Chapitre 17

"Alors, tu t'es finalement décidé à te montrer, hein ?" Hermione donna une embrassade à Harry alors qu'il arrivait au manoir Londubat où elle et ses parents se cachaient depuis la tentative d'arrestation.

"Je me suis dépêché de revenir quand j'ai entendu parler de la chute du Ministère. Il semble que l'absence de Dumbledore a rendu Voldemort suffisamment confiant pour que son attaque marche." soupira Harry.

"Tu devrais être plus prudent quand tu dis son nom en dehors d'ici. Il a placé un tabou dessus. Nous sommes en sécurité avec tout les explosifs et les pièges que nous avons placé sur tout le terrain, mais en dehors d'ici, ils peuvent nous traquer grâce à ça." répondit Hermione.

"Je vois. Ça complique un peu les choses. Et pour rajouter un peu plus à la frustration, je ne sais toujours pas où est ce foutu Horcruxe." soupira Harry en s'effondrant sur une chaise.

Depuis que le Ministère était tombé, il avait passé le plus clair de son temps en tant que Dumbledore, mettant les étudiant nés-de-moldus en sécurité à Poudlard et à augmenter les défenses du château. C'était épuisant, et Harry s'était souvent demandé comment le vieil homme avait réussi à faire tout ça en considérant son âge et sa santé.

"À ce propos, on l'a trouvé dans la salle sur demande." sourit légèrement Hermione.

"De tout les satanés endroits…" Harry laissa échapper un long chapelet de jurons.

"On retourne à Poudlard cette année ?" demanda Hermione quand Neville arriva.

"Oui. Avec moi et Dumbledore là bas, il attaquera le château tôt ou tard." répondit Harry.

"Quel est le plan d'attaque ?" demanda Neville.

"On élimine d'abord Nagini. Puis, vous deux vous contenez ses forces pendant que je m'occupe de Voldemort." répondit Harry.

"Et pour finir, j'aimerais vous rappeler qu'il n'y aura pas de clémence pour ceux qui agissent contre les étudiants nés-de-moldus. Dans l'intérêt de convaincre ceux que la perte de point n'affecterait pas, toute action contre des nés-de-moldu en raison de leur sang vous fera gagner une longue entrevue avec M. Rusard qui sera plus que motivé pour faire son devoir." Harry lança un regard perçant aux étudiants devant lui alors qu'il se tenait devant eux en tant que Dumbledore.

"Dumbledore semble vraiment sérieux à ce propos. Encore que ça ne me dérangerait pas vraiment de voir Draco à cette entrevue." sourcilla Neville.

"Alors, tu ne l'as pas remarqué ?" demanda Hermione.

"Remarquer quoi ?" Neville était confus par la question.

"Sérieusement, tu devrais entraîner tes sens plus souvent. J'ai senti quelque chose de Dumbledore pendant son discours. Il supprimait son chakra." le choqua Hermione.

"Mais Dumbledore ne peut utiliser le chakra. Et c'était lui, je peux l'affirmer." protesta Neville.

"Bon, qui connaissons nous qui a le chakra et qui peut se déguiser aussi bien ?" Hermione se tourna maintenant vers lui.

"Tu veux dire… ? Mais pourquoi ferait il… ?" Neville était choqué. Il savait qu'Harry avait besoin de compléter cette technique particulière.

"Probablement quelque chose qu'ils ont mijoté ensemble." répondit Hermione.

"Par ordre du Ministère, nous exigeons que vous nous livriez tout les nés-de-moldus dans le château." Un groupe d'auror se tenait sur le terrain de Poudlard, faisant face à Dumbledore.

"Je ne vous permettrais pas de blesser l'un de mes étudiants tant que je respirerais encore." siffla Harry.

"Vous ne pouvez pas tous nous battre, Dumbledore." gronda un auror.

"Nous allons voir ça." ricana Harry alors qu'une douzaine de stupéfix fonçait sur lui. Un grand bouclier argenté apparut devant lui et bloqua les sorts.

