Bonjoouuuur :D

Alors, les nouveautés vous ont manqué ? (ne dites pas non ou je pleure!)

Voilà le premier chapitre de la fic basée sur l'OS PARCHEMINS

Ce premier chapitre commence un peu lentement, mais dès le prochain tout sera plus détaillé et... intéressant :D (oui, je l'ai déjà écrit... mouahahah)

Bisou !

Mackk.

OoOoOoO

Chapitre 1 : Il y a un début à tout

Cette fois-ci, c'est décidé. C'est la seule solution, après tout. Pas vrai ? Et bien oui, à quoi bon continuer à y réfléchir. Je me torture les méninges pour du vent. Le seul remède à mon problème, c'est Malefoy. Quelle mauvaise veine ! Malefoy, vraiment ? Adresser la parole à Malefoy…? Hummmpff. Heureusement que les parchemins existent, je ne serais pas obligée de voir sa tête ! Mon désespoir a des limites !

Au cours de potions

Hermi : 10h32 : Salut Malefoy.

Drago : 10h33 : Tiens, Granger ! D'où tu sors ?

Hermi : 10h33 : De ton cul ?

Drago : 10h33 : Ah ben oui évidemment, t'es de la merde.

Hermi : 10h34 : …

Drago : 10h37 : Bon tu veux quoi ?

Drago : 10h40 : Granger tu me fais perdre mon temps.

Hermi : 10h40 : Va chier.

Drago : 10h41 : Impossible, t'es déjà sortie !

Hermi : 10h41 : Quelle finesse, Malefoy. Y'a vraiment pas moyen de parler avec toi décidément. Prochaine fois je m'en souviendrai.

Drago : 10h41 : Désolé, les merdes ça parle pas habituellement.

...
Quelle idée de vouloir parler à Malefoy. Ca m'apprendra.
...

Drago : 10h48 : Tu vas te décider à me dire ce que tu me veux à la fin ?

Drago : 10h54 : Okay, va te pendre.

...

Bon... Je rumine depuis tout à l'heure sur mon chaudron fumant, mais je vais devoir me résoudre à parler. Je n'ai pas fait tout ça pour finir par abandonner avant la fin ... roh quelle poisse...
...

Hermi : 10h59 : Un service contre ton devoir de 90cm de métamorphose ?

Drago : 10h05 : Ca marche.

Hermi : 10h05 : Vante-moi auprès de Rogue.

Drago : 11h05 : Crève.

Hermi : 11h06 : Dis au revoir à ton devoir parfaitement rédigé.

Drago : 11h07 : J'ai pas besoin de ton aide, c'était par commodité.

Hermi : 11h07 : Ben oui, pas comme si tu devais absolument remonter ta moyenne, quoi.

Drago : 11h07 : Tu m'emmerdes.

Hermi : 11h08 : Tu vanteras mes mérites à Rogue ?

Drago : 11h08 : Il va jamais tomber dans le panneau, il est peut-être horripilant mais pas con.

Hermi : 11h08 : Malefoy, tu es le roi du mythonnage, sois créatif !

Drago : 11h09 : Pourquoi t'as besoin de ça ?

Hermi : 11h09 : Il doit me prendre pour le concours inter-sorciers de potions.

Drago : 11h09 : Intello.

Hermi : 11h09 : Fouine.

Drago : 11h09 : C'est moi qui vais à ce concours.

Hermi : 11h09 : Justement, dorénavant c'est moi.

Drago : 11h10 : Attends… Si j'ai bien compris tu veux que je « démissionne » ?! Quel scroutt cette fille.

Hermi : 11h10 : Tu crois que c'est pour quoi que je suis venue te parler à TOI alors que je t'exècre ?

Drago : 11h10 : Tu flashes sur moi depuis ta première (comme tout le monde), et tu cherches à établir le contact ?

Hermi : 11h11 : Primo, tu es le chouchou de Rogue (grand bien te fasse), et deuzio, tu es celui qu'il a (évidemment) choisi pour le concours.

