Hymne aux yaoistes.

Voici comment mon ami Louis se rendit compte qu'il était homo.

C'était un beau matin d'été, il rencontra une bande d'aventuriers.

Refrain :

Nous sommes les yaoistes en furi(e)s.

(pam, pam)

On lit des fics, on matte les culs.

(pam, pam)

Et on aime les beaux homos.

Couplet 1 :

Un jour mon ami Louis fit connaissance d'une bande d'aventuriers.

Il voulut se faire une des deux filles mais elles étaient déjà toutes les deux casées.

L'elfe était aux bras d'un beau brin aux yeux vert émeraude.

La p'tite était scotchée à la bouche d'un guerrier aux yeux violet.

Refrain.

Couplet 2 :

Louis et les aventuriers se retrouvèrent dans l'auberge pour manger.

Une fois la repas achevé les deux allèrent profiter de la nuit.

Louis se retrouva en compagnie du cinquième bel aventurier.

C'était un beau blond au teint halé avec les yeux bleu et les bras musclés.

Refrain.

Couplet 3 :

La nuit fut bien arrosée et ils finirent par concrétiser.

Louis fut totalement soumis car c'était le blond qui menait la danse.

Il avait plein d'expérience et le profil d'un parfait seme.

Le blond le prit plus d'une fois et louis fut comblé de plaisir.

Refrain.

Couplet 4 :

Depuis Louis est devenu le plus apprécier des homos de sa ville.

L'élève avait dépassé le maître pour le plus grand plaisir de ses amants.

Homophobes ne rester pas sur vos préjugés vos pourriez le regretter.

Ne condamné pas les homos on ne sait pas ce qu'il peut vous arriver.

Refrain bis.

Dites moi ce que vous en pensez !