"Mince, la vieille chèvre peut encore bouger." grogna l'un des aurors alors que Dumbledore se mettait hors de la trajectoire de leurs sorts avec une grâce extraordinaire pour un homme de son age.

Au même moment, deux aurors tombèrent, attrapés par des mains sortant du sol. Alors qu'ils tombaient, d'autres mains les agrippèrent et les maintinrent au sol.

"Merde." Le commandant bougea pour les libérer, seulement pour se faire arrêter par un fouet enflammé à quelques centimètres de son visage.

Dumbledore tournait autour d'eux, faisant claquer son fouet, forçant les aurors à se rapprocher.

"Permettez moi de vous présenter mes gardiens." sourit Harry en faisant bouger sa baguette en un mouvement compliqué. La terre autour des aurors se souleva en grosses mottes et forma quatre grandes silhouettes de dix pieds.

Encerclé par les golems et faisant face à la baguette de Dumbledore, les aurors n'avaient d'autre choix que de se rendre.

"Ce n'est pas fini, Dumbledore. Nous reviendrons." siffla le chef des aurors.

"Tu sais que Voldemort viendra sans doute ici ?" Hermione fit face à Harry pendant qu'ils finissaient leurs sessions d'entrainement.

"Je sais. Notre priorité est de tuer son serpent quand il le fera. J'ai quelque chose de spécial pour lui." sourit Harry.

"Tu joues à un jeu dangereux, Harry. Et s'ils arrivent à rentrer dans le château ? Ou si les Serpentards décident de les aider ?" demanda Neville.

"Hermione restera près du château. De cette façon, elle pourra arrêter quiconque qui s'approcherait des portes, et le lac est suffisamment proche pour qu'elle puisse utiliser ses techniques efficacement." Harry pointa la grande carte du terrain autour du château qu'ils avaient posée sur la table devant eux.

"Tu utiliseras tes mines C-3 sur cette partie du terrain et après, tu les attaqueras par au dessus. Je garderais cette partie. Je pense que c'est de là que Voldemort viendra." continua Harry.

"Tu ne vas pas engager les professeurs ou l'Ordre ?" demanda Hermione.

"Si on suit le plan, nous n'aurons pas besoin d'eux. Je leur ai déjà donné des instructions pour monter la garde à l'intérieur du château. De cette façon, les Serpentards ne poseront aucun problème." répondit Harry.

"Je n'arrive toujours pas à me faire à l'idée que Dumbledore soit mort. Et de penser qu'il voulait que tu le remplaces." chuchota Hermione.

"Je n'étais pas non plus ravi par l'idée, Hermione, mais ça devait être fait." soupira Harry .

Voldemort ne se sentit pas inquiet pour Poudlard jusqu'à ce l'année scolaire soit presque finie. Il décida finalement de se débarrasser de l'épine qu'était Dumbledore, tuer son Némésis Harry Potter et aussi, tuer la plupart des nés-de-moldu en Angleterre. Ça serait une victoire totale de l'homme, et il rassembla toute ses troupes.

Plus de deux cent sorciers, plusieurs géants et plus d'une cinquantaine de vampires attendait impatiemment le massacre.

"Les voilà." reporta Neville dans son miroir alors qu'il décollait sur son dragon C-3. La montagne de mines était déjà éparpillée autour du terrain.

"Je suis en position." répondit Hermione. Elle ne s'attendait pas à voir beaucoup d'action, mais elle pouvait être chanceuse.

"Ciblez le serpent si vous le voyez." commanda Harry alors qu'il agrippait fermement son épée. Ça y était. Ils avaient atteint la grande fourche de leur destinée.

Andrew menait son groupe de mangemorts vers le château quand il posa son pied sur un passage à vide dans le sol.

"Qu'est-ce…" Sa phrase fut coupée par une grosse explosion venant d'en dessous.

"Ça commence." sourit Harry en entendant le son de l'explosion.

Vingt vampires surgirent de derrière la ligne de la forêt et chargèrent Harry, avides de répandre le sang.

Harry bougea rapidement, décapitant deux d'entre eux avec un simple balancement de l'épée de Kusanagi, et attaque le reste avec zèle.

