Bonsoir ...

Après tout ces mois d'attentes me revoila ... J'en suis vraiment désolée, j'espere ne pas trop vous avoir perdus en chemins ;)

Me voici donc avec un nouveau chapitre qui j'espere vous plaira. J'ai eu assez de mal a mis remettre mais voila c'est fait, il est la !

Merci à toutes pour vos précédentes reviews

lena -lna933, SoSweetySoCrazy, pierard85, Habswifes, larsand, xenarielle93, Mamanlily, Camila13015, bichou85, Ilonka, Grazie, coco-des-iles, LuneBlanche, Momoii94220, vinie65, emichlo, kate, angelsonrisa,joannie28, lapiaf8, fan-par-hasard21, KristenLove, marine larriven lafi, Bobby0077, Gwen99, birginie, modestie57, twilight-et-the-vampire, Guest, Lydouille, loreli15

Si cela vous interesse je suis sur twitter, le lien dans mon profil

Bisous à vous, en esperant que cela vous plaise toujours ... :)

(ps: désolée pour les fautes d'orthographe)


POV Bella

"Mesdames, messieurs notre avion vient d'attérir à l'aéroport Jonh , il est 19h05 et la température extérieur est de 7 degrés. Toute l'équipe et la compagnie Américan Airlines vous souhaitent un agréable séjour à New-York"

Après 5h d'avion me voilà enfin arrivée à destination, New-York. New-York qui ne signifait pour moi qu'une seule chose, Edward.

Cela faisait maintenant un mois qu'il avait quitté Seattle pour terminer son travail, et la séparation devenait difficile autant pour lui que pour moi, c'est donc pour cela que j'avais pris cette décision. Une visite surprise.

J'avais réussis à poser quelques jours de congès à l'hopital avec l'accord de Carlisle, qui m'avait également proposer de me donner son double des clés de l'appartement d'Edward à New-York afin que la surprise le soit jusqu'au bout. C'est pour cela que la veille de mon départ j'avais passée l'après midi avec Esmée qui m'avait donnée les clés et nous avions fait les magasins ensemble, m'achetant quelques bricoles pour les jours suivant.

Une fois descendue de l'avion j'attendis plusieurs minutes pour récuperer mes bagages et sortis de l'aéroport à la recherche de taxi. Je sortis de mon sac à main le papier où Carlisle m'avait noter les instructions, à savoir l'adresse d'Edward ainsi que le code d'entrée de l'immeuble, et monter dans le premier taxi.

Le chauffeur prit directement la direction de Manhattan. La circulation était plutôt fluide a cette heure de la journée, mais une fois en plein centre, les bouchons commencèrent. Je regardais ma montre et vue que j'étais dans les temps. J'en profitais alors pour regarder autour de moi les immenses buildings aux enseingnes lumineuses. Tout cela me changeais du vert de Forks.

Vingt minutes plus tards le chauffeur s'arrêta au pied d'un immeuble à la facade en verre.

"On est arrivés mademoiselle" me prévint le chauffeur, qui sortit de la voiture

Je sortis également de la voiture tout en m'emmitoufflant dans mon manteau, et retrouver le chauffeur qui venait de sortir ma valise du coffre. Je lui tendis l'argent pour la course et le saluer avant de m'avancer vers la porte de l'immeuble. Je composer le code et pousser la porte pour rentrer dans le hall d'immeuble.

Mes muscles se détendire automatiquement à la chaleur ambiante du hall. Je me dirigeais alors vers l'ascenseur et monter à l'étage que Carlisle m'avait indiquer. Lorsque les portent s'ouvrirent, j'avais deux options, à droite ou à gauche. Bien evidemment je choisis la mauvaise. Arrivée devant la porte je sortis la clé et ouvris.

Je rentrais dans l'appartement, et refermer à clé derrière moi. Sur ma droite se trouver des placards, alors que sur ma gauche se trouver une cuisine américaine avec tout les ustensiles dernier cri. Esmée avait du passer par là. Je continuais tout droit et arriver directement dans le salon/séjour baignant dans la luminosité du aux grandes baies vitrés le long du mur, d'ou se refleter les lumières extérieurs. Une table se trouver sur ma droite et sur le coté gauche, face à la cuisine se trouver un canapé ainsi qu'une table basse, face à un grand écran plat accroché au mur. De chaque coté se trouver des étagères remplis de livres et cd ainsi qu'une petite chaine hifi.

Contre le mur, entre la cuisine et le salon, se trouver un escalier. Tirant ma valise, je montais les escaliers pour arriver à la mezzanine. Je tombais directement sur la chambre. Un grand lit deux places tronait au milieu. De chaque cotés se trouver une table de chevet avec une lampe. Les murs étaient couleur crème et s'accordaient parfaitement avec la parure de lit marron d'Edward.

Je posais ma valise contre le mur et defis mon manteau que je posais sur une chaise qui se trouver dans un angle de la pièce. J'en profitais aussi pour enlever également mes chaussures. Sur la gauche du lit se trouver une porte coulissante légèrement ouverte, je supposais donc qu'il s'aggissait de la salle de bain. De couleur clair comme la chambre, elle était faite de carrelage du sol au plafond. Sur la droite se trouvait une vasque avec un grand mirroir, une étagère sur le coté avec son nécessaire de toilette alors que sur la gauche se trouvait une très grande douche aux parois en verres.

J'éteignais la lumière de la salle de bains puis de la chambre, prête à redescendre lorsque j'entendis les clés dans la serrure. Mon coeur s'accéléra aussitot. Il était là ...

Je l'entendis refermer la porte et me pencher légerement depuis la mezzanine. Je le vis alors approcher dans le salon tout en se déchaussant et poser son manteau sur le canapé. Le voyant avancer vers les baies vitrés j'en profiter pour descendre le plus doucement possible, heureuse d'avoir enlever mes chaussures au préalable, et le rejoignis.

