Inspiration intense, je viens de passer deux heures à écrire ce premier chapitre! Ce sera une fic courte, quelques chapitres seulement. Dés le prochain chapitre il y aura du lemon. On se se refait pas!

-

Inutile de vous dire ques les personages ne m'appartiennent pas...

-

-

-

Bella Swan était une petite fille à part.

Dans la petite ville ou elle habitait, elle était la seule petite fille à vivre seule avec son père.

Sa mère était morte dans un accident de voiture quand elle avait 2 ans.

Son père ,bien que la disparition de sa femme l'ai anéanti et marqué à jamais, s'occupait d'elle du mieux qu'il le pouvait.

Mais Bella était différente des autres.

Son regard était trop grave et trop calme pour une fillette de 8 ans.

Ses vêtements étaient souvent de seconde main, et elle était toujours habillée comme un garçon.

Elle avait de magnifiques cheveux bruns ondulés, mais ils étaient mal coiffés et toujours attachés en une queue de cheval approximative.

Elle était intelligente, mais ne parlait presque pas, et refusait souvent de répondre aux questions des instituteurs.

Les autres enfants en auraient fait leur souffre douleur si les adultes n'avaient pas été attentifs à ce que personne ne l'embête.

Mais elle restait la plupart du temps seule, assise dans un coin de la cour, à observer les autres enfants jouer.

Régulièrement une des maitresses lui donnait une bande dessinée pour l'occuper, parce que cette enfant silencieuse les faisaient sentir étrangement coupables.

Si Bella Swan n'était pas malheureuse à proprement parler, elle n'était pas non plus exactement heureuse.

Le jour ou elle les avait vu pour la première fois l'avait marqué.

Ce jour là, Jessica lui avait dit qu'elle ressemblait à un écureuil.

Bella aimait beaucoup les écureuils, et dans sa propre bouche cette remarque aurait été un compliment, mais vu la manière dont l'autre l'avait craché, elle avait compris qu'on se moquait d'elle.

Elle était assise sur la première marche menant aux classes,plus solitaire et renfermée qu'à l'acoutumée, regardant les enfants se courir après, et observant sans en avoir l'air les robes et jeans à la mode des autres fillettes.

Elle observait son propre jean, trop simple, quand elle entendit une voix agréable saluer la directrice.

Elle releva la tête et vit une jeune femme aux cheveux châtains, tenant une fillette brune par la main. Un garçon plus grand les accompagnaient.

Bella fut surprise par la couleur inhabituelle des cheveux du garçon, un roux foncé, plus proche de la couleur du cuivre que du roux habituel.

Elle regardait les nouveaux venus, étonnéee, quand elle se rappela que la maitresse les avaient prévenus ce matin qu'une nouvelle élève arriverait aujourd'hui à l'école.

Elle s'appelait Alice, et serait dans la classe de Bella. Celle-ci était surprise, la fillette était plus petite qu'elle, c'était étonnant qu'elle ait le même age.

Son regard se posa sur le pantalon et le chemisier de celle qui devait s'appeler Alice, et devait donc avoir 8 ans. C'était des vêtements que même une fillette inexpérimentée comme Bella ne pouvait que reconnaitre comme étant magnifiques. Simples mais beaux.

Tout ce dont Bella avait envie en silence.

La directrice et la mère d'Alice discutaient avec animation et Alice commença à marcher dans la cour.

Cet idiot de Mike alla immédiatement vers elle et lui tira une mèche de cheveux.

Aussi silencieusement que rapidement, le grand garçon aux cheveux roux foncés fut sur Mike, et le seul regard qu'il lui porta fit tourner les talons à l'autre.

Alice sourit à celui qui était visiblement son frère.

Bella soupira.

Une maman très belle qui lui tenait la main.

Un grand frère pour la protéger.

Des cheveux lisses et bien peignés.

De jolis habits.

Tout cela ne pouvait faire qu'envie à Bella.

A la réflexion, elle se contenterait de la gentille maman…

Perdue dans ses réflexions, elle ne s'était pas aperçue que le petit groupe se dirigeait vers elle.

Elle sursauta quand la directrice l'interpella:

« Bella! Voici la nouvelle élève dont Melle Greene vous a parlé ce matin! Elle s'appelle Alice, tu peux lui faire visiter l'école s'il te plait? »

Bella se releva maladroitement.

Alice, son frère et sa mère la regardaient gentiment.

Elle vira au cramoisi et monta les marches en silence, puis se tourna vers Alice et lui fit un geste lui demandant de la suivre.