En dix minutes, les vampires n'étaient plus, mais cette fois, un combat plus stimulant approchait.

Voldemort lui-même marchait vers lui, escorté par cinquante de ses hommes et un géant imposant.

Et juste derrière l'homme reptilien glissait Nagini. Harry sourit largement en préparant un kunai. Achéron apprécierait de savoir que son venin aurait aidé à la victoire.

Voldemort s'arrêta en entendant un sifflement rempli de douleur derrière lui et vit son familier se contorsionner de douleur avec une lame sur le côté.

Une minute plus tard, il était mort.

"Tu vas payer pour ça, Potter." gronda Voldemort.

"Finissons ceci, Voldemort. Cette journée va se terminer d'une façon ou d'une autre." Harry se rapprocha.

"Aujourd'hui est le jour où je vais te tuer, Potter." ricana Voldemort.

"Tu as trop d'hommes pour que je puisse me battre correctement avec toi. Heureusement, j'ai une solution et je crois bien que je ne pouvais pas penser à une fin plus appropriée pour toi." sourit Harry en commençant à composer des signes de main.

"Kuchiyose : Edo Tensei." finit Harry et deux crevasses se formèrent devant lui. Voldemort s'arrêta à la vue de l'étrange magie, et regarda curieusement les deux cercueils qui émergeaient.

Ses yeux écarlates s'écarquillèrent alors que les couvercles tombaient et qu'il vit les corps de James et Lily Potter, exactement semblables à cette nuit où il les avait tués.

Les mangemorts hoquetèrent et firent un pas en arrière alors que les deux personnes mortes sortaient de leurs cercueils et regardaient curieusement autour d'eux.

"Où sommes nous ?" sourcilla James en regardant sa femme et lui. Ils avaient l'air pâle et couverts de poussière.

"Poudlard, papa. J'ai besoin de votre aide pour combattre Voldemort." Le couple se retourna et fut choqué de voir Harry s'approcher.

"Harry ? Tu as tellement grandi." sourit sa mère.

"J'ai besoin de compléter le sort." Harry sortit deux kunai avec un parchemin rouge et les glissa dans la tête de ses parents, faisant encore plus écarquiller les yeux de tout le monde.

En quelques secondes, le couple reprit des couleurs et en un moment, ils avaient l'air complètement normaux.

"Je suis fin prêt pour une revanche." James agrippa sa baguette en fixant Voldemort.

"Tu vas payer pour avoir essayé de blesser notre fils, enfoiré." sourit diaboliquement Lily.

"Attaquons le." chuchota sadiquement Harry. Ça le peinait de faire ça à ses parents, mais il ne pouvait pas s'occuper de Voldemort quand ses forces pouvaient se faufiler à côté d'eux et attaquer le château.

"Aujourd'hui est le jour où vous allez tous mourir." cria Harry en se précipitant sur le groupe de magiciens, l'épée en main et les yeux brillants d'envie sanguinaire.

"Hermione, j'ai éliminé un géant, mais cette foutue chose a atterri en plein sur mon champ de mine et a fait un chemin à travers. Je crois que je ne pourrais pas tous les empêcher de passer." reporta Neville alors qu'il était obligé d'abandonner son dragon à cause de la douzaine de sorts qui avaient frappé la monture.

"Entendu. Je serais sur mes gardes." répondit Hermione.

"Vous ne faites pas le poids. Je vous ai battu avant et je peux le refaire." Voldemort ne savait pas comment le garçon avait ramené ses parents, mais ça importait peu. Ils tomberaient.

"Même si nous tombons, vous en ferez de même." sourit Lily en envoyant un sort de découpe sur l'homme.

"Tu n'es rien devant moi." Voldemort réussit à la toucher avec le sort de mort. Il fut surpris quand le sort lui explosa le bras au lieu de l'effet habituel du sort.

"Lily !" hurla James de choc, mais à leur grande surprise, il n'y avait pas de sang qui sortait de la blessure. À la place, la partie du bras maintenant sectionné s'évapora et revint à sa place initiale. Dix secondes plus tard, c'était comme si Lily n'avait jamais été blessée.

