L'herbe est toujours verte ailleurs

°O°O°

Disclaimer : L'univers d'Harry Potter n'est évidemment pas à moi sauf l'histoire.

Couples : HP/DM, HP/SS, HP/DM/SS

Résumé : Harry et Draco se retrouvent après la guerre et finissent par sortir ensemble. Seulement voilà, Draco délaisse un peu Harry pour son travail. Et ce dernier finit pas retrouver un ancien fantasme... ou peut-être plus, qui sait ?

°O°O°

" Chaque minute qui passe est une occasion de changer le cours de sa vie. "

°O°O°

Voilà, j'ai enfin écris la fin ^^ j'espère que ça va vous plaire même si je sais que certains seront déçus. Mais que voulez vous, on ne pas satisfaire tout le monde ;)

°O°O°

Enjoy !


Dans le chapitre précédent :

" Severus, lui, regarda son filleul s'en aller avec un petit pincement au cœur. Il n'avait pas vraiment voulu que les choses en arrivent là. Il n'avait pas spécialement envie non plus de faire souffrir une personne qui comptait quand même un minimum pour lui. Seulement, il voulait à tout prix cette espoir que lui offrait Harry d'avoir enfin une famille et d'être heureux.

Il se savait égoïste sur ce coup là mais il ne pouvait s'en empêcher. Le vieil adage ne disait il pas que "le malheur des uns fait le bonheur des autres". Severus se dit que malheureusement, c'était bien vrai dans leur situation car quelque soit la décision que prendre Harry, il y en aura un qui va souffrir.

Le Maître des Potions quant à lui espérait de tout son cœur que pour une fois dans sa chienne de vie, la chance puisse être de son côté. "


Chapitre 8

°O°O°

Après être parti de Poudlard, Harry transplana au Chaudron Baveur et y prit une chambre pour la nuit puisqu'il n'avait pas envie de rentrer chez où il y aurait sûrement Draco. Il se sentait tellement fatigué qu'il finit par s'endormir comme une masse dès que sa tête avait touché l'oreiller.

Le lendemain matin, Harry contacta Hermione et lui demanda de venir déjeuner avec lui parce qu'il avait besoin de lui parler et que c'était assez urgent. Elle accepta avec joie.

En attendant, il se dirigea vers le bureau du Chef des Aurors pour lui dire qu'il acceptait finalement cette mission aux États Unis dont il lui avait parlé. Le Chef était bien évidemment ravi par cette décision et s'empressa d'informer son subordonné sur le dossier.

Vers midi, il se dirigea vers le bureau de sa meilleure amie et ils sortirent ensemble du Ministère pour aller à leur restaurant habituel.

°O°O°

" Voilà 'Mione, je voulais te demander d'interrompre la procédure de divorce pour le moment.

- Je me doutais un peu que tu allais revenir sur ta décision alors j'ai préparé tous les documents nécessaires mais je n'ai pas à proprement parler commencé la procédure.

- Merci, tu es une perle comme amie Hermione.

- Alors raconte ce que tu as fais ces derniers temps et ce qui t'as fais changer d'avis "

Sur ce, le petit brun commença à raconter à sa meilleure amie ce qui était arrivé, de ses tentatives de parler avec son mari en passant par la découverte qu'il avait faite à propos de l'adultère de Draco, jusqu'à ce qui était arrivé hier soir et les paroles de Severus.

A la fin du récit, la jeune femme n'en croyait pas ses oreilles. Leur ancien professeur de Potions était vraiment quelqu'un de surprenant, se dit elle.

" Et donc tu as décidé de prendre du temps pour y réfléchir.

- Oui, d'ailleurs j'ai accepté une mission aux États Unis pour deux semaines alors ça me permettra de faire le point.

- Je voudrais bien t'aider pour ça aussi Harry mais cette fois c'est ta décision. Tu dois faire ce choix en ton âme et conscience.

- Je le sais mais c'est si difficile de choisir, je les aime tout les deux 'Mione mais... enfin, c'est différent. Je veux dire que je ne les aime pas de la même manière. Ils se ressemblent sur bien des points mais au final, ils sont vraiment très différents l'un de l'autre. Je me sens en sécurité avec Severus, c'est quelqu'un sur qui j'ai toujours pu compter et pour Draco, il y a un tel blocage entre nous que je ne sais pas si un jour on pourra le franchir.

