je préfère la sincérité à la suggestion. (Non, cela n'a rien d'une menace! encore que... Sujet à débattre!)

Sur ce, on se verra au prochain chapitre si les objectifs sont atteints! C U soon! Enjoy!

Lilith Yorlane