Yawp. Un beau soir que je rentrais du boulot, ma sœur m'avait parlé d'une fic où Harry a… nan ! Pas de spoiler ! Bref, je me suis attendu au pire, la connaissant, mais en fait non, elle vaut le coup et, comble de la chance, pas de slash ! Donc je me suis en tête de la traduire. Enjoy !

Disclaimer : personne ne possède Harry Potter ou Naruto… à part leurs auteurs respectifs. Et la fic est de JohnDeath qui m'a donné l'autorisation de les traduire.

Un ninja est né

Harry était hypnotisé par la vue devant lui. Il était difficile de voir la télé à travers la grille de la porte du placard sous l'escalier dans lequel il vivait, mais la vue devant lui lui faisait oublier la position inconfortable dans laquelle il se trouvait.

Son cousin Dudley, qui ressemblait plus à un ballon rond qu'au garçon de huit an qu'il était, avait commencé à regarder un nouveau dessin animé, quelque chose appelé Naruto.

Pour quelques raisons, Harry n'arrivait pas à s'enlever la nouvelle émission de la tête. Il l'avait regardé aussi souvent qu'il avait pu, essayant de mémoriser autant que possible tant que l'émission était disponible, ce qui dura deux autres semaines avant que son cousin ne s'en lasse et arrête de regarder.

Harry pour la première fois dans sa courte vie était en train de considérer le fait de tuer son pourri gâté de cousin pour avoir enlever l'unique source de joie dans la vie du jeune garçon.

Harry avait vécu avec sa famille depuis sept ans maintenant, et tout ce qu'il connaissait d'eux était la haine et le dédain.

Sa tante et son oncle prenaient un malin plaisir à rappeler au jeune garçon à quel point il était insignifiant, et combien il devrait être reconnaissant qu'ils aient décidés de s'occuper de lui au lieu de l'envoyer à l'orphelinat.

En outre, depuis qu'il avait cinq ans, ils l'avaient forcé à mériter sa présence en lui faisant faire toute sortes de corvées dans la maison.

"T'as vu le nouvel épisode de Naruto ? Il y avait du combat, hein ?" Harry se redressa. L'école n'avait jamais été un endroit plaisant pour lui, mais entendre deux garçons parler derrière lui de Naruto rendait cela un peu plus supportable.

"Ouais. Je ne peux pas attendre de voir comment ça va se terminer" soupira l'autre garçon.

"Tu devrais aller acheter le manga alors, Jerry. Il y en a plein de nouveaux. Tu peux les avoir au magasin de BD dans le pâté de maison voisin." sourit légèrement le premier garçon.

"Merci, Matt. J'y ferais un arrêt après l'école." répondit Jerry.

'Manga ? Je peux lire Naruto ?' les yeux verts maussades de Harry brillèrent de joie pour la première fois de sa vie.

"Salut, je peux t'aider ?" Harry se tourna de l'étagère remplie de BD vers le vendeur du magasin.

Gerald Stevens avait passé quinze ans à travailler dans ce magasin et savait quel type de client entrait d'un simple coup d'œil et il savait comment marchander avec eux.

Donc, il fut un peu surpris quand il échoua à déterminer le jeune garçon devant lui.

Ses vêtements amples et plutôt malpropres, sans parler de ses cheveux noirs chaotiques, criaient au fauteur de trouble et Gerald s'était approché de lui pour être sûr que le gamin n'essayait pas de voler quelque chose, mais quand le garçon tourna ses yeux vers lui, Gerald fut surpris.

Les yeux verts vif du garçon ne contenaient aucunes traces de malveillance, seulement une ardeur à lire les nombreuses BD devant lui.

"Euuh, ça coûte combien ?" Harry montra timidement un fan book pour les manga Naruto offrant aux fans plus de détails à propos des technique montrées dans le manga et dans l'émission.

"Celui là est à trois livres cinq." répondit Gerald, regardant en même temps les yeux du garçon se baisser.

"J'en ai seulement deux." Harry soupira et se retourna, sentant ses espoirs s'effondrer à nouveau.