- Je vois. Je pense que tu vas avoir beaucoup de mal à les départager.

- Ne m'en parle, j'ai mal à la tête dès que je commence à y penser. Et sinon comment ça va pour toi ? J'ai pas arrêté de parler de moi ces derniers temps et j'ai oublié de te demander comment tu allais.

- Oh tu sais ... "

Ils continuèrent à parler ainsi de tout et de rien, jusqu'à ce que la pose déjeuner d'Hermione soit terminée, ils se dirent au revoir puisque Harry partait en mission le lendemain et la jeune femme lui souhaita bonne courage avant de le laisser.


Deux semaines plus tard

°O°O°

Ce jour là, Harry était revenu en Angleterre après avoir terminé sa mission aux États Unis et il avait pris sa décision. Il s'était vraiment surchauffé le cerveau pendant ces 15 jours à l'étranger à penser sans arrêt à essayer de choisir entre Draco et Severus.

Malheureusement pour lui, il n'y avait pas vraiment de bonne et de mauvaise décision car il savait très bien que quelque soit celui qu'il aurait choisit, l'autre en souffrirait automatiquement. Il avait aussi essayé d'être le plus juste possible en prenant tout en compte.

Sa décision prise et sachant très bien que ses deux serpentards devaient attendre impatiemment sa réponse, il prit une chambre au Chaudron Baveur et les contacta tous les deux afin de leur demander de venir dans la soirée.

°O°O°

Harry avait mal au cœur et ne se sentait pas très, il était fébrile et nerveux et l'attente de leur arrivée n'arrangeait rien. Plus le moment fatidique approchait, plus il se sentait malade.

Severus arriva en premier et salua le petit brun sobrement suivit rapidement par Draco.

" Je vous ai demandé de venir bien sûr pour vous annoncer ma décision et j'ai préféré ne pas vous faire attendre encore. Je sais que peu importe mon choix l'un de vous va souffrir et peut être m'en vouloir mais je veux vous dire pour ce que ça vaut que ça n'a pas été facile du tout pour moi de choisir entre vous deux.

Je vous aime, de manière différente chacun et si j'avais pu vous avoir tous les deux, j'aurais été le plus heureux des hommes et ça m'aurait évité d'avoir à faire ce terrible choix.

Voilà, je suis tellement désolé Severus, dit Harry les larmes ruisselant à présent sur ses joues, je ... j'ai décidé de laisser une seconde chance à mon mariage.

- Bien " répondit ce dernier et même s'il essayait de cacher ses émotions derrière son éternel masque de froideur, on voyait très bien la douleur dans ses yeux onyx. Il était évident qu'il avait été très affecté par la nouvelle puisqu'il s'était permis d'espérer pour la première depuis tant d'année et qu'il s'était fait rejeter encore.

Comme toujours, se dit il amèrement.

Severus se leva aussi dignement qu'il s'en sentait capable, son regard brillant d'émotion ne quittant pas Harry.

" Je vous laisse à vos retrouvailles et je vous souhaite tout le bonheur du monde." Et il quitta la pièce rapidement laissant les deux époux à leurs affaires.

°O°O°

Même si c'était sa décision, Harry ne pouvait s'empêcher de se sentir comme si on lui avait brisé le cœur. Le regard empli d'une telle douleur que Severus lui avait lancé avant de partir lui avait coupé le souffle. Il avait même cru y discerner une lueur de trahison et ça plus qu'autre chose lui fit penser " Et si je m'étais trompé ? Et si c'était lui que j'aurais dû choisir ? "

Mais bien sûr, il était bien trop tard de toute façon.

C'est alors qu'il sentit des bras entourer sa taille et le coller à un corps derrière lui, ce qui le fit revenir sur terre. Il était à présent serré dans les bras de son mari et ça lui avait vraiment manqué.

" Harry, je te promets que je ferais tout mon possible pour que ça marche entre nous. Tu ne regretteras pas d'avoir choisit de nous donner une seconde chance.

- Je l'espère Draco, je l'espère sincèrement. Mais avant je veux que tu me promettes de virer ta secrétaire sur le champ. Je ne veux plus que tu t'approches d'elle et ce n'est pas négociable.

- Bien, je l'ai déjà fait de toute façon, je ne pouvais plus la garder comme secrétaire et puis je savais que tu me le demanderais si jamais tu revenais vers moi. Par contre, je voudrais que tu fasses la même chose de ton côté. Je ne veux plus que tu revois Severus, là aussi ce n'est pas négociable.

