Titre : Rumeur

Autatrice : lasurvolte (de pseudo) ou mari (mais vous pouvez m'appelez aussi Plectrude si ça vous dit ^^)

Disclaimer : Pas à moi !!

Résumé : Hiiragi et Tachibana couchent ensembles, c'est le scandale du siècle, enfin sauf pour eux.

Genre : ficclet

Couple : Aka/Hito

Note : si j'ai fais des fautes je me couche à plat ventre devant vous, désolé vraiment. Mais l'orthographe ne m'a jamais aimé.

*******

« Hiiragi et Tachibana couchent ensembles ».

C'était la rumeur de la journée. Ou plutôt le scandale. Tout le monde en parlait, avec moquerie ou avec dégoût au choix. Mika essayait de consoler Sumire sans grand succès, et le reste du club de basket ne savait que penser. Ils ne s'étaient jamais imaginé que les deux garçons pouvaient en arriver là. Bien sûr tout le monde savait qu'ils étaient proches, mais juste comme des partenaires, pas comme des … des quoi ? Des « pédés ? Des amants ? Des, des… Des petits-amis. Personne ne s'était imaginé un truc pareil. Et tout le monde maintenant en parlait.

Tout le monde sauf les deux concernés.

Akane et Hitonari dormaient sur le toit. Le blond était allongé sur le dos, et le bras du brun était posé sur son torse pendant que celui-ci roupillait sur le ventre. Ils se fichaient complètement des gens qui parlaient d'eux, maintenant au moins ils n'auraient plus besoin de dissimuler leur amour. Tachibana avait toujours été égoïste, crétin et un peu dans son petit monde, ce que l'on pouvait raconter sur lui lui était égal, au pire si on l'enquiquinait trop il donnerait des coups, enchainerait quelques drop kick, et puis voilà. Ensuite il emmènerait Hiiragi manger un Gyudon et n'y penserait plus.

Le blond avait un peu les mêmes pensées, tant qu'il pouvait être avec son brun un peu chiant et caractériel, le reste lui était aussi égal qu'une paire de chaussettes sales oubliées dans un panier à linge.

Hitonari fut réveillé doucement en sentant quelqu'un mordiller son oreille.

- Cu…rry

Se rendant compte qu'Akane dormait toujours, le confondant avec un plat à manger dans une crise de somnambulisme, le basketteur eut un petit sourire et réveilla son petit-ami en lui pinçant les deux joues. Le brun ouvrit ses yeux avec un air boudeur.

- Tu me réveilles alors que je rêvais d'un merveilleux poulet au curry !

- Crétin, tu me confondais avec ton poulet au curry.

- Je me disais bien qu'il avait un goût bizarre. Mais maintenant je meurs de faim.

Hiiragi se leva alors, prit la main de Tachibana et l'aida à se relever.

- Allons manger.

- Cool, on sèche ?

- Ouais c'est déjà ce qu'on fait, autant continuer.

- Bonne idée.

Et se fichant des cours, des autres, du monde entier, Akane entraina son blond avec lui, parce que pour l'instant à part la bouffe peu de chose le motivait. Enfin sauf peut-être Hitonari bien sûr…

Fin.

L'autatrice : petit truc de rien du tout, juste parce que j'avais envie…