"Attends. J'en ai une copie défectueuse dans l'arrière boutique que je m'apprêtais à jeter plus tard. L'impression est bonne, mais la couverture et la reliure sont moches." Harry se redressa à nouveau. C'était presque trop beau pour être vrai.

Gerald sourit au garçon et s'éloigna précipitamment. Il n'était pas si mauvais après tout.

Harry ralentit tandis qu'il approchait de sa maison. Il n'aimait vraiment pas cette maison. C'était trop ordonné, trop soigné. Pour Harry, ça sonnait juste faux et forcé.

Reconnaissant que toute sa famille soit occupée par la télé, Harry se glissa dans le placard, sachant qu'il ne serait pas dérangé jusqu'au dîner.

Une fois en sécurité dans le placard, Harry fondit ardemment sur le livre qui faillit être perdu jusqu'à ce qu'il entende la forme lourde de son oncle sur les marches de l'escalier qui protestèrent bruyamment.

Cuisiner était une chose qu'il aimait un peu, depuis qu'il avait découvert qu'il avait un vrai talent pour ça. Il aurait pu apprécier cela encore plus s'il pouvait manger un peu de ce qu'il préparait.

Après le diner, il retourna à son livre, atteignant finalement la partie qui traitait de la façon dont les techniques dans l'émission étaient réellement exécutées.

'Ça serait bien d'être capable de faire toutes ces choses ?' soupira rêveusement Harry.

Agissant sur un coup de tête, il joignit ses mains ensemble comme la forme basique décrite et se concentra, essayant de tirer son énergie intérieure et de la forcer à passer à travers son corps.

Au plus profond de son corps, la magie d'Harry sentit la traction. Au début, l'énergie fut confuse, ne s'attendant pas à la méthode que le garçon expérimentait. La confusion dura seulement un moment toutefois. La magie servait ses détenteurs, peu importe qui ils étaient et ce qu'ils faisaient. Donc, elle s'adapterait et servirait Harry au mieux.

Dehors, Harry se sentait un peu idiot, quand soudainement; une vague d'énergie remplit son corps, le faisant se sentir plus vivant que jamais auparavant. Étant maintenu au bord de la famine depuis qu'il avait un an, il ne s'était jamais senti aussi énergique.

'Je peux utiliser le chakra ?' Harry relâcha le signe de surprise, laissant la sensation se dissiper lentement. Alors, son visage se fendit d'un immense sourire.

'Je dois apprendre le genjutsu.' Harry prit un moment pour considérer ses options et vint à la conclusion que ça pourrait l'aider le plus. Le genjutsu, ou technique des illusions, pouvait être utilisé pour duper et piéger les adversaires, leur faisant voir ou sentir des choses qui n'étaient pas là.

Dans ce cas là, ses adversaires étaient sa famille et le but était une vie meilleure vie pour lui-même.

Il se tourna vers les genjutsu et trouva presque aussitôt la plus adaptée. Kokoshi no jutsu, la technique de la fausse place. Avec ça, il pouvait masquer un objet ou même une pièce avec une image fausse. Un utilisateur expérimenté pouvait aussi brouiller les autres sens de la victime.

Toutefois, un problème se posait pour Harry. Le genjutsu demandait non seulement un grand contrôle du chakra, mais était aussi dépendant de la volonté et de la concentration de l'utilisateur.

Pour compliquer les choses, il n'avait aucun moyen de savoir s'il faisait ça correctement ou pas.

"Je vais devoir m'entraîner." soupira Harry en réalisant qu'il n'y avait pas de pause dans la vie. Pour un enfant de son âge, c'était une grande découverte.

"Mince, quand Kakashi disait que concentrer le chakra dans ses pieds était dur, il ne plaisantait pas." maudit Harry pendant que sa tentative de marcher sur l'arbre avait rencontré un échec lamentable

Sa première tentative laissa une forme de pied profondément incrusté dans l'arbre, lui indiquant qu'il avait employé trop de chakra. À sa tentative suivante, son pied ne fit rien du tout, indiquant qu'il en avait employé trop peu. Donc, depuis deux heures maintenant, il essayait de trouver le juste milieu.