- Je sais que je ne peux pas rester en contact avec lui, ça aurait été hypocrite de ma part si je l'avais fait.

- Bien, bien. C'est déjà un bon début, tu ne trouves pas ?

- Si tu le dis. En tout cas, nous allons devoir travailler sur la communication dans notre couple c'est ce qui nous a fait le plus défaut et je pense que c'est le plus gros problème.

- Je suis d'accord mais on aura tout le temps de parler, là maintenant j'aimerais juste qu'on rentre à la maison. Si tu savais à quel point tu m'as manqué.

- Toi aussi tu m'as beaucoup manqué."


Après cela, Harry tint parole et ne vit plus Severus intentionnellement, bien que les quelques fois où ils s'étaient revus par hasard, ils ne pouvaient s'empêcher de se regarder de façon tellement intense. Le petit brun s'était alors résigné, il ne pourrait jamais complètement oublié son premier amour. Son cœur battra toujours plus fort pour lui.

Il avait bien sûr ré-emménagé avec son mari, il avait même réussit à convaincre Draco pour qu'ils suivent ensemble une thérapie de couple. Et il devait bien s'avouer que jusqu'à présent tout se passait plutôt bien entre eux. La vie avait repris petit à petit son cours. Il était de nouveaux heureux en couple.

Il avaient même décidé que lorsque leur thérapie serait terminée et que tout se passe bien entre eux, alors ils commenceraient à essayer d'avoir un bébé. Draco avait été ravi de l'entendre bien sûr malgré le fait qu'il savait très bien que ça prendrait au moins un an avant qu'ils ne commencent à essayer.

Le blond avait compris justement lors de cette thérapie que le problème dans la communication de leur couple venait essentiellement de la différence de culture dans la quelle ils avaient été élevé tout les deux. Parfois, il leur arrivait d'assumer que l'autre savait de quoi il parlait alors que ça n'était pas le cas ou bien assumait qu'il savait quelque chose mais que l'autre n'en était absolument pas au courant. Il y avait aussi les divergences d'opinions que cela engendrait.

Harry au début de sa relation avec Draco n'aurait jamais pensé que le fait que lui ait reçu une éducation moldu et que son mari ait reçu une éducation de sang-pur puisse avoir autant d'impact sur leur relation de couple et son bon fonctionnement.

°O°O°

Environs quatre mois étaient passés depuis que Harry s'était remis avec son mari, les choses se profilaient bien pour eux , tout semblait s'être arrangé entre eux lorsqu'un évènement vint tout bouleverser. C'était l'ancienne secrétaire de Draco qui avait refait surface et qui faisait la Une de tous les journaux sorciers avec une nouvelle choc.

Elle intentait un procès contre Draco afin qu'il reconnaisse officiellement le bébé qu'elle portait comme étant son fils, ce qui signifiait clairement qu'elle voulait que le blond en fasse son fils légitime en régularisant sa situation avec la mère c'est à dire elle, en se mariant avec elle afin que le bébé ne naisse pas un bâtard. Cela ferait aussi en sorte que le petit, puisqu'il s'agissait d'un garçon apparemment, serait l'héritier de la famille Malfoy.

Ce fut la plus mauvaise nouvelle que Draco ait entendu de toute sa vie, lui qui avait promis à son mari qu'il ferait tout pour lui, qu'ils seraient heureux ensemble et qu'ils fonderaient bientôt une famille avec un nouvel arrivant. Tout cela allait tomber à l'eau si jamais sa paternité s'avérait juste. Pourtant il aurait juré qu'il s'était protégé pendant leurs rapports.

Bien sûr lorsque Harry l'apprit, il en fut anéantis. Il en voulait énormément à Draco et lui demanda de faire un test de paternité afin qu'ils puissent être certains de ce que cette pétasse clamait haut et fort à qui veut l'entendre.

Quelques jours plus tard, le test confirma leurs pires craintes mais les mauvaises nouvelles ne s'arrêtaient pas là. En effet, Draco avait appris à Harry que les plus vieilles familles sang-pur comme la sienne bien évidemment avaient en quelque sorte établis un code de conduite à tenir lorsque ce genre de situations se présentait afin de sauver l'honneur et le nom de la famille. Dans le cas, où l'enfant était un garçon, qu'il soit le fruit d'une aventure et qu'il soit le premier fils de l'héritier de la famille ce dernier devait épouser la femme qui portait l'enfant afin qu'il ne naisse pas un bâtard. Telle était la tradition.