"C'est intéressant." Lily continua ses attaques avec encore plus d'ardeur maintenant qu'elle savait qu'elle ne pouvait pas être tuée.

"Potter." Narcissa Malfoy ricana au môme qui avait fait d'elle une veuve.

"Voyons si vous êtes aussi forte que votre mari." sourit Harry en se ruant sur la femme blonde.

"Avada Kedavra." Narcissa réussit à lancer le sort presque à bout portant, frappant Harry en pleine poitrine.

Son moment de triomphe tourna court quand le corps retomba et partit en fumée, révélant une grosse bûche avec une vilaine brûlure.

"Vous vous en sortez mieux que votre mari." Narcissa hoqueta en sentant la lame sur son cou.

"Suiton : Bakusui Shouha." Hermione exécuta rapidement une série de signes en faisant face aux deux douzaines de sorciers. L'eau du lac se leva en un gigantesque vague qui s'écrasa sur eux, brisant leurs rangs et les dispersant sur le terrain.

"Mizu Bunshin." Hermione forma une douzaine de clone et se lança à la poursuite des survivants.

Pendant ce temps, Neville était coincé avec le reste des vampires, qui s'étaient changés en chauves-souris et le pourchassaient dans les airs.

"Vous ne m'aurez pas aussi facilement." gronda Neville en envoyant deux de ses oiseaux contre les chauves-souris.

Avec une grande explosion, de nombreuses chauves-souris furent vaporisées par la chaleur produite, mais beaucoup d'autres restaient.

'Ça ne sera pas facile.' soupira Neville en sentant ses mains racler le fond de ses bourses.

"Doton : Yomi Numa." Harry faisait face au géant restant et était forcé d'utiliser la seule technique qui ne causerait pas de dommages collatéraux trop important dans la zone. Toutefois, faire plonger quelque chose d'aussi gros demandait beaucoup de chakra, et il ne devait pas en gaspiller trop s'il voulait maintenir Edo Tensei.

Les sorciers se rendirent compte que le laisser se rapprocher était du suicide, alors ils se retranchèrent et le canardèrent à chaque fois qu'ils en avaient l'opportunité.

"Les choses deviennent difficiles." Harry se cacha derrière une grosse motte de terre et commença à préparer des kunai avec des parchemins explosifs.

"Il est temps de débusquer les rats." sourit il en chargeant, envoyant les kunai explosifs aux deux groupes de mangemorts rapprochés. Les explosions les exposèrent, lui permettant de les finir avec des kunai normaux.

"Shuriken Kage Bunshin." Il lança trois shuriken sur le groupe suivant, sa technique créant une cinquantaine de shuriken.

Les shuriken les forcèrent à s'échapper, le perdant de vue.

"Doton : Shinjū Zanshu no Jutsu." L'un des mangemorts hoqueta de choc alors qu'il se faisait tirer dans le sol.

Alors que les deux autres se retournaient, Harry surgit hors du sol et enfonça une paire de kunai dans leurs gorges avant de tuer celui qu'il avait enterré jusqu'au cou.

Il n'avait plus à se soucier que d'un dernier groupe.

"Doton : Retsudo Tenshou." Il frappa sa main sur le sol, forçant la terre à s'écarter sur une ligne et avalant le dernier groupe. Quand il releva sa main, le sol se referma, écrasant les mangemorts piégés dedans.

Neville se tenait au sol, à court d'argile, haletant avec difficulté en faisant face à une douzaine de vampires.

"Tu vas payer pour avoir tué notre famille." gronda le leader de la poignée de vampires.

"Je ne pense pas. Katon : Ryuka no Jutsu." ricana Neville en envoyant une gigantesque boule de feu qui enveloppa les vampires avant qu'ils n'aient pu s'envoler.

"Tout est clair de mon côté. Je ne peux plus me battre, cependant." Le garçon pantelant s'effondra contre un arbre.

"On s'occupe du reste, Neville. Mets toi en sécurité." sourit Hermione en s'activant, transperçant ses ennemis avec une férocité sauvage.

