Titre : Mercenaire
Auteur : tenchimanson
Jour/Thème : 11 décembre / Pour une poignée de dollars
Fandom : Firefly
Personnage/Couple : Jayne Cobb
Rating : K+
Warnings éventuels : Aucun, je me base sur le Jayne des premiers épisodes.
Disclaimer : Ne m'appartient pas. Merci Joss Whedon, à MORT la Fox qui bousille TOUTES les bonnes séries.
NdlA : Au départ un thème de décembre de la communauté 31_jours (voir sur mon profil). Non publié sur la communauté pour cause d'inspiration tardive. Si vous ne connaissez pas cette série (qui date déjà de 2004), je vous la conseille fortement. 15 épisodes + 1 film. Rien que pour le générique, la chanson de Jayne, l'humour décapant, le western version space opera, les personnages, les scénarios... la liste est trop longue. Bonne lecture !


Il y avait peu de choses dans la vie qu'un mercenaire tel que Jayne Cobb appréciait réellement : l'argent, les armes (il vouait un culte à Vera, son arme préférée), sa mère et accessoirement les femmes. Mais une des rares choses que Jayne comprenait et respectait plus que tout au monde, c'était le pognon. Peu de choses étaient plus importantes à ses yeux que ça. Les notions d'amitié, d'amour, de bravoure, de loyauté lui étaient presque entièrement inconnues et étrangères. L'argent, voilà ce qui comptait vraiment. La seule chose vraie en ce bas monde. Peu importait les moyens qu'il fallait utiliser pour en gagner. Choisir entre un paquet de fric et un compagnon de voyage, un associé, un… « ami » ? Rien de plus simple. L'oseille l'emportait haut la main. Il l'avait déjà fait par le passé. Vendre quelqu'un contre une poignée de dollars ? Ca ne lui posait aucun problème de conscience. Une seule chose était au-dessus de tout l'argent du monde : sa propre vie. Et bien oui, logique. Comment pouvait-on se faire de l'argent une fois qu'on était mort ?

Alors pourquoi restait-il sur le Serenity, à obéir aux ordres du commandant Reynolds. En partie pour garder un œil sur River la Cinglée, et son empoté de frère Simon. Parce que refiler ces deux-là à l'Alliance lui rapporterait un joli petit paquet, qui lui permettrait de quitter ce rafiot pourri et les plans foireux de Mal, histoire de rester en vie le plus longtemps possible. Plans qui paraissaient toujours simples et parfaits, mais qui finissaient toujours par partir en sucette et mettre sa vie à lui en danger. S'il s'était engagé sur le Serenity, c'était parce que le commandant lui avait fait une proposition hautement intéressante et lucrative : plus d'argent et une chambre individuelle. Rien d'autre. D'ailleurs, s'il recevait une meilleure offre, il partirait sûrement sans se retourner. Il n'était pas là pour jouer les nounous ou les gardes du corps pour une folle hystérique. Bon, peut-être aussi qu'il… « appréciait » Malcolm Reynolds et la majorité de l'équipage du Serenity.

Mais ce qui était sûr, c'est que dès que l'occasion se présenterait, il échangerait sans hésiter le frère et la sœur Tam contre la récompense promise par l'Alliance. Ca passerait sans doute pour de la trahison, mais que ne ferait pas Jayne Cobb pour une poignée de dollars ? Surtout une aussi grosse que celle-là…