Bonsoir !

Vous n'y croyez plus mais c'est bien le chapitre 40 qui arrive juste en-dessous en tirant un peu sur la molette !

(pour ceux qui ne sont pas partis lire directement :)toutes mes excuses pour le retard mais sachez que je suis en vacances depuis 13h30 aujourd'hui (ils nous ont foutu la dernière épreuve sur le temps de midi ! grrr). Voyez le bon côté des choses, j'ai pu mettre au point 2 ou 3 trucs pour que toute la mécanique fonctionne bien dans la suite ! Bref, j'espère retrouver un rythme de croisière pendant ces deux mois. Voilà ! Ho et merci pour tous vos messages et à tous les nouveaux !

REPONSES AUX ANONYMES

Irill : Oui, le chapitre précédent c'était un peu le calme avant la tempête et celui-ci aussi ! L'action va revenir mais pas avant quelques chapitres. Il y a quelques petites choses que je veux mettre en place. Et Kintaro…affaire à suivre !

Maria19 : merci ! Et j'espère que ce chapitre te plaira aussi !

Sarah : Eh bien voici le prochain chapitre !

Hinata-hime : si le début est génial espérons que la suite le soit tout autant ! Et avec du NaruHina bien sûr !

Nutellalover : Waouh ! Une review hyper enthousiasme dis donc ! Eh bien j'espère que la suite sera à la hauteur !

Baka27 : Merci ! Et comme tu l'as compris : je finirais cette fic parce que c'est comme ça que je conçois mon nindo ! ^^'

Anonymous : Merci ! La suite est là enfin ! Et tu as raison Shizune n'est pas idiote. Par contre j'ai pas trop suivi ton inquiétude vis-à-vis d'Ino : la prison s'est dure mais quand même ! Quant à Sakura : l'emprisonner pourquoi pas ? Affaire à suivre…

RESUME : Kiba n'aime plus Ino, qui depuis sa cellule a tout fait pour qu'il la haïsse. Sai et Shino travailleraient pour Danzo dans la Racine avec une certaine Tsubaki et si nos deux amis sont pour l'instant chargés d'espionner Orochimaru, Tsubaki se fait passer pour une aveugle et est la nouvelle partenaire de Kiba qu'elle doit recruter. Sakura tente de remettre un Kakashi alcoolique sur pied mais se révèle être une des personnes impliquée dans le trafic de pilules énergétiques comme simple consommatrice ou comme dealeuse ? Et Hikari, la tante maternelle d'Hinata a proposé d'opposer Neji à Hanabi dans la course à la direction du clan Hyuga. Shizune se pose des questions sur la maladie que son fils nouvellement adopté Kintaro est sensé avoir alors que Iruka son compagnon fait la sourde oreille. Kumo a tenté d'enlever Hinata mais Naruto en mode Kyubi s'est un peu déchainé et Sasuke et Hinata ont eu du mal à l'arrêter. Naruto et Hinata sont ensemble. Le trio s'est remis à la chasse au serpent.

Bonne Lecture !

La rosée noire chuta de sa feuille pour rejoindre le tronc de l'arbre quelques centimètres plus bas. Elle glissa paresseusement le long des nervures formées par l'écorce jusqu'à couper une file de fourmis ouvrières. Loin de paniquées, ces dernières continuèrent de descendre vers le sol pour aller derrière l'arbre, là où leur fourmilière était installée.

La rosée défiant les lois de l'apesanteur avait stoppé sa descente et grossissait sur le tronc. Quand la tâche noire atteint environ cinquante centimètres de diamètre, Sai jaillit par cette ouverture. Il fut vite rejoint par Shino.

-Cette fois, nous sommes seuls, déclara Sai. Personne ne m'a suivi.

-De même. Il faut croire que la petite inspection de ses hommes, la dernière fois, a suffi à Dojutsu.

-Scalpel veut connaître les expériences d'Objectif dont tu as parlé la dernière fois…

-Apparemment Objectif a développé un sceau maudit moins contraignant, ce qui lui permet de l'apposer à pratiquement tous ses ninjas, décrivit l'Aburame avec le sérieux qui le caractérisait, Il y a autre chose de beaucoup plus inquiétant…J'imagine que tu as lu les rapports de la mission « récupérer Sake » et les informations que nos amis ont récupérés sur le quatuor ?

-Dojutsu m'avait procuré le maximum d'informations sur Sake et l'équipe 7 pour que je sache à quoi m'attendre, répondit Sai en souriant.

-Objectif a trouvé de nouveaux spécimens d'animaux pour les implanter dans certains de ses favoris. Kunai m'a posé des questions sur certaines familles d'insectes…Je n'ai malheureusement pas réussit à m'introduire dans le laboratoire. Il est bien gardé.