Alice lui emboita le pas, ainsi que son frère, pendant que leur mère entrait dans le bureau de la directrice avec celle-ci.

Bella montra la première porte à coté du bureau directorial:

"c'est la salle de repos des maitresses. On a pas le droit d'y entrer."

"comment tu t'appelles? quel age tu as?"

"je m'appelle Bella. J'ai 8 ans et demi"

"moi aussi j'ai 8 ans et demi! on sera dans la même classe!"

Bella ne répondit pas. La fillette à coté d'elle sautillait gracieusement, et Bella l'enviait de plus en plus.

"lui c'est mon frère Edward, il a presque 12 ans, il va aller au collège!"

Bella risqua un regard vers le garçon, qui lui sourit brièvement.

"on vient d'arriver, notre père est médecin, il reprend le cabinet du Docteur Reaser. On va habiter la maison juste en face du parc."

Bella voyait parfaitement de quelle maison il s'agissait. C'était la plus grande et la plus belle de la ville.

Alice continuait à papoter, et son frère se joignit à la conversation en riant.

Bella était soufflée.

Ils étaient nouveaux, ils auraient du être intimidés, génés.

Mais pas du tout, ils étaient parfaitement naturels, trés à l'aise. Visiblement heureux.

"avant on habitait Seattle mais papa et maman avaient envie de vivre à la campagne et on aura sans doute un cheval, hein Edward?"

Alice reprenait à peine son souffle et se lançait à nouveau dans un long monologue.

Edward la regardait en souriant.

Bella leur montra les classes, puis le bloc des sanitaires.

Enfin ils revinrent devant le bureau de la directrice.

Quand leur mère sortit et qu'ils repartirent de l'école, Alice se tourna vers Bella:

"à demain!"

Bella se contenta d'un signe de la tête.

Elle essayait de repousser l'idée folle, que, peut-être, elle allait avoir une amie.

Ce fut le cas.

Alice était une fillette décidée et énergique.

Elle s'employa à littéralement apprivoiser Bella.

Quelques semaines aprés leur arrivée, ce fut le 9°anniversaire d'Alice, en mai.

Bella fut la seule invitée.

Alice s'asseyait à coté d'elle en classe, et aussi dans la cour pour le déjeuner.

La plupart du temps elles mettaient leur panier repas en commun, et c'était vraiment généreux de la part d'Alice, car le repas de Bella se composait souvent de tartines au beurre de cacahuètes et d'une pomme.

Bella se doutaIt bien que, au moins les premiers temps, Alice avait du être poussée par ses parents à être gentille avec elle.

Mais Alice et elle discutaient de beaucoup de choses.

Bella s'était rendu compte que si elle même était avide de tout savoir sur la vie de famille d'Alice, qui lui paraissait idéale, Alice l'était tout autant de connaitre les détails de la sienne.

Pour la première fois elle comprit que sa situation d'orpheline pouvait être envisagée d'un coté romantique, et qu'elle pourrait en tirer parti.

Cependant ce n'était pas dans son caractère, mais cette prise de conscience l'aida au quotidien.

Son père l'avait amené choisir un cadeau au supermarché pour Alice,et Bella avait été au n'était assez bien pour sa première amie.

Elle avait finit par se décider pour du papier à lettres violet, et un stylo plume.

Le jour de la fête, Bella se demanda pour la première fois de sa vie comment elle allait s'habiller, au lieu d'enfiler le premier jean et le premier pull venus.

Aucun de ses vêtements ne serait de toutes façons à la hauteur de la classe d'Alice.

Bella ressentit un certain découragement, puis elle mit son jean le plus neuf, des baskets de toile bleue marine et un sveat gris ,le seul qui ne lui allait pas trop grand.

Elle ne savait pas ou Alice achetait ses habits, mais elle n'en avait jamais vu de pareil au centre commercial ou son père l'habillait.

Serrant le cadeau d'Alice contre son coeur, elle sonne à la porte de la jolie maison, le coeur battant.

Le père d'Alice, le Docteur Carlisle Cullen, que Bella connaissait, il venait souvent chercher Alice, et il l'avait soignée deux semaines auparavent ,quand elle avait eu une angine, vint lui ouvrir la porte. Il lui caressa la tête, serra la main du chef Swan et l'escorta jusque dans le jardin derrière la maison.

Une table sur la terrasse était couverte d'une nappe rose et blanche, des assiettes de bonbons et de biscuits étaient posés dessus, ainsi que 3 paquets cadeaux. Bella posa son présent à coté des autres paquets.

