Et voilà la fin de cette histoire avec j'espère les réponses à toutes les questions que vous pouvez encore avoir. J'espère n'avoir rien oublié. Du coup je ne sais plus quoi dire, un peu nostalgique d'arriver à la fin, donc place à l'épilogue.

BONNE LECTURE et bien sur merci pour vos reviews.

***

Epilogue : 10 ans plus tard . . .

Kalya, la petite fille aux yeux émeraude, jouait avec gaieté aux abords de Sotët Ejszaka en compagnie de Rhéa et Miletos. Ses long cheveux noirs, lisses et brillants, volaient alors qu'elle courait, pourchassée par les deux jeunes Lycans qui alternaient pour son plus plaisir entre leurs formes humaines et louveteaux. Les trois enfants s'entendaient à merveille, et se connaissaient depuis la naissance de Kalya. Comme prévus, ils étaient tous devenus de parfaits petits maraudeurs en puissance, prenant un malin plaisir à faire tourner les adultes en bourrique. Même Severus y avait e droit. Les enfants avaient rapidement compris que derrière son masque parfois austère, il les adorait, et ils en profitaient autant qu'ils pouvaient.

Finalement, celui qui faisait le moins les frais de leurs farces était Remus, qui s'était épanoui à merveille parmi les Lycans avec sa femme Lotana. Ils avaient d'ailleurs eux deux autres beaux enfants loups, Katy et Lilian, de 7 et 5 ans.

Rhéa et Miletos rentreraient cette année à Poudlard, alors que Kalya devrait encore attendre un an. Chacun avait hâte, ayant entendu plus d'une fois les fantastiques aventures que leurs parents avaient vécus là-bas, parfois soigneusement édulcorées, mais le plus souvent relativement exactes.

Harry attendait un nouvel enfant. Ce dernier c'était fait longuement désiré, mais finalement, le couple était d'accord sur le fait que cette attente ne pouvait qu'être bénéfique. Ils avaient ainsi pu se concentrer sur leur fille, et s'adapter en douceur à leur rôle de parents. La preuve de leur nouvelle parenté prochaine trônait dans la chambre supplémentaire qu'ils avaient aménagée, une sublime fleur indigo aux allures d'orchidées. Le couple espérait cette fois avoir un fils, mais Harry le sentait au fond de lui, ce serait bien un petit garçon.

_

Ron et Hermione avaient eu leur premier enfant né la même année que Kalya, un garçon roux aux yeux bleus délavés, les cheveux en bataille monstre, Nikolaï, bientôt suivi un an après par un frère, brun cette fois avec juste des reflets roux et des yeux chocolat, Erwan. Les deux frangins étaient également assez proches des jumeaux et de Kalya, même s'ils passaient moins de temps avec les Lycans, étant moins à leur place aux alentours de Sotët Ejszaka. Ils passaient par contre de nombreuses journées à Moonlight Town. Le temps n'ayant pas encore fait son œuvre, les anciens meilleurs amis de Poudlard étaient toujours très liés, et Harry aimait à croire qu'ils le seraient jusqu'à la fin, même si le fait de ne pas vieillir au même rythme pourrait les éloigner.

La dernière née des Weasley avait trois ans et se nommait Nastasia. C'était une petite fille pleine de tâches de rousseurs et aux cheveux de son père, mais portant les yeux de sa mère. Le couple ne comptait pas pour le moment avoir d'autres enfants, et donc n'avait pas pour ambition de battre le record de la famille Weasley.

Hermione était devenue une chercheuse réputée en sortilège et métamorphose. Il lui était d'ailleurs arrivé de remplacer Mc Gonagall pour de courtes périodes, et cette dernière lui demandait régulièrement si elle ne voulait pas prendre son poste d'ici quelques années.

Ron avait poursuivi les études d'aurores dont ils parlaient avec Harry lorsqu'ils étaient encore à Poudlard, mais en se spécialisant dans tout ce qui pouvait entrer en relation avec les autres peuples magiques. Cela lui permettait notamment d'être de temps en temps en contact avec les Methuselah, et plus rarement les Lycans. Ces cas étaient assez rares, mais ses connaissances sur le milieu étaient appréciées à leur juste valeur.

