La journée suivante se passa le plus normalement possible. Le soir, mon téléphone retentit.

- "Allo ?

- Oui, Pauline, c'est Fred.

- Oh, salut, comment tu vas ?

- Bien, bien et toi ?

- Ca va. Hum... Tu voulais quelque chose en particulier ?

- Oui, te demander si tu voulais bien venir au concert ce soir ?

- Oh ... Oui, ca serait génial. Tu verrais l'ambiance chez moi.

- Bon... Tu veux que je vienne te chercher ?

- D'accord, en fait j'habite au château sur la route des tournesols.

- Ah ok ... 8h30 devant la grille de l'entrée alors

- A toute à l'heure !

- Bip...Bip..Bip"

Il ne me sembla pas surpris, juste intrigué. Il arriva avec 10 bonnes minutes d'avances et moi avec 10 de retard comme d'habitude.

- "Ca va ?

- Oui, mieux depuis 2 secondes, répondit-il."

La flatterie ne m'avait jamais touchée. Jusqu'à ce jour là. Comme la dernière fois, Fred m'ouvrit la portière de sa camionnette. L'attirail qui prônait à l'arrière de celle-ci m'intrigua. Il y avait une batterie en vrac, une basse et une guitare.

- "Punaise, c'est une Gibson et l'autre une Fender?! m'exclamai-je

- Oui.

- La classe ! sifflai-je

- Tu t'y connais ? Me demanda-t'il.

- Non, pas le moins du monde. Ou si peut-être un peu.

- Comment ça ?

- Mon frère fait un peu de guitare donc... avouai-je.

- Ah ok... (Il démarra)La rouge, elle est à Arthur, qui est aussi notre chanteur. Et la Gibson, c'est le bijou de Vincent. La batterie est à Stéphane, m'informa-t'il.

- Et la basse à toi, je suppose.

- Oui."

On continua à parler jusqu'à ce qu'on arrive devant la salle.

- Tu sera dans la loge des artistes. Puis dans les coulisses. Ca te va ?

- Oui, bien sur. Mais il faut que je te dise, je ne vais jamais à des concerts.

- Laisse-moi deviner, la plupart du temps tu préfères aller à l'Opéra ?

- Non, Je te jure j'ai horreur de ça. Et de quel genre de musique est ce que ... ?

- Tu verras, me répondit Fred avec un sourire tiré jusqu'aux oreilles."

Ellipse (pendant le concert)


Je vais mettre un chapitre de "L'amour a ses limites" pour me faire pardonner de la justesse de la longueur de ce chapitre ^^

Pfff, c'est déja la fin du week end --''. (J'ai deja hâte au prochain =)

Bisous Claire