Elle vit Alice au fond du jardin, en train de jouer au ballon avec son frère et un grand garçon brun.

La mère d'Alice, Bella savait qu'elle s'appelait Esmée, vint l'embrasser, et la prit par la main pour l'amener auprés des autres enfants.

Alice lui sauta au cou:

"ça y est, tu es arrivée! je te présente mon cousin, Emmett, qui est venu pour mon anniversaire, et tu connais déjà mon frère."

Bella fut soulagée de voir que les garçons jouaient ensemble.

Alice et elle s'assirent sur les balançoires et se balançèrent tout en parlant.

En fait, Alice parlait, et Bella écoutait. Elles s'entendaient bien en grande partie à cause de cela, de l'admiration que Bella éprouvait pour Alice, et de la curiosité qui poussait Alice vers Bella.

La mère d'Alice les appela pour le gouter.

Bella applaudit quand Alice souffla ses bougies, mangea avec délice le gateau à la fraise, la mousse au chocolat et but du jus de pomme.

Puis, elle regarda son amie déballer ses paquets.

Elle commença par son propre cadeau et tout le monde amdira le papier à lettres, ce qui ravit et soulagea Bella.

Puis elle ouvrit le cadeau de son cousin Emmett, et trouva une jolie poupée aux longs cheveux bruns. Edward sourit et suggéra à sa soeur:

"tu devrais l'appeler Bella!"

Bella rougit, mais les autres applaudirent la proposition.

Ses parents avaient offert à Alice des rollers , pour qu'elle puisse jouer avec son frère.

Enfin, Edward offrit à sa soeur un tableau représentant une danseuse en tutu pour sa chambre.

Aprés le gouter, comme le temps s'était couvert, la mère d'Alice leur suggéra d'aller jouer dans les chambres.

Bella suivit silencieusement son amie, et resta confondue devant la chambre de celle-ci.

Elle avait un joli lit, couvert de peluches, une grande maison en bois avec de petits lapins habillés comme habitants, un nombre impressionant de poupées, toutes plus belles les unes que les autres.

Bella possédait elle-même plusieurs poupées, mais jusqu'à cette aprés-midi là elle n'avait pas bien su quoi en faire.

Elle joua sans relache avec Alice, qui lui préta sa plus jolie poupée, à habiller, coucher, lever, faire manger les poupées.

La poupée d'Alice, celle que son cousin lui avait offerte, s'appelait donc Bella, et Alice décréta que Bella en serait la maraine.

Bella choisit le prénom de Victoria pour la poupée que son amie lui avait prétée .

Quand son père apparut sur le seuil de la porte, Bella fut surprise de contenter qu'il faisait nuit.

Elle n'avait pas vu le temps passer.

Elle se leva pour suivre son père, mais Alice éclata en sanglots.

"maman! je veux que Bella reste dormir à la maison!"

Comme toujours, les adultes cédèrent à Alice, et Bella passa une soirée mémorable.

Tout d'abord elle prit un bain moussant avec Alice, chose qu'elle faisait régulièrement chez elle, mais qui, avec une amie, était cent fois plus amusant.

Puis le repas eut lieu dans la salle à manger, et non dans la cuisine, et pour le dessert ils eurent droit au reste de gateau.

Aprés le repas, les garçons leur proposèrent de jouer à cache cache.

Bella se cacha sous le lit d'Alice et Edward la trouva presque immédiatement.

Ils partirent chercher les autres, et Edward lui prit la main quand ils fouillèrent le grenier.

Ils finirent par retrouver Alice derrière la porte de la salle de bain, et Emmett sous le bureau de Carlisle.

Ils jouèrent au cluedo, puis aux jeux de mime, et à la fin de la soirée Bella riait comme elle l'avait trop rarement fait dans sa vie.

Les garçons installèrent des matelas par terre dans la chambre d'Alice, pour qu'ils campent tous ensemble pour la nuit.

Bella partageait le matelas avec Alice, mais elle était tout prét d'Edward.

Quand Esmée vint leur demander pour la quatrième fois, d'un ton trés ferme, de se calmer et de dormir, ils s'embrassérent pour se souhaiter bonne nuit.

Quand Edward lui déposa un baiser sur la joue, Bella sentit son coeur s'emballer.

Une fois allongée dans le noir, Bella pleura silencieusement.

Elle aurait tant voulu faire partie de cette famille.

Elle aurait tant voulu être la soeur d'Alice...

-

-

-

C'était le prologue, dans le prochain chapitre, Bella et Alice auront 15 ans. (et Edward 18...) Ca vous plait?