Hermi : 11h11 : Conclusion : tu peux lui parler en sachant qu'il t'écoutera et tu es en position de démissionner en me vantant moi.

Drago : 11h11 : Et l'utopie est ta deuxième maison (la première étant les égouts) ? Je ne ferai pas ça Granger, autant rater métamorphose. La vieille me hait de toute manière.

Hermi : 11h12 : Raison de plus, tu monterais dans son estime ! C'est crucial avant les aspics. Et puis, je m'appliquerai comme si je le faisais pour moi (pas de sale coup en vue).

Drago : 11h12 : J'ai du mal à te croire.

Hermi : 11h12 : Et bien on voit bien là que tu ne me connais pas… Tant pis pour la métamorphose rescapée alors.

Drago : 11h24 : Ok si je le convaincs que j'ai besoin de toi pour gagner et qu'on y va à deux. Et tu me fais mon devoir comme si ta vie en dépendait (ce qui est le cas).

Hermi : 11h25 : T'es vraiment prêt à me supporter pendant un concours de potions ? A tes risques et périls Malefoy !

Drago : 11h25 : J'ai le choix ? Non.

Hermi : 11h25 : Ben si. Tu n'as pas besoin de points supplémentaires en potions, démissionne et donne-moi ta place !

Drago : 11h26 : A prendre ou à laisser Granger, le cours finit dans 4 minutes.

Hermi : 11h26 : Et je vais devoir te supporter en plus de faire ton devoir ?

Drago : 11h27 : …

Hermi : 11h30 : C'est d'accord, mais t'as intérêt à être convainquant sinon ça tient plus.

...
Pourquoi faut-il que Malefoy s'en sorte toujours ? EN PLUS de me rabaisser pour aller lui demander un service et lui promettre de remonter sa moyenne en Métamorphose je dois le supporter pendant le concours ! C'est vraiment un chieur !

Bref en conclusion, ma journée fut assez grise. J'avais la tête ailleurs, imaginant déjà tous les scénarios possibles quant aux réponses de Rogue. D'ailleurs, j'en ai parlé à Harry et Ron toute la sainte journée, ce qui eut pour seul et unique résultat le fait de passer la fin de journée seule, les deux « amis » ayant opté pour la fuite de ma petite personne le peu d'heures qui leurs restaient !

Je me demande vraiment si Malefoy pourrait faire une chose pareille. Et si oui, qu'est-ce qu'il me réserve ? Je lui offre la meilleure des occasions pour faire de ma vie un enfer gratis et que je ne puisse pas m'en plaindre ! Lapoisselapoisselapoisse.

… Après que la journée eut trainé en longueur, et après avoir, d'ailleurs, avalé le souper avec une telle anxiété qu'une boule de dix tonnes pesait au fond de mon estomac, j'ai (enfin !) des nouvelles du blond décoloré.

Drago : 20h52 : Dorénavant tu me voueras un culte tous les mardis à 20h40.

Hermi : 20h53 : Tu as réussi ?!

Drago : 20h53 : Evidemment tu me prends pour qui ! Sang-de-bourbe de merde j'y crois pas que je sois en train de faire ça.

Hermi : 20h53 : En réalité tu l'as déjà fait et c'est pour réussir en métamorphose alors je crois que ça donne le change. Il y a des entrainements ?

Drago : 20h54 : Oui.

*blanc*

Hermi : 20h56 : ...C'est si horrible que ça ?

Drago : 20h56 : …Oui…

Hermi : 20h57 : Bon allé ! Abrège la souffrance maintenant !

Drago : 20h57 : Et si j'ai envie que tu souffres ?

Hermi : 20h57 : Je fais des fautes d'orthographe partout sur ton devoir et vu que t'es nul tu ne les verras même pas.

Drago : 20h58 : Tous les jours à 18h.

Hermi : 20h58 : Attends tu veux dire… Tous les jours ?

Drago : 20h58 : C'est exactement ce que j'ai écrit oui.