Il quitta la maison d'une humeur exécrable. Il était parvenu à coller son pied à l'arbre, mais ne se sentit pas encore les épaules d'essayer de grimper à l'arbre. Même s'il pouvait utiliser le chakra, il savait qu'il allait se casser quelque chose s'il tombait de l'arbre.

Pour ajouter à son entraînement de contrôle du chakra, il commença à faire des exercices basiques pour améliorer sa condition physique, mais il se heurta à un problème. Sans régime approprié, il ne pourrait pas faire plus.

Il lui prit deux semaines avant qu'il ne sente que son contrôle du chakra était suffisamment bon pour essayer de courir sur l'arbre de haut en bas. Il avait de la chance d'être petit, puisqu'il pouvait ramper sous un grand buisson de roses et accéder à une partie du parc que les gens ne fréquentaient pas.

Mais il fit quand même en sorte de ne pas être vu. Il se sentit exalté alors qu'il se tenait horizontalement et regardait vers la terre.

Dans les deux dernières semaines, il était aussi devenu conscient de ses limites. Il découvrit que bien que ses capacités de chakra étaient grandes, son corps était trop faible pour gérer une utilisation prolongée. C'était pourquoi il était déterminé à apprendre le genjutsu aussi vite que possible. Sa famille retardait le développement de ses progrès.

En premier, il travailla les trois techniques basiques de l'académie : Henge (métamorphose), Bunshin (clonage) et Kawane (substitution).

Il s'avéra que le Kawane était le plus dur à apprendre. Le Henge était vraiment simple et l'avait considérablement aide à améliorer son habileté à la visualisation, tandis que le Bunshin avait prit seulement un peu plus de temps, l'aidant aussi avec sa visualisation tout en offrant un exemple de projection externe du chakra.

Le Kawane, toutefois, était une technique trompeusement simple. C'était un remplacement quasi-instantané avec un objet dans le voisinage, permettant d'éviter une attaque inévitable autrement.

Toutefois, Harry découvrit la complexité de la technique de manière forte, après qu'il se soit cassé deux fois le nez en s'écrasant contre un arbre. Ayant l'expérience de telles blessures après de nombreuses rencontres avec le gang de son cousin, il le remit en place rapidement et y canalisa du chakra, le faisant guérir plus vite.

"Nimpo : Kokoshi no jutsu." Harry joignit ses mains en un signe alors qu'il regardait le chat qu'il avait piégé chasser une souris illusoire.

"Pas mal pour deux semaines de dur labeur." sourit Harry. Il avait maîtrisé son objectif et pouvait le jeter rapidement, s'étant entraîné à former rapidement ses signes à chaque fois qu'il pouvait le faire en sécurité, et il pouvait aussi le maintenir actif sans maintenir le dernier signe.

Il avait aussi commencé à travailler sur les combats avancés et orientés genjutsu et avait débuté des recherches sur des ninjutsu basiques à ajouter à son arsenal.

"Dépêche-toi garçon." hurla Vernon Dursley à son neveu. Le garçon était à l'heure, comme d'habitude, mais il était important pour l'homme de maintenir son neveu dans la peur.

"Nimpo : Kokoshi no jutsu." murmura Harry tout en sentant le genjutsu prenait place. Il posa le plat de nourriture sur la table et s'assit finalement lui-même.

Vernon et Dudley se jetèrent dans leurs assiettes comme des porcs dans une cuvette ; une comparaison qu'Harry sentit insultante pour les porcs, tandis que sa tante Pétunia prenait lentement place. Ce qu'ils ne savaient pas était que pendant qu'ils voyaient Harry manger deux morceaux de pain sec et un verre d'eau, il était actuellement en train de prendre un copieux et généreux petit-déjeuner.

'Ça a marché.' Se sentant rassasié pour la première fois de sa vie, Harry alla à l'école de bonne humeur. Rien ne pouvait l'abattre maintenant.