Voldemort réussit à éviter de justesse l'épée qui surgit de l'arrière, seulement pour se mettre sur le chemin d'un sort brise-os qui frappa son bras droit.

"Potter. Je vois que me meilleurs hommes ne t'ont pas retenu très longtemps." gronda Voldemort.

Il pouvait déjà sentir son corps fatiguer, et pour empirer les choses, il était maintenant en train de perdre du sang. Il pouvait voir qu'il n'avait aucune chance de gagner, pourtant, il n'était pas effrayé. Ses Horcruxes le garderaient en vie, même s'il tombait ce jour, il reviendrait et détruirait Potter et ses amis.

"Oh j'ai oublié de te dire. Nagini était ton dernier Horcruxe. Tu es mortel." Cette révélation choqua Voldemort au plus profond de son être.

"Tu mens." gronda Voldemort.

"Ton journal, l'anneau de ton grand-père, le médaillon de Serpentard, la coupe de Poufsouffle, le diadème de Serdaigle et Nagini. Oh, il y avait aussi un fragment dans ma cicatrice, mais je m'en suis débarrassé aussi. Comme je le disais, tu es mortel maintenant, et tu ne reviendras pas cette fois." sourit Harry alors que Voldemort se figeait, permettant à son père de le toucher avec un avada kedavra.

"Merci pour votre aide. Il est temps pour vous de partir." sourit tristement Harry à ses parents.

"Nous devrions te féliciter. Tu es devenu un beau jeune, Harry. On est fiers de toi." Son père l'enserra fermement.

"Merci papa. Je suis heureux d'avoir pu vous parler au moins une fois." Les yeux d'Harry s'embuèrent.

"Nous nous reverrons, fils. C'est juste… pas trop tôt, d'accord ?" Sa mère se joignit au câlin.

"D'accord. À la prochaine." Harry fit un pas en arrière et fit un signe de la main, relâchant la technique.

Ses parents s'effondrèrent en tombant en poussière, révélant une paire de mangemorts qu'Harry avait capturé et utilisé comme sacrifices pour la technique.

"C'est fini ?" demanda Hermione alors qu'Harry tirait son corps fatigué vers le château.

"Ouais. Il est mort. Et vous deux ?" Neville semblait à deux doigts de s'effondrer, et Hermione était pratiquement trempée de sang.

"Nous avons battu tous ceux qui nous ont attaqués. Il y en a qui se sont rendus." répondit Hermione.

"On les livrera au Ministère, dans ce cas. Maintenant, j'ai besoin d'une longue douche." bailla Harry.

"Peut être aussi un bon plat chaud." acquiesça Neville.

Vingt ans passèrent depuis ce jour, et le monde magique apprécia la paix et la prospérité que la victoire leur avait apporté depuis.

Harry se maria à Luna dès qu'elle fut diplômée et eut quatre enfants, les aînés étaient des jumeaux nommé James et Lily, un second fils nommé Albus et une fille nommée Athéna en hommage à la mère de Luna.

Harry commença un classe d'entraînement shinobi à Poudlard et enseigna depuis aux élèves à choisir leurs arts. Luna le rejoignit à Poudlard en tant que professeur de runes anciennes.

Neville se maria à Susan Bones après que les deux se soient rapprochés durant leurs entraînements d'auror et eurent deux enfants nommé Frank et Amélia. Gravissant rapidement les échelons, Neville devint chef du département des aurors, pendant que Susan reprenait la place de sa tante à la tête du département de la justice magique.

Bien que légalement mariée à Fred Weasley, Hermione finit avec les deux jumeaux Weasley, et eut un enfant de chacun d'eux. Le fils de Fred fut nommé Arthur alors que celui de George fut nommé Chris.

Pendant que Fred et George travaillaient à leur boutique de farces, qui fut la boutique de farces la plus populaire dans le pays, leur permettant d'ouvrir d'autres magasins à travers le pays, Hermione remplaça McGonagall en tant que professeur de métamorphose quand celle-ci devint directrice.