Malheureusement pour eux, la plus part des membres qui siégeaient au Magenmagot étaient des membres de vieilles familles sang-pur qui avaient donc les mêmes traditions dans leurs familles respectives, ce qui ne jouait évidemment pas en leur faveur.

Harry avait l'impression de vivre un véritable cauchemar. Les journaux se régalaient d'étaler sa vie privée à la Une et comme si l'histoire de l'ancienne secrétaire de Draco n'était pas suffisante, ils avaient il ne sait pas comment réussit à avoir des photos de lui et Severus entrain de s'embrasser et de se toucher dans la boutique Fleury&Bott. Ils en avaient fait leurs choux gras, le couple le plus séduisant et le plus célèbre du monde sorcier ayant des mœurs plus que douteuses. Ils disaient dans leurs articles qu'ils ne savaient pas si c'était un jeux pervers auquel s'adonnait le couple ou bien si justement leur couple allait si mal que chacun d'eux était allé voir ailleurs afin de satisfaire ses besoins.

La pression médiatique était énorme pour eux, Harry avait demandé à Draco de refuser catégoriquement toutes les demandes de cette espèce de folle à la limite lui accorder une pension alimentaire mais pas plus car pour le petit brun c'était la seule chose qu'on pouvait lui accorder à son avis. Seulement, petit à petit il se rendit compte que le blond commençait à craquer sous la pression mais aussi parce qu'il était après tout lui même un sang-pur qui tenait énormément à leurs traditions ce qui ne fit que provoquer encore plus de disputes au sein du couple.

Harry refusant tout net tout compromis alors que Draco essayait de lui faire comprendre qu'il n'avait pas le choix, que c'était son devoir ce que le brun ne comprenait pas bien sûr. D'autant plus qu'à un moment donné, le blond avait même osé lui dire qu'ils pourraient quand même rester ensemble après qu'il ait épousé sa pétasse et que cette pratique était assez courante dans leur milieux.

L'Auror en fut tout simplement mortifié. Comment est ce que son mari pouvait oser lui proposer une chose pareille ?

°O°O°

Le lendemain, Harry demanda à Hermione d'entamer la procédure de divorce sur le champs. Il ne voulait plus rien à faire avec cet être immonde qui se prétendait être son mari, plus pour longtemps en tout cas.

Cette période fut extrêmement difficile pour Harry, il avait perdu son beau blond encore une fois alors qu'il l'avait préféré à Severus et se traita de crétin de s'être fait rouler une deuxième fois dans la farine par son, à présent officiellement, ex-mari. Et l'annonce du remariage de ce dernier avec la pouffiasse l'avait achevé.

Après cet épisode douloureux de sa vie, Harry commença à se renfermer sur lui même n'arrivant plus à faire confiance aux gens autours de lui. Sa meilleure amie voyait bien qu'il sombrait dans la dépression et qu'il n'arrivait plus à s'en sortir. Elle avait bien essayé de l'aider du mieux qu'elle pouvait mais rien ne semblait pouvoir le faire réagir.

Un jour Hermione pensa à Severus, elle savait qu'il aurait toujours une place spéciale dans le cœur de Harry, celui ci le lui avait bien dit un jour. Alors elle décida de le contacter pour lui demander son aide.

Se ne fut pas une mince affaire que de le convaincre de venir voir Harry et de lui parler. Il était évident qu'au début, son égo et son cœur meurtris l'avaient empêchés d'accepter sa demande mais bien vite son inquiétude face à ce que lui a révélé la brune l'avait enfin décidé à accepter d'aider Harry.

°O°O°

Il passa le lendemain rendre visite à son ancien amant dans son nouvel appartement. Il toqua à la porte et attendit que ce dernier lui ouvre, ce qui ne tarda pas. Il remarqua tout de suite son étonnement à le voir là devant chez lui.

" Severus.

- Oui, c'est bien moi.

- Qu'est ce que tu fais là ?

- Tu pourrais peut être me laisser entrer, on pourrait discuter à l'intérieur ?

- Oh, oui oui bien sûr excuse moi. Entre je t'en prie."