Hermi : 20h58 : T'as démissionné j'espère ?!

Drago : 20h59 : Mais ouais bien sûr ! Non non, tu vas m'avoir moi et Rogue pendant une semaine tous les jours deux heures d'affilée. Ca te fait pas hurler de bonheur ?

Hermi : 20h59 : Je te déteste.

Drago : 20h59 : Oh mais moi aussi Granger. A demain !

Hermi : 21h00 : En espérant que tu te seras pendu d'ici là !

C'est le toupet. Génial. Je dirais même plus, GENIAL. Tous les jours. Deux heures. Avec Rogue ET Malefoy. G.E.N.I.A.L. Une corde ? Quelqu'un, vite, une cordeee !

… Après ce débordement dépressif, j'essaye d'assimiler la chose. Et bien quoi, Malefoy et Rogue ? Non bon okay, tout de même pas à ce point là… Mais je suis Hermione Granger. Et Gryffondor de surcroît ! Franchement, qu'est-ce que je fais à Gryffondor si je me défile devant un défi si… (pourrais-je le qualifier de tentant ?)... extrême ? Je vais y aller, je vais leur clouer le bec à tous les deux, je vais gagner le concours (sans l'aide de Malefoy, il en va de soi…) et je vais faire de LEURS deux heures un enfer. YIHHAAA

Non attendez deux secondes… J'ai dit « YIHHAAA » ?... Forget it… Je viens d'arriver dans la salle spécialisée de potions où m'attendent déjà Malefoy et Rogue avec des airs de conspirateurs en puissance. Evidemment, tout mon courage et le souffle bombant ma cage thoracique s'envolent tels une marée de papillons et je me retrouve dégonflée et arrive face à eux avec la tête de quelqu'un qui subit (« non, ne me tuez pas s'il vous plait ! »).

- Miss Granger.

Rien qu'à mon nom, le sourire de Malefoy s'étire de manière assez terrifiante, et je suis à deux doigts de lui crier un bon, gros, vieux « PITIÉ ! ». Mais je ne ferai pas ça ! Oh que non. Allé, courage Hermi ! Quoi ? Une petite toute petite bande de Serpentardounets de rien du tout...? C'est pas grave ça, si ce sont les deux pires (et vicieux)… Non non, je t'assure… Allé vas-y, « t'es la meilleure » ! « Pffffiiiouuut » *se dégonfle comme un ballon percé qui virevolte dans toute la pièce avant d'atterrir en plein dans le chaudron de potions*

- Professeur, je réponds poliment en m'avançant (prudemment !) vers les deux (horribles) individus.

- Alors comme ça vous voulez aller aux inter-sorciers de potions ?, fait-il d'une voix mielleuse.

- Bien sûr, je sens qu'on peut gagner le concours Professeur. Je connais toutes les potions. J'ai lu les manuels de potions jusqu'au tome…

- Miss Granger, pas besoin de vanter vos mérites, M. Malefoy vous a déjà permis de participer. Evitons-nous ce genre de désagréments.

Il eut un sourire sadique et tandis que Malefoy ricane je crois que je vais vomir dans le chaudron. COURAGE.

Il fallut bien commencer à un moment… Et d'un côté, je fus soulagée. Au moins, on ne devait plus parler. Ils n'ont pas arrêté de jouer avec mes nerfs, avec leurs rires méprisants et moqueurs grinçant à mes oreilles, mais je sus rester stoïque ! Oui bon, à part le fait qu'il nous a fait préparer du polynectar, et qu'inévitablement, Malefoy vient de m'en renverser en plein sur ma robe…

- Putain Malefoy ! #!x µµ#/ !

- Un peu de tenue, Miss Granger ! Quel vocabulaire !, fait Rogue avec quelque chose qui ressemblait d'assez près à un rire.

- Oups, Granger ! Je suis vraiment vraiment VRAIMENT désolé !, rajoute la fouine avec une moue à l'évidence pas désolée du tout.