Il ne m'avait pas entendu arriver. Je m'approcher

"Tu m'as tellement manquée ..." lui soufflais je tout en l'enlaçant, mes bras autour de son ventre, touchant sa peau qui m'avait tant manquée.

"Bella " souffla t'il a son tour, tout en se retournant, tout aussi surpris qu'heureux.

Il me prit alors dans ses bras, me faisant décoller du sol alors que je riais, heureuse de l'avoir retrouver.

"Qu'est ce que tu fais la ?" me demanda t'il

" Bin quoi t'es pas content de me voir ?" lui dis je en le taquinant

" Si, bien sur que si" me répondi t'il tout en m'embrassant " mais je suis juste surpris"

" J'ai pu poser quelques jours au boulot pour venir te voir et tes parents m'ont proposer de me passer les clés pour te faire la surprise jusqu'au bout. ca te plait ?"

"Bien sur que ca me plait ! Faudra que j'appele pour les remercier, mais je ferais ca demain. D'abord je vais profiter de toi " dit t'il en posant ses lèvres sur les miennes

Tout en nous embrassant j'en profitais pour toucher son buste, accessible par sa chemise ouverte. Je remontais mes mains sur ses épaules musclés et les descendit le long de ses bras, faisant tomber sa chemise pendant qu'il commencait a son tour à m'enlever mon pull

"Suis moi" dit il en m'entrainant à sa suite vers la mezzanine.

Arrivés en haut il m'allongea délicatement sur le lit, déposant ses lèvres dans mon cou, trassant son chemin jusqu'à ma poitrine encore prisonière dans mon soutien gorge. Je relevée légèrement le buste lui permettant de passer sa main pour defaire l'attache et me l'enleva aussitôt. Une fois libérée, Edward repartit à l'assaut de ma poitrine, la caressant, la cajolant autant avec ses mains qu'avec sa bouche.

Ses mains descendèrent le long de mes cotes, frolant du bout des doigts ma peau, jusqu'à atteindre mon pantalon qu'il déboutonna. Il agrippa en même temps mon sous vêtement et il descendit lentement, son nez frolant ma peau, déposant des baisers, jusqu'à atteindre mon intimitée qu'il embrassa avant de passer sa langue lentement, puis continua sa descente me laissant pantelante.

Il se leva, debout face à moi, et defit son pantalon qui tomba directement à ses pieds, puis me regardant droit dans les yeux, il agrippa son boxer. Il le descendit lentement, me laissant savourer chaque seconde, jusqu'à me devoiler la totalité.

Dieu qu'il était magnifique, debout, nu, devant moi, rien qu'à moi

Il revint s'allonger sur moi

"Tu m'as tellement manquée Bella " dit il tout en me caressant la joue de sa main "Je vais profiter de chaque secondes à tes cotés"

"J'espere bien" lui repondis je avant de poser mes lèvres sur les siennes

Sa main descendit jusqu'à mes cuisses qu'il écarta. Je sentis son sexe dur contre mon bas ventre, puis il descendit et je le sentis contre mon intimitée. Alors il s'enfonca en moi, doucement, centimetre par centimetre, me remplissant totalement. Je me sentis enfin complete. Lui avec moi, lui en moi

Puis il sortit totalement son sexe avant de me pénétrer de nouveaux, plus rapidement, plus durement, me remplissant entièrement

"Edward ... Oh oui edward ... "

Il continua ses coup de reins, retenant mes mains prisonnières dans les siennes, au dessus de ma tête. Sa bouche sur mon sein qu'il lécha, prenant mon téton entre ses dents qu'il mordit, me faisant gémir plus bruyamment.

" Plus vite Ed... Oh plus vite ... "

Accordant ma demande ses coup de reins s'accélerent, alors que je sentais ma jouissance proche

"Viens avec Bella ... Oh putain ... "

Mon orgasme explosa, faisant me cambrer alors qu'Edward se délivra en moi.

Après avoir repris nos esprit, Edward et moi avions pris un douche, puis nous étions descendus manger la pizza qu'il avait acheter avant de rentrer.

"Ca me fais vraiment plaisir que tu sois venue, tu peux pas imaginer" me dit il

"Ca me fait autant plaisir d'être la Edward. Il ne nous reste plus que quelques semaines et ce sera bon, tu sera avec moi"

"J'ai hate"

"Je vois ca" lui repondis je en rigolant tout en designant les quelques cartons qui trainer dans le séjour

"En les faisant maintenant j'ai l'impression que ca va arriver plus vite que prévu. J'ai déja préparer pas mal de truc pour le déménagement. Ca m'aide a passer le temps loin de toi. Et toi comment ca se passe ?"

"On fait avec. Rose et Alice sont souvent là, sortir, faire les boutiques ou juste parler. Même ta mère " lui dis je "on a fait les boutiques ensemble hier. Tu lui manque beaucoup aussi, tes parents on vraiment hate de te revoir tu sais "

"J'imagine. Et je dois avouer qu'ils me manquent aussi. Une fois à Forks tout sera parfait " me dit il en m'embrassant

"On va se coucher ?" me proposa t'il

"Oui, la journée à été longue, autant pour moi que pour toi"

Après avoir ranger la vaisselle nous montâmes à l'étage. Je me couchais sous la couette, pendant qu'Edward tira un rideau le long de la mezzanine afin de nous couper des lumières de la ville puis vint se coucher à mes cotés.

Je me blottis contre lui, la fatigue arrivant.

"Bonne nuit mon amour"

"Bonne nuit"

Ma première journée à New-York s'acheva, confortablement installée dans ses bras. Dans les bras de l'homme que j'aime.


Et donc, c'etait comment ?!