Il s'installèrent dans le salon au coin du feux avec deux tasses de thé fumantes.

" Alors dis moi qu'est ce qui t'amène chez moi ? Je pensais que tu ne voudrais plus jamais me revoir après ce qui s'est passé. Ou peut être es-tu venu me rappeler à quel point j'ai été idiot de l'avoir choisis lui plutôt que toi ? Eh bien vois-tu, tu n'as absolument pas besoin de me le dire, je crois que je me le répète assez chaque jours comme ça.

- En fait, c'est ton amie Hermione qui m'a demandé de passer te voir car elle s'inquiète pour toi.

- Décidément, je n'arrêterais jamais de me ridiculiser devant toi, n'est ce pas ?

- Est ce que tu regretterais ton choix si cette histoire n'était pas arrivé ?

- Je ... je ne sais pas. Mais je t'avoue qu'il m'arrivait souvent de penser à toi, à ce que aurait été ma vie si je t'avais choisis au lieu de lui. Aujourd'hui, je me dis que j'ai été un imbécile et que c'est toi que j'aurais dû choisir mais c'est trop tard à présent de toute façon.

- Je ne suis pas une roue de secours Harry, répondit Severus furieux, je ne suis pas non plus un second choix. Je ne vais pas rester là à t'écouter dire que tu regrettes de ne pas m'avoir pris à sa place comme si j'étais une pièce de rechange.

- Je sais que tu ne me dois rien, que tu as parfaitement raison d'être en colère après moi puisque je t'ai blessé. Crois moi j'en suis parfaitement conscient mais je ne peux pas m'empêcher de penser à toi. Je suis obsédé par l'idée de ce que ça aurait pu être un avenir à deux avec toi. Je ne peux m'empêcher d'alimenter l'espoir fou que tu puisses me pardonner et essayer de me donner un chance depuis que tu es apparus sur le pas de ma porte.

Tu sais on dit toujours qu'un premier amour ça ne s'oublie jamais. Eh bien je peux te dire que c'est tout ce qu'il y a de plus vrai. Je n'ai pas pu t'oublier.

- Harry te rends tu compte de ce que tu me demandes ?"

Celui-ci était entrain de sangloter, il se sentait honteux et coupable de ce qu'il avait fait à Severus et sentait qu'il ne méritait pas un homme tel que lui après l'avoir fait souffrir, il se sentait lâche et pathétique et il expliqua cela à l'homme qui le regardait à présent tendrement.

" Harry s'il te plaît, arrête de pleurer ça ne sert à rien. Ce qui est arrivé c'est du passé maintenant et je ne veux pas spécialement revenir là dessus. Mais je me suis rendus compte que j'avais des sentiments pour toi, peut être pas assez puissants pour être de l'amour mais j'ai beaucoup de tendresse pour toi et je ne vais pas te laisser couler sans réagir.

Pour ce qui est de notre relation, je ne suis pas prêt à aller plus loin qu'une simple amitié pour l'instant mais on ne sait pas ce que l'avenir nous réserve n'est ce pas ?

- D'accord. Merci d'être toujours là pour moi Severus, je crois que je ne pourrais jamais assez te remercier pour tout ce que tu as fais pour moi. Tu a toujours été là pour me sauver de moi même."

Les deux hommes s'enlacèrent tendrement sur le canapé devant la cheminée et restèrent là dans les bras l'un de l'autre dans un silence confortable jusqu'à ce que le sommeil les rattrape. Ils étaient bien, ils étaient sereins.

Et tous les deux espéraient un meilleur avenir, un avenir fait de bonheur et de joie.


- FIN -

Voilà c'est fini ^^ je suis heureuse d'avoir pu tenir ma promesse et finir cette fic et tout cela grâce à vous qui m'avez redonné l'inspiration. Comme je l'ai dis au début du chapitre, j'espère que la fin que j'ai choisis vous a plu, que l'histoire dans son ensemble vous a plu également.

J'espère vous retrouver pour mes autres fics, j'ai encore pleins de projets qui n'attendent que d'être publiés et pour ceux qui suivent mon histoire "Il a su voir au plus profond de mon âme", je vous annonce l'heureuse nouvelle que je vais m'y remettre et donc attendez vous à un update bientôt.

Merci à tous et laissez quelques reviews au passage bien sûr ^^

Bloody dawn pour vous servir ;)