- DU POLYNECTAR DE PARKINSON ?! NON MAIS TU VAS VOIR LA PROCHAINE FOIS QUE TU ME FAIS CA JE TE JURE T'AS PLUS DE TETE MALEFOY COMMENT T'AS OSE T'AS INTERET A SAVOIR COURIR PARCE QUE SI UN JOUR JE T'ATTRAPE TU POURRAS PLUS JAMAIS OUVRIR TA...

- MISS GRANGER !, gronda Rogue avec un sourire satisfait. Hors de la salle de classe ! Vous avez intérêt à revenir demain avec des principes respectables sinon vous êtes définitivement exclue des inter-sorciers, sans justifications !

QUOI ?! Bon je sais, j'ai dépassé les bornes, j'ai été grossière mais...! C'était sous le coup de la surprise ! Malefoy l'a fait exprès ! Je vais les tuer ! Tous !

Je lui dédie ma moue la plus outrée, tourne les talons et quitte la salle de classe à pas d'éléphant enragé.

Comme de su, Malefoy resta dans la classe, et il était déjà présent à mon arrivée. Je sens comme une légère conspiration Serpentardienne à mon encontre…

Il ne paie rien pour attendre !

A peine arrivée devant le tableau de la Grosse Dame, je crache le mot de passe et m'engouffre rageusement dans la tour. Je croise plusieurs de mes amis et entends de vagues « Hermione, ça va ? » mais je m'en fou, je fonce droit devant moi. Vite, je monte quatre à quatre les escaliers et… Plonge dans un bain chaud et mousseux. Mmhh!

Quoi.. vous pensiez que j'allais tout casser ?! Mais non enfin, bande de dégénérés ! Il me faut me détendre. Sinon à la place d'écrire sur le parchemin (à Malefoy, pour lui proférer des injures) je vais le déchiqueter. Et il ne s'agit pas de ça du tout ! Non non, du contrôle.

Huuuuummmmmmm *fait du Yoga après avoir ressemblé de près à un tank militaire*

Après être restée dans les environs d'une heure dans mon bain mousseux, m'inspirant à l'autodiscipline, je m'enveloppe dans mon essuie et sors de la salle de bain, l'esprit calme et posé (peut-être plus pour longtemps).

C'est dans cet esprit si stoïque que je tâtonne évasivement ma poche en quête du parchemin. J'ai toujours l'essuie m'enveloppant les cheveux qui forme une sorte de choucroute à la Amy Winehouse… Mais bon après tout je m'en fous, c'est psychologique, il était incapable de me voir ! (Oh non, rien que d'y penser ça me donne des nausées…)

Hermi : 23h04 : Visiblement tu ne t'es pas pendu…

Drago : 23h05 : Faudrait qu'on se réunisse plus souvent Granger, t'es vraiment quelqu'un de divertissant !

Hermi : 23h05 : Tu me le paieras. Je ne vois pas ce qui m'empêche de te foirer ton devoir !

Drago : 23h06 : Le marché c'était que tu participes aux inter-sorciers de potions. T'as accepté que ce soit avec moi et de ce fait que ce soit une partie de plaisir pur, et nous voilà !

Hermi : 23hh07 : Prochaine fois que tu me renverses du polynectar de Parkinson dessus je te décalque sur le mur !

Drago : 23h07 : Eh bien quoi ? Rogue a trouvé ça très satisfaisant pourtant !

Hermi : 23h07 : Va savoir comment tu t'es procuré ce cheveux… euuurk !

Drago : 23h07 : T'insinues quoi là Granger ? Que je me tape Parkinson ? Non parce que si c'est le cas c'est moi qui te décalque sur le mur !

Hermi : 23h08 : Quoi, tu ne sors pas avec elle sans doute ?

Drago : 23h08 : C'est un duel que tu veux, c'est ça ?

Hermi : 23h08 : Si seulement c'était permis…!

Drago : 23h08 : Salle sur Demande, tout de suite !