-Alors ne tente pas, Scalpel veut que tu continues de suivre les ordres de Dojutsu, pour l'instant.

-Et pour Katana ?

-Scalpel m'a dit d'attendre le retour de la mission conjointe K-S. Vu qu'on sera tous les deux là, l'un de nous distraira Technique et l'autre s'occupera de Katana .

-Et s'il ne veut pas nous rejoindre ?

-Je croyais avoir lu que la base de l'amitié était la confiance ? répondit Sai en tentant d'adopter un visage étonné.

-…

-Je rentre à K. Je ne pourrai pas donc pas assurer tes arrières en cas de problème. Fais profil bas, conclut Sai. Je serais bientôt de retour avec les envoyés de S et de K.

-Bien.

Sur ces mots, les deux coéquipiers se séparèrent.

XXX

Kakashi était de nouveau seul dans cet appartement.

Incapable de réagir, plusieurs heures s'étaient écoulées avant qu'il ne réagisse. Sa première réaction fut de s'effondrer sur lui-même. Une nouvelle fois, il avait échoué. Une nouvelle fois, il se retrouvait seul.

Seul avec sa conscience. Ne plus être ivre en permanence lui laissait de longues heures pour faire tout ce qu'il avait cherché à éviter pendant toutes ces années.

Tout avait commencé avec Obito. Quand il avait réalisé que le seul « ami » qu'il n'avait jamais eu était mort à cause de lui et en lui faisant un cadeau inestimable. Puis il n'avait pas su tenir sa promesse. Rin était morte à son tour. Il était lui-même trop enfermé dans ses remords pour s'apercevoir du mal-être de sa coéquipière. Elle s'était portée volontaire pour une mission A sans rien lui dire et n'en était pas revenue. Il n'avait même pas eu le temps de réaliser que le Kyubi attaqué. Son sensei était mort et on lui avait refusé la garde de son héritage à cause de son état mental.

Seul membre restant d'une unité, il n'avait eu d'autres choix que de s'engager dans les Anbus. Le Sandaime avait fait de lui l'un des protecteurs secrets du jinchuunriki. Il s'était forgé une petite réputation. Il remontait la pente lentement. De temps en temps on tentait de le changer en baby-sitter en lui attribuant une équipe. Il les faisait systématiquement échouer. Jusqu'à ce que le conseil lui ordonne de laisser passer Sasuke et son équipe pour qu'il forme le dernier Sharingan. Il avait été forcé d'aider l'équipe 7 à comprendre le réel enjeu caché derrière l'examen et ils étaient passés.

Et il s'était de nouveau retrouvé avec une équipe. Il s'était concentré sur Sasuke et cela avait conduit ce dernier à déserter. Naruto et Sakura s'étaient trouvés d'autres maîtres. Naruto était même parti trois ans avec Jiraya et bien que Sakura soit restée au village, il ne l'avait pratiquement pas vue. Puis tout avait recommencé. Il s'était trop concentré sur Naruto qui au final c'était fait exilé. Et c'était sa dernière élève qui le sortait de sa dépendance, celle dont il ne s'était jamais occupé…

Tout cela pour qu'il découvre qu'elle aussi avait sombré. Une addiction aux pilules ninjas ? Il connaissait bien leurs effets. Elles boostent l'organisme, si bien que tout ninja moyen voit ses réserves de chakra être réapprovisionnées–à condition de ne pas avoir de trop grandes réserves-, la soif, la faim et la fatigue sont évacuées. Mais des études avaient prouvé qu'un abus de celles-ci provoquait chez certains ninjas, des formes de déconnection de la réalité.

Sakura le savait. Elle ne pouvait l'ignorer en tant que medi-nin. Elle s'était donc en toute âme et conscience détacher de la réalité pour fuir. Comme lui auparavant…

Kakashi se leva brusquement. Il attrapa machinalement son vieux pardessus. Et se dirigea vers la porte d'entrée.

Sakura était la dernière personne qui lui restait. Elle l'avait secouru et l'avait obligé à se sevrer. C'était à lui de tout faire pour qu'elle sorte à son tour de cette addiction. Il ne pouvait plus oublier. Il allait falloir assumer ensemble.

XXX

« Trente minutes de retard » constata Danzo agacé. Ce cher Hyuga n'avait pas perdu la main. Il était plus que temps qu'il le remette à sa place.
Enfin sa secrétaire annonça son invité.