_

Les jumeaux et les jumelles, Shanq Ti, Yao Shih, Mei Lin et Shun Wa, s'étaient unis environ 9 mois après leur connaissance, liant leurs destins pour l'éternité ou presque. Ils avaient peu de temps après chacun eu un enfant, né le même jour dans une étrange coïncidence : Shaolan et Wu Len. Les sœurs avaient suivi les jumeaux à Sötét Ejszaka, et s'y étaient installée avec leurs compagnons, dans deux maisons jumelles communicantes, leur permettant de ne pas se séparer réellement.

_

En ce qui concerne Neville et Draco, ils s'étaient mis ensemble après bien des déboires. Malgré leur attirance mutuelle, il n'avait en effet pas été si simple d'effacer le passé et de faire des concessions, aussi bien pour l'un que pour l'autre. Ils s'étaient cherché longtemps, s'étaient parfois disputés, mais s'étaient toujours retrouvés et étaient maintenant liés et heureux de l'être. Cela leur avait tout de même pris trois ans. La dernière chose qui avait convaincu l'ancien Griffondor avait été la patience exemplaire de l'ancien Serpentard qui avait parfois été bien mise à mal. Eux n'avaient pas d'enfants pour le moment, ni de projet à court terme pour en avoir. Ils avaient le temps avec la quasi éternité qui s'offrait à leur couple.

Neville était devenu un spécialiste en plantes sorcières et Methuselah, ayant réussi à adapter certains végétaux du plan des ombres dans son magasin. Sa boutique était très réputée, et disposait d'une entrée Methuselah donnant sur Sötét Ejszaka, malgré le fait qu'elle se trouvait physiquement sur le chemin de traverse. Son compagnon avait utilisé la magie vampirique pour créer une ouverture en temps réelle sur la cité.

Draco était d'ailleurs devenu un éleveur d'Altsarh reconnu, pour la plus grande fierté de son père, qui le soutenait toujours dans cette entreprise. Villanás et Narranya avait été les piliers d'une nouvelle descendance de magnifiques créatures.

_

Lucius et Narcissa, avaient décidé d'avoir à nouveau des enfants, et de donner une petite sœur ou un petit frère à leur premier fils, maintenant qu'ils ne risquaient plus d'être enchainés à un mage noir fou et sadique. C'est ainsi que naquit Lilyana, une petite fille blonde platine comme son père, avec des yeux argentés aux reflets vert pomme, qui reflétaient sans aucun doute sa nature de Methuselah.

Draco prenait plaisir à regarder grandir cette petite sœur, et préférait cela avant de penser lui-même à un enfant, ce qui convenait tout à fait à Neville. Ce dernier travaillait d'ailleurs sur un remède à base de plantes des ombres qui pourrait sortir ses parents de leur léthargie. Il aimerait en effet pouvoir leur annoncer son couple avant d'avoir des enfants, bien que si ça ne marche pas, cela ne l'empêcherait pas au final d'avancer. Sa vie allait être bien plus longue que la leur.

_

Pour finir, Matthew était toujours à la recherche de son âme sœur, mais il semblait qu'il l'avait peut-être trouvée en la personne d'une égyptienne, au moins aussi déjantée que lui. Il était réellement allé au bout du monde pour rechercher sa compagne, et tous les autres avaient hâte de rencontrer cette personne très spéciale.

_

Chacun avait donc bien avancé sur le chemin de la vie, avec plus ou moins d'aventures et de difficultés. Mais ils avaient tous au final trouvé une part du bonheur auquel ils aspiraient tant, et ils étaient prêt jusqu'au bout, à se battre pour le conserver si le besoin se faisait à nouveau sentir.

Le serment du vampire supérieur Lucius Malefoy, fait la veille de ses 17 ans, avait été tenu. Voldemort n'était plus, et il ne tenait qu'à la nouvelle génération, pour que les horreurs du passé ne se reproduisent pas dans le futur.

***

Merci à tous pour m'avoir soutenu tout au long de cette histoire. Et à bientôt pour de nouvelles aventures.

(Peut-être qu'un jour je reviendrais sur ces 10 ans passés sous silence et les détails de ce qui s'y est passé, mais ce ne sera pas pour tout de suite. Trop de projets déjà en cours. . .)

Je publierais surement une prochaine fic d'ici quelques semaines, il faut que je choisisse sur lequel de mes cinq projets je veux me concentrer, car si je les fais tous en même temps, les publications risquent d'être trèèès longues et parfaitement irrégulières. . .

Bye à tous, et donc à bientôt.

Kithia.