Hermi : 23h09 : C'est pas demain la veille que je vais désobéir aux règles Malefoy, désolée. En plus en ce moment même j'ai envie de te faire tout sauf plaisir !

Drago : 23h09 : Je ne savais pas que tu étais perverse, Granger…

Hermi : 23h11 : Tu te trouves marrant ?

Drago : 23h11 : De un, je suis parfait et donc marrant aussi, et de deux, tu n'aurais pas répondu après deux minutes seulement pour me répondre ça…

Hermi : 23h11 : De un, t'es modeste ! Et de deux, excuse-moi d'avoir une vie et de penser à mes études, si tu vois ce que je veux dire.

Drago : 23h11 : Mon devoir de métamorphose, par exemple.

Hermi : 23h12 : Par exemple, mais je ne te le donnerai qu'une fois les inter-sorciers fini, et si tu foires je le déchire !

Drago : 23h12 : Tu ferais pas ça, t'es trop gentille ?

Hermi : 23h12 : Je vais me gêner.

Et toc ! Ravie de ma répartie et trouvant que la conversation s'achevait à merveille ainsi, je range le parchemin dans la poche de ma robe de demain, déjà prête sur son tabouret.

C'est avec le sourire que je plonge sous mes couvertures et trouve un sommeil réparateur, empli de la tête de Malefoy interprétant le blond du fameux humoriste moldu Gad Elmaleh. Un délice !

Bonjouuuur… Ahhh qu'est-ce que j'ai bien dormi ! Je me lève de bonne humeur et fonce vers la salle de bain. Avec un peu de chance j'ai assez de temps pour passer par la bibliothèque après le petit déjeuner !

Je m'habille en quatrième vitesse, et lorsque je range avec empressement la clé de mon tiroir dans ma poche je frôle un bout de parchemin… Je me détends, souris dans le vide, et passe la porte à mon aise.

Je me réjouis de croiser Malefoy aujourd'hui, et de l'ignorer royalement ! Oui bon, faut bien que je me rattrape après le plat que j'ai fait hier… Il faut avouer qu'ils m'ont massacrée, et que je ressemblais plus à une pauvre souris qu'à une lionne… Mais ce n'est plus le cas ! J'ai le pouvoir de manipuler Malefoy par son devoir, rien qu'en un regard entendu… Voilà qui va être divertissant. Il comprendra l'expression « pactiser avec le diable » ! MUAHAHAHA… Oui non bon, je ne suis pas aussi diabolique. J'en ferais une utilité justifiée et de rigueur !

Je descends les grands escaliers en sautillant, pensant à tout ce que je pourrais lui faire pour le faire enrager, lui coupant l'herbe sous le pied… Mais alors que j'arrivais avec le sourire au bas des marches, et que je vois d'ailleurs les yeux appartenant à la tignasse blonde rentrant dans la Grande Salle me regarder, je suis attaquée par une tornade humaine.

- HERMIOOOONE !, gémit Neville à mon oreille, nous envoyant valser sur les marches avec un bruit sonore et un entremêlement de capes (Aïe…).

- Neville, mais qu'est-ce que…?!, je râle alors que Malefoy devait sûrement éclater de rire avec ses acolytes et l'abominable Parkinson.

- J'ai besoin de ton aide Hermione ! Malefoy m'a volé mon manuel de potions, et il m'a dit de m'en prendre à toi et à toi seule… Il a voulu dire quoi par là…? J'ai besoin de mon manuel moi !, continue-t-il de gémir apparemment désemparé.

- QUOI ?, je m'exclame tout en tournant un regard furieux vers la porte.

Evidemment, Malefoy la poule mouillée, la couille molle, le trouillard, le faux jeton, le… RAH ! Bref, ce débile de blond est parti se réfugier à sa table de reptiles ! Mais s'il croit vraiment qu'une vulgaire table m'impressionne ! Quand on me sort de mes gonds, on s'attend à des conséquences, et les siennes sont assez étendues et plutôt imminentes si vous voyez ce que je veux dire !