Les deux hommes se fixèrent un moment en silence avant que Hiashi ne reconnaisse finalement son autorité et s'incline brièvement. Danzo lui rendit la politesse. Pour autant la tension émanant des deux personnages ne diminua pas et la secrétaire choisit stratégiquement de battre en retraite.
L'amitié politique qui avait régné entre les deux hommes au début de l'ascension du nouvel Hokage, avait bien vite été remplacée par une méfiance réciproque face au pouvoir et l'autorité de l'autre sur le village. De plus Danzo estimait que Hiashi lui était redevable pour avoir gracieusement banni sa fille, alors qu'il n'avait rien à y gagner. Tandis que Hiashi considérait que ce n'était qu'un pale remerciement face au soutien sans faille qu'il lui avait apporté face au conseil. Bref, une divergence d'opinion que les deux forts caractères n'avaient pas améliorée.

-Vous m'avez convoqué Hokage-sama ?

-Hai. J'ai cru entendre parler d'un duel, qui résoudrait le problème successoral du clan Hyuga.
-Effectivement. Mais ce n'est pas un problème, c'est tout à fait dans la ligne de conduite que nos traditions nous tracent.
-Bien. Bien. Pour autant je tiens à être informé quand l'autorité de mes subordonnés vient à être contestée.
-Je vous demande pardon ?
-Il me semble que vous souteniez déjà Hyuga Hanabi quand le nom de votre neveu, un membre de la branche parallèle a été prononcé.

Hiashi maudit la source d'information de Danzo.

-Néanmoins je ne vois pas en quoi cela vous concerne Hokage-sama. C'est une affaire de clan…
-…Qui a des répercussions dans le village ! Je me dois d'approuver un tel combat, qui pourrait mal tourner. Sinon la population va penser que n'importe quelle personne qui a un diffèrent avec une autre peut le défier et le mettre à mort.

Hiashi serra les dents :

-C'est une tradition pour les Hyuga qui remonte bien avant la fondation du village de Konoha. Sans compter que cela va beaucoup plus loin qu'un simple différent Hokage-sama, ajouta-t-il.
-Bien sur…Loin de moi, l'idée de vouloir mettre fin à vos traditions. Il s'agit juste d'une autorisation de principe. Pour rappeler à tous que j'ai le dernier mot dans ce village.
-Les lois du village garantissent justement aux clans une large autonomie, il me semble pourt…tenta d'argumenter Hiashi.

-Mais il apparaît que cette autonomie doit être plus encadrée, le coupa pour la seconde fois Danzo. Une autre dériveest inenvisageable.

Les yeux de Hiashi s'écarquillèrent imperceptiblement. Si Danzo faisait bien référence à la fin mystérieuse du clan Wasawai alors cela signifiait que Danzo était derrière l'assassinat de plus de quarante personnes et qu'il menaçait son clan à son tour…Des années de self-control lui permirent de se contenir.

-Très bien Hokage-sama. Il en sera fait selon vos ordres.

XXX

Hinata, Naruto et Sasuke s'étaient remis en route. Ils reprenaient la piste d'Orochimaru-Kabuto. C'était leur mission d'origine même si avec tous ces événements, ils avaient un peu dévié de leur trajectoire.
Ils avaient décidé d'un commun accord de repartir de là où les ninjas de Kumo étaient apparus et de suivre la dernière indication qu'ils avaient soutirée : plein Sud, à une centaine de kilomètres, une rumeur circulait et s'accompagnait de l'apparition de cadavres mutilés.

Sasuke concentrait le chakra dans ses yeux. Ses amis comptaient sur son Sharingan pour retrouver la trace de chakra démoniaque ou du chakra d'Orochimaru-Kabuto. En effet, s'il pouvait lors d'un combat « prédire » les actions de son adversaire pour mieux les copier, il pouvait aussi observer les traces résiduelles de chakra qui restaient après l'utilisation d'une technique de grande envergure mais seulement pendant quelques jours.

Avec de l'entraînement, il était parvenu à reconnaître certains chakra de ses proches ou de ses récents adversaires. Bien que contrairement au Byakugan, il ne faisait pas de différenciation de couleur, il parvenait à « sentir », évaluer le type de chakra des gens. Le chakra issu de la marque démoniaque était tout à fait caractéristique et celui d'Orochimaru gravé dans sa mémoire. Ce qui faisait de lui le traqueur idéal pour cette mission. C'était d'il leur ainsi qu'ils avaient pu mettre la main sur Ten'shi, il y a bientôt un an.

Mais l'heure n'était pas à la réflexion. Il s'agissait de trouver –sans se faire prendre- la planque d'un des trois sannin pour aller rapporter le tout au Kazekage.

Voilà ! Chapitre 40 emballé !

Mais rassurez-vous le chapitre 41 arrivera plus tôt que vous ne le croyez ! )

Bref j'espère que je n'ai oublié personne dans tous les reviews que j'ai reçu parce en 8 mois il y a de quoi se perdre !

J'attends vos propositions concernant le code secret (tout simple) que Shino et Sai utilisent.