Ça fait longtemps que je n'ai pas publié sur ce site et c'est la première fois que je m'attaque à Sherlock Holmes donc ne vous attendez pas à un chef-d'œuvre ! XD

Ce sont juste de petit drabbles qui me passaient par la tête, il y en aura surement d'autre^^

Pour l'instant ils sont tous du point de vue de Watson mais ça peut changer par la suite. . . Je les ai écrits à partir de chanson, chaque titre de drabble correspond à l'une d'elle et j'ai précisé les artistes, si par hasard il vous viendrait à l'idée de les écouter. . .

Enfin il vaut mieux avoir vu le film car c'est sur lui que je me base essentiellement, si vous ne l'avez pas vu vous ne comprendrez pas certaine allusions ^^ '

Sur ce, bonne lecture =3

Warrior (Lord of the dance)

Tous les hommes sont des lâches.

Hommes, femmes, enfants, vieillards, le genre humain dans son ensemble est un ramassis de lâches et de couards.

Il en a toujours été ainsi, c'est ce qu'on appelle communément « instinct de conservation ». Devant une situation dangereuse, quelle qu'elle soit, on pense d'abord à sauver sa peau, à fuir la douleur et la peur.

Le courage serait donc ce qui va à l'encontre de nos instincts primaires, quelque chose qui nous pousse au devant du danger, contre toute logique.

L'homme courageux, le guerrier, le fort, est donc un être qui est capable de faire taire son instinct de conservation, de repousser ces forces invisibles qui le pousse à fuir. Il s'oublie lui même au profit d'une cause qui lui est étrangère, pour un « autrui » qui, en le sauvant, ne lui apportera peut être rien de plus.

Je me demande si c'était du courage, le jour où j'ai crié son nom avec tant de violence pour qu'il échappe à la mort.

Je me demande encore pourquoi je ne me suis pas demandé une seule fraction de secondes après ça les raisons qui m'ont poussée à le sauver.