Je me transforme à mon tour en tornade vivante, mais plutôt de furie que de désespoir, et m'élance droit vers la porte de la Grande Salle, suivie de loin par Neville, qui n'avait pas eu le temps de réagir au quart de tour pour me suivre.

Je focalise la tignasse blonde presque blanche dans la flopée de têtes attablées aux couleurs vert et argent et fonce droit sur lui. Il parait surpris de mon audace, sans doute s'attendant à une réaction telle que celle de la veille (comme s'il ne me connaissait pas suffisamment depuis le temps ! Je lui ai quand même foutu une beigne, une fois !).

Je ne lui laisse pas le temps de prononcer un mot alors que je grogne déjà dans un sifflement rageur un « MALEFOY, rends ce manuel sur-le-champ ».

- Ca ne va pas Granger ?, s'enquiert-il en un semblant concerné.

- Rends ce manuel, fais-je en le fusillant littéralement du regard.

((8) Elle a les yeux révolver...)

- Tu n'as vraiment pas l'air dans ton assiette, tu sais…?, fait-il toujours moqueur mais avec un léger ton réticent (sûrement sentant la sentence arriver).

Je me penche vers lui, furieuse, et lui murmure d'un ton catégorique et indiscutable:

- Tu rends ce manuel ou tu dis au revoir à notre contrat, t'as une seconde pour réfléchir à ton avenir.

Il comprend de suite que je parle de la métamorphose et de ses études possibles à venir. Il me répond frustré et dégouté:

- Il est dans la fontaine de la dame blanche à côté de la porte de la Grande Salle.

Sans un mot ni un regard de plus je repars en sens inverse, satisfaite mais toujours rageuse, suivie encore une fois par Neville qui ressemble plus à un Saint Bernard haletant qu'à un sorcier de 18ans. Je lui sors son manuel et croisant son regard de profonde louange me détends et lui offre un regard compatissant.

- Fais pas attention à Malefoy, il est con.

- Je sais. Mais il est terrifiant aussi… Merci Hermione !

- De rien, je vais déjeuner maintenant ok ?

- Oui moi aussi, j'ai vraiment faim !

C'est acompagnée de Neville (encore) que je pénètre cette fois-ci détendue et apaisée dans la Grande Salle. Je m'installe à côté de Harry qui me regarde d'un air exigeant clairement des explications.

- Et bien quoi ?!, je fais exaspérée. Il m'énerve ! Il m'énerve !

Il éclate de rire et me lance un regard compatissant et amusé tout en me tapotant l'épaule. C'est vrai qu'en plus Malefoy fait ressortir le vocabulaire le plus profond et primaire en moi... Misère !

- Je dois passer deux heures par jour avec lui et Rogue, je gémis encore plongeant à fond dans le désespoir cinématographique.

- HEIN ?, s'étouffe Ron devant moi, recrachant au passage son toast dans son assiette.

Je ne peux retenir une grimace mais remonte tout de même le regard vers lui et explique.

- Je participe aux inter-sorciers de potions.

- Quoi ? Comment ça se fait !?

- C'est fait c'est tout !, fais-je en roulant des yeux.

- Oh non Hermione, tu n'as pas pactisé avec Malefoy quand même ?!, me demande Harry avec un air exagérément révolté.

- Malefoy a convaincu Rogue de me laisser participer aux inter-sorciers avec lui en échange de son devoir de Métamorphose.

- QUOI ?, s'exclame encore une fois Ron (avec une variété de réactions presque saisissante).

- Quoi quoi ?!, je rétorque révoltée à nouveau. C'est pas comme si je ne vous aidais pas avec VOS devoirs « gratis », et là je le fais pour les inter-sorciers de potions !

Voyant que mon argument est juste, Ron se renfrogne et Harry colle son nez à sa tasse de thé en soupirant.

Vous voyez, CA, c'est vraiment quelque chose qui me sort de mes gonds ! Ron je m'en fou, il râle comme toujours, mais Harry fait comme si on était des enfants à éduquer et c'est assez barbant ! Je grogne pour la énième fois de la journée et plonge mon propre nez dans mon chocolat chaud (et dire que j'ai cru à une belle journée !).

Après le petit déj, je me lève sans un mot et vais le peu de temps qu'il me reste à la bibliothèque. Après tout, c'est bien la seule chose qu'il me reste si je veux essayer de me calmer. J'en ai marre de Malefoy. J'en ai marre qu'on me prenne pour une enfant. A cet instant, j'en ai même marre d'être celle chez qui on va toujours chercher de l'aide. J'aimerais avoir la paix... Pff.

Arrivée en haut je m'installe sur un bon gros pouf rouge et or prête à lire le Manuel de potions tome 14, mais encore une fois, mon esprit qui commençait à s'apaiser est troublé par un élément indésirable.

- Y'a intérêt à ce qu'on gagne ce concours Granger, sinon j'aurai ta peau ! Hors de question d'avoir fait tout ça pour rien !

- De un, je soupire, si t'arrêtais de faire le con en cours de préparation peut-être qu'on aurait plus de chances de réussir, bien qu'à moi seule je connaisse tout, de deux, tu n'aurais pas fait tout ça POUR RIEN vu que tu ne serais plus en échec en métamorphose et de trois, tout ça quoi ?!

- Je ne fais pas le con en préparation, un devoir de métamorphose est relatif pour un Serpentard et « tout ça » genre me mettre Rogue à dos et risquer de me faire assassiner par mes parents.

- Tu n'as pas Rogue à dos !

- Qu'est-ce que t'en sais, miss je-sais-tout ?! Il est FURAX, sauf qu'il ne te le montrera jamais à toi ! Ce serait humiliant.

- T'as intérêt à être brillant alors. Tu en es à quel tome ?

- 7 ?

- 7 ?! Franchement t'espère quoi avec ça ?! BOSSE UN PEU PAR MERLIN !

- Tu vas te calmer oui ?! Une sang-de-bourbe ne parle pas ainsi à un sang pur !

- Okay, alors, tu vas gentiment laisser tes préjugés de côté parce qu'on bosse ensemble et ça prendrait trop de temps à régler, et puis si tu veux que tes parents t'en veuillent moins et que Rogue trouve que tu avais raison d'avoir besoin de mon aide tu as intérêt à te laisser AIDER. On commence tout de suite.

- Comment ça tout de suite ?!, s'écrie-t-il semblant désespéré.

- Prends le tome 7 et on révise.

Evidemment, alors que je vais lui poser une question et démontrer ma supériorité (totale) face au blond, la cloche de l'école se met à tinter à nos oreilles brisant à nouveau mon plan (déjà 'C' à cette heure matinale…) pour me calmer.

- Sauvé par le gong !, souffle-t-il en se levant et en filant.

Je soupire de dépit pour la énième fois et me lève en vitesse. J'ai runes, je ferai mieux de me dépêcher !

Le « cours » du soir s'est passé déjà un peu mieux. Après avoir intercepté Malefoy dans les couloirs et lui avoir remis les points sur les i quant à ce qu'il fallait faire pour se faire pardonner de tous, il commence à plus travailler et moins rire (un minimum… en gros il a rit la moitié de la leçon, pas le ¾).

Pour ce qui est du reste de la semaine je n'ai pas grand-chose à raconter, la routine. Pour les cours de potions Malefoy essayait de s'impliquer, je crois que compte tenu de sa capacité intellectuelle je peux être fière de mon résultat !

Aujourd'hui, on est la veille des inter-sorciers. Franchement, je me sens bien. Je viens de me réveiller, je me fais couler un bain, je commence par un cours d'histoire de la magie donc je me permets un réveil en douceur. Après la pause viennent les deux heures de potions du jour, qui tombent drôlement bien avec les inter-sorciers. Je sens qu'on est prêts. Enfin disons, je vais reformuler tout ça, que je connais tous les tomes de potions existants et que Malefoy en connaît assez pour montrer qu'il a sa place aux inter-sorciers…!

Alors que je note activement tout ce que dit le Professeur Flitwick, je sens le parchemin magique chauffer dans ma poche, me signalant que quelqu'un me parle. Etonnée, je le sors dans un moment d'inattention du professeur.

Drago : 08h15 : Granger ?

Hermi : 08h16 : On peut savoir pourquoi tu me déranges en plein cours ?!

Drago : 08h16 : J'ai envie de te répondre « parce que j'adore ça ! » mais en fait il y a une raison particulière…

Hermi : 08h16 : Quoi encore ?

Drago : 08h17 : Rogue veut qu'on aille AUJOURD'HUI à Outsiplou-inter-sorciers.

Hermi : 08h17 : Mais c'est demain le premier jour…!

Drago : 08h17 : Justement. Il a fait ça pour me punir de m'être laissé avoir par une sang-de-bourbe.

Hermi : 08h18 : Comment ça laissé avoir ? Et puis c'est quoi sa vengeance, qu'on rate une journée de cours ?

Drago : 08h18 : M'être laissé avoir, c'est-à-dire avoir accepté de te faire rentrer là dedans. Je t'avais dit qu'il était pas con !

Hermi : 08h18 : …Et la vengeance ?

Drago : 08h19 : Il n'a pris qu'une seule chambre parce que deux c'était trop cher (genre !).

Hermi : 08h19 : QUEL… Hum, bon je vais me calmer parce que si quelqu'un trouve ce papier… Soit, au moins avec deux lits ça va encore, il nous suffit de ne pas nous parler.

Drago : 08h19 : J'ai jamais dit qu'il y avait deux lits.

Hermi : 08h19 : Oui mais il y en a forcément deux…?

Drago : 08h20 : Pas forcément quand c'est Rogue qui se venge !

Hermi : 08h20 : Et bien tu dormiras sur le fauteuil !

Drago : 08h21 : Mais oui c'est ça Granger ! Et moi je suis Dumbledore !

Hermi : 08h21 : C'est mieux ça que de dormir avec une née moldue.

Drago : 08h21 : De toute façon le problème ne se pose pas vu qu'il n'y a pas de fauteuil.

Hermi : 08h22 : …Comment ça ?

Drago : 08h23 : Rogue a bien calculé son coup pour nous obliger à être sans issues, il a pris une chambre de la taille d'un lit double avec autour un mètre de place pour circuler jusqu'à la salle de bain (commune avec tout le reste du bâtiment).

Drago : 08h23 : En gros il a loué la chambre des domestiques, si tu veux tout savoir.

Hermi : 08h23 : Je ne te crois pas ! Quel intérêt aurait Rogue à faire pareille chose ?! T'en as pas marre de raconter des âneries Malefoy !

Drago : 08h24 : Bon sang Granger tu crois vraiment que je me sacrifierais pour venir te parler à 8h du matin si c'était pas réel ?! J'ai les plans, espèce de moins que rien ! Je te les montre dès qu'on se croise !

Hermi : 08h24 : Ah non, ne m'adresse surtout pas la parole ! De toute façon on doit y aller ce soir et on a cours de Potions à 10h20, Rogue nous le dira à ce moment là.

Drago : 08h25 : Espèce de sang-de-bourbe.

Je déteste ce gars ! Non mais vraiment, il me prend pour qui ?! Comme si j'allais gober ça ! Ridicule... Rogue est sadique mais pas malsain ... Il faudrait vraiment être mentalement profondément dérangé pour faire une chose pareille...! Il essayait peut-être de faire de l'humour et ça n'a (évidemment) pas marché. Et maintenant j'ai raté des minutes précieuses du cours de Flitwick et probablement personne n'a noté ! Roh mais quel imbécile, ça m'énerve !

OoOoOoO

Voilà voilààà !

Alors, ce premier chapitre ?!

A vos review, pleaaaaase ! :D Un acte de bonté pour une auteur mandiante !